La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Oxygénothérapie Formation ambulanciers non urgents 2007 - 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Oxygénothérapie Formation ambulanciers non urgents 2007 - 2008."— Transcription de la présentation:

1 Oxygénothérapie Formation ambulanciers non urgents

2 Matériel La canule La pompe d aspiration La sonde d aspiration Les masques

3 La canule Elle maintient la perméabilité des voies respiratoires au niveau de la bouche et du pharynx. Elle évite la chute de la langue vers l arrière gorge. Personne inconsciente ayant perdu le reflexe nau- séeux.

4 Le choix de la taille Distance commissure labiale - lobe de l oreille. Collerette au niveau de la commissure des lèvres. Autre extrémité au lobe de l oreille. Courbure vers le haut.

5 Placement Toujours porter des gants. Patient sur le dos, dégager les voies respi-ratoires en soutenant le menton. Ouvrez la bouche avec le pouce et l index. Introduire la canule, l extrémité dirigée vers le haut, et à bonne profondeur (ou résis-tance), effectuer une rotation de 180°.

6 Surveillance Collerette contre les lèvres du patient. Si trop courte ou trop longue, la changer. S enlève sans rotation. S enlève si le réflexe nauséeux revient. S enlève si la respiration se détériore. (salivation, remontée du liquide gastrique)

7 Principe de la canule

8 Les appareils d aspiration

9 Composition Pompe qui génère une pression négative. Connexion à un bocal récepteur qui reçoit le matériel aspiré. Une canule ou une sonde d aspiration. Un réservoir d eau stérile.

10 La sonde d aspiration Différente taille en CH (charrière). Plus le chiffre augmente, plus le diamètre est large. Flexible, elle ne permet pas l aspiration de débris alimentaires. Si elle se bouche, la déboucher avec l eau stérile du réservoir.

11 Comment utiliser un appareil d aspiration Agenouillez vous à la tête du patient. Couchez le patient sur le coté. !!! Lésions nuque ou de la colonne !!! Ouvrez l emballage pour connecter la sonde à la pom- pe. Laissez la sonde dans son emballage jusqu au dernier moment.

12 Mesure de la profondeur Comme pour la canule, mesurez la distance commissure des lèvres - lobe de l oreille. C est la distance maximum, vous devez toujours voir le bout de la sonde. Branchez la pompe, et ouvrez la bouche avec la technique des doigts croisés.

13 Aspiration Introduisez la sonde jusqu à la profondeur mesurée. La sonde est insérée avec le bout arrondi vers le palais. N introduisez jamais la sonde profondément dans la gorge ou le larynx. Pour aspirer, il suffit de boucher l orifice.

14 Dangers Aspirez toujours prudemment ! Ne pénétrez jamais dans des plaies et n enlevez pas de tissus en aspirant. Si le patient présente un reflexe de nausée pendant l aspiration, reculez la sonde. L aspiration chez un patient qui présente un arrêt ne doit durer que quelques secondes.

15 Le matériel de ventilation Le masque facial. Le masque de poche. Le masque valve – ballon.

16 Le masque facial Constitué d une fine membrane translucide que l on pose sur la figure du patient. Diminue le contact.

17 Le masque de poche Pliant, facile à l avoir en poche, dans la voiture… Masque transparent, permet de voir les vomissures éventuelles. Valve anti- retour et filtre anti bactérien.

18 Utilisation Branchez l oxygène si possible 10 à 15 l. Agenouillez vous derrière la tête du patient. Canule si inconscient et pas de réflexes nauséeux. Placez le masque sur la figure du patient. Pointe du masque sur l arête du nez. Base du masque sur la mâchoire inférieure.

19 Utilisation Appuyez fermement le masque avec les pouces. Continuez à garder les voies respiratoires dégagées en maintenant la mâchoire inférieure des index, médians, annulaires, en réalisant une traction vers le haut et en réalisant une bascule de la tête.

20 Utilisation Inspirez profondément et ventilez par l embout du masque. Pendant l insufflation, vérifiez l élévation du thorax. Laissez le patient expirer en enlevant votre bouche de l embout.

21 Le masque valve- ballon

22 Fonctionnement L oxygène entre par l admission d oxygène dans le ballon Lors de la compression du ballon, la pression interne fermera la soupape d admission d air. L air et l oxygène traverseront la soupape d admission vers le masque.

23 Fonctionnement Lorsque le ballon est relâché, l expiration passive du patient se fait par la valve d expiration. Les valves du ballon sont conçues de manière à éliminer l air expiré et ne pas permettre qu il soit inspiré à nouveau. Pendant l expiration l O² passe du sac réservoir au ballon qui se remplit en reprenant sa forme initiale. Il est a nouveau prêt pour l insufflation suivante.

24 Volume Volume du ballon = 1500 ml Volume à insuffler au patient : Sans oxygène = 700 – 1000 ml Avec oxygène = 400 – 600 ml Penser au filtre !

25 Utilisation du filtre 2 grands avantages: Protection au niveau des microbes Permet de réchauffer l air insufflé

26 Fonctionnement Proportion d oxygène Pas d O2Ballon sans sac réservoir Ballon avec sac réservoir Patient+/- 21% Air ambiant +/- 50 %100 %

27 Quand l utiliser? Son usage n est pas aisé. Demande d une main la compression du ballon sur la jambe. Demande le dégagement des voies respiratoires et le maintient du masque sur le visage du patient de l autre.

28 La taille 3 Tailles : Adulte – Enfant – Nourrisson. Le contenu du ballon et la taille du masque sont différents. La taille du masque doit être choisie telle que la pointe du masque repose sur l arête du nez et la base entre la lèvre inférieure et la pointe du menton.

29 Utilisation Agenouillez vous derrière la tête du patient. Dégagez les voies respiratoires et nettoyez les si né- cessaire. Canule si inconscient et pas de réflexes nauséeux. Choisissez la taille correcte de masque.

30 Utilisation Placez le masque sur la figure du patient. Appuyez votre pouce sur la partie supérieure du masque, et l index sur la partie inférieure. Les autres doigts empoigne le menton. Comprimez toutes les 5 secondes pour un adulte. Toutes les 3 chez un nourrisson.

31 Le matériel d admission de l oxygène L air que nous respirons contient 21% d O². L oxygène est un gaz qui peut provoquer des explo- sions. Dans la bonbonne, l O² est sous pression. Une rupture d une valve, ou un manodétendeur défectueux peut provoquer une explosion avec éjection de débris.

32 Dangers L O² est fortement inflammable. Aucune flamme dans le local où on emploie l O². Les appareils utilisés pour l oxygénation ne doivent pas être lubrifiés ou graissés. Ils ne doivent pas être manipulés par des mains grasses. ! Sparadrap et adhésif ! Maquillage du patient ! Ne jamais utiliser d outils.

33 Dangers Ne jamais utiliser de l oxygène industriel à des fins médicales. O²M en rouge. D un point de vue médical, l oxygène est un médicament. Dans certains cas, il peut être nocif. Nouveau nés, bronchiteux chroniques, augmente la toxicité de certains produits pharmaceutiques.

34 Les appareils La bonbonne Le détendeur Le débitmètre Le masque Le tuyau d alimentation

35 La bonbonne (ou bouteille) Ogive blanche. Inscription O²M en rouge sur fond blanc. « O² » pour Oxygène, « M » pour médical. Ne jamais les laisser tomber, les fixer. N utiliser que le détendeur et le débitmètre qui sont destiné à cette bouteille.

36 Caractéristiques bonbonnes N° : Numéro d identification de la bonbonne. PV : Poids vide de la bonbonne. PS : Pression de service définie par le constructeur (souvent 200 bars). PE : Pression d épreuve de la bonbonne (1,5 fois la PS, soit 300 bars). V : Volume intérieur de la bouteille, en litres d eau.

37 Le détendeur et débitmètre (Manomètre) Réduit la pression de la bonbonne à 3 bars. Purge de la bonbonne avant son installation. Serrage à la main. Maintenant, beaucoup de bonbonnes possède un détendeur et un manomètre réunis en un seul bloc. (limite les risques d accidents).

38 Le détendeur et débitmètre 3 types différents : Un tube dans lequel flotte une bille. ! Vertical ! Un cadran dans lequel circule une aiguille. Un autre étalonné sur des débit fixe: 2, 4, 6, 8, 10 ou 12 litres.

39 Autonomie (V x P) / D Volume de la bonbonne (litres) x Pression de la bouteille (bars) / Débit administré au patient (litres par minutes) = Autonomie en minutes. Sécurité = 10% à retirer. Un respirateur consomme entre 1 et 2 litres pour sa propre consommation. En tenir compte dans votre calcul.

40 L humidificateur Uniquement pour de longs transports, à l hôpital ou au domicile. Foyer de contamination bactérienne Si emploi, récipient UU, eau stérile.

41 La sonde nasale Simple tube de plastique souple. Longueur de la partie introduite dans le nez = distance aile du nez – lobe de l oreille. Avant l introduction, faire moucher le patient. Danger : Traumatisme crânien. De 1 à 6 l / min.

42 La lunette à oxygène Insérez les deux orifices dans le nez du patient, placez le cordon derrière les oreille, et resserrez ensuite le petit anneau plastique. De 1 à 6 l / min.

43 La sonde & la lunette Maximum 10 minutes à plus de 3 l / min. Dessèche les muqueuses nasales. ( > 6 l ) 1 l / min = + 3 % d O² de l air inspiré. Exemple : pour donner 30% d O² à un patient, on lui donnera 3 l / min via une lunette : 2 1% + 3 x 3% = 30 %.

44 Les masques 2 types : avec et sans réservoir. Fabriqué en plastique souple, s adapte sur le nez et la bouche. Muni d ouvertures circulaires.

45 Le masque simple A l inspiration, mélange de l air ambiant et de loxygène. A l expiration, échappement de l air vicié. L oxygène purge également l air expiré dans le masque. Pour cette raison, le débit minimum devra être de 6 l / min.

46 Le masque avec réservoir Les ouvertures sont munies de rondelles de caoutchouc. Elles laissent sortir l air expiré, mais se referment lors de l inspiration sous l effet de la dépression. A l inspiration, le patient respire l O² se trouvant dans le réservoir. Plus communément appelé « masque 100% ».

47 Le masque avec réservoir

48 Placement du masque Reliez le masque à la bouteille via le tube d alimentation. Ouvrez la bonbonne, réglez le débitmètre sur la valeur souhaitée et obturez avec le doigt l arrivée d oxygène dans le masque. Attendre le remplissage complet du réservoir avant de le placer sur le visage.

49 Précautions Le masque doit être bien appliqué sur le visage du patient. (entrée d air ambiant) Réglez le débit pour que le volume du réservoir diminue au max du tiers de son volume lors de l inspiration.

50 Résumé Débit (l/min) %Remarques Sonde ou lunette – 44Pas plus de 3l/min si > 10 min 1l O² = +3% au patient Masque ordinaire 6 – 1035 – 60 Masque avec réservoir 10 – 1580 – 1003 valves = 100% 2 valves = 80% 1 valve = 60% Masque valve ballon – Sans réservoir Avec Réservoir

51 Des questions?


Télécharger ppt "Oxygénothérapie Formation ambulanciers non urgents 2007 - 2008."

Présentations similaires


Annonces Google