La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réflexions autour de la mobilité pastorale au Tchad: Sédentarisation ou Transhumance ? Serge AUBAGUE Direction de lOrganisation pastorale et de la Sécurisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réflexions autour de la mobilité pastorale au Tchad: Sédentarisation ou Transhumance ? Serge AUBAGUE Direction de lOrganisation pastorale et de la Sécurisation."— Transcription de la présentation:

1 Réflexions autour de la mobilité pastorale au Tchad: Sédentarisation ou Transhumance ? Serge AUBAGUE Direction de lOrganisation pastorale et de la Sécurisation des Systèmes pastoraux Patrice GRIMAUD Laboratoire de Recherches Vétérinaires et Zootechniques Conseillers des Directeurs du LRVZ et de la DOPSSP du Ministère de lElevage et des Ressources animales

2 Restaurer le rôle pastoral de chaque zone Reconnaître le caractère productif du secteur Bien identifier les protagonistes des conflits PLAN

3 N S 13° N zone de saison des pluies zone de saison sèche Restaurer le rôle de chaque zone

4 N 231 S Périodes ° N zone normale de saison des pluies zone normale de saison sèche Les modèles développés

5 N 231 S Rendre leur attractivité à chacun des pôles Une vision difficile à partager …

6 Socle granitique Zone sédimentaire aquifère Un formidable potentiel pastoral sous exploité: le socle

7 Reconnaître le caractère productif du secteur Troupeaux qualifiés de « pléthoriques » -Autosuffisance alimentaire (troupeau = grenier) -Augmentation revenu : quantité plutôt que productivité -Poids de lhéritage (don à la naissance, au mariage) -Optimisation de la main dœuvre (plus denfants = plus de têtes) -Extension du réseau social et de lespace exploité -Pouvoir de reconstitution (la peur de tout perdre) Capacité de résilience Capitalisation plutôt quexploitation Stratégie rationnelle de sécurisation

8 Reconnaître le caractère productif du secteur -Elevage pastoral réputé pour sa faible productivité et son manque de valorisation des sous-produits Cependant selon une étude conduite au Niger dans les années 90: -Indices de productivité 25 % plus élevés / sédentaires -Revenus 6 fois supérieurs / agriculture -Résistances aux pathologies / sécheresse 2 fois supérieures De plus, une récente étude au Tchad montre que sur les marchés où la proportion de transhumants est plus forte, les prix sont plus élevés Durcissement des conditions (climat / envirnmt) Efforts statut sanitaire 2010 indemne peste bovine Formidable levier économique Une productivité sous estimée

9 Bien identifier les protagonistes des conflits Stigmatisation des conflits agriculteurs / éleveurs -Nombreuses interactions positives : fumure organique, transport des récoltes, résidus de culture, stockage des céréales, confiage des animaux aux transhumants, marchés -Intérêt de léleveur: Tisser un réseau social fort ce qui implique déviter au maximum les conflits Fragilisé par les acteurs au développement Efforts considérables du MEC en zone soudanienne Diversification des systèmes de production

10 Bien identifier les protagonistes des conflits Méconnaissance des causes de conflits - Entre éleveurs mobiles et non mobiles: Une concurrence exacerbée sur les réserves de saison sèche - Les « néo-éleveurs » : des bergers aux pratiques agressives qui se sentent à labri du besoin de tisser un réseau social pour accéder à la ressource Un élevage mobile de plus en plus mal perçu Une cristallisation politicienne de la problématique

11 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Réflexions autour de la mobilité pastorale au Tchad: Sédentarisation ou Transhumance ? Serge AUBAGUE Direction de lOrganisation pastorale et de la Sécurisation."

Présentations similaires


Annonces Google