La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chasse et surdensités de gibier : 1 er bilan du plan Di Antonio Conférence de presse Fédération Inter-Environnement Wallonie 8 novembre 2013 - Namur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chasse et surdensités de gibier : 1 er bilan du plan Di Antonio Conférence de presse Fédération Inter-Environnement Wallonie 8 novembre 2013 - Namur."— Transcription de la présentation:

1 Chasse et surdensités de gibier : 1 er bilan du plan Di Antonio Conférence de presse Fédération Inter-Environnement Wallonie 8 novembre Namur

2 Plan de lexposé Contexte Réponse politique Analyse de la situation des surdensités de sangliers en Wallonie Contribution des territoires de chasse à leffort de prélèvements, dans et hors « points noirs » Conclusion

3 Contexte

4 Evolution des prélèvements de sangliers en Wallonie

5 Causes et incidences Causes – Origine multi-factorielle indépendantes du monde de la chasse : climat, fructification forestière, … internes au monde de la chasse : conservatisme, nourrissage « dissuasif » Incidences – Dégradation de la biodiversité – Moindre régénération naturelle des forêts – Dégâts aux prairies et cultures – Sécurité routière et la santé publique

6 Réponse politique

7 De linertie politique à laction Parlement Wallon 2003 – Résolution parlementaire appelant le Gouvernement à instaurer une gestion concertée de la faune sauvage ouverte à la chasse, en ce compris avec les « acteurs de la biodiversité » DPR – Revenir à des densités « équilibrées » – Mettre un terme au nourrissage « dissuasif » Février 2012 – Carlo Di Antonio – Interdiction à terme du nourrissage – Annonce dun plan de réduction des densités Juillet 2012 – Adoption du plan de réduction des densités par le Gouvernement

8 Le plan stratégique de réduction des populations de grands gibiers (I) Mesure 1 : Suivi des populations de sanglier dans les zones « points noirs » – Territoires de chasse dont les prélèvements sur les trois dernières années sont supérieurs à 75 sangliers au 1000 ha ( ) puis 60 ( ). Mesure 15 : Dispositions prises par le DNF dans les « points noirs » – Nourrissage dissuasif entre le 1 er octobre et le 31 mars sera conditionné à leffort de réduction Mesure 16 : Interdiction du nourrissage au Nord du sillon Sambre et Meuse

9 Le Plan stratégique de réduction des populations de grands gibiers (II) Mesure 17 : Restriction du nourrissage au Sud du sillon Sambre et Meuse – Nourrissage dissuasif autorisé entre le 1 er avril et le 30 septembre – Disposition transitoire : nourrissage dissuasif autorisé entre le 1 er octobre et le 31 mars pendant 3 ans – Évaluation du plan et des mesures transitoires présentées au GW le 1er octobre 2013 et Mesure 19 & 20 : Abandon du maïs et de la mécanisation Mesure 21 : Amélioration du fonctionnement des Conseils cynégétiques – Organisation dune concertation par conseil cynégétique entre leurs membres et les acteurs de la ruralité (dont les associations environnementales)

10 Première évaluation Octobre 2012 : Adoption de larrêté « nourrissage » XXX 2013 : Information des territoires « Point Noir » et dun effort de prélèvement de 10 % à atteindre par rapport la période référence Octobre 2013 : 1 ère évaluation du DNF relayée par le Ministre (CP 18/10) – Abandon du maïs en matière de nourrissage a vraisemblablement eu limpact le plus important sur les populations – Territoire « point noir » : effort de 11 % par rapport à la période de référence – 142 territoires « point noir » : 71 demandes dautorisation, 70 obtenues. Ccl : les chasseurs des PN ont participé de manière significative à leffort – Région wallonne : effort de 15 % par rapport à la précédente saison

11 Analyse de la situation des surdensités de sangliers en Wallonie

12 Croissance de la population de sanglier Entre 1980 et 2012, la croissance des populations est de 5 % par an – par rapport à une période de référence établie sur 3 ans, la croissance est de 9,6 %, soit leffort demandé aux « points noirs » (10%) – Sources des données : TBE 2013 & DNF Croissance des prélèvements 3 fois plus importantes dans les massifs (cantonnement) avec « Point noirs »

13 De vrais « points noirs » Taille des territoiresNbreSurfacePrélèvements période de référence Surplus si 50 au 1000 ha > 250 ha ha < 250 ha ha Total ha % de la forêt wallonne en « points noirs » pour 118 territoires de chasse La gestion de ces seuls 118 « point noirs », réduirait de +/- 24 % les populations de sangliers en RW 7 territoires allant au-delà de 200 sangliers tirés par 1000 ha par an (probablement sous-estimé)

14 Analyse des surdensités par cantonnements

15 Une diversité sous-régionale Prélèvements moyens par cantonnement

16 Une problématique sous estimée Prélèvements moyens par cantonnement hors « points noirs »

17 Une concentration des points noirs dans certains cantonnements Prélèvements par cantonnement et importance des « points noirs »

18 Des « points noirs » qui révèlent des densités extrêmes Prélèvements moyens par cantonnement et « points noirs »

19 Contribution des territoires de chasse à leffort de prélèvements, dans et hors « points noirs »

20 Bilan global des efforts réalisés pendant la saison de chasse Quelques chiffres pour la Région : – Effort de 15 % par rapport à la précédente saison – Effort de 23 % par rapport à la période de référence (saison de chasse ) – Un effort de 31,5 % réalisé par cantonnement, en dehors des « points noirs » Le monde de la chasse a suivi lappel du Ministre Un chiffre pour les « points noirs » : effort de 11,3 % par rapport à la période de référence Lappel na pas été entendu par ceux qui étaient concernés au premier rang Les territoires les plus déviants ont été largement aidés par les territoires normaux

21 Contributions des territoires de chasse à leffort de réduction des densités Taille des territoireNbreSurface Sangliers prélevés 2012/2013 Sangliers tirés 2009 / 2012 Effort < 250 ha & effort < 10 % ha ,7% 10 % ha ,4% > 250 ha & effort < 10 % ha ,6% > 250 ha & effort > 10 % ha ,4% Total ha ,3% Parmi les 118 territoires les plus importants : – 60 ont atteint un effort moyen de 33,4 %, soit léquivalent de leffort régional – 58 territoires ont réduit leurs prélèvements de 10 % Les plus petits territoires ont globalement contribué pour un effort de 18,2 %

22 Effort de prélèvements dans les cantonnements problématiques

23 Effort de prélèvement dans les cantonnements problématiques et les « points noirs »

24 Conclusions

25 Conclusions Une implication réelle du monde de la chasse et dune partie des gestionnaires de « points noirs » lappel du Ministre a été largement entendu Une minorité de chasseurs (50 territoires) attendent manifestement que la tempête passe et leurs réserves sont intactes si la pression venait à retomber... Une faiblesse dans lanalyse de la situation (rapport de lAdministration relayé par le Ministre - IEW ne la pas obtenu) Des données dont la fiabilité est basée sur la confiance faite à ceux qui les fournissent : les chasseurs et uniquement quantitative (pas qualitative) - Fiabilité des plans de tirs (Cerf) = traçabilité et contrôle - Qualité = sex ratio, âge Il manque un outil fiable dobjectivation de laction des chasseurs Absence de partage avec les parties prenantes Réelle plus-value dune objectivation de la situation avec les parties prenantes et dune gestion partagée via des concertation à léchelle des directions Un des axes du plan de réduction à mettre en œuvre

26 Conclusion sur la gestion des « points noirs » 70 autorisations ont été octroyées sur 71 lautorisation a été accordée à des territoires nayant pas atteint leur objectif pour autant quun effort substantiel ait été réalisé dans les territoires voisins une prime aux mauvais élèves si leurs voisins de classe sont bons ! 71 territoires nont pas sollicité dautorisation lenjeu porte sur le contrôle de cette interdiction Une chance : la rigueur de lhiver en 2013 et lapparent faible taux de reproduction au printemps Nécessité dun bilan très rapide en 2014 et décision quant à la poursuite du nourrissage sur les points noirs non volontaristes


Télécharger ppt "Chasse et surdensités de gibier : 1 er bilan du plan Di Antonio Conférence de presse Fédération Inter-Environnement Wallonie 8 novembre 2013 - Namur."

Présentations similaires


Annonces Google