La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SÉCURITÉ ET ORGANISATION EN COMPÉTITION ET ENTRAÎNEMENT SCHNEESPORTFORUM 2004, A. Maina.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SÉCURITÉ ET ORGANISATION EN COMPÉTITION ET ENTRAÎNEMENT SCHNEESPORTFORUM 2004, A. Maina."— Transcription de la présentation:

1 SÉCURITÉ ET ORGANISATION EN COMPÉTITION ET ENTRAÎNEMENT SCHNEESPORTFORUM 2004, A. Maina

2 LA CONFIANCE DONNE DE LA SÉCURITÉ ET LA SÉCURITÉ DONNE DE LA CONFIANCE

3 Thèmes Homologation Direction de ligne et préparation des pistes Matériel de sécurité Piquetage du parcours Organisation Infos et communication

4 Homologation la requête d'homologation quelques examples, plusieurs se trouvent dans le RIS le certificat dhomologation et les documents à consulter chez les organisateurs

5 Homologation - Le dossier dhomologation doit comprendre les six documents suivants: Une description de la piste de compétition contenant: - le nom de la piste, - lorientation de la piste de compétition, - le point de départ (altitude en mètres au-dessus du niveau de la mer), - le point darrivée (altitude en mètres au-dessus du niveau de la mer), - la dénivelée (en mètres), - la longueur (en mètres), - la pente moyenne, minimum et maximum (en degrés ou en pourcentage), - les possibilités dévacuation des blessés en dehors de la piste de compétition, - les possibilités éventuelles de branchement deau, - les éventuelles aires datterrissage pour hélicoptères, - linstallation denneigement artificiel,

6 Homologation - une description des possibilités de transport vers les aires de départ et darrivée, en outre les possibilités de remontées mécaniques, leur capacité horaire (personnes), - une description des aires de départ et darrivée; cette description doit contenir, en plus de la structure du terrain et de la situation géographique, essentiellement concernant laire darrivée, des renseignements sur les emplacements réservés aux journalistes, aux commentateurs de radio et de télévision, ainsi quau public. Par ailleurs, il faut une description des locaux réservés aux concurrents au départ et à larrivée, - lindication de lemplacement des filets de sécurité, - lindication de lemplacement des haut-parleurs sur la piste, - lindication des possibilités de passage en bordure de piste pour les services techniques, techniciens, etc.

7 Homologation - la distance en kilomètres jusquà lhôpital le plus proche, - la description des moyens techniques de télécommunications. Il convient de fournir un schéma des circuits indiquant: - le nombre de lignes existantes, la nature de linstallation: - câble souterrain - câble aérien définitif - câble aérien provisoire - section des câbles - nombre de dérivations sur la piste de compétition - liaison aire darrivée - secrétariat de course - liaison aire darrivée - centre de presse - indication du nombre de postes radios disponibles - indication sur la liaison départ/arrivée - Indication dune adresse de contact avec numéro de téléphone, et éventuellement de fax,

8 Homologation une carte à léchelle minimale de 1 : e avec des courbes de niveau et le tracé de la piste de compétition, un profil en long à léchelle de 1 : e faisant ressortir la dénivelée et la longueur de la piste (courbes de niveau à la même échelle) un relevé statistique de lenneigement de la piste (pour Jeux Olympiques dHiver et Championnats du Monde de Ski FIS durant les dix dernières années, pour les autres compétitions durant les cinq dernières années),

9 Homologation une grande reproduction photographique instructive, sur laquelle est dessinée le tracé de la piste. Il doit sagir dune vraie photographie et non dune reproduction graphique empruntée dun dépliant touristique. La photo doit avoir une dimension minimale de 18 x 24 cm. La photographie doit être prise si possible du versant opposé. En cas dimpossibilité, il faudra une photographie aérienne de face qui offrirait le même aspect.

10 Homologation Un croquis densemble de la piste (1 : 5.000) avec tous les points caractéristiques et côtes. Ce croquis doit être informateur et montrer des points marquants comme par exemple les pylônes de remontées mécaniques, les groupes darbres, les pentes raides, les chemins de traverse etc., et de même, donner les altitudes et la dénomination des parcelles et des lieux-dits. Essentiellement, ce croquis devra renseigner rapidement linspecteur. Dautre part il est utile dindiquer sur ce croquis déventuels travaux à entreprendre sur la piste ainsi que la situation des filets de sécurité.

11 Photo du domaine

12 Profil de la piste

13 Parcours

14 Plan de sécurité

15 Homologation Discipline OWG/WSC WC COC FIS CHI DH (art. 700) L VD NGnach Bedarf Flag 1,00 x 0,75rot (blau) M Flag 1,00 x 0,75rot NGnach Bedarf VD 800 (7501)) SL (art. 800) L VD I. II. 120 max 160 max NG/DC (±3) Anzahl Richtungsänderungen (±3)I M NG/DC 55 (451))- 75 (±3) Anzahl Richtungsänderungen 55 (45 1 ))- 75 (±3)II VD (120 1) ) I. II. 120 max 160 max

16 Homologation GS (art. 900) L VD I. II. 250 max )max DC 11% - 15% (Anzahl der Richtungsänderungen) % L M Flag 0,75 x 0,50rot & blau M DC 11% - 15% (Anzahl der Richtungsänderungen) % VD I. II. 250 max )max SG (art. 1000) L VD (event. 2 Sprünge) (event. 2 Sprünge) NG 10% (min. 30) (Anzahl der Richtungsänderung) en) 12% (min. 25) L M Flag 0,75 x 0,50rot & blau M NG 10% (min. 35) (32 1 ) (Anzahl der Richtungsänderungen) 12% (min. 25) VD (450 1 )) (event. 2 Sprünge) I. II

17 Certificat

18 Direction de ligne et préparation des pistes construire le saut préparer de la piste

19 Profil de sauts L'inclinaison de la piste au niveau de lélan, du décollage et datterrissage doit être appropriée

20 Préparation des pistes à injection Les buses et la pression doivent être utilisées en fonction de la température et de la texture de la neige.

21 Modèle pour le système dinjection Pour obtenir une densité optimale

22 Matériel de sécurité effet et montage

23 Matériel de sécurité Filet de haute sécurité = filet A Clôture de sécurité FIS = filet B Filet triangulaire Matelas pour amortir les chocs Bâches diverses Clôture etc.

24 Filet de haute sécurité - filet A

25 Filet avec différentes bâches

26 installation des bâches sur le sol

27 Cire pour bâches

28 Suspension de filet avec supports en arc

29 Filet triangulaire

30 Suspension de filet avec supports en arc

31 Suspension de filet avec des supports droits

32 Fixation plateau

33 Tronc darbre au sol pour fixer le filet

34 Filet double B, 2m de hauteur minimum

35 Filet triple B, 2 m de hauteur minimum

36 piquets

37 Stabilisation

38 Stabilisations pour la bâche

39 matière de stabilisation

40 Mesures de sécurité Présenter des mesures de sécurité au plus proche de sa conscience. Il nexiste pas de sécurité absolue. En cas de doute = annulation.

41 Mesures de sécurité Principes de base : Les directives du manuel du fabricant font foi lors de lutilisation de matériel de sécurité.

42 Mesures de sécurité Responsabilité : La qualité et lutilisation du matériel de sécurité relève de la responsabilité de lorganisateur et du fabricant correspondant. Les recommandations permettent dutiliser le matériel de sécurité le plus efficacement possible. Toutes les recommandations ne sont basées que sur lexpérience et nont aucun fondement scientifique. On ny propose que le nombre et le positionnement du matériel d'après les expériences faites et en tenant compte de la neige, de l'état de la piste et du choix de la ligne.

43 Mesures de sécurité Les mesures de sécurité doivent être définies suivant le terrain, la vitesse et la force dimpact : Clôture de sécurité FIS, filet B de 2 m de hauteur. Il est très important de fixer les piquets correctement (en tenant compte du produit, de la résistance des piquets, etc.) Les tailles et les profondeurs correctes pour le forage des trous. Tension des filets B : respecter le manuel de chaque fabricant. Tenir compte de la pente du terrain, de langle par rapport à laxe de la piste et de la vitesse.

44 Valeurs dictées par lexpérience pour les clôtures de sécurité : Espace entre les clôtures denviron 3 à 10 m. Il y a des exceptions. Parallèlement à la direction de la course. Selon la situation Une, deux, trois clôtures, voire plus : Hauteur de la 1ère clôture = 2 m, Hauteur de la 2ème et 3ème clôture = 2 m, Ecart entre les piquets : pour la 1ère clôture = de 1 à 1,50 m, pour les 2ème et 3ème clôtures = de 0,50 à 1 m

45 605.7 Devoirs du traceur Afin que le parcours soit tracé en tenant compte des conditions du terrain, de lenneigement et des capacités des concurrents participants, le traceur doit accomplir une inspection préalable du terrain de compétition en présence du DT, de larbitre, du directeur dépreuve et du chef de piste Le traceur procède au traçage en tenant compte déventuelles dispositions de sécurité en place. Piquetage du parcours et de la piste

46 Le piquetage du parcours reflète le caractère de lentraîneur. Le piquetage du parcours est de la responsabilité du traceur / de lentraîneur. Les parcours doivent être adaptés au niveau du participant moyen ainsi quau terrain et aux conditions de la piste.

47 Zone de départ

48 - VITESSE + Zone darrivé

49 Largeur de la piste

50 Visibilité

51 IMPORTANT: Terrain !!! Neige !!! Vitesse !!! Niveau !!! Traçage en général

52 Important Terrain !!!/Neige !!!/Vitesse !!!/Niveau !!! Direction Atterrissage Sauts

53 compressions Important Terrain !!!/Neige !!!/Vitesse !!!/Niveau !!! Direction

54 Endroits critiques Important Terrain !!!/Neige !!!/Vitesse !!!/Niveau !!! Diminution de langle

55 Situation Optimale

56 Situation dentraînement

57

58

59 START ZIEL Répartission des entraîneurs / Couverture de toute la piste Les fagnons jaunes à la juste place

60 START ZIEL Lentraînement est dirigé par une seule personne !!! >PISTE LIBRE

61 START ZIEL Annoncer les départs Si on sentraîne parallelement ne pas partir en mème temps

62 START ZIEL Les athlètes qui passes larrivée viennent annoncés

63 START ZIEL Le docteur est au départ

64 START ZIEL Si 2 équipes sentraînent ensemble la direction de lentraînement reste sous une personne

65 Infos et communication Stresssituation

66 Le stress individuel Stress positif vs. stress négatif Demandes Ressources personnelles

67 Le stress et la concentration AC C B A = vision en tunnel sous leffet du stress B= concentration optimale C= relâchement excessif et distraction largeur du champ de focalisation

68 Position des entraîneurs Jugement de la situation Infos claires et au juste moment Confiance…. Infos et communication

69 Merci pour lattention


Télécharger ppt "SÉCURITÉ ET ORGANISATION EN COMPÉTITION ET ENTRAÎNEMENT SCHNEESPORTFORUM 2004, A. Maina."

Présentations similaires


Annonces Google