La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

23 eme Journée de lAFPHB Marchés publics des spécialités pharmaceutiques Président de séance: Daniel Bourdoux, pharmacien hospitalier, CHU de Liège.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "23 eme Journée de lAFPHB Marchés publics des spécialités pharmaceutiques Président de séance: Daniel Bourdoux, pharmacien hospitalier, CHU de Liège."— Transcription de la présentation:

1 23 eme Journée de lAFPHB Marchés publics des spécialités pharmaceutiques Président de séance: Daniel Bourdoux, pharmacien hospitalier, CHU de Liège

2 Le mot du pr é sident Philippe Goulard, Hôpital St-Luc, Bouge 23 eme Journée de lAFPHB

3 Les Marchés Publics le point de vue du Pharmacien La stratégie dattribution dans la transparence AFPHB février 2008 Genval E.H.L. octobre 2010 Bertrange CMM 29 mars 2011 Bruxelles CMM – CMP 14 octobre 2011 Bruxelles Daniel Bourdoux Pharmacien Dispositifs Médicaux & Logistique CHU-Liège Pharmacie

4 Les marchés publics avant 1994 (AR 1996) BMF & remboursements Inami = subventions publiques tous les hôpitaux publics & privés sont concernés par la réglementation des marchés publics

5 Critères dattribution prix net spécialités remboursées (perfusions) P_net = prix ex-usine x (1 + taux tva) P_net = P_net x (1 - remise en %) P_net = P_net – ((prix remboursement x ratio ambulant) x (100 + MDL) P_net = P_net – ((prix remboursement x ratio hospitalisé) x 25 %) Points offre X = 25 – (Prix X – Prix 0) / Valeur point Prix X = le prix de loffre considérée Prix 0 = le prix de loffre la moins chère Valeur point = le chiffre daffaires présumé du lot divisé par 25 prix (dispositifs médicaux) prix le moins élevé x 25 prix de loffre considérée calcul du score points « qualité » + points « prix » + points « logistique » 100 – points prix

6 Conclusions marchés publics contraignants, non adaptés aux DM (implants) ; mobilisation énergivore en temps et en RH : –soumissionnaire ; –adjudicateur ; bilan économique annuel sur les marchés : % scinder les marchés : aux faux lots < seuils – attribués / seuil européen > 12 marchés ; –marchés annuels (pluri)annuels renouvelables ou avec dénonciation ; –mobilisation 12 mois tous les ans 4 mois tous les 5 ans ; –fractionnement des remises annuelles ( groupes de lots) ; rédiger un csch de base commun ; –administratif validé par des juristes (AFPHB – UNAMEC – PHARMA.BE) ; –qualitatif au niveau choix des critères (groupes de travail AFPHB) ; acquérir un outil commun danalyse ( AFPHB ) ; databases de références et de tests commentés ( AFPHB ) ; centrale dachat ( AFPHB ) ; droits et protection du patient face au financier rôle primordial du pharmacien

7 Nouvelle r è glementation relative aux march é s publics: point de vue de l industrie pharmaceutique Pr. Dr. Leo Neels, Directeur Général Pharma.be, Bruxelles 23 eme Journée de lAFPHB

8 La présentation de Monsieur Neels se trouve sur le lien de la page daccueil

9 Evaluation et achat de m é dicaments Missions du Pharmacien Hospitalier Grégory Gaudillot, Pharmacien Hospitalier CHL Luxembourg 23 eme Journée de lAFPHB

10 Evaluation et achat de médicaments Missions du Pharmacien Hospitalier M. Gregory Gaudillot Chef de service Pharmacie CHL AG AFPHB 3 mars 2012

11 Missions du Pharmacien Hospitalier (2) La présentation de M Gaudillot se trouve sur la page daccueil

12 Marchés publics des spécialités pharmaceutiques Questions - réponses

13 Avant la parution des textes dapplication au Moniteur est-il possible délaborer un contrat type pour les marchés des spécialités pharmaceutiques sans tenir compte des critères qualité et de la partie pondération ? Et cela pour une période définie qui nous permettra de nous conformer progressivement à la législation. Une telle entente peut-elle entrer dans un cadre légal ? Dans laffirmative, comment imagineriez-vous une collaboration entre le groupe de industrie pharmaceutique et notre Association de lAFPHB voire notre Association Nationale ?

14 Nous avons rencontré lors de notre seconde réunion du groupe de travail, 2 sociétés, 3P et Epicure, qui nous ont présenté des outils informatiques permettant de suivre les étapes dune procédure de marchés. Si la partie administrative de ces 2 sociétés semble performante au niveau des suivis des marchés, les critères de qualité, par contre ne nous ont pas paru suffisamment développés. Notre Association peut-elle servir de plateforme pour lélaboration de la partie qualitative du cahier des charges ? Quel est lavis des juristes quant à lutilisation de tels outils informatiques ? Ces sociétés sont-elles incontournables actuellement ?

15 Nous avons été informés dune action de soutien de la Région Wallonne pour aider les professionnels de la santé dans ces démarches. Mme Bigot qui connaît également 3P, a participé au projet peut-elle nous faire part de son expérience sur les 2 systèmes ?

16 Sil existe actuellement des obligations de marchés négociés à partir de euros, de marchés nationaux à partir de et européens à partir de euros, il ny aurait donc logiquement aucune pénalisation si le montant annuel des molécules dune institution prises individuellement toutes formes utilisées est inférieur à euros ? Serions-nous à votre avis dans lillégalité dignorer lexistence des marchés ? RAPPEL Actuellement marchés >= < htva négociés ; marchés >= < htva appels doffres nationaux marchés >= htva appels doffres européens Avec le nouvel AR le seuil de serait porté à et celui de à

17 Aujourdhui certains hôpitaux bénéficient davantages avec lutilisation dun médicament comme des programmes informatiques, des ressources humaines ou des abonnements divers. Ces services sont-ils valorisables dans un marché ? Dans laffirmative, comment ? Et dans la négative, risquent-ils de disparaître ? Que vont devenir les avantages actuels du médecin ? Le code matriciel est un élément incontestable dans une réflexion de traçabilité. Nos amis franco luxembourgeois ont-ils intégré cet élément dans les critères de qualité dans les marchés ?

18 Un document reçu des firmes sur les économies en soins de santé en Belgique signale que : La compensation des ristournes dont les hôpitaux bénéficient de la part de lindustrie pharmaceutique et des dispositifs médicaux au niveau de lassurance maladie seffectuera par une récupération dun montant sur lenveloppe des médicaments forfaitarisés à lhôpital. Cette économie rapportera 15 millions deuros en base annuelle Cela signifie-t-il que si on réalise ou lon ne réalise pas de marchés, on devra de toute façon contribuer ? Comment les organismes à létranger ont-ils considéré ou accepté ces marchés et ces ristournes, devez-vous rétrocéder une partie des montants ristournés ?

19 Remise des Prix Remise des Prix et AFPHB

20 : Participation à un congrès international au choix 3800 Prix AFPHB 2500

21 25 POSTERS Jury 2012 Yvan Huon, Lynda Benammar, Dominique Wouters, Philippe Demoulin et Fabienne Snackers et AFPHB

22 Les crit è res utilis é s Forme 1.1Caractère attractif du poster (graphiques, photos)4 1.2Évidence du cheminement depuis l'objectif jusqu'au résultat4 1.3Texte rédigé avec concision4 1.4Présentation normalisée des références2 Sous Total sur Contenu 2.1Pertinence par rapport à la pharmacie hospitalière4 2.2Caractère innovant du sujet6 2.3Intérêt de l'apport pour les lecteurs4 2.4Qualité de la méthodologie choisie4 2.5Résultats présentés avec clarté et exhaustivité4 2.6Adéquation des conclusions4 Sous Total sur TOTAL sur 40 RESULTAT FINAL

23 CHU MONT-GODINNE Twenty years of centralised intravenous admixture service (CIVAS) at the hospital pharmacy of the university Hospital of Mont- Godinne J.-D. Hecq, P. Gillet, M. Bary, N. Léonard, C. Pirlot, J.-M. Evrard Stability of injectable drugs in infusion : the 30th birthday of a Belgian electronic database. J.-D. Hecq Premiers pas vers l'optimalisation de l'usage des alimentations parentérales au CHU de Mont- Godinne : audit de prescription et de suivi, Michel C, Noel D, Spinewine A, Dive A, Lacrosse D Feasibility and performance of an adverse drug event trigger tool in a teaching hospital L.Carnevali, F. Amant, B. Krug, D. Van Pee, V. Gerard, X. de Béthune, A. Spinewine Evaluation of the appropriateness of prescribing of piperacillin-tazobactam in a teaching hospital P. Sourdeau, N. Ausselet, B. Delaere, J-D Hecq, C. Artoisenet

24 CHU MONT-GODINNE "What are the root causes of returned medicines in hospital pharmacy? A LEAN approach. R. Pham, M. Bary, R. Garcous, G. Remy, A. Spinewine, J.-D. Hecq. Bilan des 5 ans de déploiement de la PMI au CHU Mont-Godinne R Garcous, M Bary, G Remy, F Amant, F Cauwe, JD Hecq La culture LEAN : une opportunité dans un service de production de pharmacie hospitalière. Gillet P, Pirlot C, Léonard N, Decoster C, Pham R, Sourdeau P, Hecq JD, Bouzette A., De Coster P., Gnesotto T. Implémentation de la prescription informatisée : une opportunité pour améliorer les adaptations des prescriptions vers le formulaire thérapeutique R Garcous, A Spinewine, M Bary, A Mouzon, C Artoisenet, C Michel, V Goncette, L Carnevali, R Pham, P Sourdeau, F Cauwe, D Bastille, JD Hecq, G Remy

25 Cliniques Universitaires St Luc Prevalence of safety alerts overridden by physicians as generated by drug-drug interaction screening program Delphi P Papin, A Spinewine, S Quennery Impact of alerts in the computerized prescription system on drug dosage adequacy for renal failure patients. S. Desmedt, S. Henrard, A. Spinewine, D. Wouters, O. Dalleur Falls il the geriatric unit and use of hypnotics: a quality project to reduce the use of hypnotics O. Dalleur, S Desmedt, V Dujeu, D Wouters, G Desuter, B Boland, G Aubert Effect of recommendations of a geriatrician within the internal liaison team to discontinue inappropriate medicatons in hospitalized older patients O Dalleur C Losseau S Henrard, D Wouters, N Speybroeck, A Spinewine, B Boland Prescribing omissions according to start and related hospital admissions in frail older patients O Dalleur, A Spinewine, S Henrard, D Wouters, N speybroeck, B Boland

26 Inappropriate prescriptions according to STOPP and related hospital admission in geriatric patients O Dalleur, C Deliens, C Losseau, D Wouters, A Spinewine, B Boland Sedation in the intensive care unit (ICU): nurses perceptions of practices and influencing factors. B. Sneyers, P.F. Laterre, M.M. Perreault, D. Wouters, A. Spinewine Inapropriate prescribing of Piperacillin- Tazobactam in a Belgian Teaching Hospital F.Vaillant, B.Sneyers, J-C Yombi, S.Jonckeere, L.Belkhir, C.Briquet Adequate inter-rater reliability between a clinical pharmacist and infectious disease physicians in evaluating quality of prescription for antibiotherapy. F. Vaillant, B. Sneyers, JC. Yombi, D. Wouters, C. Briquet Cliniques Universitaires St Luc

27 ULB Le calcium et la vitamine D si souvent oubliés …Base médicale et enjeux de la prescription. D. Even-Adin, S. Lorent, B. Leruste, P. Fievet, A.S. Van der Maren, S. De Breucker, T. Pepersack Rôle du pharmacien hospitalier dans la sécurisation du circuit des médicaments anticancéreux et des anticorps monoclonaux: analyse rétrospective des incidents et presqu'incidents Y. Jaadar, O. Jados, A. Vandorpe, D. Even-Adin, V. Liévin, B. Van Gansbeke, Establishing the role of the pharmacist in an inpatient anticoagulation management service. Vervacke A., Lorent S., Motte S. La thromboprophylaxie chez les patients médicaux: impact dune campagne de promotion de bon usage. Vervacke A., Lorent S., Motte S.

28 Faut-il jeter les fractions de comprimés? A. Samalea Suarez, X. Gérard, C. Vercheval, T. Van Hees CHU Sart-Tilman, ULg Indices de charge pharmacologique des psychotropes. Ch.Noel, F Mathot ISoSL - Hôpital du Petit Bourgogne, Li è ge Sensibilisation et information destinées aux patients hospitalisés en psychiatrie sur une utilisation judicieuse et adéquate des médicaments par le biais d'un atelier M.Henri, E.Ernst et J.Botty CHC-CHVE, Clinique St-Vincent, Rocourt

29 LES LAUREATS Prix

30 Vervacke A., Lorent S., Motte S. La thromboprophylaxie chez les patients médicaux: impact dune campagne de promotion de bon usage.

31 PRIX de l AFPHB

32 Ch.Noel, F Mathot Indices de charge pharmacologique des psychotropes.

33 Prix AFPHB - LILLY 2012 AG 26/02/2011

34 Prix de 3000 offert par la firme Lilly pour le financement dun stage dans une institution hospitalière Projet de stage détaillé présenté à lAFPHB avant le 15 janvier de lannée en cours

35 Obligations du candidat sélectionné: Réaliser son projet dans lannée Présenter le stage réalisé lors dune formation continue ou lors de la prochaine AG Envoyer un résumé dactivité qui paraîtra dans « Pharmanovelis »

36 CANDIDATURES Sophie Desmedt de St Luc, WoluweSophie Desmedt de St Luc, Woluwe Le stage à Montréal.Le stage à Montréal. Domaine des antibiotiquesDomaine des antibiotiques

37 CANDIDATURES Audrey Samaléa-Suarez du CHU de LiègeAudrey Samaléa-Suarez du CHU de Liège Stage en pharmacie clinique en Gériatrie à Sheerbrooke, CanadaStage en pharmacie clinique en Gériatrie à Sheerbrooke, Canada

38 CANDIDATURES Delphine Vanham de St Luc, WoluweDelphine Vanham de St Luc, Woluwe Stage en pharmacie clinique aux Soins Intensifs à Montréal.Stage en pharmacie clinique aux Soins Intensifs à Montréal.

39 Prix Lilly: Sophie Desmedt St Luc Woluwé Prix AFPHB: Audrey Samaléa CHU Liège Delphine Vanham St Luc Woluwé

40 Candidature et titre à rendre pour 14/5/2012 Projet à rendre pour le 1/10/2012

41 Soyez de retour pour 18h


Télécharger ppt "23 eme Journée de lAFPHB Marchés publics des spécialités pharmaceutiques Président de séance: Daniel Bourdoux, pharmacien hospitalier, CHU de Liège."

Présentations similaires


Annonces Google