La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Circuits courts et territoire Estelle Fierens Fédération Inter-Environnement Wallonie 15 octobre 2013 - Namur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Circuits courts et territoire Estelle Fierens Fédération Inter-Environnement Wallonie 15 octobre 2013 - Namur."— Transcription de la présentation:

1 Circuits courts et territoire Estelle Fierens Fédération Inter-Environnement Wallonie 15 octobre Namur

2 Plan de lexposé Définition Constats Une réponse à ces dérives Des aides et du soutien Quels liens avec le territoire? 2

3 Définition

4 De quoi parle-t-on? Un mode de production et de commercialisation qui vise à rapprocher le producteur du consommateur Connu pour le secteur alimentaire, il peut sétendre à tous les secteurs Court = – peu ou pas dintermédiaires – courtes distances Certains veulent des définitions strictes – Ex: maximum un intermédiaire – Ex: maximum 50 km Mais dépend de chaque situation… 4

5 Constats

6 Constats Le modèle économique sest vu fortement modifié ces dernières années: – Diminution des coûts de transport, – Evolution du progrès technique, – Maximisation des avantages comparatifs et des économies déchelle Le modèle sest progressivement mondialisé. 6

7 Constats Cette mondialisation entraine de nombreux risques et coûts sociétaux : – La qualité des produits sécroule avec leurs prix. – La volatilité des prix et la spéculation entrainent des crises économiques et alimentaires. – Perte demplois dans les pays industrialisés. – Déstructuration du tissu économique local et perte de savoirs locaux. – Forte dépendance énergétique. – Surexploitation des ressources. 7

8 8 Constats Le modèle industriel est marginal Et les ¾ des victimes de la faim sont des paysans producteurs ! répartition P.E.D 97% 1 milliard 250 millions 28 millions

9 9 Constats Et les ¾ des victimes de la faim sont des paysans producteurs !... Mais pourquoi??? OMC : 1994 : les accords de Marrakech – Libre-échange : réduction des taxes aux frontières – Le prix le plus bas (le plus compétitif) fixe le prix international La petite agriculture paysanne nest pas compétitive elle stoppe lactivité Migration vers les (bidon)villes : pauvreté Les anciens producteurs deviennent acheteurs Augmentation des prix : émeutes de la faim (2008)

10 Constats Lagriculture sest fortement spécialisée dune région du monde à lautre. – Manque de diversité dans la production locale – Monocultures : peu de résilience Risques élevés au niveau économique et social Impacts sur la biodiversité Impacts sur le territoire 10

11 11 Almeria: ha de serres

12 Constats Le progrès technique a induit de nombreuses pertes demploi. – Le nombre dagriculteurs wallons a été divisé par 2,5 en 30 ans (de ETP en 1980 à en 2010). Les petites exploitations paysannes disparaissent et cèdent la place aux exploitations plus intensives. – Le nombre dexploitations a été divisé par 2,6 en 30 ans (de en 1980 à en 2010) alors que le nombre de tracteurs augmentait de 53%. – La superficie moyenne des exploitations wallonnes a été multipliée par 2,5 en 30 ans (de 20,7 hectares en 1980 à 51,1 en 2010) alors que la surface agricole utile a diminué de 5% durant la même période. 12

13 Constats 13

14 Constats 14 Perte de lien: de nombreux intermédiaires – Ex: le cas des lasagnes au cheval: Groupe Findus Nordic Comigel (fournisseur de Findus) Spanghero: fournisseur français Traders Producteur roumain – Responsabilités diluées

15 Une réponse à ces dérives

16 Enjeux environnementaux 1 er avantage a priori : le transport… pas si évident! Les CC favorisent une production paysanne (vs. intensive) La proximité favorise la transparence sur les modes de production et/ou de transformation et favorisent ainsi les pratiques respectueuses de lenvironnement et de la santé. 16

17 Enjeux sociaux Les circuits courts améliorent la proximité relationnelle et la solidarité entre consommateurs et producteurs Ils favorisent le lien au territoire. Souvent, dynamiques globales (CC, bio, monnaies alternatives, certifications participatives, etc.) Relocalisation des impacts : réflexion éthique 17

18 Enjeux économiques Les CC relocalisent léconomie, protègent les producteurs et consommateurs des chocs systémiques de celle-ci permettent aux producteurs de garder la maitrise de leur marges et de vendre à un prix juste. de valoriser leur savoir-faire 18

19 Des aides et du soutien

20 Parmi dautres soutiens… IEW est partenaire du nouveau « Centre de référence circuits courts » Le CRCC sinscrit dans le cadre du Plan Marshall 2.vert Soutenu par les Ministres Nollet et Marcourt Constat de départ: – Nécessité dapporter un maximum de cohérence entre les actions des porteurs de projets et les outils mis à leur disposition. – Il manque une structure de coordination qui centralise linformation, les bonnes pratiques, qui favorise le partage dexpériences, etc. pour professionnaliser le secteur. 20

21 Des aides et du soutien Objectif: Soutenir, structurer et développer les circuits courts en Wallonie dans les domaines alimentaires et non alimentaires pour une économie la plus endogène et équitable en vue dune transition vers le développement durable. Public cible: Acteurs de lencadrement, de laccompagnement, les coupoles, fédérations, etc. renforcer et non concurrencer Dispositif institutionnel: – Le CRCC est logé à lASE – 4 référents CC alimentent et renforcent les actions du CRCC : IEW, UCM, SAW-B et Diversiferm 21

22 Quels liens avec le territoire?

23 Les CC sont profondément ancrés dans le territoire – Géographique: au plus local – Avec ses acteurs: lien, solidarité Relocaliser léconomie suppose des espaces dédiés: – Pour de la production locale – Pour de la transformation locale – Pour de la distribution décentralisée Cela suppose une réflexion dun aménagement du territoire adapté! 23

24 Quels liens avec le territoire? Quel lien ville-campagne ? Les villes sont de plus en plus déconnectées de la production alimentaire. La production urbaine se développe et fait preuve dingéniosité: ferme maraichère sur toit, potagers dans des bacs, etc. Production péri-urbaine: remettre en place les ceintures alimentaires? 24

25 Conclusion

26 Conclusion Les circuits courts sont une des réponses aux dérives liées au modèle économique mondialisé Ils sont ancrés dans le territoire Cela demande daccepter la relocalisation des impacts dans la réflexion autour du développement territorial Ils rencontrent de nombreux freins, dont la question de laccès à la terre 26


Télécharger ppt "Circuits courts et territoire Estelle Fierens Fédération Inter-Environnement Wallonie 15 octobre 2013 - Namur."

Présentations similaires


Annonces Google