La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les APE nous sauveront-ils des crises alimentaires? Séminaire StopEPAs – 29 avril 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les APE nous sauveront-ils des crises alimentaires? Séminaire StopEPAs – 29 avril 2010."— Transcription de la présentation:

1 Les APE nous sauveront-ils des crises alimentaires? Séminaire StopEPAs – 29 avril 2010

2 Une crise alimentaire, une crise de développement Augmentation générale des prix … mais pas de pénurie alimentaire, -> une flambée généralisée des prix, évoluant vers une volatilité accrue Impact très important pour les populations: précarisation renforcée, pour + d1 milliard dêtres humains ->une question de développement

3 APE et « développement » Accords de Partenariat économique la « contribution des politiques commerciales au développement » Machado – CE DG Trade - Ténérife mars 2010 En quoi les réponses à la crise des prix agricoles vont-elles être influencées par les APE ?

4 Les causes de la crise alimentaire 1. Augmentation de la demande hausse du niveau de vie dans les pays émergents croissance du nombre dhabitants 2. Croissance ralentie de loffre conditions climatiques défavorables et appauvrissement des sols abandon des productions par les paysans 3. Agriculture familiale délaissée démantèlement des politiques agricoles et des soutiens publics au Sud (ajustement structurel) APD à lagriculture a chuté de 11,5 milliards en 1987 à 3.9 milliards en 2005 Politiques agricoles inéquitables Nord-Sud (subventionnées>

5 Les causes de la crise alimentaire 4. La libéralisation des échanges agricoles sur le marché mondial En 1994, lagriculture rentre dans lOMC => libéralisation des échanges Commercialisation croissante des produits agricoles Dépendance croissante des importations de produits alimentaires Prix agricoles à la baisse pendant ans, alignés sur les prix les plus bas 5. Spéculations sur les matières premières Les tensions entre loffre et la demande des produits alimentaires a entraîné une spéculation qui a largement contribué à la flambée des prix

6 Les causes de la crise alimentaire 6. Concurrence des agro-carburants 10% de lessence produite en Europe devra être dorigine végétale en 2015 => nouvelles tensions sur loffre et donc les prix 30% du maïs américains est transformé en agro-carburants

7 Réponses à la crise alimentaire et les APE 1. Développer lagriculture vivrière Priorité sur la satisfaction des besoins alimentaires locaux Menaces des APE Priorités commerciales –basées sur les produits dexportation (cultures de lhéritage colonial) –orientées vers les marchés extérieurs plutôt que locaux ou régionaux Libéralisation des investissements menacera la disponibilité des terres arables (valorisation des exportations, des agro-carburants, …)

8 Réponses à la crise alimentaire et les APE 2. Investissements dans lagriculture Mise ne œuvre des engagements de Maputo : 10% des budgets nationaux des pays africains dans lagriculture Menaces des APE Restrictions budgétaires suite à louverture des frontières et aux diminutions des prélèvements communautaires (ou nationaux) ( perte de 5milliars ) Inexistence des hausses de croissance « tirées » de la libéralisation et permettant des réallocations budgétaires (scénarios antérieurs aux crises économiques) Inexistence des financements « APE » supplémentaires

9 Réponses à la crise alimentaire et les APE 3.Politiques régionales agricoles Définition et mise en œuvre de politiques régionales agricoles ambitieuses (cfr modèle européen de préférence communautaire, de taxation des importations, détablissements de barrières à lentrée, …) Menaces des APE Mobilisation sur les négociations commerciales détournent les ressources régionales de lagenda propre des ACP Les objectifs de libéralisation handicapent les Etats (refus de mise en œuvre dinstruments publics – protection des marchés, préférence communautaire visant à construire des filières agro-économiques, les matières de Singapour…) La clause de Nation la plus favorisée – NPF - ne permet pas détablir des choix priorisant les intérêts régionaux

10 Réponses à la crise alimentaire et les APE 4.Intégration régionale des politiques La sécurité alimentaire doit sétablir sur un plan régional, permettant de tirer parti des complémentarités nationales Menaces des APE Lagenda des négociations internationales est multiple pour les pays ACP Lintégration voulue par les APE est une intégration « forcée » et contre- productive (9% dintégration commerciale dans la CEDEAO alors que 70% dans lUE) -> crispations nationalistes et incertitudes pour les espaces régionaux existants La stratégie des « APE intérimaires » a cassé les dynamiques régionales

11 Réponses européennes à la crise alimentaire 1.Soutien financier (insuffisant) aux agriculteurs 2.Réintroduction des subsides aux exportations 3.Rétablissement doutils de régulation 4.Confirmation dune Politique agricole commune « forte » Budgets importants confirmés Intérêts commerciaux offensifs Secteurs stratégique et spécifique à protéger (Traité de Lisbonne, Art 29) « LEurope ne peut se permettre de se fier à dautres parties du monde pour la sécurité de son approvisionnement alimentaire » Rapport Lyon PE PS … même lirruption volcanique récente est devenue, pour la CE, une justification pour accorder à lagriculture un statut spécial … contribuant à assurer la sécurité alimentaire européenne par sa souveraineté alimentaire.

12 Leçons dune crise … 1.Spécificité de lagriculture Réclamant des politiques publiques spécifiques pour assurer avec sécurité sa fonction alimentaire 2. Crise non prévisible … Capacités de réaction publiques non-amputées, ni limitées … être capable de réagir à limprobable … sans attendre laccord de « partenaires » 3. Capacités limitées des marchés Les marchés nassurent que des demandes solvables et non des besoins primaires Renversement des paradigmes … en Europe

13 Leçons dune crise … 4.Lagriculture … hors des APE Lagriculture, les filières agricoles ne peuvent faire lobjet dune libéralisation. La protection dont ce secteur a besoin pour répondre aux besoins alimentaires des populations ne peut entrer dans la négociation. Sa libéralisation est directement une menace pour la réalisation de lODM 1. Tant des Etats que des régions ou des organisations paysannes ACP sinscrivent dans une politique agricole se réclamant de la « Souveraineté alimentaire ». En considérant le secteur agricole comme un autre, les APE sinscrivent en rupture avec cette perspective. Il faut reconnaître « lexception agricole ».

14 Merci pour votre attention Présentation disponible sur J-J Grodent


Télécharger ppt "Les APE nous sauveront-ils des crises alimentaires? Séminaire StopEPAs – 29 avril 2010."

Présentations similaires


Annonces Google