La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ONG STICHTING BAKENS VERZET (UNE AUTRE VOIE) PAYS BAS MODÈLE POUR PROJETS DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ LOCAL, ÉCOLOGIQUE, ET DURABLE AUTO-FINANCÉS Section.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ONG STICHTING BAKENS VERZET (UNE AUTRE VOIE) PAYS BAS MODÈLE POUR PROJETS DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ LOCAL, ÉCOLOGIQUE, ET DURABLE AUTO-FINANCÉS Section."— Transcription de la présentation:

1 ONG STICHTING BAKENS VERZET (UNE AUTRE VOIE) PAYS BAS MODÈLE POUR PROJETS DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ LOCAL, ÉCOLOGIQUE, ET DURABLE AUTO-FINANCÉS Section 4 Comment le projet achèvra les objectifs du Millénaire

2 Plan de la présentation Objectif 1 : Réduction de lextrême pauvreté et de la faim. Objectif 2 : Assurer léducation primaire à tous. Objectif 3 : Promouvoir légalité des sexes et lautonomisation des femmes. Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Objectif 5 : Améliorer la santé maternelle. Objectif 6 : Combattre le VIH/sida, le paludisme et dautres maladies. Objectif 7 : Assurer un environnement durable. Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Pourquoi il est tellement facile faire des évaluations du progrès du projet. Quelques limitations inhérentes les objectifs du Millénaire.

3 Objectif 1 : Objectif 1 : Réduction de lextrême pauvreté et de la faim. Cible 01 : Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour Indicateur 01 : Proportion de la population disposant de moins dun dollar par jour en parité de pouvoir dachat(1993 PPA)(Banque Mondiale) Indicateur 02: Indice décart de la pauvreté [incidence de la pauvreté x degré pauvreté] Indicateur 03 : Part du cinquième le plus pauvre de la population dans la consummation nationale (Banque Mondiale) Cible 02 : Réduire de moitié entre 1990 et 2015, la proportion de la population qui souffre de la faim. Indicateur 04 : Pourcentage denfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale (UNICEF-OMS) Indicateur 05 : Proportion de la population natteignant pas le niveau minimal dapport calorique (F.A.O.)

4 Objectif 1 : Objectif 1 : Réduction de lextrême pauvreté et de la faim. Cible 01 : Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour. Un moment! Est-ce que je fais partie de la moitié juste? Un moment! Est-ce que je fais partie de la moitié juste? Les résultats attendus. Les résultats attendus. US$ 1 par jour et la qualité de la vie. US$ 1 par jour et la qualité de la vie. Les projets sappliquent à tous les habitants de la zone de chaque projet, sans aucune exclusion. Les projets sappliquent à tous les habitants de la zone de chaque projet, sans aucune exclusion. Un ménu complet de services de base est offert. Un ménu complet de services de base est offert. Une bonne qualité de vie pour tous. Une bonne qualité de vie pour tous occasions directes de travail occasions directes de travail. Les individus profitent à travers leurs épargnes sur leurs frais actuels pour divers services. Les individus profitent à travers leurs épargnes sur leurs frais actuels pour divers services. Structures de sécurité sociale à faveur des besogneux. Structures de sécurité sociale à faveur des besogneux. Projection des structures aux niveaux régional et national. Projection des structures aux niveaux régional et national.

5 Objectif 1 : Objectif 1 : Réduction de lextrême pauvreté et de la faim. Cible 02 : Réduire de moitié entre 1990 et 2015, la proportion de la population qui souffre de la faim. Tout le monde dans la zone du projet aura une diète suffisante et variée. Tout le monde dans la zone du projet aura une diète suffisante et variée. Structures pour la production alimentaire sont créées. Structures pour la production alimentaire sont créées. Production locale à consommation locale. Production locale à consommation locale. Comment on assure aux populations une diète variée. Comment on assure aux populations une diète variée. La sécurité alimentaire en périodes de crise. La sécurité alimentaire en périodes de crise. La distribution coopérative des surplus. La distribution coopérative des surplus. Structures coopératives de stockage des aliments. Structures coopératives de stockage des aliments. Pépinières. Pépinières. Banques de sémences. Banques de sémences. La puissance des systèmes de monnaie locale. La puissance des systèmes de monnaie locale. Structures de sécurité sociale à faveur des besongeux. Structures de sécurité sociale à faveur des besongeux. Projection aux niveaux régional et national. Projection aux niveaux régional et national.

6 Objectif 2 : Assurer léducation primaire à tous. Cible 03 : Dici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens dachever un cycle complet détudes primaires. (UNESCO). Cible 03 : Dici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens dachever un cycle complet détudes primaires. (UNESCO). Indicateur 06 : Taux net de scolarisation dans le primaire. (UNESCO) Indicateur 06 : Taux net de scolarisation dans le primaire. (UNESCO) Indicateur 07 : Proportion décoliers commençant dans la première année détudes dans lenseignement primaire et achevant la cinquième (UNESCO) Indicateur 07 : Proportion décoliers commençant dans la première année détudes dans lenseignement primaire et achevant la cinquième (UNESCO) Indicateur 08 : Taux dalphabétisation des ans. (UNESCO) Indicateur 08 : Taux dalphabétisation des ans. (UNESCO)

7 Objectif 2 : Assurer léducation primaire à tous. Cible 03 : Dici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens dachever un cycle complet détudes primaires. (UNESCO). Cible 03 : Dici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens dachever un cycle complet détudes primaires. (UNESCO). Tous les enfants de la zone du projet bénéficieront dun cycle complet détudes primaires et, sils le désirent, dun cycle complet détudes secondaires. Tous les enfants de la zone du projet bénéficieront dun cycle complet détudes primaires et, sils le désirent, dun cycle complet détudes secondaires. École métiers et (éventuellement) propédeuse universitaire. École métiers et (éventuellement) propédeuse universitaire. Jeunes âgés au commencement du projet. Jeunes âgés au commencement du projet. Comment construire des centaines décoles dans chaque zone de projet, et trouver les enseignants nécessaires. Comment construire des centaines décoles dans chaque zone de projet, et trouver les enseignants nécessaires. Des centaines de salles études à éclairage photovoltaïque. Des centaines de salles études à éclairage photovoltaïque. Des cours le soir pour les adultes, en particulier les femmes. Des cours le soir pour les adultes, en particulier les femmes.

8 Objectif 3 : Promouvoir légalité des sexes et lautonomisation des femmes. Cible 04 : Éliminer la disparité entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire díci à 2005 si possible, et en tous les niveaux denseignement en 2015 au plus tard. Indicateur 09 : Rapport filles/garçons dans lenseignement primaire, secondaire, et supérieur, respectivement. (UNESCO) Indicateur 09 : Rapport filles/garçons dans lenseignement primaire, secondaire, et supérieur, respectivement. (UNESCO) Indicateur 10 : Taux dalphabétisation des femmes de 15 à 24 ans par rapport à celui des hommes.(UNESCO) Indicateur 10 : Taux dalphabétisation des femmes de 15 à 24 ans par rapport à celui des hommes.(UNESCO) Indicateur 11: Pourcentage de salariés dans le secteur non agricole qui sont femmes. (ILO) Indicateur 11: Pourcentage de salariés dans le secteur non agricole qui sont femmes. (ILO) Indicateur 12 : Proportion de sièges occupés par des femmes au parlement national (IPU) Indicateur 12 : Proportion de sièges occupés par des femmes au parlement national (IPU)

9 Objectif 3 : Promouvoir légalité des sexes et lautonomisation des femmes. Cible 04 : Éliminer la disparité entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire díci à 2005 si possible, et en tous les niveaux denseignement en 2015 au plus tard. Cycle complet détudes primaires et secondaires disponibles à tous. Cycle complet détudes primaires et secondaires disponibles à tous. École métiers et (éventuellement) propédeuse universitaire disponibles. École métiers et (éventuellement) propédeuse universitaire disponibles. Taux dalphabétisation du groupe des âgés ans améliore de manière automatique à main les cycles déducation ne soient complétés. Taux dalphabétisation du groupe des âgés ans améliore de manière automatique à main les cycles déducation ne soient complétés. Amélioration du taux dalphabétisation des jeunes âgés ans au moment du commencement du projet. Amélioration du taux dalphabétisation des jeunes âgés ans au moment du commencement du projet. Éducation des adultes (en partciluière des femmes et des jeunes filles) Éducation des adultes (en partciluière des femmes et des jeunes filles) Salles détudes. Salles détudes. Cours déducation à lhygiène. Cours déducation à lhygiène. Travail salarié pour les femmes NEST PAS soutenu du projet. (Indicateur 11) Travail salarié pour les femmes NEST PAS soutenu du projet. (Indicateur 11) Coopératives, micro-crédits, et système de monnaie locale. Coopératives, micro-crédits, et système de monnaie locale. Comment les femmes contrôlent les structures du projet. Comment les femmes contrôlent les structures du projet. Formation de base des femmes pour la participation aux structures politiques formelles. Formation de base des femmes pour la participation aux structures politiques formelles.

10 Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Cible 05 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Cible 05 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Indicateur 13 : Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans. (UNICEF Indicateur 14 : Taux de mortalité infantile (UNICEF) Indicateur 15 : Proportion denfants de 1 an vaccinés contre la rougeole. (UNICEF)

11 Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Cible 05 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Cible 05 : Réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans. Cours déducation à lhygiène. Cours déducation à lhygiène. Eau potable saine et structures complètes dassainissement. Eau potable saine et structures complètes dassainissement. Aération (élimination de la fumée) des habitations. Aération (élimination de la fumée) des habitations. Diète variée. Diète variée. Système complet de recyclage des déchets. Système complet de recyclage des déchets. Drainage. Drainage. Action préventive contre moustiques, mouches et vermine. Action préventive contre moustiques, mouches et vermine. Services dinfermiers de base. Services dinfermiers de base. Distribution des médicaments. Distribution des médicaments. Limmunisation contre la rougeole NEST PAS couverte. Limmunisation contre la rougeole NEST PAS couverte.

12 Objectif 5 : Améliorer la santé maternelle. Cible 06 : Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle. Cible 06 : Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle. Indicateur 16 : Taux de mortalité maternelle. (OMS) Indicateur 17 : Proportion daccouchements assistés par du personnel de santé qualifié. (OMS)

13 Objectif 5 : Améliorer la santé maternelle. Cible 06 : Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle. Cible 06 : Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle. Les limites du projet et les responsabilités du Ministère de la Santé. Les limites du projet et les responsabilités du Ministère de la Santé. Éducation à lhygiène (clubs santé). Éducation à lhygiène (clubs santé). Réduction de la charge du travail des femmes. Réduction de la charge du travail des femmes. Eau potable saine, structures complètes dassainissement. Eau potable saine, structures complètes dassainissement. Diète variée. Diète variée. Aération (élimination de la fumée) des habitations. Aération (élimination de la fumée) des habitations. Structure complète de recyclage des déchets. Structure complète de recyclage des déchets. Prévention contre les moustiques, les mouches, et la vermine. Prévention contre les moustiques, les mouches, et la vermine. Structures infermières de base. Structures infermières de base. Service ambulances à bicyclette. Service ambulances à bicyclette. Service de distribution des médicaments. Service de distribution des médicaments.

14 Objectif 6 : Combattre le VIH/sida, le paludisme et dautres maladies. Cible 07 : Dici à 2015 avoir stoppé la propagation du VIH/sida et commencé à inverser la tendance actuelle. Indicateur 18 : Taux de prévalence du VIH parmi les femmes enceintes âgées de 15 à 24 ans. (UNAIDS) Indicateur 19 : Taux dutilisation du préservative sur le taux de prévalence des contraceptifs et de la population âgée de ans ayant une bonne connaissance générale du VIH/sida. (UNAIDS, UNICEF, UN Population Division, OMS) Indicateur 20 : Taux de scolarisation des orphélins par rapport au taux de scolarisation des autres enfants non orphélins âgés de 10 à 14 ans. (UNAIDS, UNICEF, UN Population Division, OMS) Cible 08 : Dici à 2015 avoir maîtrisé le paludisme et dautres maladies et commencé à inverser la tendance actuelle. Indicateur 21 : Taux de prévalence du paludisme et taux de mortalité liée à cette maladie. (OMS) Indicateur 22 : Proportion de la population vivant dans les zones à risque qui utilisent des moyens de protection et des traitments efficaces contre le paludisme. (UNICEF) Indicateur 23 : Taux de prévalence du tuberculose et taux de mortalité liée à cette maladie. (OMS) Indicateur 24 : Proportion de cas de tuberculose détectés et soignés dans le cadre DOTS (la stratégie contre le tuberculose recommandée au niveau international. ) (OMS)

15 Objectif 6 : Combattre le VIH/sida, le paludisme et dautres maladies. Cible 07 : Dici à 2015 avoir stoppé la propagation du VIH/sida et commencé à inverser la tendance actuelle. Il faut mieux ne pas être âgé de moins de 15 ans ni de plus de 24 ! Il faut mieux ne pas être âgé de moins de 15 ans ni de plus de 24 ! Prévention et traitement. Prévention et traitement. Cours déducation à lhygiène pour femmes et dans les écoles. Cours déducation à lhygiène pour femmes et dans les écoles. Services infermiers de base. Services infermiers de base. Établissement de contact avec les hommes au dessus de lâge de scolarité. Établissement de contact avec les hommes au dessus de lâge de scolarité. Soins des orphélins et leur éducation. Soins des orphélins et leur éducation. Réseau à trois niveaux de sécurité sociale. Réseau à trois niveaux de sécurité sociale. Groupes coopératifs dachat. Groupes coopératifs dachat.

16 Objectif 6 : Combattre le VIH/sida, le paludisme et dautres maladies. Cible 08 : Dici à 2015 avoir maîtrisé le paludisme et dautres maladies et commencé à inverser la tendance actuelle. Prévention, traitement et le devéloppement intégré. Prévention, traitement et le devéloppement intégré. Cours déducation à lhygiène pour les femmes et dans les écoles. Cours déducation à lhygiène pour les femmes et dans les écoles. Mesures préventifs contre la malaria (EXCLUES les vaccinations). Mesures préventifs contre la malaria (EXCLUES les vaccinations). Eau, assainissement, drainage, 100% recyclage des déchets. Eau, assainissement, drainage, 100% recyclage des déchets. Production locale de rets contre les moustiques et de produits contre les mouches. Production locale de rets contre les moustiques et de produits contre les mouches. Services dinfermiers génériques pour la distribution des médicaments. Services dinfermiers génériques pour la distribution des médicaments. Lutilisation des structures du projet à bénéfice des campagnes publiques. Lutilisation des structures du projet à bénéfice des campagnes publiques.

17 Objectif 7 :Assurer un environnement durable. Cible 09 : Intégrer les principes du développement durable dans les politiques nationales et inverser la tendance actuelle à la déperdition des ressources environnementales. Indicateur 25 : Proportion de zones forestières. (FAO) Indicateur 26 : Superficie protégée pour préserver la biodiversité (par rapport à la superficie totale). (UNEP) Indicateur 27 : Énergie consommée (en kilogrammes d'équivalent pétrole) par dollar de produit intérieur brut (PPA). (Banque Mondiale) Indicateur 28 : Émissions de dioxyde de carbone par habitant et consommation de chlorofluorocarbones qui appauvrissent la couche d'ozone (en tonnes de PDO). Indicateur 29 : Proportion de la population utilisant des combustibles solides. (UNEP) Cible 10 : Réduire de moitié, dici à 2015, le pourcentage de la population qui na pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau de boisson salubre et à des services dassainissement de base. Indicateur 30 : Proportion de population ayant accès de façon durable à une source deau meilleure (zones urbaines et rurales). (OMS/UNICEF) Indicateur 31 : Proportion de la population ayant accès à un meilleur système dassainissement (zones urbaines et rurales). (OMS/UNICEF) Cible 11 : Réussir dici à 2020, à améliorer sensiblement la vie dau moins 100 million dhabitants de taudis. Cible 11 : Réussir dici à 2020, à améliorer sensiblement la vie dau moins 100 million dhabitants de taudis. Indicateur 32 : Proportion des ménages ayant accès à la sécurité doccupation des logements. (UN Habitat)

18 Objectif 7 : Assurer un environnement durable. Cible 09 : Intégrer les principes du développement durable dans les politiques nationales et inverser la tendance actuelle à la déperdition des ressources environnementales. Le projet est au 100% écologique. Le projet est au 100% écologique. Lutilisation des systèmes de monnaie locale à la base des projets. Lutilisation des systèmes de monnaie locale à la base des projets. La consommation dénergie comme indicateur de la qualité de vie (indicateur 27). La consommation dénergie comme indicateur de la qualité de vie (indicateur 27). Lutilisation de foyers améliorés et mini-briquettes produites localement. Lutilisation de foyers améliorés et mini-briquettes produites localement. Le Traité de Kyoto et la réduction de CO2 : En théorie Euro par an par projet. Le Traité de Kyoto et la réduction de CO2 : En théorie Euro par an par projet. Lénergie locale pour la consommation locale. Lénergie locale pour la consommation locale. À bas le kérosène et les accus ! À bas le kérosène et les accus ! Des nombreuses applications sur grande échelle des énergies alternatives. Des nombreuses applications sur grande échelle des énergies alternatives. Les parcs et les réserves naturelles. Les parcs et les réserves naturelles. Les pépinières. Les pépinières. Les banques des sémences. Les banques des sémences. La protection de la bio-diversité. La protection de la bio-diversité. La réforestation et le plantage des arbres en géneral. La réforestation et le plantage des arbres en géneral. Le système complet de recyclage des déchets. Le système complet de recyclage des déchets. Les produits locaux pour la consommation locale. Les produits locaux pour la consommation locale. Lutilisation des CFCs – chlorofluorocarbons – dans la zone du projet. Lutilisation des CFCs – chlorofluorocarbons – dans la zone du projet.

19 Objectif 7 : Assurer un environnement durable. Cible 10 : Réduire de moitié, dici à 2015, le pourcentage de la population qui na pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau de boisson salubre et à des services dassainissement de base. Cible 11 : Réussir dici à 2020, à améliorer sensiblement la vie dau moins Cible 11 : Réussir dici à 2020, à améliorer sensiblement la vie dau moins 100 million dhabitants de taudis. 100 million dhabitants de taudis. De moitié ? Quelle bétise ! De moitié ? Quelle bétise ! Beaucoup deau potable salubre pour tous, sans exclusions. Beaucoup deau potable salubre pour tous, sans exclusions. Points locaux deau (dhabitude 200) au niveau des commissions réservoir. Points locaux deau (dhabitude 200) au niveau des commissions réservoir. Back-up au niveau des forages/puits (dhabitude 35). Back-up au niveau des forages/puits (dhabitude 35). Récolte de leau pluviale au niveau des habitations. Récolte de leau pluviale au niveau des habitations. Recyclage des urines et des eaux grises au niveau des habitations. Recyclage des urines et des eaux grises au niveau des habitations. Système complet dassainissement écologique pour tous ( habitations). Système complet dassainissement écologique pour tous ( habitations). Assainissement écologique auprès des écoles, des clniques et des lieux publics. Assainissement écologique auprès des écoles, des clniques et des lieux publics. 100% recyclage des déchets au niveau le plus élémentaire possible. 100% recyclage des déchets au niveau le plus élémentaire possible. Les concepts du projet sappliquent également aux taudis. Les concepts du projet sappliquent également aux taudis. Préference pour les projets pilotes dans les zones rurales. Préference pour les projets pilotes dans les zones rurales. Pour commencer, bloquer la migration à partir des zones rurales vers les villes. Pour commencer, bloquer la migration à partir des zones rurales vers les villes.

20 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 12 : Poursuivre la mise en place dun système commercial et financier multilatéral ouvert, fondé sur des règles, prévisible et non discriminatoire. Cela suppose un engagement à faveur dune bonne gouvernance, du développement et de la lutte contre la pauvreté, aux niveaux tant national quinternational. Cible 13 : Sattaquer aux besoins particuliers des pays les moins avancés. La réalisation de cet objectif suppose ladmission en franchise et hors contingents des produits exportés des pays les moins avancés, lapplication du programme renforcé dallégement de la dette des PPTE et lannulation des dettes bilatérales envers les créanciers officiels; et loctroi dune APD plus généreuse aux pays qui démontrent leur volonté de lutter contre la pauvreté. Cible 14 : Répondre aux besoins particuliers des pays en développement sans littoral des petits états insulaires en développement (en appliquent le programme daction pour le développement durable des petits États insulaires en développement et les conclusions de la vingt-deuxième session extraordinare de lAssemblée Générale) Cible 15 : Traiter globalement le problème de la dette des pays en dévloppement, par des mesures dordre national et international propres à rendre leur dette viable à long terme. Cible 16 : En coopération avec les pays en développement formuler et appliquer des stratégies qui permette aux jeunes de trouver un travail décent et utile. Cible 17 : En coopération avec lindustrie pharmacéutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement. Cible 18 : En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, et particulier des technologies de linformation et de la communication, soient à la portée de tous.

21 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Quest-ce quil veut dire, lobjectif 8 (cibles 12-18) ? Quest-ce quil veut dire, lobjectif 8 (cibles 12-18) ? Pour les cibles (section 1): Pour les cibles (section 1): (Aide publique au développement – APD) Indicateur 33 : APD nette, total et aux PMA, en pourcentage du revenue national brut des pays donateurs members du CAD/OCDE. Indicateur 34 : Proportion du montant total de lAPD bilatérale des pays donateurs du CAD/OCDE allouée par secteur aux services de base (education de base, soins de santé primaires, nutrition, eau salubre, et assainissement). Indicateur 35 : Proportion de lAPD bilatérale des pays members du CAD/OCDE qui est déliée. Indicateur 36 : APD reçue par les pays en développement sans littoral en tant que percentage de leur RNB. Indicateur 37 : APD reçue par les petits états insulaires en développement en tant que percentage de leur RNB. Les concepts sur la base desquels ce projet a été conçu sappliquent également aux pays sans littoral et aux petits états insulaires comme à toute autre zone rurale ou urbaine, y comprises celles pauvres dans les pays industrialisés. (Accès au marché) Indicateur 38 : Proportion du total des importations des pays développés (en valeur et à lexclusion des armes) en provenence des pays en développement et des pays les moins avancés admises en franchise de droit. Indicateur 39 : Taux moyens de droits appliqués par le pays développés aux produits agricoles, textiles et vêtements en provenance des pays en développement. Indicateur 40 : Estimation des subventions agricoles dans les pays de lOCDE en percentage de leur PIB.

22 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Quest-ce quil veut dire, lobjectif 8 (cibles 12-18) ? Quest-ce quil veut dire, lobjectif 8 (cibles 12-18) ? Pour les cibles (section 2): Pour les cibles (section 2): Durabilité de lendettement Indicateur 41 : Proportion de lAPD allouée au renforcement des capacités commerciales. Indicateur 42 : Nombre total des pays ayant attaint le point de décision de linitiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) et nombre total des pays ayant attaint les points dachèvement (cumulatif). Indicateur 43 : Engagement dallégement de la dette au titre de linitiative PPTE. Indicateur 44 : Service de la dette, en pourcentage des exportations de biens et de services. Indicateur 45 : Taux de chômage des jeunes âgées de 15 à 24 ans, pour chaque sexe, et taux global. Indicateur 46 : Proportion de la population ayant accès de façon durable à des médicaments de base à un coût abordable. Indicateur 47 : Nombre de lignes téléphoniques et dabonnés au téléphone portable par 100 habitants. Indicateur 48 : Nombre de micro-ordinateurs par 100 habitants et dinternautes par 100 habitants.

23 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 12 : Poursuivre la mis en place dun système commercial et financier multilatéral ouvert, fondé sur des règles, prévisible et non discriminatoire. Cela suppose un engagement à faveur dune bonne gouvernance, du développement et de la lutte contre la pauvreté, aux niveaux tant national quinternational. À vous lanalyse de la siginifcation du cible 12. À vous lanalyse de la siginifcation du cible 12. Les structures du projet sont permanentes, démocratiques, écologiques, et durables et sont gérées des populations elles- mêmes. Les structures du projet sont permanentes, démocratiques, écologiques, et durables et sont gérées des populations elles- mêmes. Le système de sécurité sociale à trois niveaux établi du projet donne garantie de participation de la part de tous les habitants sans exclusion. Le système de sécurité sociale à trois niveaux établi du projet donne garantie de participation de la part de tous les habitants sans exclusion. Le système de monnaie locale assure un fort pouvoir dachat à tous les habitants. Le système de monnaie locale assure un fort pouvoir dachat à tous les habitants. Le système coopératif des micro-crédits sans intérêts et sans frais en monnaie formelle facilite le développement de la productivité locale. Le système coopératif des micro-crédits sans intérêts et sans frais en monnaie formelle facilite le développement de la productivité locale. Le rôle des femmes. Le rôle des femmes. Les rapports avec dautres zones de projets et dautres systèmes de monnaie locale. Les rapports avec dautres zones de projets et dautres systèmes de monnaie locale. Léquilibre des transactions in monnaie formelle dans le pays où le projet a lieu. Léquilibre des transactions in monnaie formelle dans le pays où le projet a lieu. Léquilibre des transactions import-export à lextérieur du pays où le projet a lieu. Léquilibre des transactions import-export à lextérieur du pays où le projet a lieu.

24 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 13 : Sattaquer aux besoins particuliers des pays les moins avancés. La réalisation de cet objectif suppose ladmission en franchise et hors contingents des produits exportés des pays les moins avancés, lapplication du programme renforcé dallégement de la dette des PPTE et lannulation des dettes bilatérales envers les créanciers officiels; et loctroi dune APD plus généreuse aux pays qui démontrent leur volonté de lutter contre la pauvreté. Le projet traite le devéloppement LOCAL. Le projet traite le devéloppement LOCAL. On crée un environnement écomonique local qui est coopératif, sans intérêts et sans inflation. On crée un environnement écomonique local qui est coopératif, sans intérêts et sans inflation. Une couverture à rapiécements denvironnements économiques locaux. Une couverture à rapiécements denvironnements économiques locaux. Les relations entre les environnements économiques locaux. Les relations entre les environnements économiques locaux. La rédaction dun plan régional et/où national coute 2.5 Euro-cents par habitant. La rédaction dun plan régional et/où national coute 2.5 Euro-cents par habitant. Le capital initial en monnaie formelle nécessaire monte à Euro 75 per personne. Le capital initial en monnaie formelle nécessaire monte à Euro 75 per personne. Euro pour chaque million de personnes. Euro pour chaque million de personnes. Euro pour les 2 billion de personnes les plus pauvres au monde. Euro pour les 2 billion de personnes les plus pauvres au monde.

25 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 13 : Sattaquer aux besoins particuliers des pays les moins avancés. La réalisation de cet objectif suppose ladmission en franchise et hors contingents des produits exportés des pays les moins avancés, lapplication du programme renforcé dallégement de la dette des PPTE et lannulation des dettes bilatérales envers les créanciers officiels; et loctroi dune APD plus généreuse aux pays qui démontrent leur volonté de lutter contre la pauvreté. Euro pour les 2 billions de personnes les plus pauvres au monde. Ça veut dire: Euro pour les 2 billions de personnes les plus pauvres au monde. Ça veut dire: Quatre fois environs la seule AUGMENTATION en 2002 du bilan pour la défence des USA, dûment autorisée du Congress. Quatre fois environs la seule AUGMENTATION en 2002 du bilan pour la défence des USA, dûment autorisée du Congress. Six mois de guerre en Iraq. Six mois de guerre en Iraq. Le prix attendu dachat de 850 Joint Strike Fighters. Le prix attendu dachat de 850 Joint Strike Fighters. Trois mois de déficit comercial des USA (US$ par mois). Trois mois de déficit comercial des USA (US$ par mois). La moitié des subsides payées aux agriculteurs des pays industrialisés en 2001 (US$ ). La moitié des subsides payées aux agriculteurs des pays industrialisés en 2001 (US$ ). Deux fois les dépenses des pays de lOCDE pour laide au développement en 2006 (US$ ). Deux fois les dépenses des pays de lOCDE pour laide au développement en 2006 (US$ ). 6% de largent (US$ ) dépensé sur laide au développement des pays bailleurs de fonds pendant les derniers 50 ans. 6% de largent (US$ ) dépensé sur laide au développement des pays bailleurs de fonds pendant les derniers 50 ans.

26 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 14 :Répondre aux besoins particuliers des pays en développement sans littoral des petits états insulaires en développement (en appliquent le programme daction pour le développement durable des petits États insulaires en développement et les conclusions de la vingt- deuxième session extraordinare de lAssemblée Générale) Les concepts du Modèle sappliquent sans aucune modification aux pays en développement sans littoral, Les concepts du Modèle sappliquent sans aucune modification aux pays en développement sans littoral, aux petits états insulaires en développement, et aux zones pauvres urbaines y comprises celles dans les pays industrialisées. aux petits états insulaires en développement, et aux zones pauvres urbaines y comprises celles dans les pays industrialisées.

27 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 15 : Traiter globalement le problème de la dette des pays en dévloppement, par des mesures dordre national et international propres à rendre leur dette viable à long terme. Lendettement contre intérêts nest pas, par définition, durable, car il porte nécessairement à la fuite financière des zones pauvres vers les zones riches. Lendettement contre intérêts nest pas, par définition, durable, car il porte nécessairement à la fuite financière des zones pauvres vers les zones riches. La fuite financière est lune des causes les plus importantes de la pauvreté. La fuite financière est lune des causes les plus importantes de la pauvreté. Objectif: créer une bonne qualité de vie pour tous les habitants de chaque zone de projet. Objectif: créer une bonne qualité de vie pour tous les habitants de chaque zone de projet. "Largent nest pas la clef qui ouvre la porte au marché mais la clenche qui la barre". Gesell Silvio, The Natural Economic Order, revised English edition, Peter Owen, London 1958, page 228. "Largent nest pas la clef qui ouvre la porte au marché mais la clenche qui la barre". Gesell Silvio, The Natural Economic Order, revised English edition, Peter Owen, London 1958, page 228.

28 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 16 : En coopération avec les pays en développement formuler et appliquer des stratégies qui permette aux jeunes de trouver un travail décent et utile. Et les moins jeunes? Et les moins jeunes? Sweat shops, poisons, monoculture, exploitation des enfants et des femmes, et lesclavage moderne. Sweat shops, poisons, monoculture, exploitation des enfants et des femmes, et lesclavage moderne. Chaque zone de projet prévoit la création directe daumoins 4000 occupations, soit pour 10% de la population adulte. Chaque zone de projet prévoit la création directe daumoins 4000 occupations, soit pour 10% de la population adulte. Pleine occupation pour tous dans chaque zone de projet. Pleine occupation pour tous dans chaque zone de projet. Le projet soutient les initiatives à faveur de la productivité locale aux niveau des individus, des familles et des coopératives. Le projet soutient les initiatives à faveur de la productivité locale aux niveau des individus, des familles et des coopératives. Les relations employeur-employé continuent librement dans le secteur à base de monnaie formelle dans la zone du projet. Le projet ne les soutient pas. Les relations employeur-employé continuent librement dans le secteur à base de monnaie formelle dans la zone du projet. Le projet ne les soutient pas.

29 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 17 : En coopération avec lindustrie pharmacéutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement. Les intérêts des multinationals de lindustrie pharmacéutique. Les intérêts des multinationals de lindustrie pharmacéutique. Les médicaments vus comme la vache sacrée du développement. Les médicaments vus comme la vache sacrée du développement. Les médicaments et la fuite financière. Les médicaments et la fuite financière. La contribution au développement économique local des fonds dépensés pour lachat des médicaments est très réduite. La contribution au développement économique local des fonds dépensés pour lachat des médicaments est très réduite. Léradication à lorigine des causes des maladies. Léradication à lorigine des causes des maladies. Beaucoup peut être réalisé à un coût en monnaie formelle réduite, et souvent même sans aucun investissement en monnaie formelle. Beaucoup peut être réalisé à un coût en monnaie formelle réduite, et souvent même sans aucun investissement en monnaie formelle. Les achats coopératifs dans le cadre des structures du projet. Les achats coopératifs dans le cadre des structures du projet.

30 Objectif 8 : Mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Cible 18 : En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, et particulier des technologies de linformation et de la communication, soient à la portée de tous. Les intérets des élites dans les pays industrialisés et dans les pays en développement. Les intérets des élites dans les pays industrialisés et dans les pays en développement. Encore des vaches sacrées. Encore des vaches sacrées. La centralisation des structures des nouvelles technologies. La centralisation des structures des nouvelles technologies. La fuite financière des zones pauvres. La fuite financière des zones pauvres. Caution avec le choix des applications jugées nécessaires au développement local. Caution avec le choix des applications jugées nécessaires au développement local. Station radio locale. Station radio locale. Radio-téléphones, pigeons, messagers, bongos, et signales à fumée. Radio-téléphones, pigeons, messagers, bongos, et signales à fumée.

31 Pourquoi il est tellement facile faire des évaluations du progrès du projet. Chaque zone du projet couvre une superficie réduite. Chaque zone du projet couvre une superficie réduite. Les structures sont les mêmes sur tout le territoire du projet. Les structures sont les mêmes sur tout le territoire du projet. Les structures servent tous les habitants sans aucune sélection ou exclusion. Les structures servent tous les habitants sans aucune sélection ou exclusion. La plupart des structures sont visibles et vérifiables physiquement. La plupart des structures sont visibles et vérifiables physiquement. Les informations statistiques sont créées à travers lenregistrement systématique jour par jour des activités. Les informations statistiques sont créées à travers lenregistrement systématique jour par jour des activités. La plupart des informations peuvent être mises à disposition du rechercheur en temps réel. La plupart des informations peuvent être mises à disposition du rechercheur en temps réel.

32 Quelques limitations inhérentes les objectifs du Millénaire. Compromis sur compromis sur compromis…….. Compromis sur compromis sur compromis…….. Les chateaux construits dans le ciel. Les chateaux construits dans le ciel. Léradication de la pauvreté et de la faim extrêmes. Léradication de la pauvreté et de la faim extrêmes. Lhistoire du 50%. Lhistoire du 50%. Tant pis! Vous appertenez à lautre 50%. Tant pis! Vous appertenez à lautre 50%. Et une bonne couverture des intérêts privés: Et une bonne couverture des intérêts privés: Larticle 66 du Plan dImplémentation se réfère à la mise en valeur intégrée des ressources en eau en Afrique. Larticle 66 du Plan dImplémentation se réfère à la mise en valeur intégrée des ressources en eau en Afrique. 66 a) Fournir aux ménages un accès à leau potable, à léducation en matière dhygiène et à de meilleurs services dassainissement et de gestion des déchets par des initiatives pour encourager linvestissement public et privé dans lapprovisionnement en eau et lassainissement ……, tout en respectant les situations locales, en associant toutes les parties prenantes concernées, en assurant un suivi des résultats obtenus………… 66 a) Fournir aux ménages un accès à leau potable, à léducation en matière dhygiène et à de meilleurs services dassainissement et de gestion des déchets par des initiatives pour encourager linvestissement public et privé dans lapprovisionnement en eau et lassainissement ……, tout en respectant les situations locales, en associant toutes les parties prenantes concernées, en assurant un suivi des résultats obtenus………… Faites une recherche sur les aspects les plus importants au développement tels: intérêts (financier), monoculture, économies locales, micro-économique, production locale, fuite financière Faites une recherche sur les aspects les plus importants au développement tels: intérêts (financier), monoculture, économies locales, micro-économique, production locale, fuite financière

33 Les limitations inhérentes: Larticle 83 fait partie de la section X du Plan dimplémentation. La Section X a pour titre Moyens de mise en œuvre. Elle comprend les articles du Plan dImplémentation. Larticle 83 fait partie de la section X du Plan dimplémentation. La Section X a pour titre Moyens de mise en œuvre. Elle comprend les articles du Plan dImplémentation. 83. Dans notre recherche commune de la croissance, de léradication de la pauvreté et du développement durable, un défi crucial est de faire en sorte que soient réunies les conditions internes nécessaires à la mobilisation de lépargne intérieure, tant publique que privée, au maintien de niveaux adéquats dinvestissements productifs et au renforcement des capacités humaines. Une tâche essentielle est daméliorer lefficacité, la cohérence et la constance des politiques macroéconomiques. Lexistence dun environnement national favorable est vitale pour mobiliser des ressources nationales, accroître la productivité, réduire la fuite des capitaux, encourager le secteur privé, attirer et utiliser avec efficacité les investissements étrangers et laide internationale. Les efforts pour créer un tel environnement devraient être soutenus par la communauté internationale. 83. Dans notre recherche commune de la croissance, de léradication de la pauvreté et du développement durable, un défi crucial est de faire en sorte que soient réunies les conditions internes nécessaires à la mobilisation de lépargne intérieure, tant publique que privée, au maintien de niveaux adéquats dinvestissements productifs et au renforcement des capacités humaines. Une tâche essentielle est daméliorer lefficacité, la cohérence et la constance des politiques macroéconomiques. Lexistence dun environnement national favorable est vitale pour mobiliser des ressources nationales, accroître la productivité, réduire la fuite des capitaux, encourager le secteur privé, attirer et utiliser avec efficacité les investissements étrangers et laide internationale. Les efforts pour créer un tel environnement devraient être soutenus par la communauté internationale. QUEEST-CE QUE CET ARTICLE VEUT DIRE? QUEEST-CE QUE CET ARTICLE VEUT DIRE?

34 Les limitations inhérentes Sur larticle 83 du Plan dImplémentation: Sur larticle 83 du Plan dImplémentation: FAITES VOS PROPRES CONCLUSIONS. FAITES VOS PROPRES CONCLUSIONS. Quelles conditions sont nécessaires à la mobilisation de lépargne interne, tant publique que privée ? Quelles conditions sont nécessaires à la mobilisation de lépargne interne, tant publique que privée ? Comment est-ce quelle devrait être mobilisée, et par qui? Comment est-ce quelle devrait être mobilisée, et par qui? maintien de niveaux adéquats dinvestissement productifs. maintien de niveaux adéquats dinvestissement productifs. Quels investissements? Productifs dans quel sens? Quels investissements? Productifs dans quel sens? Linvestissement produtif serait un défi crucial pour lamélioration de léfficacité, la cohérence, et la constance des politiques macroéconomiques. Linvestissement produtif serait un défi crucial pour lamélioration de léfficacité, la cohérence, et la constance des politiques macroéconomiques. Quelles politiques? Quels critères doit-on suivre pour les rendre éffcients, cohérents, et constants? Quelles politiques? Quels critères doit-on suivre pour les rendre éffcients, cohérents, et constants? On dit quun environnement national favorable est un environnement favorable au secteur privé, un qui se sert avec éfficacité des investissements étrangers et laide internationale. On dit quun environnement national favorable est un environnement favorable au secteur privé, un qui se sert avec éfficacité des investissements étrangers et laide internationale. La tâche de la communauté internationale est dassurer quun tel environnement national favorable soit créé. La tâche de la communauté internationale est dassurer quun tel environnement national favorable soit créé.

35 ONG STICHTING BAKENS VERZET (UNE AUTRE VOIE) PAYS BAS MODÈLE POUR PROJETS DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ LOCAL, ÉCOLOGIQUE, ET DURABLE AUTO-FINANCÉS Schoener 50, 1771 ED Wieringerwerf Pays-Bas. Tél (0) Website :


Télécharger ppt "ONG STICHTING BAKENS VERZET (UNE AUTRE VOIE) PAYS BAS MODÈLE POUR PROJETS DE DÉVELOPPEMENT INTÉGRÉ LOCAL, ÉCOLOGIQUE, ET DURABLE AUTO-FINANCÉS Section."

Présentations similaires


Annonces Google