La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LOFFRE GLOBALE. Définitions : Loffre agrégée est la production que lensemble des entreprises et des entrepreneurs individuels mettent sur le marché pendant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LOFFRE GLOBALE. Définitions : Loffre agrégée est la production que lensemble des entreprises et des entrepreneurs individuels mettent sur le marché pendant."— Transcription de la présentation:

1 LOFFRE GLOBALE

2 Définitions : Loffre agrégée est la production que lensemble des entreprises et des entrepreneurs individuels mettent sur le marché pendant une période donnée pour un niveau de prix P donné.

3 Expliquer la signification de l'offre globale Les économistes étudient l'offre globale afin de déterminer l'état de santé de l'économie. L'offre globale est un terme utilisé principalement dans la macroéconomie. Il se réfère à la capacité des fournisseurs à fournir les biens et services que les consommateurs ont besoin, et il mesure ces biens à un niveau de prix donné. L'offre globale est souvent mesurée en termes de production à long terme et à court terme.

4 L'offre globale est un outil utilisé par les économistes quand on étudie l'économie dans son ensemble. Cette étude est appelée la macroéconomie, et l'offre globale joue un rôle essentiel dans cette étude. L'inverse est l'étude de la microéconomie. C'est l'étude de certains aspects de l'économie et non l'ensemble de l'économie dans son ensemble.

5 Calcul de l'offre globale L'offre globale est étudié en commençant par la production réelle de biens et de services pour une certaine période de temps. Quand les économistes calculent l'offre globale, tous les biens et services produits durant cette période doivent être inclus, et toutes les marchandises produites à partir de toutes les industries doivent être inclus. Ces biens sont évalués au prix du marché équitable. La deuxième partie utilisée en figurant l'offre globale est le coût des biens et services produits. Ces coûts sont déduits du prix de marché équitable des biens produits.

6 But de létude de loffre globale Les économistes étudient l'offre globale à fin d'examiner les tendances. Souvent, ils sont capables d'identifier les tendances négatives et de prendre les mesures appropriées. Cet outil aide macro-économique la valeur de position des économistes sur tous les produits finis et services disponibles à travers le pays. L'étude de la macroéconomie est vaste. Il ya beaucoup de principes et de calculs que les économistes prennent en considération lorsque l'on étudie l'économie de ce pays. L'offre globale est juste un morceau de cette étude.

7 La courbe doffre globale positive et croissante LA PENTE: positive et croissante positiveLa courbe doffre globale est une relation positive entre la production (PIB réel) et le niveau moyen des prix des biens et services; les entreprises acceptent daccroître leur production à condition que le prix du marché reflète leurs coûts unitaires plus élevés. croissantDe plus, on peut sattendre à ce que les coûts unitaires de production augmentent de plus en plus rapidement au fur et à mesure que la production et lemploi augmente et que le taux de chômage diminue; la loi des rendements décroissants impose alors des coûts croissants aux entreprises.

8 La courbe doffre globale OG Y P La courbe doffre globale représente une relation déquilibre entre le niveau général des prix et le PIB réel. A A B C > B mais la hausse des coûts qui en résultent leur permet dexiger un prix de vente de plus en plus élevé (C > B) pour leurs produits; cest la condition de la rentabilité. Pour répondre à une demande accrue, les entreprises augmentent la production et lemploi (A)...

9 La courbe doffre globale choc influençant les coûts unitaires de production LES DÉPLACEMENTS : associé à tout choc influençant les coûts unitaires de production, à demande globale donnée. Chocs liés aux variations de prix des facteurs de production: –salaires (w) et taxes sur la masse salariale (Tx W ), –coût du capital investi dans les entreprises (i), –prix des biens intermédiaires et des matières premières (E P M* ), où E est le taux de change nominal et P M *, les prix internationaux (en $US). Choc de productivité (à travers son effet sur le coût unitaire de la main-dœuvre, L w/Y = w/(Y/L) = w/y où y est la productivité). Impact des taxes indirectes (TIC) sur le prix de vente final des produits et des services.

10 Les déplacements de la courbe doffre globale EXEMPLE: les syndicats obtiennent une hausse des salaires non compensée par des gains de productivité. Cet exemple illustre limpact négatif sur loffre dune hausse des salaires. Les salaires représentent environ 60 % des coûts totaux; Si les salaires augmentent, les coûts unitaires de production des entreprises augmentent; Puisque les coûts unitaires augmentent, la courbe doffre globale se déplace vers le haut et vers la gauche.

11 Les déplacements de la courbe doffre globale OG 0 OG 1 Y P Une variation positive des salaires augmentent les coûts unitaires de production et engendrent un déplacement de la courbe doffre globale vers le haut et la gauche.

12 Les déplacements de la courbe doffre globale EXEMPLE: le choc pétrolier de 2008 est un exemple de choc exogène positif sur les coûts de production Le pétrole et ses dérivés sont des inputs importants dans la production globale des biens et des services; Le choc pétrolier de (juillet à février) a causé une baisse significative (plus de 70 %) du prix de cette matière première; Les entreprises ont alors profité dune diminution soudaine de leurs coûts unitaires de production. Loffre globale sest donc déplacée vers le bas et vers la droite.

13 Les déplacements de la courbe doffre globale Le choc pétrolier de 2008 est venu réduire les coûts unitaires de production des entreprises poussant alors la courbe doffre globale vers le bas et la droite. OG 0 OG 1 P Y

14 Les déplacements de la courbe doffre globale EXEMPLE: Lintroduction de linformatique dans les processus de fabrication permet aux travailleurs deffectuer certaines tâches avec plus defficacité Cet exemple illustre leffet dun gain de productivité sur les coûts unitaires de main-dœuvre dans les entreprises; En effet, les coûts unitaires de production diminuent (tant que les salaires naugmentent pas); La production est stimulée et la courbe doffre globale se déplace vers le bas et vers la droite.

15 Les déplacements de la courbe doffre globale Un choc de productivité positif stimule loffre globale car il permet daugmenter la production tout en diminuant les coûts unitaires. La courbe doffre globale se déplace vers le bas et vers la droite. OG 0 OG 1 P Y

16 ÉQUILIBRE MACROÉCONOMIQUE

17 Léquilibre macroéconomique Notre étude de la demande globale nous a permis de constater quil nous manquait une deuxième relation déquilibre dans la détermination du PIB réel et du niveau général des prix; Cette deuxième relation déquilibre est loffre globale; jumelée à la demande globale, elle nous permet dobtenir une solution déquilibre pour le PIB réel et le niveau général des prix;

18 Il y a équilibre lorsque l'offre globale (Y) égale la demande globale (D), soit : Y = D. Dans l'optique de la production, la demande est décomposée de manière simple en consommation (C) et investissement (I), telle que D = C + I. Dans l'optique de la dépense, on considère que le produit national est identique au revenu national (Y) et se décompose en consommation (C) et épargne (S), tel que Y = C + S. La condition d'équilibre s'écrit donc : Y = D, soit C + S = C + I, d'où S = I. Cette égalité de l'épargne et de l'investissement est la condition de l'équilibre macroéconomique. Enfin, si l'on choisit de se placer dans l'optique du revenu, on considère que le revenu national se répartit en salaires (W) et en profits (P), si bien que Y = W + P. Cela suggère que la condition d'équilibre n'est pas indépendante du partage du revenu national.

19 Léquilibre macroéconomique Y P DG (T, G, r, E, DINT us,…) OG (w, Tx w, i, E, P M*, y, Tx V ) PEPE YEYE E Équilibre

20 Ainsi, lintersection des courbes de demande et doffre globales détermine la seule combinaison des valeurs du PIB réel et du niveau des prix compatibles avec les décisions des agents économiques. Nous avons établi que le marché agrégé des biens et des services était en équilibre lorsque le niveau général des prix et le PIB réel permettait de réconcilier la demande globale (DG) des agents avec loffre globale (OG) des entreprises. Nous allons maintenant, dans lordre : 1.examiner limpact des chocs macroéconomiques sur léquilibre macroéconomique;

21 Analyse des chocs macroéconomiques chocsLéconomie est régulièrement soumise à des chocs qui frappent la demande globale et/ou loffre globale. Comment ces perturbations influencent-elles léquilibre macroéconomique ainsi que lévolution du PIB réel et du niveau général des prix ? Pour répondre à cette question, nous allons examiner limpact des quatre types de choc : 1.choc positif sur la demande globale; 2.choc négatif sur la demande globale; 3. choc positif sur loffre globale; 4.choc négatif sur loffre globale.

22 Choc positif sur la demande globale Y P Y0Y0 P0P0 DG 0 OG Un choc positif sur la DG baisse du taux (p.ex. une baisse du taux dintérêt réel dintérêt réel) déplace la courbe de demande globale vers la droite. Le PIB réel augmente. Le niveau général des prix augmente. DG 1 P1P1 Y1Y1

23 Choc négatif sur la demande globale Y P OG DG 1 P1P1 DG 0 Y0Y0 P0P0 Y1Y1 Un choc négatif sur la DG hausse des impôts (p.ex. une hausse des impôts des particuliers) déplace la courbe de demande globale vers la gauche. Le PIB réel diminue. Le niveau général des prix diminue.

24 Constatation Des chocs (positif ou négatif) sur la demande globale entraînent une variation du PIB réel et du niveau général des prix dans la même direction.

25 Choc positif sur loffre globale Y P Y0Y0 DG OG 0 P0P0 baisse des taxes Un choc positif sur lOG (p.ex. une baisse des taxes sur la masse salariale sur la masse salariale) diminue les coûts unitaires de production et déplace ainsi la courbe doffre globale vers le bas et vers la droite. Le PIB réel augmente. Le niveau général des prix diminue. OG 1 P1P1 Y1Y1

26 Choc négatif sur loffre globale Y P P0P0 DG Y0Y0 Un choc négatif sur lOG hausse du prix (p.ex. une hausse du prix du pétrole du pétrole) augmente les coûts unitaires de production et déplace ainsi la courbe doffre globale vers le haut et vers la gauche. Le PIB réel diminue. Le niveau général des prix augmente OG 0 OG 1 P1P1 Y1Y1

27 Constatation Des chocs (positif ou négatif) sur loffre globale entraînent une variation du PIB réel et du niveau général des prix dans des directions opposées.

28 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "LOFFRE GLOBALE. Définitions : Loffre agrégée est la production que lensemble des entreprises et des entrepreneurs individuels mettent sur le marché pendant."

Présentations similaires


Annonces Google