La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Comment approcher la compétitivité économique des exploitations engagées vers lagriculture écologiquement intensive ? Premières réflexions Jean-Marie SERONIE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Comment approcher la compétitivité économique des exploitations engagées vers lagriculture écologiquement intensive ? Premières réflexions Jean-Marie SERONIE."— Transcription de la présentation:

1 Comment approcher la compétitivité économique des exploitations engagées vers lagriculture écologiquement intensive ? Premières réflexions Jean-Marie SERONIE Alain LE BOULANGER agroperspectives.frcerfrance.fr/blog-agri

2 Rotations longues TCS Réduction intrants Mélanges espèces

3 Efficience Trois dimensions Substitution Reconception Complexité de lapproche économique Efficience : Marge –EBE/unité Substitution :Marge – VA EBE/UT Reconception :VA EBE/UT Bilan

4 Approche analytique : les effets dun facteur Approche globale : comparer des systèmes Mais : effet prix et effets interannuels Notamment rotation longue Très grande variabilité au sein dun même groupe

5 Système Rotation longue MAE

6 Ille et Vilaine Système La cohérence au sein du système est largement supérieure à la différence entre systèmes Comparaison de différents systèmes fourragers

7 Comparaison rotation « longue « (4,2 cultures) à moyenne Ecart de structure R Longue + 20 Ha, CA, MB, UTH= Mayenne Sarthe Système Il faut une approche beaucoup plus fine en comparant des structures analogues ( taille, UTH, OTEX ) avec une approche de la dispersion donc mobiliser des univers très importants Rotation longue - Témoin

8 MAE Mise en place MAE – système céréalier – optique réduction des phytos – aide/ha et suivi technique – démarrage en 2008 Le groupe MAE a des résultats supérieurs mais déjà plus efficient et plus intensif au départ – charge de méca importante – nécessité de poursuivre les comparaisons notamment de part leffet climat Sud Ouest

9 Intrants

10 Une très grande hétérogénéité Normandie

11 Récolte 2009 Mayenne Sarthe 54 %

12 Récolte 2010 Leffet prix est déterminant Mayenne Sarthe 72 %

13 Approche des exploitations les plus efficientes (énergie et intrants) Calcul des variables : Produit dexploitation/ha SAU ; Intrants (charges engrais + charges phyto)/ha SAU Conditions des quarts sup : - 25% meilleurs : critère Résultat Courant/produit -quart sup intrants : > médiane produit dexploitation/ha ET < médiane intrants/ha (suppression des EA pour lesquelles intrants = O) - quart sup énergie : > médiane produit dexploitation/ha ET < médiane énergie/ha (suppression des EA pour lesquelles énergie = O)

14

15 vendée Viande Lait Cultures Sil semble exister un seuil optimum pour les productions lait et viande : la relation entre charges de mécanisation et resultat de lexercice semble moins évidente au niveau des systèmes cultures

16 Des effets complexes interfèrent Mais les exploitations « plutôt engagées sur la voie durable » ne sortent à priori pas pénalisées. Mais où sont causes et conséquences ?

17 Pour lavenir nécessité de mobiliser des moyens Approche à très grande échelle Pour: Une approche par système en neutralisant effet conjoncture marché/prix conjoncture marché/prix structures structures compétences compétences En identifiant des groupes homogènes par conduite de système ( différent des réseaux de ferme de références) Dans la durée pour dépasser lhorizon annuel

18 agroperspectives.fr blog de lagronomie cerfrance.fr/blog-agri blog économie


Télécharger ppt "Comment approcher la compétitivité économique des exploitations engagées vers lagriculture écologiquement intensive ? Premières réflexions Jean-Marie SERONIE."

Présentations similaires


Annonces Google