La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les éléments constitutifs du prix du combustible bois Patrick OLLIVIER, RBM et vice-président du CIBE Adapté de la présentation faite par Serge Defaye,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les éléments constitutifs du prix du combustible bois Patrick OLLIVIER, RBM et vice-président du CIBE Adapté de la présentation faite par Serge Defaye,"— Transcription de la présentation:

1 Les éléments constitutifs du prix du combustible bois Patrick OLLIVIER, RBM et vice-président du CIBE Adapté de la présentation faite par Serge Defaye, président du CIBE, au Colloque Bois énergie de Valence, les Septembre 2009

2 Comment se forme le prix des combustibles bois ? 1.prix de revient des produits ; 2.prix de marché vis-à-vis des usages concurrents ; 3.prix "acceptable" par lacheteur de combustibles bois ; 4.prix déquilibre.

3 1 - LE PRIX DE REVIENT DES COMBUSTIBLES BOIS A - Lachat des matières premières ligneuses La valeur marchande des matières premières ligneuses sapprécie en fonction de quatre paramètres principaux : – la nature & lorigine = valeur transactionnelle – la qualité = valeur transactionnelle – le degré de conditionnement = valeur technique – les volumes et la dispersion sur le territoire = valeur technique

4

5

6 B - La transformation des matières premières ligneuses en combustibles= plate-forme Producteur/distributeur de combustibles bois = interface entre détenteurs des ressources et acheteurs (faire coïncider loffre et la demande). Moyens matériels : infrastructures (plateforme) et équipements (broyeurs, cribles, chargeurs..). Moyens humains pour optimiser la gestion des flux et des stocks. Moyens financiers pour le stockage

7 a - Interfaces amonts avec la ressource Constituer un panel de fournisseurs "primaires", dont les produits constitueront les entrants de l'approvisionnement. Donc s'assurer prévisionnellement des qualités et quantités Composer des combustibles réguliers, à partir de produits à caractéristiques très diverses Gérer des sources matières venant de nombreux points de production, donc volumes et cadencements très hétérogènes Besoin d'enlever très régulièrement la matière, afin de ne pas engorger les producteurs Vis-à-vis des producteurs : apporter la sécurité de plusieurs destinations clientes

8 b - Interfaces avals avec les chaufferies Tenir compte besoins techniques propres à chaque chaudière Préparer montée en puissance des approvisionnements = gérer progressivité de la mobilisation, disponibilité des moyens de livraison (camions, train), constitution de stocks de démarrage, création plates-formes de stockage temporaire, etc. Réguler les flux Cadencement rigoureux, car risque d'arrêt par manque de combustible interdit Assurer stockage hors site chaufferie, car en général peu de place pour stocker combustible sur site chaufferie Veiller sur la qualité, donc conseiller & assister fournisseurs Chercher avec chaufferie mix-produits qui optimiseront son fonctionnement Être capable de pallier les aléas

9 Ecorces brutes Ecorces valorisables Broyage criblage Stockage Plaquettes humides Plaquettes sèches Plaquettes sèches et calibrées Bois sur pied Abattage/tronçonnage Débardage/Déchiquetage Criblage Stockage sous abri Bois sur pied Combustible mixte Mélange Ecorces brutesBois de rebut Plaquettes forestièresEcorces valorisables Broyat de bois de rebut Bois de rebut Broyat de bois de rebut Broyage Concassage Criblage Stockage Broyat de bois de rebut Transport vers plate-forme Préparation dun combustible mixte

10 Schéma de principe dune plate-forme dapprovisionnement

11 C - La livraison des combustibles livrer les chaufferies avec un matériel adapté ; en respectant les contraintes de cadencement

12 Les modes de livraison du combustible

13 D - Les services associés sinscrire dans une démarche qualité (caractérisation des produits achetés et commercialisés) ; apporter des réponses aux requêtes formulées par les acheteurs ; disposer dune expertise permettant dêtre réactif dans les situations durgence; éventuellement offrir un service de reprise des cendres.

14 2 -LE PRIX DE MARCHÉ DES COMBUSTIBLES BOIS VIS-À-VIS DES USAGES CONCURRENTS Chauffage collectif et industriel : filière émergente, marchés segmentés et de proximité Compétition avec les usages industriels (trituration…) et dautres usages énergétiques (bois de feu…). Complémentarité à rechercher en fonction des spécificités des produits. Avantage compétitif des énergies fossiles qui bénéficient de plus dun siècle dinfrastructures de production et de distribution

15 3 - PRIX "ACCEPTABLE" AU REGARD DES SOLUTIONS ÉNERGÉTIQUES EN PLACE ET CONCURRENTES Etablir un langage commun (unités) pour un dialogue cohérent et objectif. Ecart élevé de prix entre combustibles fossiles et combustibles bois, ramené au MWh. Mais critère insuffisant pour apprécier la viabilité dun projet ! Nécessité de raisonner en coût global : comparer chaleur de référence (fioul ou gaz…) et chaleur fournie par une chaufferie bois.

16 Comparaison du coût de la chaleur de référence et de la chaleur bois

17 Impact du prix du bois sur le montant des subventions nécessaires à un projet

18 4 - COMMENT SÉTABLIT LE PRIX DÉQUILIBRE ENTRE FOURNISSEUR ET ACHETEUR ? Loi offre et demande très imparfaite (marchés émergents ). Vendeurs partent de leur prix de revient. Acheteurs déterminent un prix maximal admissible, en fonction de la rentabilité du projet (décote de 5 à 10 % par rapport à la chaleur de référence). Compromis à trouver en fonction de la volonté commune de faire émerger lopération, doù …

19 Doù recherche de solutions alternatives, en mélangeant des produits moins nobles mais : moins chers et cependant à bon PCI

20 Exemples de prix

21 LE CONSOMMATEUR ACHÈTE de lENERGIE, pas des tonnes ou m 3 1 tonne à 50% dhumidité = 21 /MWh 1 tonne à 25% dhumidité = 12,5 /MWh…

22 Prix à lachat rendu chaudière, cotations 2009 très petites chaufferies : 25 à 28 /MWh rendu chaufferie, soit 80 /T à 100 /T, pour du produit à 25 à 35% dhumidité petites & moyennes : 15 à 17 /MWh rendu chaufferie, soit 41 /T à 46,5 /T, pour du produit à 40% dhumidité grosses : 12 à 14 /MWh rendu chaufferie, soit 33 /T à 38 /T pour du produit à 40% dhumidité

23 Prix à lachat rendu chaudière, cotations très petites chaufferies : 25 à 28 /MWh rendu chaufferie, soit 80 /T à 100 /T, pour du produit à 25 à 35% dhumidité petites & moyennes : 17 à 19 /MWh rendu chaufferie, soit 46,5 /T à 52 /T, pour du produit à 40% dhumidité grosses : 14 à 15 /MWh rendu chaufferie, soit 38 /T à 41 /T, pour du produit à 40% dhumidité

24 Prix et coûts des composants cotations observées mars 2009 et novembre 2009 matières écorces : 7 à 11 /T départ sciures : 15 à 20 /T départ 25 à 40 /T départ délignures : 15 à 17 /T départ broyats : 10 à 15 /T départ plaquettes papetières : 30 /T départ 20 /T départ plaquettes forestières : 50 /T départ

25 Prix et coûts des composants cotations observées 2009 prestations broyage : 12 à 15 /T criblage : 6 à 8 /T stockage & manutentions sur plate-forme intermédiaire: 4 à 7 /T transport vers client : en moyenne 10 /T par camions 90 m 3, mais le double ou le triple si petits volumes !!!

26 Exemple 1

27 Exemple 2

28 Exemple 3

29 cet exemple montre la difficulté dapprovisionner en plaquettes forestières, par rapport aux cours dachat que sont prêts à payer les consommateurs

30 Exemple 4


Télécharger ppt "Les éléments constitutifs du prix du combustible bois Patrick OLLIVIER, RBM et vice-président du CIBE Adapté de la présentation faite par Serge Defaye,"

Présentations similaires


Annonces Google