La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Identification et quantification des potentialités du territoire 6 juin 2005 Comité technique énergie / Pays Midi-Quercy.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Identification et quantification des potentialités du territoire 6 juin 2005 Comité technique énergie / Pays Midi-Quercy."— Transcription de la présentation:

1 1 Identification et quantification des potentialités du territoire 6 juin 2005 Comité technique énergie / Pays Midi-Quercy

2 2 Phase 1 : État des lieux Phase 2 : Identification et quantification des potentialités du territoire Phase 3 : Plan dactions Phase 4 : Suivi/ animation Diagnostic énergétique en Pays Midi-Quercy

3 3 Phase 2 : réflexion globale et actions spécifiques Définir et quantifier les potentialités du territoire Être à lécoute des dynamiques locales Établir le dialogue avec les acteurs locaux Identifier les projets porteurs Évaluer le potentiel de lensemble des filières Étudier des « projets vitrine » REALISATIONPOTENTIEL Établir un plan daction afin de mettre en adéquation le potentiel et les réalisations Objectifs Méthode Vers la phase 3

4 4 Efficacité énergétique des bâtiments Construction neuve Respect de la RT2000 (réglementation thermique) Constructions HQE (performances au-delà du niveau règlementaire) Réhabilitation (Fort potentiel déconomies dénergie dans les bâtiments antérieurs à 1975) Isolation Renouvellement des systèmes de production dénergie Amélioration des systèmes de ventilation Amélioration des systèmes électriques

5 5 Efficacité énergétique dans le Pays Deux axes dintervention envisageables: Bâtiments communaux Consommations de chauffage des bâtiments communaux du Pays estimée: 11,6 GWh/an Potentiel brut de gain dénergie par réhabilitation: 5 GWh/an Potentiel réaliste de gain dénergie : 2,5 GWh/an Logements Consommations de chauffage pour le secteur résidentiel dans le Pays estimée: 219 GWh/an Potentiel brut de gain dénergie par réhabilitation: 162 GWh/an Potentiel réaliste de gain dénergie : 2,5 GWh/an

6 6 Filière bois énergie dans la Pays Chaudières bois en fonctionnement Collectif: réseau de Caylus, alimenté par CUMA de Saint Antonin Individuel: agriculteurs (8 installations), auto-approvisionnement Potentiel dapprovisionnement du Pays Bois de forêt: t/an Bois délagage: 700 t/an Bois en fin de vie: 196 t/an Soit t/an de potentiel brut Potentiel de développement Potentiel brut: équiper toutes les communes non desservies par le gaz de réseaux de 400 kW: t/an Potentiel réaliste: mise en place dun réseau de chaleur par an pendant 5 ans: 1450 t/an Sous forme de projets individuels pour les particuliers possédant des forêts privées: Objectif de 645 t/an Soit un objectif de 2095 t/an (contre 320 t/an actuellement)

7 7 Solaire thermique Panneaux solaires pour production deau chaude Secteur résidentiel (chauffe-eau solaire individuel) Secteur tertiaire Chauffe-eau solaire : piscines (6) et établissements de santé (6): 300 MWh Moquette solaire : pour chauffer leau des bassins des piscines: 310 MWh

8 8 Biocarburants: État des lieux/ objectifs Contexte français: Plan « Biocarburant » Dans le Pays Midi-Quercy: Intêret de la filière « diester » pour les flottes de véhicules communaux, les bus, les bennes à ordures et autres engins communaux Utilisation mélange 30% diester et 70% gazole Potentiel brut de litres de diester par an soit économie de 35 tep Intérêt de la filière « huile végétale brute » pour les tracteurs des agriculteurs du pays. Utilisation en mélange ou à 100% Avec 2821 hectares de tournesol dans le Pays, le potentiel brut de production est de 2,8 millions de litres par an

9 9 Quantification des potentiels Potentiel brut Potentiel réaliste Mesures à prendre pour atteindre les objectifs Réhabilitation dans les bâtiments communaux 5 GWh/an2,5 GWh/anIsolation de la moitié des bâtiments communaux Réhabilitation du parc de logements 162 GWh/an2,5 GWh/anTravaux disolation réalisés dans 3% des foyers (soutenue par des aides) Réseaux de chaleur bois39 GWh/an7,3 GWh/anMise en place dun réseau de chaleur bois par an sur 5 ans Installations solaires collectives 0,6 GWh/an Implantation de systèmes solaires pour leau chaude dans les établissements de santé (couverture de 60% des besoins) et les piscines CESI (chauffe-eau solaires individuels) 34 GWh/an0,34 GWh/anÉquiper 1 % des foyers en CESI Huiles végétales pour véhicules agricoles 42 GWh/an0,43 GWh/anLe potentiel de production dhuile de tournesol est très supérieur aux besoins estimés des agriculteurs Diester pour les flottes municipales 0,45 GWh/an Approvisionner tous les véhicules municipaux à partir de diester (mélange à 30%)

10 10 Choix des projets « vitrines » ProjetFilièreNature de létude Sacré-Cœur de MontricouxEfficacité énergétique/ Réhabilitation Étude doptimisation énergétique Réseaux de chaleur bois de Laguépie Bois énergieÉtude de faisabilité Approvisionnement en diester des flottes municipales BiocarburantsÉtude technico-économique Cyberbase de CaylusPhotovoltaïqueAbandon

11 11 Étude du Sacré-Coeur – MONTRICOUX Efficacité énergétique/ Réhabilitation Conclusions Isolation (murs + combles + fenêtres) = consommations de chauffage divisées par 2

12 12 Étude du Sacré-Coeur – MONTRICOUX Efficacité énergétique/ Réhabilitation Travaux disolation de lenveloppe à compléter par: Systèmes de production à haut rendement (chaudières à condensation, pompes à chaleur…) Systèmes démission très performant (radiateurs basse température, plancher chauffant…) Systèmes de régulation (horloge programmable, GTB…) Systèmes de ventilation contrôlée (double flux avec récupération de chaleur) Maîtrise de la demande déclairage (lampes basse consommation, minuterie)

13 13 Faisabilité du réseau de chaleur bois – LAGUEPIE Énergies renouvelables/ Filière bois énergie Mise en place dun réseau de chaleur bois alimentant: Maison de retraite (61 lits + 15) 14 appartements HLM scénario 2 7 pavillons +15 scénario 1 École Usine de chaussures ANNIC-MTS

14 14

15 15 Faisabilité du réseau de chaleur bois – LAGUEPIE Énergies renouvelables/ Filière bois énergie Scénario 1Scénario 2 PuissanceConsommationPuissanceConsommation Besoins Totaux kW1 141 MWh730 kW605 MWh Chaudière bois kW 441 t/an de bois 500 kW 234 t/an de bois Chaudière fuel kW l/an de fuel 500 kW l/an de fuel RDC 920 ml380 ml DimensionnementBilan économique Scénario 1Scénario 2 Investissement total chaufferie, sous station (sans subvention) 911 k HT573 k HT Prix de revient de lénergie (c/kWh) avec 60% de subventions 4,865,09 Scénario 2 par rapport à 1 : investissement moindre mais prix de revient de lénergie moins intéressant

16 16 Faisabilité du réseau de chaleur bois – LAGUEPIE Énergies renouvelables/ Filière bois énergie Bilan à léchelle des bâtiments Scénario 1Scénario 2 référenceSolution bois énergie %référenceSolution bois énergie % Investissement installations intérieures (k HT) Prix de revient de lénergie (c/kWh) 6,75,9-13%8,86,9-22% Bilan économique global plus favorable au scénario 2

17 17 Biocarburants Énergies renouvelables/ Véhicules municipaux Utilisation du Diester (retour dexpérience de Montauban) Pas de modification du moteur Seul équipement= cuve dhydrocarbure Livré prêt à lemploi Garantie constructeur Association « Partenaires Diester »

18 18 Biocarburants Énergies renouvelables/ Véhicules municipaux Scénario n°1 et n°1 bisScénario n°2 et n°2 bis Investissement9000 euros euros Hypothèse sur le prix du mélangeInférieur au prix stationÉgale au prix station Coût à lexploitationPlus faible pour le 1 bisPlus faible pour le 2 bis Scénario 1: implantation dune seule cuve de L/ scénario 1 bis: utilisation dune cuve existante Scénario 2: implantation de 3 cuves de L/ 2bis: utilisation de cuves existantes

19 19 Biocarburants: huiles végétales Conditions: Achat dune presse à huile Modification du moteur Usage exclusivement agricole Coût des postes (en euros/l) Scénario n°1Scénario n°2 Achat des graines Vente des tourteaux Fabrication de lhuile TIPP Transport Prix HT0.515 euros/l0.340 euros/l Prix moyen du fioul0.380 euros/l Scénario n°1 : Production locale mais centralisée (paiement de la TIPP) Scénario n°2 : Auto-production par les agriculteurs

20 20 Conclusions Réhabilitation des bâtiments Les bâtiments consomment la moitié de la facture énergétique totale. Diminuer les besoins à la source (isolation et performances des systèmes) est une action prioritaire. Biocarburants Deux pistes sont à développer: lutilisation du diester pour les flottes municipales (pour son caractère exemplaire) et lutilisation des huiles végétales en autoproduction (pour son excellent rendement) Solaire Deux pistes à envisager: le développement des CESI et la généralisation de lutilisation de leau chaude solaire dans les piscines et les établissements de santé. Bois La filière est présente, lobjectif est de la soutenir en créant de nouveaux réseaux de chaleur bois et en encourageant les chaudières bois individuelles. Le Pays dispose dun potentiel dapprovisionnement très important.

21 21 Vers la phase 3: Plan dactions Se fixer des objectifs Évaluer des enveloppes financières Définir les outils à créer Identifier les partenaires associés Établir le planning de mise en œuvre du programme Définir les modalités dévaluation et de suivi du plan dactions


Télécharger ppt "1 Identification et quantification des potentialités du territoire 6 juin 2005 Comité technique énergie / Pays Midi-Quercy."

Présentations similaires


Annonces Google