La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Un resume des faits sur lenergie, lenvironnement et leconomie Karim Jaufeerally Institute for Environmental and Legal Studies www.intnet.mu/iels.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Un resume des faits sur lenergie, lenvironnement et leconomie Karim Jaufeerally Institute for Environmental and Legal Studies www.intnet.mu/iels."— Transcription de la présentation:

1 1 Un resume des faits sur lenergie, lenvironnement et leconomie Karim Jaufeerally Institute for Environmental and Legal Studies

2 2 Breve histoire environnementale et energetique du Monde Avant la revolution industrielle, leau, le vent, le soleil, la biomasse et la force musculaire etaient les principales sources denergies Meme la, il y eu une degradation environnementale, ex: deforestation suivit derosion dans la Grece Ancienne, salinisation des sols en Mesopotamie, deforestation en Angleterre Medievale Ensuite vient la revolution industrielle qui se caracterise par le charbon, source denergie concentree par rapport aux precedentes et tres polluante et linvention de la machine a vapeur Le charbon et la machine a vapeur permettent des productions industrielles elevees.

3 3 Breve histoire environnementale et energetique du Monde Avec une revolution dans les transports (trains et navires a vapeur) La production de richesses est sans commune mesure On tolere et on accepte une epouvantable pollution. Ex: les quartiers (pauvres) de Londres durant lere Victorienne totalement insalubres (avec une esperance de vie 25 ans!) Mais la puissance et la richesse que procurent charbon + machine a vapeur sont irresitibles pour les elites anglaises de lepoque Un modele economique voit le jour qui devient dominant et irresitible pour les elites des autres pays qui sempressent de copier la revolution industrielle anglaise

4 4 Un modele economique simpose Charbon + Machine a Vapeur + ressources naturelles = Beaucoup de biens manufactures = beaucoup de richesses financieres !!!! Mais aussi avec beaucoup de degradation environnementale et de pollution!!! On accepte la pollution pourvu que lindustrie genere des biens manufactures exportes ailleurs qui permettent limportation de ressources naturelles dailleurs et qui generent des richesses financieres qui saccummulent Le petrole, forme denergie encore plus concentree, permets une acceleration de ce modele. Un lien etroit setablit entre accummulation de richesses (croissance economique), lutilisation de lenergie et degradation environnementale Un lien tres fort qui se maintient jusqua lheure…

5 5 Un schema simplifie Noublions pas une population mondiale qui explose!!!

6 6 La croissance economique est etroitement liee a une augmentation de la consommation de lenergie

7 7 Croissance economique = croissance consommation energetique

8 8 Total Primary Energy Requirements of Mauritius Source (Central Statistics Office)

9 9 Les sources denergies du monde moderne La majeur partie (80%) de lenergie consommee provient du petrole, gaz et charbon, ainsi croissance economique qui egale augmentation de la consommation energetique egale donc augmentation des rejets de CO2 et autre polluants alimentant le changement climatique SourcePourcentage Petrole34% Gaz Naturel21% Charbon23% Nucleaire7% Energie Hydraulique et biomasse 15% Energie Eolienne et Solaire <1%

10 10 Quelles sont les principaux usages de lenergie consommée? Non – substitution des differentes formes denergies Source denergieUsages PetroleTransport: 70% Industries Petrochimiques: 20% Autres usages: Asphalte, Chaudieres Electricite: 10% Gaz NaturelSource de Chaleur: Industries, Usages Domestiques Production delectricite Industries Chmiques (engrais) Autres formes denergies Production delectricite principalement

11 11 Limportance du Petrole De toutes les energies fossiles, le petrole est le plus important car presque irremplacable dans son usage premier: les transports modernes (routiers, maritimes et aeriens) 70% du petrole consomme est utilise dans les transports et 90% des transports dependent exclusivement sur le petrole (peu de substitut existent au petrole pour les transports) Les economies modernes dependent totalement des transport pour fonctionner et surtout pour croitre Petrole et transport moderne forment un couple quasi-indissociable dont notre mode de vie est issue.

12 12 US Army Corps of Engineers

13 13 Un concept Cle: Le Pic de Production denergies fossiles Les energies fossiles sont non-renouvelables dont lextraction diminue continuellement les stocks existants La nature finie de ces energies fossiles dicte que la production annuelle ne peut pas augmenter eternellement Il sen suit quun maximum dans le rythme de production annuelle de ces ressources sera atteint un jour ou lautre. Ce maximum sappelle un pic de production Un pic de production est ineluctable. Apres le pic de production, cest le declin!!!

14 14 Le profil de production dun champ petrolier Concentrons nous sur le petrole de par sa nature irremplacable pour les transports Ainsi le profil de production typique dun champ petrolier est: (1) la production commence a zero, (2) augmente graduellement pour atteindre un maximum (3) puis decline graduellement jusqua labandon du champs dans un lointain future. Un profil de production similaire se dessine pour des regions ou des pays producteurs de petrole.

15 15 Tout champ petrolier atteint un maximum de production puis decline

16 16 Profile de production des Etats Unis

17 17 Plus de 80% de la production annuelle de petrole provient de champs de petrole conventionel Oil Estimate of Ultimately Recoverable Resource (Billion of barrels) 1 bbl=159 litres Cumulative Production to this date (Billions of barrels) Current Daily Production 2004 (Million of barrels per day) Percentage Oil Production Conventional Oil2,2001, % Heavy Oil, Extra Heavy Oil, Tar Sands 3, % Deep sea and Polar Oil % Oil Shale2,000Negligible - Natural Gas Liquids 300Small amounts79% Total (Approx)7,

18 18 La decouverte de nouveaux gisements petroliers a decline depuis les annees 60

19 19 Une situation glissante! Depuis les annees 80, le monde consomme plus de petrole quil en decouvre Aujourdhui, pour chaque baril de petrole decouvert, le monde en consomme 4 fois plus Presque la moitie du volume original de petrole conventionel a ete consomme Cela implique quun maximum dans la production annuelle de petrole conventionel va etre atteint prochainement (2005 – 2015)

20 20 Divers estimations de pic de production de petrole Table 1: Projections of the Peaking of World Oil Production Projected Date Source of Projection Background & Reference Bakhitari, A.M.S. Oil Executive (Iran) Simmons, M.R. Investment banker (U.S.) After 2007 Skrebowski, C. Petroleum journal editor (U.K.) Before 2009 Deffeyes, K.S. Oil company geologist (ret., U.S.) Before 2010 Goodstein, D. Vice Provost, Cal Tech (U.S.) Around 2010 Campbell, C.J. Oil geologist (ret., Ireland) After 2010 World Energy Council World Non-Government Org Pang Xiongqi Petroleum Executive (China) Laherrere, J. Oil geologist (ret., France) 2016 EIA nominal case DOE analysis/ information (U.S.) 2020 Jean Desmarets Total After 2020 CERA Energy consultants (U.S.) 2025 or later Shell Major oil company (U.K.)

21 21 Un avertissement dun Saoudien, M. Saddad Al Hussein, Ex-Vice President de Saudi Aramco, Chef de Production et dExploration

22 22 Moins de Petrole = Moins de Transports Le petrole non-conventionel (sables bitumeux du Canada, petrole lourd et extra lourd du Venezuela, petrole des mers profondes et des zones polaires) et les liquides combustibles alternatifs (coal to liquids, gas to liquids, ethanol, biodiesel) ne pourront palier aisement le declin amorce par le petrole conventionel Le pic de production de petrole va creer un manque dans lapprovisionnement de combustible liquide pour les transports Moins de combustible pour les transports va reduire lactivite economique Un manque dans lapprovisionnement de combustible liquide pour les transports va pousser les prix du petrole brut vers le haut car la demande sera insatisfaite. Il nest pas possible danticiper jusquou irait les prix du petrole brut

23 23 The Hirsch Report 2005 PEAKING OF WORLD OIL PRODUCTION: IMPACTS, MITIGATION, & RISK MANAGEMENT Robert L. Hirsch, SAIC, Project Leader Roger Bezdek, MISI Robert Wendling, MISI February 2005 EXECUTIVE SUMMARY The peaking of world oil production presents the U.S. and the world with an unprecedented risk management problem. As peaking is approached, liquid fuel prices and price volatility will increase dramatically, and, without timely mitigation, the economic, social, and political costs will be unprecedented. Viable mitigation options exist on both the supply and demand sides, but to have substantial impact, they must be initiated more than a decade in advance of peaking.

24 24 Results of the Hirsch Report Our results are congruent with the fundamentals of the problem: Waiting until world oil production peaks before taking crash program action leaves the world with a significant liquid fuel deficit for more than two decades. Initiating a mitigation crash program 10 years before world oil peaking helps considerably but still leaves a liquid fuels shortfall roughly a decade after the time that oil would have peaked. Initiating a mitigation crash program 20 years before peaking appears to offer the possibility of avoiding a world liquid fuels shortfall for the forecast period.

25 25 SUMMARY AND CONCLUDING REMARKS of Hirsch Report Our analysis leads to the following conclusions and final thoughts. 1. World Oil Peaking is Going to Happen 2. Oil Peaking Could Cost the U.S. Economy Dearly 3. Oil Peaking Presents a Unique Challenge 4. The Problem is Liquid Fuels 5. Mitigation Efforts Will Require Substantial Time 6. Both Supply and Demand Will Require Attention 7. It Is a Matter of Risk Management 8. Government Intervention Will be Required 9. Economic Upheaval is Not Inevitable 10. More Information is Needed

26 26 En resume Croissance economique = croissance consommation energetique Leconomie totalement dependante sur les transports Les transports presques totalement tributaires sur le petrole La production petrole va atteindre un maximum Peu de subsitut au petrole dans son usage principale (les transports) Declin production petrole = moins de transports Moins de transports = declin economique = moins de consommation Donc notre mode de vie actuel en danger!!!

27 27 Que Faire??? Accepter que Notre monde, que nous appellons a present lAncien Monde se meurt, que le Monde a venir, le Nouveau Monde nest pas encore ne, que la transition sera difficile mais pas impossible… Il nous faut concevoir ce nouveau monde en devenir, lassister a sa naissance et le faire grandir…


Télécharger ppt "1 Un resume des faits sur lenergie, lenvironnement et leconomie Karim Jaufeerally Institute for Environmental and Legal Studies www.intnet.mu/iels."

Présentations similaires


Annonces Google