La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/2006 Thierrry VACHEY – Chef du service.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/2006 Thierrry VACHEY – Chef du service."— Transcription de la présentation:

1 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/2006 Thierrry VACHEY – Chef du service des télévisions – DOA Etienne Kordos – Direction des technologies La radio numérique en France Table ronde sur la radio numérique Brasilia – 19 mai 2009

2 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Ordre du jour Le paysage radiophonique analogique (FM) Pourquoi numériser la radio ? Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? Quand pourra-t-on recevoir la radio numérique ?

3 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Plus de 900 radios et plus de 7000 fréquences -Radio publique (Radio France) : 29 % des fréquences, 7 services -Radios privées : 71 % des fréquences, 900 services : -20 réseaux nationaux -880 radios locales et régionales (commerciales et associatives) Le paysage radiophonique analogique (FM) GENERALISTESMUSIQUEINFO 98 % des Français disposent dun récepteur de radio 85 % des Français écoutent au moins 3 heures de radio par jour Une moyenne de 6 récepteurs par foyer La radio FM : un média présent dans tous les foyers au quotidien Une offre diversifiée

4 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Depuis 2006 le CSA a lancé 13 appels aux candidatures -Plus de 1000 nouvelles fréquences ont été dégagées -Les autorisations ont été délivrées pour une durée théorique de 15 ans La radio numérique nutilise pas la même bande de fréquences que la FM -FM : MHz, bande II VHF -RNT : MHz bande III VHF utilisée pour la diffusion de la télévision analogique Une radio autorisée en FM et qui est autorisée en RNT bénéficie dune extension de son autorisation FM de 5 ans Le paysage radiophonique analogique (FM) La radio analogique nest pas éteinte !

5 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Ordre du jour Le paysage radiophonique analogique (FM) Pourquoi numériser la radio ? Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? Quand pourra-t-on recevoir la radio numérique ?

6 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Pourquoi numériser la radio ? Les principales motivations Un média encore analogique à lère du tout numérique Permettre aux radios de faire face à lémergence de nouvelles concurrences : -Sur les contenus (la musique et linformation) -Sur les usages et les modes de consommation (la mobilité) Créer un réseau gratuit pour lauditeur de radiodiffusion numérique Augmenter le nombre de radios reçues en chaque point du territoire : -48 fréquences FM à Paris / 20 fréquences FM en moyenne par agglomération (19 à Valence) Elargir loffre radiophonique : recevoir de nouvelles radios

7 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Pourquoi numériser la radio ? gratuité Les avantages de la radio analogique ET numérique Les apports de la numérisation amélioration de la qualité sonore et développement du son multi canal amélioration des couvertures (locales et nationales) accessible partout : à lintérieur des bâtiments et en voiture accessible partout : à lintérieur des bâtiments et en voiture qualité du son augmenter loffre enrichir la radio par des données associées permettre linteractivité Un média numérisé conservant les principaux avantages de la FM proposer de nouveaux récepteurs

8 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Ordre du jour Le paysage radiophonique analogique (FM) Pourquoi numériser la radio ? Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? Quand pourra-t-on recevoir la radio numérique ?

9 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? Le choix de la norme Plusieurs normes de radio numérique ont été retenues par le gouvernement DRM Gamme de fréquences inférieure à 30 MHz Pas assez de spectre pour numériser le paysage radiophonique T-DMB Bandes III et L Codec efficace (HE- AAC), possibilité dutiliser les données BIFS Un choix prospectif : Des donnée associées interactives Une norme plus facilement intégrable sur les téléphones portables E-SDR Radio par satellite dans les bandes L et S Autorisation accordée à la société Worldspace en Italie, en Suisse et en Allemagne Modèle économique : radio payante

10 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? La fréquence nexistera plus pour lauditeur, il choisira le nom de sa radio dans une liste Plusieurs radios seront diffusées sur une même fréquence (appelée aussi canal ou multiplex) Les radios réunies (par le Conseil) au sein dun même multiplex doivent utiliser le ou les mêmes émetteurs Ces radios composant un multiplex doivent choisir une société de gestion technique appelé opérateur de multiplex, le CSA autorisera cette société à exploiter la fréquence Il sera possible de compléter les couvertures de chaque multiplex par limplantation de réémetteurs utilisant la même fréquence sans créer de brouillage (afin notamment de combler des trous de couverture) Les principaux changements RNT/FM

11 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Le processus de sélection des radios La loi distingue deux modes dattribution de la ressource radioélectrique Pour les radios publiques (Radio France et RFI), la loi prévoit un droit daccès prioritaire à la ressource, à la demande du Gouvernement Les chaînes ont des missions de service public définies par un cahier des charges Pour les radios privées, la sélection est effectuée après un appel aux candidatures Le Conseil doit veiller à créer une offre diversifiée et pluraliste Les obligations sont définies dans une convention signée entre léditeur et le CSA

12 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Le processus dautorisation de la radio numérique Conseil supérieur de laudiovisuel Les éditeurs sur un même multiplex désignent un opérateur technique Opérateur de Multiplex Autorise lopérateur de multiplex et lui assigne les fréquences Diffuseur technique Conclue un contrat de diffusion Éditeurs des radios – publiques – privées délivre les autorisations et un droit dusage des fréquences

13 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? Chaque radio autorisée sur une portion de fréquence pourra diffuser : Un signal audio (la radio) utilisant une norme de compression proche de celle utilisée dans les balladeurs mp3 Un signal de données associées -Informations complétant le programme à limage de mini pages Web (avec du texte et des photos) -Il ne sera pas possible dafficher des vidéos Chaque radio choisira la proportion du débit affectée au son et aux données (la composante sonore restant naturellement majoritaire !) Ces services seront gratuits pour lauditeur Un récepteur spécifique sera néanmoins nécessaire pour permettre la réception de ces services Des données pourront également être diffusées par le système de la RNT afin dafficher des données sur les écrans de systèmes GPS (T-PEG) Quest ce quune radio en RNT

14 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? Les nouveaux récepteurs de radio numérique seront compatibles avec les normes européennes (DAB et DAB+) ainsi que la FM Plusieurs gammes de récepteurs vont être développées : Simples ou perfectionnés, avec ou sans écrans Les récepteurs permettront dans un premier temps une bascule automatique entre le numérique et la FM Le récepteur FM ne permet pas de recevoir la RNT De nombreux récepteurs intégreront dautres fonctionnalités (lecteur multimédia ou mp3, téléphone …) Des récepteurs très compatibles

15 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Ordre du jour Le paysage radiophonique analogique (FM) Pourquoi numériser la radio ? Comment fonctionnera la radio numérique terrestre (RNT) ? Quand pourra-t-on recevoir la radio numérique ?

16 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/ Quand pourra-t on recevoir la radio numérique ? Le premier appel aux candidatures 19 zones pour 30 % population couverte 9 radios environ par fréquence ou multiplex (débit sous canal de 128 kb/s) 4 à 7 multiplex par zone (radios existantes + nouveaux services kb/s réservés pour des services de données indépendantes) Sélection des radios dans le courant de lannée 2009 (travaux actuels du Conseil et des Comités régionaux) Les premières émissions de RNT devraient avoir lieu à la fin de lannée 2009

17 DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/2006 Thierrry VACHEY – Chef du service des télévisions – DOA Etienne Kordos – Direction des technologies merci !


Télécharger ppt "DE LAUDIOVISUEL Conseil supérieur de laudiovisuel DEP – Pierre PETILLAULT, Didier GUILLOUX, Bernard CELLI – 20/10/2006 Thierrry VACHEY – Chef du service."

Présentations similaires


Annonces Google