La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Créativité et innovation : Les molécules en action

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Créativité et innovation : Les molécules en action"— Transcription de la présentation:

1 Créativité et innovation : Les molécules en action
Conférence de Raôul Duguay Pour l’ACSQ Le 6 février 2008 (Résumé) Vivement le printemps, Raôul Duguay

2 La spécificité de l’être humain est l’importance qu’il accorde
à son pouvoir créateur. Edmond Jacquard

3 À son retour de la Lune, Edgar Mitchell, astronaute d’Apollo 14,
avant que sa capsule ne touche l’eau, vécut un état modifié de conscience. Sa vision géocentrique du monde devenait héliocentrique puis cosmique. Sa vision s’agrandissait de la Terre à la Lune, de la Lune au Soleil du Soleil et à l’Univers. Ayant ressenti l’ordre cosmique, il était convaincu que l’esprit humain serait la prochaine véritable frontière de l’exploration humaine et que le voyage ultime serait dedans l’être et qu’il doit sans cesse recréer le monde.

4 sur ses apprentissages
Caractéristiques d’un système intelligent: exploiter son potentiel: évoluer APPRENDRE Avec un guide AUTO-APPRENDRE Seul SYSTÈME INTELLIGENT RÉFLÉCHIR sur ses apprentissages SEUL et AVEC LES AUTRES L’évolution, c’est la croissance de l’intelligence (conscience)

5 La personne intelligente
Une personne intelligente est en continuelle évolution. C’est parce qu’elle est autonome qu’elle est capable d’invention et de créativité et qu’elle peut rapidement s’adapter à de nouveaux comportements en s’intégrant à son environnement ou en le changeant. La personne intelligente ne crée pas seulement pour s’adapter à son milieu. Elle crée pour adapter le milieu à ses besoins. La plupart des inventions sont nées ainsi: la nécessité est la mère de l’invention. Créer, c’est établir de nouvelles relations en passant du connu à l’inconnu.

6 Apprendre, c’est refaire.
Le progrès de l’homme Le progrès de l’homme comporte une phase poétique dans laquelle il imagine le monde, et une phase scientifique dans laquelle il tamise et expérimente ce qu’il a imaginé. La civilisation dépend de la vision des créateurs. Une des caractéristiques des leaders transformationnels est leur faculté de désapprendre. Apprendre, c’est refaire.

7 INVENTIONS QUÉBÉCOISES
1878: combiné téléphonique, Cyril Duquet 1922: motoneige, Bombardier 1927: télévision, brevet par Fesenden 1960: masque de gardien de but, J. Plante

8 1891: basket-ball, Naismith 1913: fermeture-éclair Gideon Sundback
INVENTIONS CANADIENNES 1891: basket-ball, Naismith 1913: fermeture-éclair Gideon Sundback 1922: insuline, Banting, Macleod, Collip (Nobel) 1931: plexiglass, William Chalmers 1937: microscope électronique: Burton,Hall, Hillier, Prebus 1942: walkie-talkie: Donald Hings 1950: sac à poubelle en polyéthylène: Wasylyk

9 que l’on se ressource vraiment.
L’innovation vient de la confrontation des écoles de pensée. Dans la plupart des domaines, l’invention ou l’innovation fondamentale proviennent de personnes dont les disciplines ou les mondes se chevauchent. On a tendance à regrouper des spécialistes de la même discipline qui pensent tous avec la même logique. Il faut apprendre à composer avec ceux qui pensent différemment. En général on favorise la créativité individuelle. Mais quand on travaille en équipe, c’est en absorbant les connaissances des autres que l’on se ressource vraiment.

10 Apprendre, c’est refaire.
La curiosité étant un des principaux moteurs qui stimulent l’appétit d’apprendre, elle permet une exploration dans le cadre d’un parcours personnalisé qui laisse une place importante à la découverte et suggère des chemins alternatifs. Apprendre, c’est refaire. Joel de Rosnay

11 La créativité dans les organisations
La créativité désigne l’aptitude qu’a l’esprit de réorganiser de manière novatrice des éléments entre eux. Si l’on veut que la créativité ait sa place à l’intérieur d’une organisation, l’engagement sans équivoque de la haute direction est absolument nécessaire. La crainte de se tromper, la peur de commettre une erreur est le principal inhibiteur du processus créateur.

12 La créativité dans les organisations (suite)
La créativité entraîne avec elle une poussée d’enthousiasme, un désir d’aller plus toujours loin ainsi qu’un sentiment de fierté et d’appartenance. Pour l’entreprise, c’est un tonifiant. L’imagination est le moteur du changement, de l’adaptation et de l’évolution. La créativité implique qu’on sorte des modèles établis pour voir les choses sous un angle différent. De Bono.

13 Le développement des compétences professionnelles s’articule autour de quatre grands axes

14 Leadership stratégique
Le développement des compétences professionnelles d’un gestionnaire s’articule autour de trois grands axes Leadership stratégique Expertise et conseil GESTION Mobilisation

15 Leadership stratégique Expertise Conseil Mobilisation
et Conseil ACSQ Axes de la GESTION Mobilisation

16 Effet de la créativité dans les organisations
Diminution de l’absentéisme: personnel concerné, impliqué Amélioration des communications interpersonnelles: ouverture Amélioration du climat organisationnel: sentiment d’être utile Amélioration de la convergence des intérêts de l’équipe Amélioration de la qualité de vie au travail: moins de tensions Augmentation de l’efficacité: faire les bonnes choses et mieux Augmentation de l’efficience: réduit les gaspillages et les coûts Augmentation du chiffre d’affaires Augmentation de la satisfaction du personnel: travail bien fait Augmentation de la gestion du stress: l’utile par l’agréable

17 C’EST LA CROISSANCE DE L’INTELLIGENCE
Création Partout où il y a joie, il y a création. Créer, c’est changer. Changer, c’est évoluer Henri Bergson L’ÉVOLUTION, C’EST LA CROISSANCE DE L’INTELLIGENCE Daniel Dubois

18 La créativité Toute création fait appel à la fois
à la logique du cerveau gauche, analytique, rationnel qui organise et stabilise un ordre nécessaire et à l’intuition du cerveau droit, synthétique, émotionnel où l’imagination est au pouvoir du savoir, dérangeant ainsi l’ordre établi mais faisant avancer les choses. Daniel Dubois

19 Obstacles à la créativité
Environnement conventionnel Inertie des organisations conformistes Idées fixes et théories « objectives » Esprit trop critique Structures mentales sclérosées Recherche trop bien organisée Autorité non permissive Isolationnisme Impassibilité de la technocratie Préjugés de toutes sortes

20 Processus créateur Toute création fait appel à la fois
à la logique du cerveau gauche, analytique et rationnel, qui organise et stabilise un ordre nécessaire, et à l’intuition du cerveau droit, synthétique et émotionnel où l’imagination est au pouvoir du savoir, dérangeant ainsi l’ordre établi mais faisant avancer les choses. Daniel Dubois

21 Créativité La créativité est une fleur délicate
que la confiance fait éclore mais que le doute fane au bourgeon. Alex F. Oxborn, inventeur du brainstorming  La création est par essence individuelle. Toute règle est inutile à moins qu’elle ne vienne du créateur lui-même. Mueller La créativité est le moteur de la participation Dr Raymond Lafontaine

22 Nous sommes ce qui nous survit
Les générations ont besoin les unes des autres. Une génération ne peut se définir qu’en se différenciant de celle qui la précède. L’intégration du personnel des générations X et Y et leurs interactions avec les Baby-boomers représente l’un des plus grands défis à relever. L’évolution se fait dans la diversité et non dans la conformité.


Télécharger ppt "Créativité et innovation : Les molécules en action"

Présentations similaires


Annonces Google