La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marion Labeille – Asconit Consultants

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marion Labeille – Asconit Consultants"— Transcription de la présentation:

1 Marion Labeille – Asconit Consultants
« (Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les protéger » Vendredi 29 juin 2012 Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

2 Les espèces exotiques envahissantes (EEE)
Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

3 Définition Selon l’UICN, une espèce invasive est :
avant tout une espèce dite exotique, c'est-à-dire qu'elle est extérieure à son aire de répartition initiale. Son déplacement ou son introduction sont principalement l'œuvre de l'homme. Une espèce exotique ou allochtone est considérée comme invasive quand : elle est introduite intentionnellement ou fortuitement par l'homme, qu'elle se comporte comme un agent de perturbation de son écosystème d'accueil et qu'elle nuit à la diversité biologique indigène. Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

4 EEE enjeu majeur en Martinique et dans les Antilles Françaises
Enjeu majeur en matière de préservation de la diversité biologique Notamment dans les Antilles Françaises reconnues comme véritables réservoirs de biodiversité Facteurs contribuant à la vulnérabilité (ONF Guadeloupe): une faible surface terrestre, des forts taux d'endémismes, des biotopes généralement peu diversifiés avec des niches écologiques vacantes, les dégradations et la fragmentation des habitats, le climat, les risques naturels et le réchauffement climatique, la dimension historique : les introductions d'espèces remontent aux plus lointaines colonisations les activités à risques telles que les activités commerciales (agricultures, horticultures, animalerie, tourisme...). Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

5 Remarque: De très nombreuses espèces ont été introduites par le passé dans les Antilles Françaises: avec la succession de l’occupation par différentes communautés humaines (Arawaks, Caraïbes, puis à partir du XVIème siècle les Européens, Africains, Indiens,…) et les nombreux échanges commerciaux historiques. Des espèces très connues comme le manioc, l’ananas, la patate douce, le roucou, le madère, le manguier, la canne à sucre, la prune de Cythère, le café, le cocotier, le carambolier ont été introduites. Cela soulève la question de la limite temporelle de l’exotisme. Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

6 Différentes classes de EEE
Espèces exotiques envahissantes (EEE) Espèces allochtones introduites volontairement ou non par l’Homme, ayant un impact négatif sur l’environnement, la biodiversité et le milieu nature Groupe des espèces dormantes : Espèces exotiques potentiellement envahissantes : espèces allochtones introduites volontairement ou non par l’Homme, qui ne manifestent pas pour le moment leur caractère envahissant sur le territoire en question donc pas d’impacts quantifiables, mais dont les impacts sont connus ailleurs. Espèces exotiques à caractère invasif non spécifié : espèces dont le caractère envahissant n’est pas du tout documenté Espèces à risque : EEE non présentes sur le territoire mais qui le sont sur d’autres et qui pourraient faire l’objet d’introductions (proximité des territoires, échanges commerciaux,…). Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

7 Constat A l’échelle mondiale: En Outre-mer français,
Ces espèces introduites envahissantes constituent la 3ème menace pesant sur les espèces : Directement impliquées dans la disparition d’espèces autochtones, Homogénéisation des faunes et de flores Portent préjudices aux activités humaines. Principales causes d’érosion de la biodiversité, avec des conséquences importantes sur les plans économique et sanitaire. En Outre-mer français, 15% des espèces terrestres menacées le sont à cause des espèces exotiques envahissantes selon la Liste rouge de l’UICN (2007) Cela en fait la deuxième menace après la destruction des habitats Probablement sous-estimée étant donné la méconnaissance des impacts de nombreuses espèces exotiques envahissantes (EEE). Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

8 Les moyens d’invasion:
Les échanges et voyages: Voies d’entrée par les bagages, les passagers, colis postaux, et au niveau des marinas. Transport maritime: eaux de ballast, sur les coques, etc… Les activités économiques: Aquacultures d’espèce exotique avec des risques d’échappées: Macrobrachium rosenbergii, Loup Caraïbes Sciaenops ocellatus, tilapia du Nil Oreochromis niloticus Pépiniéristes: exploitation des espèces exotiques importées (palmiers, orchidées, broméliacées, fougères,…) mais quelques espèces multipliées sur place comme l’anthurium, agrumes Animaleries : commercialisation de nombreuses espèces exotiques, pas de récupération des espèces après vente pour des raisons sanitaires Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

9 Le processus d’invasion
Le processus d’invasion biologique suit une séquence «introduction - acclimatation- naturalisation - invasion». Le passage d’une étape à l’autre nécessite chaque fois le franchissement d’une barrière. Les espèces exotiques envahissantes; Sonia VANDERHOEVEN et Etienne BRANQUART avec la collaboration de Grégory MAHY et Jean-Claude GREGOIRE Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

10 Des chiffres 163 espèces en Guadeloupe 139 espèces en Martinique
 49 espèces à Saint-Martin Caractère invasif indéterminé pour la majorité des espèces (68% en Martinique, 67% en Guadeloupe et 59% à Saint-Martin) d’où la nécessité d’approfondissement de la connaissance Espèces considérées véritablement comme envahissantes représentent: 18% en Martinique soit 25 espèces 20% en Guadeloupe soit 34 espèces 12% à Saint-Martin soit 6 espèces Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

11 Le classement des espèces
Echelle « d’invasibilité » de Lavergne du Conservatoire Botanique National de Mascarin) Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

12 Principe de hiérarchisation des espèces
Classement des espèces exotiques Premier Niveau de hiérarchisation Deuxième Niveau de hiérarchisation Hiérarchisation globale – Evaluation du niveau de danger Rang 5 Prioritaire de niveau 2 Distribution généralisée Danger 13 - R Distribution localisée Danger 12 - R Distribution ponctuelle Danger 11 - R Rang 4 Danger 10 - R Danger 9 - R Danger 8 - R Rang 3 Prioritaire de niveau 1 Danger 7 - R Danger 6 - R Danger 5 - R Rang 2 Danger 4 - R Danger 3 - R Danger 2 - R Rang 1 Non Prioritaire de niveau 0 Danger 1 - R 1.0 Rang 0 Danger 0 - R 0.0 Formation "(Re)-découvrez les espaces naturels de la Martinique pour mieux les préserver" du 25 au 29 juin 2012 Marion Labeille – Asconit Consultants

13 Martinique Nom scientifique Nom vernaculaire Famille Groupe
Echelle d'invasibilité Distribution Hiérarchisation Danger Herpestus javanicus auropunctatus Petite mangouste indienne Herpestidae Mammifère Très Fort, Sur la liste de l'UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde Généralisée Danger 13 Lissachatina fulica Escargot géant d'Afrique, achatine Achatinidae Mollusque Très Fort, Sur la liste de l'UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde, vecteur potentiel de deux nématodes dangereux pour l'homme Mus musculus Souris grise Muridae Rattus norvegicus rat surmulot Très Fort Rattus rattus rat noir Très Fort, Sur la liste de l'UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes Streptopelia decaocto Tourterelle turque Columbidae Oiseau Très Fort, Expansion constante Scinax ruber Rainette des maisons Hylidae Amphibien Très Fort, Expansion Localisée Danger 12 Pterois volitans Rascasse volante, poisson lion Scorpaenidae Poisson de mer Très Fort, en expansion Ponctuelle Danger 11 Halophila stipulacea _ Hydrocharitaceae Phanérogame marine

14 Martinique Nom scientifique Nom vernaculaire Famille Groupe
Echelle d'invasibilité Distribution Hiérarchisation Danger Melanoides tuberculatus Thiaridae Mollusque d'eau douce Fort Généralisée Danger 10 Bambusa vulgaris Bambou Poaceae Herbacée Localisée Danger 9 Bemisia tabaci Mouche blanche Aleyrodidae Insecte Fort, Sur la liste de l'UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde Myzus persicae Puceron vert du pêcher Homoptera-Aphididae Thrips palmi Thrips Thripidae Iguana iguana Iguane commun, Iguane vert Iguanidae Reptile Ponctuelle Danger 8 Spathodea campanulata Tulipier du gabon, pisse- pisse Bignoniaceae Arbre Triphasia trifolia Orangine, Petite citronelle Rutaceae Arbuste Rhinella marina (=Bufo marinus) Crapaud géant Bufonidae Amphibien Moyen, Sur la liste de l'UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde Danger 7 Tarebia granifera Moyen Gymnophthalmus underwoodi Gymnophtalme d'underwood Gymnophtalmidae Danger 6 Oreochromis mossambicus Tilapia du mozambique Cichlidae Poisson d'eau douce Tapinoma melanocephalum Localisée? Dichrostachys cinerea Dichrostachys cendré, mimosa clochette, acacia saint-domingue Fabaceae Danger 5 Panicum maximum Herbe de guinée, fataque Procyon lotor Raton laveur, racoon Procyonidae Mammifère Raoiella indica Araignée Urochloa mutica Herbe Borer, Herbe de guiné

15 Martinique Nom scientifique Nom vernaculaire Famille Groupe
Echelle d'invasibilité Distribution Hiérarchisation Danger Eleuthérodactylus johnstonei Hylode de johnstone Lepodactylidae Amphibien Faible Généralisée Danger 4 Funtumia elastica Arbre à caoutchouc Apocynaceae Arbre Localisée (Fort de Francce Fontaine Didier - Schoelcher) Danger 3 Poecilia reticulata Guppy Poeciliidae Poisson d'eau douce Localisée Poecilia vivipara Hydrille verticillata Hydrille verticillée Hydrocharitaceae Plante aquatique Ponctuelle Danger 2 Molothrus bonariensis Merle de Sainte-Lucie Fringillidae Oiseau Pistia stratiotes Laitue d'eau Araceae Trachemys scripta elegans Tortue de floride, trachémyde à tempes rouges Emydidae Reptile Faible, Sur la liste de l'UICN des 100 espèces parmi les plus envahissantes au monde Wasmannia auropunctata Fourimi électrique, petite fourmi de feu Formicidae Insecte Cherax quadrinacus Ecrevisse australienne à pinces rouges Parastacidae Crustacé Sciaenops ocellatus Loup Caraïbe, Ombrine tropicale, Ombrine osselée Sciaenidae Poisson de mer


Télécharger ppt "Marion Labeille – Asconit Consultants"

Présentations similaires


Annonces Google