La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Qui de nous na pas été fasciné par de jolis cailloux à multiples grosseurs et couleurs ? Tous les enfants, sur les plages, aiment en ramasser pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Qui de nous na pas été fasciné par de jolis cailloux à multiples grosseurs et couleurs ? Tous les enfants, sur les plages, aiment en ramasser pour."— Transcription de la présentation:

1

2

3

4 Qui de nous na pas été fasciné par de jolis cailloux à multiples grosseurs et couleurs ? Tous les enfants, sur les plages, aiment en ramasser pour faire une petite collection. Depuis la préhistoire, lHomme sest servi de cette matière et la adaptée à la plupart de ses besoins. Aujourdhui, certains peuples ont conservé un usage courant de la pierre. Dautres, dont les techniques sont plus développées, ont appris à fabriquer en laboratoire les pierres les plus rares. Alors autant dire que nous sommes toujours à lâge de la pierre !

5 En montagne, les cairns sont des tas de pierres accumulées dans les passages difficiles pour servir de repères aux voyageurs. Il en est de même pour les rochers qui émergent de leau pour avertir les bateaux du danger.

6 Dans le langage courant, le mot « pierre » désigne tous les éléments de lécorce terrestre. Cest donc une matière banale qui semble simplement se distinguer par sa dureté ou sa résistance. Cependant, en observant et en collectant en surface les débris de lérosion et parfois en creusant, lHomme a trouvé bien dautres propriétés et les a adaptées à la plupart de ses besoins.

7 Dans les campagnes, les meules à moulin, les lavoirs et les fontaines étaient en pierres très dures pour résister aux chocs et à lusure.

8 Les mines de crayons et les craies sont des « pierres ». Les hommes de la préhistoire utilisaient des pierres broyées pour peindre les fresques rupestres.

9 En géologie, on ne parle pas de pierres mais de roches et minéraux. Ces derniers sont des petits cristaux de taille et de forme variables tandis que les roches sont des assemblages de minéraux. A lorigine, on trouve les matières profondes du globe qui, refroidies et cristallisées, forment les roches magmatiques. Ensuite, lérosion les détruit. Mais les minéraux primitifs, usés et transportés, se mélangent à dautres débris en constituant des roches sédimentaires. Parfois, soumis à de fortes pressions et à des températures élevées, ils se transforment en donnant des roches métamorphiques. Ce sont les qualités de dureté, de beauté, de rareté de tous ces minéraux et de leurs assemblages, les roches, que la géologie cherche à connaître.

10 La staurolite est une espèce minérale du groupe des silicates. Le quartz est un minéral à base de silice. La pyrite est une espèce minérale composée de sulfure de fer.

11 Venues de lespace, les météorites sont des pierres qui ont résisté à la traversée de latmosphère. Elles contiennent de grandes quantités de fer.

12 Frederich Mohs. Ce minéralogiste du XVIII e siècle a établi une échelle de dureté des roches : Talc : se décape à longle. Gypse : rayable à longle. Calcite : rayable par une pièce. Fluorine : rayable au canif. Apatite : rayable au couteau. Feldspath : rayable à la lime. Quartz : raye le verre. Topaze : raye le quartz. Corindon : raye la topaze. Diamant : non rayable.

13 Lardoise est une roche métamorphique. La pierre ponce est une roche volcanique qui flotte grâce aux bulles de gaz quelle a contenues Une roche sédimentaire : le calcaire des Dolomites en Italie du Nord. Une roche magmatique : le granit du « Pain de Sucre » à Rio de Janeiro.

14 La nature présente parfois des sites et formes extraordinaires. Cette fantaisie des roches et minéraux peut exister dès leur formation mais elle est surtout liée à lérosion. Orgues basaltiquesCheminées de fée

15 Les coraux de la baie dAlong au Vietnam, déchiquetés par lérosion marine, constituent lun des plus beaux sites du monde.

16 Ci-dessus une arche naturelle en Utah (USA). En haut, à droite, un roc branlant tenant en équilibre sur un autre roc. Ci-contre, un pont naturel. Ils résultent tous de lérosion de leau et du vent.

17 Concrétions calcaires de cavités souterraines

18 Afin dutiliser les matières résistantes pour son habitat et son outillage, lHomme a extrait de la pierre par des ouvertures faites dans la masse des roches. Cette technique a aussi été utilisée pour dautres roches aux qualités particulières : sables, argiles, charbons, sel gemme…Seuls les hydrocarbures ont été exploités par forages. Quant aux minerais (roches à forte concentration de métal) et minéraux rares, tout dépend de leur mise en place; parfois ce sont des filons, ailleurs des placers ( gisements de minerais de valeur tels que lor, les diamants…) ou des poches dans lesquelles la matière sest concentrée. Il existe un lien étroit entre la propriété de la roche, le lieu où on la trouve et son mode dextraction.

19 Ci-contre une carrière de marbre de Carrare, en Italie, doù lon extrait le plus beau marbre blanc du monde. Depuis lAntiquité, le marbre constitue le matériau privilégié des sculpteurs. A gauche, une carrière de quartz en France. Ces carrières sont à ciel ouvert.

20 Ci-dessus, lextraction dans une mine dor. Ci-contre, deux « gueules noires » travaillant dans une mine de charbon.

21 Il y a ans, les hommes primitifs inventent les premiers outils en pierre : des galets à peine taillés. Par la suite, ils apprennent à façonner des outils spécialisés en aménageant des blocs ou en utilisant des éclats. Cest lâge de la pierre taillée, celui des chasseurs nomades. Avec la sédentarisation, le passage à lélevage et à lagriculture, loutillage se perfectionne encore : la taille devient très fine, cest lâge de la pierre polie. Avec lhistoire récente, loutil de pierre se raréfie mais ne disparaît pas. Il est conservé chez certaines peuples (Inuit, chasseurs de Bornéo) ou se spécialise davantage : cest le diamant du verrier ou la pierre du rémouleur.

22 Les hommes de la préhistoire en entrechoquant des nodules de pyrite et du silex pouvaient obtenir des étincelles et enflammer des herbes sèches. Ils avaient inventé le briquet ! Pour broyer des grains ou écraser des fibres, les femmes africaines emploient des meules ou des pilons de pierre rudimentaires.

23 Les éclats (microlithes) sont transformés en pointes de flèches, en couteaux, en faucilles; leur tranchant est remarquable ( ans ) Cette hache en pierre polie témoigne de la perfection des techniques à la fin de la préhistoire.

24 Ci-dessous, la taille des bifaces avec des bois de cervidés. ( ans ) Ci-dessus, le galet façonné. ( - 1,5 million dannées )

25 Très tôt lHomme a su accumuler des galets, des éboulis et les utiliser selon ses besoins. Il a appris à maçonner, sculpter et construire selon la résistance et la beauté de la pierre. Il existe des types dhabitat qui correspondent aux ressources géologiques.

26 Lauzes Les lauzes sont des dalles de calcaire, de lave, de schiste avec lesquelles on construit des toitures de grande beauté, mais très lourdes. Mur de soutènement Les murets en pierres sèches (sans mortier) servent à différents usages selon la pose des pierres. Si elles sont dressées verticalement, elles sont infranchissables pour le petit bétail (moutons, chèvres).

27 Lhabitat troglodytique de Cappadoce

28 Lexpérience acquise dans les constructions ordinaires a souvent été poussée à lextrême dans lédification des bâtiments prestigieux. Les architectes, les maçons ont fait preuve dimagination et de savoir pour construire des bâtiments religieux, royaux ainsi que des aqueducs, viaducs et ponts.

29 Le temple de Petra, el Deir, a été taillé dans la roche au début du II e siècle. En Palestine, le château Salah-ad-Din a été construit sur des rochers et surplombe d immenses fossés.

30 Le pont du Gard, en France, est un aqueduc dune extrême légèreté qui témoigne dune grande maitrise de la voûte chez les architectes romains.

31 Ci-contre, les murailles précolombiennes de Cuzco, au Pérou. Elles sont faites de blocs si bien ajustées quon ne peut glisser une lame de couteau entre les joints. A droite, une pyramide Maya où lon pratiquait des sacrifices humains en lhonneur du Soleil ou de la Lune, par exemple.

32 Dans son désir de lutter contre le temps, de conserver la mémoire du passé, de dépasser la mort, lHomme a utilisé la pierre. Celles-ci deviennent alors sacrées. En effet, pour célébrer leurs dieux, les hommes ont souvent dressé des œuvres de pierre, comme des traits dunion entre la terre et le ciel. Elle devint alors symbole de force et déternité. Ci-dessus, une église en France. Ci-contre, à la Mecque, en Arabie, lun des hauts lieux de lIslam, la Kaba recouverte de brocart noir où est scellée la Pierre noire sacrée des musulmans.

33 Les menhirs sculptés et les dolmens sont les témoignages les plus fréquents des croyances de la civilisation mégalithique Les guetteurs de lIle de Pâques demeurent des énigmes. Pourquoi avoir édifié ces géants de pierre face à la mer ? Récemment, une statue excavée mise à jour a révélé de nombreuses écritures sur le corps.

34 Afin de lutter contre les antiques croyances liées aux mégalithes, les prêtres firent surmonter certains menhirs dune croix ou y gravirent des scènes religieuses. Dinnombrables bouddhas peuplent les temples dAsie; leurs demi-sourires expriment la sérénité.

35 Dans lhistoire de toutes les civilisations, il existe des pierres auxquelles on a accordé des pouvoirs et des origines mystérieuses. Le plus souvent ces pierres sont devenues magiques parce que leur existence navait pas dexplication pour les hommes de lépoque. Linconnu entrainant la crainte, on a donné à ces pierres des pouvoirs occultes, surtout ceux de vie et de mort, de domination et de destruction, de communication avec linvisible. La science a balayé ces superstitions. Le diamant a toujours symbolisé le pouvoir. On lappelait le « breuvage de succession ». Laméthyste devait permettre à un buveur de boire sans senivrer. Le diamant Laméthyste

36 Emeraude Saphir Rubis Koh-i-Noor Il nexiste que quatre pierres précieuses : le diamant, le rubis, lémeraude, le saphir. Ce sont des minéraux exceptionnels qui sont, le plus souvent, transformés en bijoux. On ajoute à ces pierres les gemmes, minéraux peu altérables et des belles pierres décoratives. Mais comme lidée du beau change avec les époques, certaines roches nobles tombent dans loubli alors que dautres sont élevés au rang de gemmes. Aujourdhui, la science sait fabriquer en laboratoire la plupart des pierres rares mais cest lorigine géologique pure qui continue de donner leur caractère de pierres précieuses aux roches et aux minéraux. Ci-contre, lun des diamants les plus beaux du monde appartenant à la reine dAngleterre. Il fait plus de 105 carats.

37 Je ne pouvais pas terminer ce diaporama sans parler du « Facteur Cheval » qui, tous les jours, lors de ses tournées, ramassait des cailloux sur les chemins pour construire son « Palais idéal » et sa tombe à Hauterives dans la Drôme en France.

38 Renseignements pris dans les Edts. Epigones. Photos Edts. Epigones et du Net. Musique : Isaac Stern – the girl with the flaxen hair. Réalisation et conception : L. Cavallari. Date : Février Mes diaporamas sont hébergés sur le site de :

39


Télécharger ppt "Qui de nous na pas été fasciné par de jolis cailloux à multiples grosseurs et couleurs ? Tous les enfants, sur les plages, aiment en ramasser pour."

Présentations similaires


Annonces Google