La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

* 1. Instruments pour la consultation 2. Instruments pour la réalisation de l'anesthésie locale, générale ou loco-régionale 3. Instruments et outils pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "* 1. Instruments pour la consultation 2. Instruments pour la réalisation de l'anesthésie locale, générale ou loco-régionale 3. Instruments et outils pour."— Transcription de la présentation:

1 * 1. Instruments pour la consultation 2. Instruments pour la réalisation de l'anesthésie locale, générale ou loco-régionale 3. Instruments et outils pour la distance parties molles de garder ouverte la cavité buccale 4. Instruments pour l'incision des tissus et hors mucoperiostului 5. Instruments pour l'hémostase 6. Instruments pour la manipulation des tissus 7. instruments pour decoupage d os 8. Instruments pour éliminer les défauts osseux des tissus mous 9. Outils de suture la muqueuse 10. Instrumentation pour les extractions 11. Instruments et appareils pour le secteur de la réadaptation postextracţional

2 - Miroir dentaire - Sonde dentaire - Pense dentaire

3 * Instrumentation pour l'anesthésie: * 1. seringues * Les seringues en plastique * seringues en métal * Dispositifs spéciaux * 2. Aiguilles de ponction * 3. une solution d'anesthésique

4 * · Une seringue à cartouche (carpelle) avec aspiration pour éviter les infections intra-vasculaires.

5 * Un écarteur avec fenêtre * Farabeuf ÉPANDEURS * Épandeur à bec (Langenbeck)- rabats de couverture mucoperiostale

6 * Decolatorul * - Manipuler et une partie active (dans l'un ou aux deux extrémités) * Le tour est forte à une extrémité (utilisée pour le décollage), à l'extrémité opposée étant plus large est utilisée jusqu'à ecarteur

7 MATHIE U

8 * Port-aiguilles * Manche (qui verrouille) et la partie active (2 mâchoires courtes et larges) * Péan pince * Les mâchoires sont courtes et larges * Pension présente des rainures parallèles sur la mâchoire avant MATHIEU

9 * bistouri: * Manche et lame (fixe ou interşarjabilă) * Lames Interşarjabile peut être monté sur le manche adaptée, régulière ou spéciale, les positions angulés (faciliter l'approche des zones difficiles )

10 * Pinces hémostatiques (Kocher) * Rôle: * Le contrôle de l'hémostase * Elimination de apexurilor dentaires des fragments de plaque dentaire, ou tout autre matériau d'obturation des particules est tombé dans la prise(alveola) ou la cavité buccale

11 * Pensée chirurgicale * présentes dans la partie terminale active une petite dent avec rol dans la capture et stabilisateur du lambeaux de suture * Pensée dents anatomiques sont droites et nest presente dent dans la parti actifs pour ne pas traumatiser les lambeaux ou les muqueuses mucoperiostale

12 * Cueillette de la pince à l'os * Il existe deux formes: une penssion(pense) couper le haut et un qui coupe les bords * Il est constitué de deux mâchoires pointu, poignée (poignée à ressort parties)

13 * marteau chirurgicale * Marteau est le partie actif * recouverte de plastique, de plomb * ou bronze Ciseaux peuvent être droites ou courbes, avec partie travaillante aiguisée d'un seul côté ou des deux côtés

14 * fraises chirurgicale * les plus utilisés sont: freses Lindemann, n ° 8freses sferique, fraises cylindriques, fraisage en forme de poire avec de larges rainures (freses acrylate).

15 * Chiuretele * Peut-être droit (pour la maxilaire) ou courbes (profondeur alvéoles * Rôle: * Élimination des processus pathologiques périapicales (granulomes, des kystes de petite taille), du tissu de granulation, une ostéite des os, des membranes kystique

16

17 * CURETTES * · Presser les rebords alvéolaires entre pouce et index et faire mordre fortement le patient sur 1 ou 2 compresses pendant 30 minutes pour favoriser l'hémostase et la coagulation.

18 * Seringue lavage * Pince champs * Canule d'aspiration

19 Les seringues métalliques à carpules permettent une inltration régulière sous-périostée sans phénomène dhyperpression. Les décollements muqueux au pourtour des dents sont réalisés à laide de syndesmotomes de quatre types : droit, faucille ou coudé (sur le plat ou sur le champ). Décolleurs, élévateurs et exodents servent à mobiliser les dents. Les daviers spéciques de chaque dent maxillaire ou mandibulaire (branches droites pour les dents maxillaires, coudées pour les dents mandibulaires, à mors ns pour le bloc incisivo-canin et les racines restantes, à mors larges et festonnés pour les secteurs prémolomolaires) permettent leurs avulsions. Les curettes de Chompret permettent de réviser lalvéole ; les râpes à os régularisent les crêtes alvéolaires.

20 * syndesmotomie * - élévation ou luxation * - avulsion

21 * Consiste à sectionner l'attache épithéliale et les ligaments alvéolo-dentaires en insérant la pointe du syndesmotome faucille entre la dent et la gencive puis l'os alvéolaire. Le syndesmotome sera tenu comme un stylo et on prendra appui sur les dents voisines pour éviter les dérapages.

22 * Consiste en tige manipuler et la partie active * la partie active est forte et la lame mince * Rôle: section transversale du ligament dento- alvéolaire

23

24

25 * entorse dents * expansion osseuse * Gingivomucoase et coupant ligament rond(Decolarea gingivo- mucoasei şi secţionarea ligamentului circular) * un bon élève devrait avoir extrémité de la lame aiguisée afin pour insinuer entre la racine et la douille, longueur de la lame active et la forme des têtes variable, triangulaire et efilate *. élévateurs pour l'arcade supérieure sont droites ou à baïonnette, et ceux pour l'arcade inférieure sont angle obtus cudate *.

26 * Elvateurs droites * La partie active peut prendre différentes formes: * Ascenseur en forme de gouttière de lame * Elevator »en baïonnette * Elevator en forme de flamme de lame

27 * Elévateurs courbée avec lame latérale dans le caniveau * Elévateurs côté courbé, à lame plate * Elévateurs arrière jambe » * 4. Elevatoreurs "langue de merde" (Leclere)

28 * L'élévatoire se compose essentiellement de deux parties, la lame et le manche, qui sont cependant réunies, dans toutes les variétés, par une partie intermédiaire, droite ou courbe. La lame est la partie qui, comme dans le cas du davier, s'applique à la dent, et elle a quelquefois une forme qui lui permet de s'adapter au diamètre longitudinal de la racine ; mais, comme l'élévatoire s'applique rarement dans une semblable direction, cette forme de la lame est plutôt nuisible quutile. * Cette partie doit être mince, d'une largeur de 5 millimètres environ, plate, ou légèrement concave à la face antérieure, et convexe postérieurement et, se terminant par une pointe triangulaire; il est bon que la face antérieure soit creusée de légers sillons longitudinaux, la postérieure doit être tout à fait lisse et l'extrémité parfaitement aiguë.

29 * Le manche doit être plein et fort, chargé de rugosités et d'une longeurde 10 centimètres. Il peut être en métal, en bois ou en ivoire; les deux dernières substances sont préférables parce qu'elles sont plus légères.

30 * Instrumentation: dents superiores *. d'un élévateur à baïonnette pour les dents supérieures, *. d'élévateurs courbes droit et gauche pour les dents inférieures et les molaires supérieures.

31

32 * Technique: * A l'aide d'une compresse de gaze, les doigts de la main gauche enserreront la dent à extraire, servant ainsi de "garde" en cas de dérapage de l'instrument * La gorge de la lame toujours au contact de la dent, l'élévateur est inserré dans l'espace alvéolo-dentaire par des mouvements latéraux ou de reptation Puis la dent est mobilisée par des mouvements de rotation et éventuellement (surtout pour les molaires) des mouvements de bascule vers le vestibule (extérieur) sans jamais prendre appui sur la dent voisine.

33 * Un davier est un instrument de chirurgie dentaire destiné à l'extraction des dents. Il prend la forme d'une pince destinée à prendre appui au niveau coronaire et, par de petits mouvements de rotation et de traction, permettre de sortir la dent de son alvéole. Il est cependant important de ne pas effectuer de mouvement vestibulaire et lingual au risque de fragiliser voire casser les corticales alvéolaires.chirurgie dentaireextraction des dentscoronaire alvéolevestibulairelingual * Il existe également des daviers pour les racines. Il existe plusieurs types de davier en fonction de l'âge et de la nature des dents (adulte, enfant, molaire, prémolaire).racinesmolaireprémolaire * Avulsion ou prise au davier * Si les temps précédents ont été respectés, la prise au davier ou avulsion de la dent se résume bien souvent à une simple cueillette. La seule exception concerne les molaires qui ont souvent des racines divergentes limitant l'amplitude de la luxation à l'élévateur.

34

35 Gérer articulation mâchoires

36 Molaires Les griffes sont repliés à plat Mâchoires puissantes sont angle obtus avec le manche Distance entre les mâchoires de la pince Molaires supérieures, droites Molaires supérieures, gauches

37 * Molaires supérieures, droites

38 Mâchoires(gerer) sont angle obtus avec(le manche) l'axe de poignée pour permettre un fonctionnement dans la dent Les mâchoires sont pliés sur une large La pointe est arrondie L'espace entre les mâchoires = 1 cm

39 - Davier droit, les mâchoires(gerer) sont dextension dans le manche entre les deux mâchoires(gerer) est un espace de 0,5 cm

40

41 DAVIERS POUR LA MANDIBULE Les mâchoires sont grosses, robustes et la distance entre eux Il est équipé avec des éperonssur les deux faces Pinces peut être plié à plat ou sur le bord (ouverture interarcadică est limité)

42 Molaires et troisiémes molaires inferieures gauches Molaires et troisiémes molaires inferieures droites

43 Davier bord de pliage mâchoires (gerer)sont angle obtus avec le manche

44 * Le davier pour racines supérieures servira également pour les racines inférieures. * Technique: * L'index sera toujours inséré entre les deux manches du davier pour servir de butée en cas de dérapage et de fermeture brusque des mors de l'instrument. Le mouvement essentiel est un mouvement de traction dans l'axe de la dent. * Dans le cas particulier des molaires pour lesquelles la luxation n'aura pu être complète, il faudra "travailler" la dent au davier approprié avant de réaliser son avulsion. On effectuera des mouvements de bascule vestibulaire et de rotation d'amplitude progressivement croissante, sans jamais forcer pour éviter les fractures de racines ou des tables osseuses. * La dent extraite sera systématiquement examinée pour vérifier qu'il n'y a pas eu de fracture radiculaire.

45 * Les mâchoires sont droites, nettes, près de * permettent insinuations entre les gencives et les muqueuses

46

47


Télécharger ppt "* 1. Instruments pour la consultation 2. Instruments pour la réalisation de l'anesthésie locale, générale ou loco-régionale 3. Instruments et outils pour."

Présentations similaires


Annonces Google