La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Animation pédagogique 2010/2011. Il nous a paru important de mener une réflexion sur laide que l'on peut essayer d'apporter aux enfants en difficulté

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Animation pédagogique 2010/2011. Il nous a paru important de mener une réflexion sur laide que l'on peut essayer d'apporter aux enfants en difficulté"— Transcription de la présentation:

1 Animation pédagogique 2010/2011

2 Il nous a paru important de mener une réflexion sur laide que l'on peut essayer d'apporter aux enfants en difficulté dans le cadre de l'aide personnalisée. Avant toute chose, il est essentiel de saluer linvestissement de chacun auprès des élèves, notamment, des élèves en difficulté. Nous savons que la tâche qui vous incombe est lourde, et même parfois ingrate voire décourageante. Cest pour cela quil nous a semblé important de tenter dapporter un éclairage par rapport aux questions, aux doutes qui assaillent chacun au quotidien en ce qui concerne laide personnalisée aux élèves. Le présent document est issu du questionnement suivant : si certains enfants peuvent parfois rester en marge des apprentissages (de façon ponctuelle ou durable) malgré tous les efforts prodigués, est-il possible d'imaginer une autre approche des apprentissages, plus individualisée, et basée avant tout sur une écoute attentive de l'enfant ? Comment rétablir la confiance de l'enfant (confiance en lui mais aussi confiance en notre école) afin d'éveiller (ou réveiller), de stimuler son désir d'apprendre ? Comment lui reconnaître ses droits dans la classe (notamment, celui dêtre en difficulté) et créer un environnement propice à ses besoins et à ses attentes ? Comment enfin évaluer en terme de réussite, pas après pas... ? Le document ci-après est le fruit d'idées expérimentées ici et là dans nos écoles, dans d'autres académies et de notre réflexion... Ces propositions ne sont naturellement ni exhaustives, ni exclusives, bien au contraire... La diversité des approches, des analyses et surtout des situations que vous avez pu expérimenter permettrait denrichir grandement notre réflexion commune sur le regard que l'on doit porter sur l'aide personnalisée. Peut-être serait-il possible, si vous le souhaitez, de réunir des actions mises en œuvre afin, ensuite, de les faire partager à tous. Merci à tous ceux qui ont déjà osé partager leurs doutes, leurs analyses, leurs tentatives et merci davance à tous ceux qui permettront de faire avancer encore la réflexion en partageant les expériences à venir.

3 QUELLE ORGANISATION POSSIBLE ? QUEL TYPE DAIDE APPORTER ? QUELLES SITUATIONS DAPPRENTISSAGE EN REPONSE A DES DIFFICULTES PRECISES ?

4 Permettre aux élèves en difficulté de se doter de modes de raisonnement, de stratégies, de procédures plus efficaces pour réussir en classe. La verbalisation par lélève de ses façons de faire, lobservation fine des élèves par lenseignant sont au cœur du dispositif.

5

6 Niveau de difficulté de la tâche, Exemples : Différenciation exemples.pdf Support (oral/écrit ; support écrit sur tableau/cahier/feuille/multimedia … ; supports oraux en relation duelle/collective/de groupe ; manipulation) Exemple : passation des consignes à loral ou à lécrit en fonction des difficultés rencontrées par les élèves Adaptation par rapport à la capacité de travail (quantité de travail, temps de réalisation)

7 Adaptation de la démarche (ex : phase dappropriation, de manipulation qui peut être plus importante) Référents collectifs de la classe à disposition pendant un laps de temps plus important (ex : affichages, cahier-outils) Exemples daffichages, de mémos : mémo1.jpg Mémo orthographe pour les classes de cycle (GS - CP - CE1).mht Outils daides individualisées : quelques exemples aide à la mémorisation, aides méthodologiques : Aide mémorisation IEN Cahors.pdf sous-mains : sousmainCPlecture.pdf sousmainCPmaths.pdf Aide de lenseignant (pour la compréhension des consignes, lanticipation des critères de réalisation de la tâche, la verbalisation des procédures, correction individualisée…) Illustration du propos : voir le DVD « Les apprentissages à lécole Maternelle », sceren, CRDP Académie dAmiens « Le jeu pommes », Titre 1 Chapitre 10 Aide des autres élèves : tutorat Illustration du propos : voir le DVD « Les apprentissages à lécole Maternelle », sceren, CRDP Académie dAmiens « Le Jeu Tutorat » Titre 1 Chapitre 13

8 Mise en place dun PPRE Le PPRE est proposé à tous les élèves qui risquent de ne pas maîtriser le socle commun. Il est temporaire : sa durée varie en fonction des difficultés scolaires rencontrées par l'élève et de ses progrès. Il se concentre prioritairement sur le français et les mathématiques. Il fixe des objectifs précis en nombre réduit. Il prévient l'aggravation des difficultés ou permet à l'élève de surmonter les obstacles à la poursuite de ses apprentissages. Le PPRE donne cohérence à l'ensemble des aides dont bénéficie lélève. Il est obligatoire pour les élèves qui redoublent. Intervention du RASED en cas de difficultés persistantes.

9

10 Observation / analyse en lien avec les évaluations nationales, évaluations diagnostiques Conception des activités Constitution des groupes Explicitation des compétences à reprendre, consolider, anticiper « Il ne faut pas chercher ce que lenfant ne comprend pas, mais comment il ne comprend pas. » (P. Meirieu) Objectifs précis, limités, mesurables en lien avec des notions non acquises de lannée ou des années antérieures, des apprentissages à consolider, des difficultés dapprentissage en cours, une aide méthodologique, la prévention des difficultés sur des notions à venir. Evaluation tout au long du processus afin de réguler laction

11 Difficultés dordre disciplinaire Compréhension des consignes Compréhension des attentes de lenseignant Repérage de la nature des opérations intellectuelles à mobiliser Difficulté dacquisition dune démarche experte Surcharge cognitive Problème de transfert dune discipline à une autre Complexité propre au contenu abordé Repérer les difficultés.doc

12 Soutenir Revenir en arrière Exercer Mémoriser Changer le contexte dapprentissage Préparer Réviser Types d'action.doc

13 Développer le désir dapprendre (par le biais de défis, concours, challenges, mini-projets). Valoriser toute tentative. Organiser un climat de travail privilégié favorisant le développement de lestime de soi, la mise en confiance : petit groupe, activités ciblées et adaptées, temps dappropriation plus important, manipulations plus importantes, ritualisation… La question du sens au cœur des apprentissages : travail dans le cadre dun projet de réalisation (ex : ranger la bcd), projet dapprentissage (pourquoi je fais, ce que je vais apprendre, comment je vais apprendre …) … Responsabiliser les élèves dans les apprentissages : dans le repérage de réussites/difficultés, retour/verbalisation sur les procédures, comprendre ses erreurs, impliquer lélève dans lévaluation / la visualisation des progrès …. Lélève est associé à lanalyse de ce quil sait faire et de ses difficultés ou erreurs, il connaît le but précis de lapprentissage (ce à quoi on veut quil arrive), au retour sur ce qui a été appris et à lexplicitation des liens avec les apprentissages de la classe. Bref, développer lautonomie et linitiative de lélève.

14 Importance du langage oral. Quelques exemples : anticipation, explicitation des procédures, des difficultés rencontrées, des critères de réalisation, des critères de réussite. Illustration du propos : voir le DVD « Les apprentissages à lécole Maternelle », sceren, CRDP Académie dAmiens. « Le jeu à règles » Titre 1 Chapitre 8 En effet, cest par la verbalisation : les retours en arrière, les « arrêts sur image », ou encore lanticipation que lon va permettre à lenfant de se détacher peu à peu des aides indispensables dans un premier temps (ex : manipulation de matériel).

15 Lerreur est un révélateur (soit dun dysfonctionnement dune procédure, dune application ou dune méthode, soit dun « manque » de connaissance). En sortant de l'école primaire, beaucoup d'enfants ne savent pas encore ce que signifie le mot " chercher ". Beaucoup pensent qu'il faut " chercher " dans sa tête la solution déjà stockée (au sens de chercher un trésor) au lieu de se mettre à « bricoler » pour fabriquer une réponse qui n'est pas toute faite, qui est à construire, qui est originale... Ainsi, lenseignant pourra :

16 Aider lélève à expliciter, ne pas s'arrêter à la réponse, faire émerger le cheminement (entretien d'explicitation sur " comment " plutôt que sur " pourquoi ", afin de voir si l'élève évoque une règle ou une " connaissance en acte " (Ex : « Le nombre le plus grand est celui qui a le plus de chiffres » : Vrai, jusquaux décimaux). Essayer de comprendre (faire des hypothèses sur les origines de son cheminement) Aider l'élève à prendre conscience de son processus (ne pas le centrer uniquement sur la réponse, lui faire expliciter ses procédures à d'autres) Aider à prendre conscience de l'existence d'autres processus possibles (explicitations mutuelles, formulations orales ou écrites) Pointer les idées opposées, les mettre en débat, inciter à la recherche d'une vérité, indépendante de l'adulte. Provoquer des conflits cognitifs par le biais de situations problème, dont la validation reste indépendante du maître.

17 Importance de la manipulation, mise en place de situations problème, exploration des procédures de tâtonnement, importance de la phase dappropriation, favoriser la confrontation entre pairs... Illustration du propos : voir le DVD « Apprendre la science et la technologie à lécole, sceren, CNDP « CM1 Objet-poisson » Titre 17 Chapitre 2 Cohérence des apprentissages : Lien avec la différenciation en classe et les enseignements travaillés en classe, lien par le biais des supports utilisés et outils utilisés ou construits Lien avec les autres dispositifs daide : SRAN, PPRE, interventions RASED éventuellement. Le dispositif daide personnalisée sinscrit dans le PPRE existant le cas échéant (comme les autres dispositifs daide : différenciation en classe, RASED, stage de remise à niveau…), cependant, dans le cas de difficultés très ponctuelles, des élèves ne relevant pas de PPRE peuvent être inscrits pour laide personnalisée.

18 Eviter lactivité sur fiche qui ne favorise pas toujours la construction des savoirs, notamment quand les enfants nont pas les repères nécessaires ou quand la phase de manipulation préalable na pas été suffisamment exploitée Laide personnalisée ne constitue pas une reprise à lidentique du travail effectué en classe (même si une situation de classe peut être retravaillée en aide personnalisée), ni un moment pour terminer un travail de classe, ni une étude surveillée mais par exemple, aborder une notion différemment, proposer un moment dentraînement des compétences comprises mais insuffisamment automatisées… Dans le cas où laide personnalisée a lieu le lundi soir ou le jeudi soir, laide personnalisée doit être en cohérence avec la durée de travail à effectuer dans le cadre des devoirs à la maison (un enfant ne saurait enchaîner 45 mn dAP et 45 mn devoirs !).

19 Diversifier les entrées : jeu, approche transdisciplinaire quand les compétences à travailler peuvent sy prêter, méthodologie, ateliers décriture/étude de la langue, ateliers de lecture, ateliers spécifiques (ex : phonologie, résolution de problèmes…) entrée par loutil informatique …

20 Jeux de lettres / jeux de langue : 50 jeux de langue.mht 50 jeux de langue.mht (voir plus particulièrement un lien très intéressant pour travailler la langue dans le cadre de jeux décriture : 50 jeux de langues) Mémoriser des consignes ordinaires dune classe (cycle 1), Se préparer à apprendre à lire et à écrire (Cycle 1 et 2), Apprendre les tables de multiplication (cycle 3) : Mémorisation consignes IEN Cahors.pdf Dénombrer et réaliser des quantités (cycle 2) : denombrer_et_realiser_des_quantites C2.pdf Connaître et utiliser certaines relations entre des nombres dusage courant : les compléments à la dizaine supérieure (cycle 3) : Connaitre_et_utiliser_certaines_relations_entre_des_nombres_d_usage_cour ant C3.pdf Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles (implicites) (cycle 3) : reperer_dans_un_texte_des_informations_explicites_et_en_inferer_des_i nformations_nouvelles_implicites_C3.pdf reperer_dans_un_texte_des_informations_explicites_et_en_inferer_des_i nformations_nouvelles_implicites_C3.pdf

21 Approche ludique à associer systématiquement au transfert dans les autres types dactivités scolaires (nécessité dy associer des objectifs dapprentissage précis et clairs pour tous) Intégration de toutes les ressources disponibles : BCD, TICE…

22 Usage des TICE Il existe des exerciseurs qui permettent de travailler précisément une compétence. « Les exooos dAleccor » sont construits pour répondre à des besoins précis de lélève : Les exOOOs d'Aleccor exercices éducatifs libres et gratuits sous Open Office.mht Attention, cette application a besoin dopen office pour fonctionner. Il existe ensuite des applications permettant de construire des activités pédagogico-ludiques. « JClic » peut sutiliser de deux manières : soit pour lancer des activités trouvées sur internet, soit pour créer soi-même ses propres activités (puzzles,qcm, associations, memory,…) : Activités JClic - JClic_Edu le portail des activités JClic pour l'école.mht Attention, cette application a besoin de Java pour fonctionner. Pour obtenir une liste précise de ressources disponibles sur internet, vous pouvez consulter ce document : Aide_perso/Tice et aide personnalisee.pdf

23 Proposer différents types dactivités sur des temps courts pour soutenir lattention. Pas plus de 30 mn en maternelle par séance Adapter les activités en fonction du moment de la journée (cf : quel type dintervention en fonction du moment de la journée ? Inspection académique du Maine-et-Loire). Moments de la journée AP.doc

24 EXEMPLE FICHE DE SUIVI En ligne sur le site de la circonscription dans la rubrique « Dossier directeurs » (fiche 8). 8_fiche_de_suivi_ap.doc

25 ape exo.pub

26 Mathématiques cycle 3 (sceren cndp, 2002) auteur nom prénom titre editeur date Jeux de logique (éditions Accès) : cycle 2 et 3 Jeux de nombres (éditions Accès) : cycle 2 et 3 Boîte à outils pour lapprentissage de la numération (Rondard, Retz) : cycle 2 17 jeux pour réussir en PS, MS, GS (Lucette Champdavoine, Nathan) Découvrir le monde avec les mathématiques PS, MS, GS (Valentin, Hatier) Vers les mathématiques, MS, GS (Retz) Prévelire (Ouzoulias, retz) : cycle 2 Phono, développer les compétences phonologiques (Goigoux, Hatier) : cycle 1-2 Le langage à lécole maternelle (sceren cndp, 2006) Enseigner la langue orale en maternelle (Boisseau, Retz) Catego (Goigoux, Hatier) : cycle 1 Apprentissages progressifs de lécrit à lécole maternelle (Brigaudiot, Hachette Education) Lenfant et la peur dapprendre (Boimare, Dunod). « Laide : comment faire pour quils sen passent ? » Dialogue GFEN N° Documents daccompagnement des programmes 2002.

27 Cadre de référence : BO n°25 du 19 juin 2008 « Organisation du temps scolaire denseignement scolaire et de laide personnalisée dans le premier degré » : BO n°32 du 28 août 2008 « Obligations de service des personnels enseignants du premier degré » : Circulaire de Monsieur Linspecteur dacadémie, Directeur des services départementaux de lEducation nationale de lOise du 23 juin 2009 « Mise en œuvre de laide personnalisée à la rentrée 2009 » : Circulaire de Monsieur Linspecteur dacadémie, Directeur des services départementaux de lEducation nationale de lOise du 28 août 2009 « Mise en œuvre de laide personnalisée à lécole maternelle » : PPRE : Banque doutils daide à lévaluation : Ressources pour laide personnalisée sur le site EDUSCOL : IEN Cahors1, AP pistes cycle 1, 2, 3 : Guide pédagogique pour la mise en œuvre de laide personnalisée (Académie Maine-et-Loire) : Mise en place de laide personnalisée auprès des élèves (Circonscription Bièvre-Valloire) : Pistes pédagogiques pour laide personnalisée en maternelle (académie dAmiens) : Pistes pédagogiques pour laide personnalisée en maternelle (académie de Bordeaux) :

28 Exemples de liens pour des activités en Mathématiques : La page des maths dans l'Yonne.mht ( Ressources mathématiques) Ressources maths maternelle_math.pdf (Ressources mathématiques pour lécole maternelle) Le calcul à l'école primaire.pdf (Qu'est-ce que dénombrer, qu'est-ce qu'une collection, quelles activités mettre en place selon l'âge des enfants autant de connaissances à avoir pour un enseignement du nombre à l'école maternelle) Mathématiques au cycle 1_ Un site de Jean-Louis SIGRIST.mht (A propos des nombres au cycle 1)

29 Un espace d'échange de pratique d'activités mathématiques en maternelle (à partir de la section des 2 ans jusqu'à la Grande Section) Les idées et propositions de séances sont présentées dans le cadre d'une recherche pédagogique, et ont été toutes testées en classe. Ceci peut vous fournir des pistes pour concevoir des situations d'apprentissages propres à votre classe. Espace Maths en Maternelle.mht

30 Exemples de liens pour des activités en Français : Fabriquer des exercices interactifs de Français : /GraindeTice-Créationd'exercicesinteractifs.mht Exercices interactifs en français : CCDMD - Exercices interactifs - Exercices interactifs.mht Logiciels pour la lecture/écriture cycle 2 : Logiciels pour la lecture au cycle 2.mht


Télécharger ppt "Animation pédagogique 2010/2011. Il nous a paru important de mener une réflexion sur laide que l'on peut essayer d'apporter aux enfants en difficulté"

Présentations similaires


Annonces Google