La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Janua Linguarum Une étape du développement de lapproche « Eveil aux Langues »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Janua Linguarum Une étape du développement de lapproche « Eveil aux Langues »"— Transcription de la présentation:

1 Janua Linguarum Une étape du développement de lapproche « Eveil aux Langues »

2 Dabord: 3 mn dactivité à lécole primaire 2 dernières années de lécole primaire. Travaillent sur des fleurs avec nombres de 1 à 8 – une fleur par langue –. ….

3 due tre cinquesei italien quattro uno otto sette

4 La pédagogie de léveil … 3 mn dactivité à lécole primaire … regrouper les langues (3 langues de 3 familles). Intention pédagogique : faire construire la notion de familles de langues. Travail en groupes, exposé devant la classe entière, discussion en classe entière.

5 Vidéo : classe de Bosnormand (Eure, France)

6 CONTENU DE LA VIDEO Lenseignante distribue le matériel à chaque groupe. Les groupes observent les cartes et discutent de la façon de les classer. Une élève explique devant la classe la façon dont son groupe a classé les cartes. …..

7 Un autre élève fait la même chose. Il explique : « Nous avons cherché sur la carte de géographie où sont les pays ». Hypothèse de lélève: « les pays ont pris les mots à dautres pays ». Lenseignante : « Qui a commencé ?». Discussion de la classe : « le premier pays qui a existé » … « les hommes préhistoriques » … « les romains » …

8

9 Nomen est omen … La Porte des Langues la porte qui mène vers les langues la porte que les langues ouvrent vers dautres horizons … ou du moins, un indice: Janua linguarum reserata

10 Nomen est omen … Premier nom du programme: DifCurEv : il existait déjà une approche : léveil aux langues diffuser étudier introduction dans les curricula

11 Quest-ce que léveil aux langues ? On la vu (cf. vidéo): Une approche plurielle des langues et des cultures. Nous appelons approche plurielle une démarche pédagogique dans laquelle lapprenant travaille simultanément sur plusieurs langues.

12 Léveil aux langues : Une réponse à des préoccupations de divers ordres. Lune dentre elles : briser lisolement dans lequel sest enfermé lenseignement des diverses langues présentes à lécole.

13 Aujourdhui : Lheure est à la synergie entre les divers apprentissages langagiers. Un des concepts clés du Cadre européen commun de référence : la notion de compétence plurilingue et pluriculturell e.

14 Compétence plurilingue et pluriculturell e : Cest la compétence à communiquer langagièrement et à interagir culturellement dun acteur social qui possède, à des degrés divers, la maîtrise de plusieurs langues et lexpérience de plusieurs cultures. La notion de compétence plurilingue et pluriculturelle tend à […] poser quun même individu ne dispose pas dune collection de compétences à communiquer distinctes et séparées suivant les langues dont il a quelque maîtrise, mais bien dune compétence plurilingue et pluriculturelle qui englobe lensemble du répertoire langagier à disposition. Savoir une langu e, cest aussi savoir déjà bien des choses de bien dautres langues … Cest la compétence à communiquer langagièrement et à interagir culturellement dun acteur social qui possède, à des degrés divers, la maîtrise de plusieurs langues et lexpérience de plusieurs cultures.

15 Un des buts dune approche plurielle : Soutenir la construction dune compétence plurilingue et pluriculturelle. Pour que lapprenant sache sappuyer sur une aptitude quil possède dans une langue pour construire des aptitudes dans dautres langues. Pour que le résultat ne soit pas une juxtaposition artificielle de compétences, mais une articulation de compétences intégrées au sein dune même compétence globale.

16 approche plurielle approche singulière Une approche singulière : une approche dans laquelle le seul objet est une langue ou une culture particulière, prise isolément.

17 Trois types dapproche plurielle (pour situer léveil aux langues …)

18 Trois types dapproche plurielle : La didactique des langues intégrée. Lintercompréhension entre les langues parentes. Léveil aux langues.

19 Trois types dapproche plurielle : La didactique des langues intégrée. Lintercompréhension entre les langues parentes. Léveil aux langues.

20 Définition de léveil aux langues (retenue dans le programme Evlang) Il y a éveil aux langues lorsquune part des activités porte sur des langues que lécole na pas lambition denseigner (qui peuvent être ou non des langues maternelles de certains élèves). Cela ne signifie pas que seule la partie du travail qui porte sur ces langues mérite le nom déveil aux langues. …

21 Définition de léveil aux langues (retenue dans le programme Evlang) … Une telle distinction naurait pas de sens, car il doit sagir normalement dun travail global - le plus souvent comparatif, qui porte à la fois sur ces langues, sur la langue ou les langues de lécole et sur léventuelle langue étrangère (ou autre) apprise.

22 Une langue Nombre de L De nombreuses langues Trois approches plurielles : Degré de pluralité

23 2, 3 … L Didactique intégrée Une langue De nombreuses langues

24 3, 4, 5 … L Intercompréhension entre les langues parentes Une langue De nombreuses langues

25 20, 30 … L Eveil aux langues Une langue De nombreuses langues

26 Compétences de communication Nombre de L Autres buts : Capacités métalinguistiques globales, capacité à sappuyer sur compétences dans une langue pour apprentissage dautres langues … Conséquences sur les buts que lon vise !

27 Autres buts : … Compétences de communication 20, 30 … L Eveil aux langues (en seconde instance) Ce qui ne veut pas dire « secondaires » !

28 Autres buts : … Eveil aux langues

29 Autres buts : … Eveil aux langues Autres buts : …

30 préparation à lapprentissage des langues accompagnement des apprentissages linguis- tiques en cours Eveil aux langues « Education langagière générale » (Cadre européen commun de référence) Autres buts : …

31 vise : lintérêt pour les langues et les cultures, la curiosité à leur égard, la confiance de lapprenant en ses propres capacités dapprentissage, la compétence à observer/analyser les langues, capacité à sappuyer sur la compréhension dun phénomène relevant dune langue pour mieux comprendre un phénomène concernant une autre langue … Eveil aux langues : « Education langagière générale »

32 la porte qui mène vers les langues Eveil aux langues : « Education langagière générale » Cest donc bien : Mais cest aussi : la porte que les langues ouvrent vers dautres horizons

33 Eveil aux langues : la porte que les langues ouvrent vers dautres horizons

34 Eveil aux langues : 1- favoriser le développement de représentations et attitudes positives non seulement des langues et de leur diversité, mais aussi des personnes qui parlent ces langues et de leurs cultures … la porte que les langues ouvrent vers dautres horizons … qui englobe « léducation au plurilinguisme » (cf. le Guide pour lélaboration des politiques linguistiques en Europe). Cest à dire :

35 Eveil aux langues : « léducation au plurilinguisme » … y compris : langues et cultures des élèves alloglottes, migrants ou autochtones léveil aux langues constitue une dimension de lapproche interculturelle avec ses propres spécificités (on y revient plus tard !)

36 Eveil aux langues : « léducation au plurilinguisme » 2- favoriser le développement de curiosité / intérêt / ouverture … choix des langues apprises plus diversifié 3- Développer une « culture langagière » / savoirs relatifs aux langues compréhension du monde dans lequel les élèves vivent et vivront

37 Eveil aux langues : les lieux où sont parlées les langues la géographie la porte que les langues ouvrent vers dautres horizons Cest aussi : les emprunts / la parenté entre langues lhistoire un moyen daccès à des connaissances, savoir faire et attitudes habituellement visés par dautres disciplines :

38 Eveil aux langues : la numération les mathématiques attitudes douverture léducation à la citoyenneté les proverbes létude du milieu naturel Sans oublier : les écritures les arts plastiques

39 Léveil aux Langues avant Ja-Ling Les précurseurs

40 Années 80 - Royaume Uni – Language Awareness (Eric Hawkins) Années 90 – sur le continent – diverses expériences (Eveil aux langues, Eveil au langage et ouverture aux langues, aussi : Begegnung mit Sprachen, Sprach-und Kulturerzie- hung … ) En Italie (dès les années 70) : Educazione Linguistica.

41 Léveil aux Langues avant Ja-Ling Le programme Evlang

42

43 LINGUA

44 Universitat Autònoma de Barcelona Istituto Universitario Orientale - Napoli Zentrum für Schulentwicklung (Graz)

45 Université René Descartes Paris 5 Université Stendhal Grenoble III Institut Universitaire de Formation des Maîtres de La Réunion

46 et en Suisse … Centre de Linguistique Appliquée de lUniversité de Neuchâtel Faculté de Psychologie et des Sciences de lEducation de lUniversité de Genève Institut pédagogique Neuchâtelois Institut Romand de Recherches et de Documentation Pédagogiques

47 Intention du programme Evlang Vérifier le bien fondé des attentes par le moyen (en trois ans): - de la mise en place dun cursus (1 à 1,5 année) – deux dernières années de lécole primaire - de lévaluation des effets

48 Activités développées : Production de supports didactiques

49

50

51

52 Evlang - Eveil aux langues Projet Socrates/Lingua CP FR-Lingua-LD Les langues, jour après jour Niveau 1 : premières découvertes Conception: Groupe de travail dEvreux : Christine Malot Rose-Marie Marchais Guylène Pin Martine Rousset Université René Descartes Paris V Michel Candelier

53

54

55

56

57

58 Afrikaans Albanais Allemand Alsacien Anglais Arabe Basque Berbère Breton Bulgare Catalan Chinois Coréen Corse Créole Martinique Créole Réunion Créole haïtien Créole mauricien Croate Danois Espagnol Finnois Français Gaélique irlandais Galicien Gallois Grec Hébreu Hindi Hongrois Italien Japonais Judéo-espagnol

59 Kannada Khmer Kurde Latin Luxembourgeois Malgache Malinké Mandarin Mongol Mooré Nahuatl Néerlandais Norvégien Occitan Persan Polonais Portugais Portugais Brésil Romani Roumain Russe Serbo-croate Slovène Suédois Schwyzertütsch Swahili Tagalog Tamasheg Tamoul Tchèque Turc Vietnamien Wolof

60 soit 66 langues, dont … 11 langues dAfrique 14 langues dAsie 6 langues dAmérique …

61 Activités développées : Formation denseignants pour la mise en œuvre des cursus (2 à 3 jours de formation)

62 Activités développées : Evaluation quantitative et qualitative

63 Evaluation quantitative Institut de Recherche en Economie de lEducation de lUniversité de Dijon (IREDU – Sophie Genelot)

64 EvlangTémoins ESPAGNE8 mois ESPAGNE 13 mois ITALIE 13 mois LA REUNION 8 mois LA REUNION 13 mois FRANCE METROPOLE 8 mois FRANCE METROPOLE13 mois SUISSE13 mois TOTAL EvlangTémoins

65

66 Aptitudes métalinguistiques Discrimination - mémorisation 4 des 5 sous-échantillons en 13 mois Décomposition - recomposition 3 sous-échantillons sur 8 ?

67 Exemple : Voici trois phrases écrites dans une langue que tu ne connais pas, elles sont traduites en français : En inu betsiakij´ai vu le jaguar je le jaguar ai vu En baka betsiakij´ai vu le poisson je le poisson ai vu Min baka betsiakitu as vu le poisson tu le poisson as vu Regarde bien comment sont construites ces phrases et essaie d'écrire, dans cette langue, la phrase suivante : Tu as vu le jaguar : …………………………………

68 Réponse : Voici trois phrases écrites dans une langue que tu ne connais pas, elles sont traduites en français : En inu betsiakij´ai vu le jaguar je le jaguar ai vu En baka betsiakij´ai vu le poisson je le poisson ai vu Min baka betsiakitu as vu le poisson tu le poisson as vu Regarde bien comment sont construites ces phrases et essaie d'écrire, dans cette langue, la phrase suivante : Tu as vu le jaguar : Min inu betsiaki

69 Hypothèse explicative : Les activités susceptibles de développer laptitude à décomposer – recomposer étaient généralement moins fréquentes que les activités découte.

70 Attitudes Intérêt pour la diversité Partout sauf 2 sous-échantillons en 8 mois Ouverture à ce qui est non familier 2 sous-échantillons sur 8

71 Hypothèse explicative : Louverture représente un engagement plus profond, plus difficile à atteindre que le simple intérêt.

72 Lampleur de limpact est généralement assez faible (cest couramment le cas dans de telles évaluations) Mais …

73 … leffet apparaît lié à la durée Y compris pour les variables pour lesquelles les effets sont rarement significatifs pour lensemble des classes, cest à dire pour une durée moyenne de 35 h

74 Durée - évolution des aptitudes 30 h40 h50 h60 h Discrimination - mémorisation Décomposition - recomposition

75 Durée - évolution des attitudes 30 h40 h50 h60 h Intérêt pour la diversité Ouverture à non familier

76 Pour les aptitudes : Lien indécis Niveau scolaire

77 Langue de lécole 1 sous-échantillon sur 8, et 1 « douteux » Cependant : Beaucoup denseignants expérimentateurs tendent à considérer que leffet sur les compétences en langue de lécole existe. Développement des compétences en langue de lécole

78 Hypothèse explicative : A ce niveau tardif de la scolarité primaire, la durée du cursus evlang nest pas de taille à renverser des tendances déjà fermement installées.

79 Désir dapprendre des langues En Suisse : Nombre de langues accru En France : Langues minorisées, langues de la migration

80 Evaluation qualitative

81 Quelques résultats relatifs aux enseignants : les enseignants-expérimentateurs "croient à" (ou attendent) une efficacité réelle de l'approche "éveil aux langues" (sans hésitation pour les attitudes, quelques doutes pour les aptitudes)... alors que les tests … (cf. résultats quantitatif)

82 Les enseignants semblent réellement vivre une aventure inter-culturelle Ils sont plus sensibles aux élèves parlant des langues minorées. Ils leur ont donné un espace de parole, un rôle de médiateur culturel …

83 Quelques résultats relatifs aux élèves : L'intérêt pour l'éveil aux langues est très soutenu chez les élèves. Il porte en priorité, sur les dimensions les plus "simples«, les plus "évidentes" de la démarche :

84 . la richesse de la diversité linguistique du monde. la dimension ludique de l'approche (recherche d'indice et résolution d'énigme). les techniques proposées.

85 . moins nettement à travers la conscience des acquisitions métalinguistiques à lœuvre (Il est utopique d'attendre d'élèves aussi jeunes un regard analytique distancié sur le programme et les activités d'enseignement auxquels on les expose.)

86 Lambition du programme Ja-Ling

87 diffusion de lapproche étude des conditions de son implantation dans les curricula de divers systèmes éducatifs

88 16 pays dEurope La Porte des langues Janua linguarum Allemagne Espagne Fédération de Russie Finlande France Grèce Autriche Hongrie Lettonie Pologne Portugal Rép. tchèque Roumanie Slovaquie Slovénie Suisse

89 La porte des langues Janua linguarum

90 Types dactivité : contacts avec les autorités éducatives ; diffusion de la connaissance de lapproche : conférences, publications dans des revues spécialisées, sites internet ; production/adaptation de matériaux didacti- ques, y compris pour des enfants plus jeunes, dès la maternelle (et donc, non-lecteurs) et pour des élèves de lenseignement secondaire; formation / sensibilisation des enseignants ;

91 Types dactivité : production doutils dévaluation destinés à lobservation de limplantation de lapproche ; mise en place des activités dans les classes ; collecte et analyse des données recueillies.

92 Activités Tous pays Remarques Supports didactiques produits Supports didactiques adaptés Sessions de formation denseignants nombre total denseignants formés Dont 4000 pour la Grèce

93 Activités Tous pays Remarques Nombre total de classes Grèce 2001: 552, 2002: 600 Nombre total délèves Grèce 2001: 7112, 2002: 17256

94 A bientôt … See you later …Ate logo…Bis bald …Sayonara …Hasta luego …Et tutti quanti…

95


Télécharger ppt "Janua Linguarum Une étape du développement de lapproche « Eveil aux Langues »"

Présentations similaires


Annonces Google