La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La dyslexie u Lhistorique du terme «dyslexie» u La définition de la dyslexie u Les causes u Le point sur nos connaissances u Les symptômes u Les difficultés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La dyslexie u Lhistorique du terme «dyslexie» u La définition de la dyslexie u Les causes u Le point sur nos connaissances u Les symptômes u Les difficultés."— Transcription de la présentation:

1 La dyslexie u Lhistorique du terme «dyslexie» u La définition de la dyslexie u Les causes u Le point sur nos connaissances u Les symptômes u Les difficultés de lecture et dépellation u La qualité des travaux écrits u La photosensibilité u Les tests de la dyslexie u Les trois types de dyslexie u La méthode multisensorielle u La méthode denseignement u Les mythes persistants u La créativité des personnes dyslexiques

2 Écrire comme un dyslexique u Écrivez la phrase suivante. Le mot « école » veut dire « lieu de plaisir ».

3 Lhistorique du terme dyslexie u «cécité verbale» (wordblindness) Dr. Hinshelwood, en Écosse, 1894 Publication de la découverte dun cas de cécité des mots dans The Lancet, décembre 1895 Dr. Morgan, Article dans The British Medical Journal, novembre 1986 u «strephosymbolie» (symboles enchevêtrés) Dr. Samuel Orton, remplaça le nom «strephosymbolie» par «dyslexia» (difficultés avec les mots)

4 Lhistorique du terme dyslexie(suite) u «dyslexia» mot utilisé aux États-Unis dans la loi sur les handicaps u «specific language disability» (trouble spécifique du langage) u «learning disability», 1950 troubles perceptuels, dyslexie, dysphasie, dysgraphie, dyscalculie, déficit dattention, hyperactivité, etc.» u «dyslexie»

5 La définition de la dyslexie u Avant que le National Institutes of Health (É.-U.), nentame ses recherches dans les années 80, la dyslexie était seulement définie de manière exclusive. Si lon ne pouvait expliquer les difficultés dun enfant en lecture par une intelligence limitée, une déficience de la vue ou de louïe, des possibilités réduites daccès à l'enseignement ou par un problème de tout autre sorte, on en déduisait que lenfant devait être dyslexique. u La dyslexie est une fonction différentielle du cerveau qui se manifeste par des difficultés persistantes avec les mots en dépit dune scolarisation régulière, dune intelligence normale et dun milieu socio-culturel propice au développement de la lecture.

6 La définition de la dyslexie (suite) u Problèmes de lecture non spécifiques intelligence inférieure à la moyenne carence éducative facteurs socio-culturels handicap sensoriel (ex. vue insuffisante, surdité) u Problèmes de lecture spécifiques (dyslexie) Le terme problème de lecture spécifique est synonyme de dyslexie.

7 Les causes u Albert M. Galaburda, M.D., professeur de neurologie, Harvard Medical School Il existe des différences dans les cerveaux des dyslexiques : u des ectopies neuronales sur la surface du cortex u une symétrie de certaines régions du cerveau qui traitent le langage u la taille du Planum temporal droit est accrue

8 Les causes (suite) u Paula Tallal, psychologue, Center for Molecular Behavioural Neuroscience Le cerveau des dyslexiques a de la difficulté à traiter les informations qui se succèdent au rythme de quelques fractions de secondes. Il faut généralement 40ms pour prononcer les sons b ou d. Les dyslexiques ont besoin de 80 ms. ( 2 fois plus de temps).

9 Les causes (suite) u Margaret Livingstone, (1991) Harvard Medical School Les systèmes magnocellulaires sont altérés Voie magnocellulaire sensible aux informations rapides et de bas contraste Voie parvocellulaire sensible aux informations lentes et à haut contraste

10 Les causes (suite) u John Stein, University Laboratory of Physiology, Oxford University La théorie magnocellulaire de la dyslexie développementale. u Les difficultés de lecture et décriture des personnes dyslexiques ne sont quune partie dun syndrome plus vaste de développement neuronal altéré. u Un lien au Chromosone 6p a été confirmé; aussi possibilité de lien avec C1 et C15; situés près des gènes contrôlant les fonctions immunitaires. u Le cellules magnocellulaires visuelles et auditives altérés causent une perturbation de la perception de certains types de stimuli à succession rapide et peu contrastés.

11 Le point sur nos connaissances u Travaux de recherche du NIH Au début des années 80, le Congrès américain a demandé au National Institutes of Health (NIH) dentreprendre des recherches sur les difficultés dapprentissage et de répondre à sept questions précises: u Combien denfants éprouvent des difficultés dapprentissage? u Quelles sont les différents types de difficultés et comment se caractérisent–ils? u Quelles sont les causes de chaque difficulté dapprentissage? u Comment détecter chacune de ces difficultés? u Quelle est leur durée? Quelles sont les grandes lignes de leur développement? u Quelle est la meilleure façon denseigner à de tels enfants? u Peut–on éviter certaines de ces difficultés?

12 Le point sur nos connaissances u Résultats publiés par le NIH en 1994 Les résultats des recherches du NIH, qui ont été corroborés par des études indépendantes, sont maintenant considérés comme étant irréfutables. u la dyslexie touche un minimum dun enfant sur cinq u la dyslexie représente la difficulté dapprentissage la plus commune u la dyslexie est la difficulté dapprentissage qui fait lobjet du plus grand nombre de travaux de recherches u certains types de dyslexie sont hautement héréditaires u une intervention précoce est essentielle dans les cas de dyslexie u la dyslexie est identifiable avec un taux dexactitude de 95 % chez les enfants âgés de cinq ans et demi à six ans et demi

13 Le point sur nos connaissances (suite) u les enfants ne surmontent ni léchec en lecture ni la dyslexie sils ne reçoivent pas un enseignement approprié u de tous les enfants qui connaissent des problèmes de lecture en première, 74 % seront des lecteurs médiocres en neuvième et à lâge adulte si un enseignement direct et précis, axé sur le développement de la conscience phonémique, ne leur est pas offert. Les difficultés en lecture ne disparaissent pas avec lâge u les résultats des travaux de recherche nappuient pas le recours à la « méthode globale » dans les cas de la dyslexie u la dyslexie et le déficit dattention (TDA : trouble déficitaire de lattention) sont deux conditions tout à fait distinctes et reconnaissables

14 Les symptômes u Signes précurseurs dans les classes de maternelle u confusion entre les différents sons dans des mots multisyllabiques (p. ex. aminal/animal, cocholat/chocolat, aurotoute/autoroute, gymtasmique/gymnastique) u incapacité à faire des rimes à lâge de quatre ans u grand nombre dallergies ou réaction plus vive que la moyenne aux maladies denfance u confusion entre la gauche et la droite, dessus et dessous, avant et après, ainsi quavec dautres termes et concepts dorientation u difficulté à apprendre le nom des lettres de lalphabet ou les sons correspondants, et à écrire ces lettres dans lordre

15 Les difficultés en lecture u lecture lente, laborieuse et inexacte de mots isolés (lorsque aucune histoire ou aucune illustration ne donne dindication quant au sens) u lors de la lecture à voix haute, cadence lente et hachée; les phrases ne coulent pas et la ponctuation est souvent ignorée u substitution de mots dapparence semblable; p. ex., remplacement de maison par maçon, bon par pont, et par est u lors de la lecture dune histoire ou dune phrase, substitution dun mot par un synonyme qui ne lui ressemble en rien; p. ex., remplacement de ami par copain, rapidement par vite, hurler par crier u difficultés avec les petits mots fonctionnels, comme ou, un, une, le, de, est, et

16 Les difficultés en épellation u erreurs dépellation consistant en des inversions u erreurs dépellation très fréquentes dans des mots qui se mémorisent de façon globale (mots très communs qui ne sont pas phonétiques) comme est, sont ou dans, et ce, en dépit dun entraînement intensif u erreurs dépellation dans des mots copiés directement du tableau ou dun livre u travaux écrits portant des signes dincertitude pour ce qui a trait à lépellation (ratures, etc.)

17 La qualité des travaux écrits Les personnes dyslexiques produisent généralement des travaux écrits de « faible qualité ». On remarque notamment les tendances suivantes : u phrases écrites extrêmement courtes u temps nécessaire à lécriture beaucoup plus long que la normale u maîtrise très insuffisante de la ponctuation, de la grammaire, de la syntaxe et des suffixes u écriture souvent illisible u textes comprenant de nombreuses erreurs, même après une relecture u mots identiques écrits de façon différente dans un même texte

18 La photosensibilité Certains ont du mal à distinguer les petits caractères imprimés noirs sur du papier blanc. Lal ut tev er slar éu s sit e À l are e nt ré ed esc las ses, jes aut ai sdej oi ea vecl es ga rço nse tlesf il lesd uqu art ier,d és ir euxde co mm encerl es co ursq uico mb ler a ien tmo nes pritc urie ux. Àm es ur equ el an né eav anç ai t,le scou rs dev inr entp lusdi f fic ilese tuns ent im entdener nos it é etde p r é occ upat io ncom me nçaàm e nv a hi r.

19 Les tests de la dyslexie u Test de dépistage de dyslexie Ce test est recommandé pour les optométristes et les titulaires de classe qui s'interrogent sur les causes de certains troubles de lecture ou d'écriture. u Test de dépistage pour élèves de la maternelle Ce test est spécialement conçu à l'intention des enfants qui n'ont pas encore appris à décoder et à encoder de nombreux mots. u Test de dyslexie Ce test permets de déceler les problèmes de décodage et d'encodage (orthographe) liés à trois types fondamentaux de dyslexie.

20 Les trois types de dyslexie u La dysnemkinésie (dyslexie motrice) Déficit de la capacité à développer des formes motrices (engrammes) pour les symboles écrits. u La dysphonésie (dyslexie auditive) Déficit de l'intégration du son-symbole (graphème- phonème) et de la capacité à développer des habiletés d'analyse et de synthèse (l'habileté de syllabation, de prononciation et de mélange de sons lors de la découverte de mots peu familiers). u La dyseidésie (dyslexie visuelle) Déficit de la capacité à percevoir des mots entiers (configuration totale) comme des formes visuelles et à faire la relation entre ces mots et les formes auditives correspondantes.

21 La dysnemkinésie u La dysnemkinésie (dyslexie motrice) environ 10% de tous les cas de dyslexie u difficulté à mémoriser les mouvements requis pour écrire les lettres et les chiffres u inversions des lettres et des chiffres u difficulté à exprimer ses idées par écrit Exemple : Létudiant érira un «p» au lieu dun «b» etc.

22 La dysphonésie u la dysphonésie (dyslexie auditive) environ 30% de tous les cas de dyslexie u possède un stock limité de mots reconnus visuellement et devine les autres mots u difficulté à lire des mots nouveaux et des non-mots u peut être dépister dès la maternelle u la plus facile à rééduquer pour les francophones. Exemples : Létudiant lira «lampe» au lieu de «lumière». Létudiant écrira «battue» au lieu de «bateau».

23 La dyseidésie u La dyseidésie (dyslexie visuelle) environ 30% de tous les cas de dyslexie u héréditaire u la plus compliquée pour les langues eidétiques u incapacité à lire dès la première année u difficulté avec les mots irréguliers u incapacité «à voir le mot écrit dans sa tête» u lecture sera toujours lente et laborieuse Exemples : Létudiant lira «père» au lieu de «tête» Létudiant écrira «chato» au lieu de «château»

24 Les différents types de dyslexie u Combinaisons de différents types de dyslexie environ 30% de tous les cas de dyslexie sont en fait des combinaisons de deux ou plus des trois types de base de dyslexie u Dysphoneidésie = u Dysphonésie + dyseidésie u Dysnemkinphonésie u Dysnemkinésie + dysphonésie u Dysnemkineidésie u Dysnemkinésie + dyseidésie u Dysnemkinphoneidésie u Dysnemkinésie + dysphonésie + dyseidésie

25 Exemples décriture u dysnemkinésie Il était une fois un roi pui aimait dien les animaux. u dysphonésie Il état une foir un roi qui aimiat bein les aniaux. u dyseidésie Il étè une foi un roi qui émè bien les animo. u Il étè une foir un rio (pui) èmai (dien) lse animo. u (dysnemkinphoneidésie) u dysnemkinésie (parenthèses) u dysphonésie (italic) u dyseidésie (caractère gras)

26 La méthode multisensorielle u Le Dr Samuel Orton avait chargé Anna et son groupe de concevoir une nouvelle manière denseigner la structure phonémique du langage écrit aux personnes dyslexiques. u la conscience phonémique est le premier objectif visé u le deuxième volet est lassociation graphème-phonème u le volet suivant consiste en lapprentissage des règles et des diverses possibilités décriture des sons u il faut ensuite enseigner les éléments grecs et latins, les préfixes et les suffixes afin denrichir le vocabulaire et la capacité de compréhension (et décriture) de mots inconnus de lapprenant

27 La méthode denseignement u Simultanée multisensorielle L'enseignement est dispensé en utilisant toutes les aires associatives du cerveau simultanément. u Systématique et cumulative Chaque nouvelle étape doit découler des étapes précédentes bien maîtrisées. u Directe Chaque concept doit être directement enseigné. Ne pas tenir pour acquis que tout concept peut sapprendre par simple voie de déduction. u Enseignement diagnostique Lenseignant doit continuellement adapter le rythme et le style de son enseignement afin de respecter les besoins et les habiletés de chacun des étudiants. u Synthétique et analytique On doit enseigner de façon synthétique (des parties vers le tout) et de façon analytique (du tout vers les parties).

28 Les mythes persistants concernant la dyslexie u la dyslexie nexiste pas u la dyslexie est rare (5 % de la population ou moins) u il ny a aucun moyen véritable de diagnostiquer la dyslexie u on ne peut diagnostiquer la dyslexie avant un âge qui varie de 8 à 11 ans, selon lenfant u un grand nombre denfants qui éprouvent des problèmes en lecture surmonteront ces problèmes avec lâge u le fait de redoubler une classe aide souvent les enfants à acquérir les compétences qui leur manquent u si un enfant ninverse pas les lettres et les chiffres, et sil nécrit pas « en miroir », il na pas la dyslexie u si un enseignant décide dadapter son enseignement ou son programme pour un élève, cest injuste pour les autres enfants

29 La créativité des personnes dyslexiques u Plusieurs personnes dyslexiques font preuve de talents dans des domaines contrôlés par lhémisphère droit, à savoir : les talents artistiques les talents musicaux la visualisation tridimensionnelle laptitude à la mécanique limagination les dispositions athlétiques la conceptualisation mathématique la pensée créative et globale la curiosité et la ténacité lintuition


Télécharger ppt "La dyslexie u Lhistorique du terme «dyslexie» u La définition de la dyslexie u Les causes u Le point sur nos connaissances u Les symptômes u Les difficultés."

Présentations similaires


Annonces Google