La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les politiques daccès aux TICs Le cas du Chili et du Mexique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les politiques daccès aux TICs Le cas du Chili et du Mexique."— Transcription de la présentation:

1 Les politiques daccès aux TICs Le cas du Chili et du Mexique

2 Chiffres clés ChiliMexiqueCanada Superf.757 milliers de km milliers de km milliers de km2 Pop.15,4 millions99,4 millions31,1 millions PNB70,6 mds de dollars (2001) 555,2 mds de dollars (2001) 681,6 mds de dollars (2001) PNB/hab dollars (2001) dollars (2001) dollars (2001) Mort. inf.10 pour mille naissances 24 pour mille naissances 5 pour mille naissances Esp. vie75,8 ans (2001)73,4 ans79 ans (2000) IDH38e rang mondial sur 173 pays 54e rang mondial sur 173 pays 3e rang mondial sur 173 pays Sources: Le Monde-Diplomatique La Banque Mondiale

3 Une nouvelle société Sociétés programmées (Alain Touraine, La société postindustrielle, 1969). Société postindustrielle (Daniel Bell, Coming of Post-Industrial Society, 1973). Société de linformation (Daniel Bell, 1979) Société de linformation (Alain Touraine, 2000) Société en réseau (Manuel Castells, The rise of the Network Society, Tome 1 de Lère de linformation, ) Société de la connaissance. Âge de linformation Âge numérique

4 Les TICs et le développement Presque tous les pays du monde ont développé des stratégies nationales pour participer adéquatement à la Société de linformation. Chaque pays a donné une orientation spécifique à ses politiques en fonction de leurs besoins les plus urgents. Dans les pays en voie de développement, ces politiques sont toujours liées au développement.

5 Les Tics et le développement Le point 8 de la déclaration de principes du Sommet Mondial sur la société de linformation, signale : « Nous reconnaissons que léducation, le savoir, linformation et la communication sont à la base du progrès de lesprit dentreprise et du bien-être de lêtre humaine. Par ailleurs, les TIC ont une incidence immense sur presque tous les aspects de notre vie. Lévolution rapide de ces technologies crée des occasions complètement nouvelles de parvenir à des niveaux de développement plus élevés. Leur capacité à réduire bon nombre dobstacles classiques, notamment ceux que constituent le temps et la distance, permet pour la première fois dans lhistoire de faire bénéficier de leur potentiel des millions dêtres humaines dans toutes les régions du monde » (www.itu.int/wsis).

6 Les TICs et le développement « La connexion à Internet peut, par exemple, aider à surmonter des obstacles qui ne permettent pas le développement des zones rurales éloignées : lInternet peut faciliter laccès aux services gouvernementaux, aux produits agricoles, à linformation sur le marché, aux opportunités de projets et dinvestissements, aux services financières, à léducation à distance, aux services de santé, aux emplois, et aux réseaux de développement communautaire » (Proenza, 2002, p.7) Laccès nest peut pas être le dernier objectif. Néanmoins, le pouvoir des TICs pour combattre la pauvreté va continuer à être limité si le nombre de participants dans lutilisation des Nouvelles Technologies continue à être bas (Proenza, 2002).

7 Tableau 1. Connexion à Internet par continent ContinentUsagers dInternet (1000) 2002 Usagers par 100 habitants (2002) Total PCs(1000) (2002) PCs par 100 habitants (2002) Afrique9.9441, ,30 Amérique , ,95 Asie , ,45 Europe , Océanie , ,42 Monde , ,91 Source: UIT

8 Les TICs et le développement Comment lAmérique Latine a-t-elle diffusé ces technologies parmi leur population défavorisée? Que faire alors face à une réalité où seulement trois pays dAmérique Latine ont un taux de connexion à Internet supérieur à 10% de la population? Les télécentres semblent être une bonne possibilité « Le service universel à chaque foyer est un objectif trop ambitieux pour des pays pauvres, mais à travers les ressources partages (comme par exemple les télécentres), il est possible de réussir à cet accès universel plus rapidement » (PBM, 2001, p.IV). Classification des télécentres

9 Tableau 6 Internet au Monde Source: UIT

10 Linfrastructure de télécommunications au Chili Le Chili présente actuellement une infrastructure de télécommunications assez développée par rapport au reste de la région latino-américaine, avec des chiffres daccès plus élevés que la plupart des pays de la région, mais encore limités par rapport aux pays développés (voir tableaux 3, 4 et 5). Il existe au pays une grande offre de services dont les technologies les plus modernes.

11 Linfrastructure de Télécommunications au Chili Quelques raisons qui expliquent la situation chilienne: Libéralisation du marché des télécommunications dans les années 80 qui avait pour but dintroduire la concurrence dans ce marché. Les conséquences attendues se sont produites à partir des années 90. Dans la même décennie, le gouvernement a privatisé les deux entreprises les plus importantes de télécommunications; celle qui offre les services de téléphone à domicile et celle qui offre ceux de longue distance. Comme résultat de cette politique, le secteur des télécommunications a reçu un important investissement de capitaux chiliens et étrangers. Ceci se traduit par lexistence denviron 50 compagnies qui offrent les services de longue distance, 16 entreprises de téléphonie fixe et 4 de téléphonie mobile.

12 Quelque chiffres de télécommunications au Chili Lignes de téléphonie fixe par 100 habitants Téléphones mobiles par 100 habitantes Pourcentage de la population branché sur Internet ,14123% 2003 Source: Subtel

13 Tableau 4. Téléphonie Fixe Source: Subtel, UIT

14 Tableau 5. Téléphonie mobile Source: Subtel, UIT

15 Le Chili et sa politique daccès universel « La politique daccès universel à la société de linformation » a les objectifs suivants : Permettre laccès de lensemble de la société aux bénéfices octroyés par lutilisation des technologies de linformation. Promouvoir le développement économique. Éliminer les différences entre la population urbaine et rurale en ce qui concerne laccès aux TICs. Cette politique vise principalement la population défavorisée et éloignée des centres urbaines. Comment?

16 Fonds de développement des télécommunications Linstrument financier pour mettre en pratique cette politique daccès à la société de linformation est le Fonds de développement des télécommunications (FDT), géré par le Sous-Secrétariat des Télécommunications. (1994). Année 2001, le gouvernement a envoyé une demande au Parlement pour modifier la loi qui avait créé ce Fonds afin doctroyer des ressources pour subventionner linstallation de télécentres communautaires dans toutes les communes du pays dici 10 ans. Cette subvention est octroyée à travers des concours réalisés parmi les différentes organisations communautaires intéressées à ladministration dun télécentre. Pour lannée 2002, deux concours ont été réalisés et, à travers ceux-ci, 291 demandes de subventions ont été sélectionnées. Pendant lannée 2003, 229 télécentres, subventionnés par le Fonds de développement des télécommunications ont ouvert leur portes dans différentes régions du pays (www.subtel.cl).

17 Politique national dInfocentres FDT et autres organismes gouvernementaux. Le gouvernement a décidé de développer une Politique National dInfocentres (2001) dont la coordination repose aussi sur le Sous Secrétariat des Télécommunications. Le Programme National dInfocentres a été créé à partir de cette politique a été créé. Dans le document qui explique la création de cette politique, le Président de la République, Ricardo Lagos, signale : « Le pays doit sintégrer pleinement à lutilisation de ces technologies, parce que sil ne le fait pas, il existe le risque de faire face a une situation de marginalité dans le milieu international. Une véritable intégration et avec des avantages concurrentielles, demande un accès équitable de la population aux technologies de linformation et de la Communication »… « Avec le développement de ces technologies il existe la possibilité que la population puisse obtenir de meilleurs services, améliorer laccès et la qualité de linformation à laquelle elle peut avoir accès ».

18 Politique nationale dInfocentres Lors de son premier discours au Parlement en 2000, le président Lagos signale: « Le Chili doit être à lavant garde des pays qui utilisent les technologies de linformation et de la communication, spécialement Internet, comme moteur du développent ». 20 organisations (ministères, ONGs) 1200 télécentres (2003)

19 Le projet « Red Enlaces » Créé en 1992 Il a comme objectif dincorporer au système éducatif chilien les potentialités que les nouvelles technologies de linformation et de la communication offrent à léducation. Actuellement, il existe environ 7000 écoles publiques qui font partie de ce réseau décoles. « Le réseau dinfrastructure informatique installé au pays par Enlaces, est devenu une véritable opportunité pour permettre laccès égalitaire de la communauté à ces nouvelles technologies » À partir de 2002, Enlaces a commencé avec le projet « Red Enlaces ouvert à la communauté ». Ce projet fait partie dun autre projet gouvernemental appelé Campagne dalphabétisation numérique, qui a pour objectif de donner des outils de base en matière dinformatique à personnes dici %


Télécharger ppt "Les politiques daccès aux TICs Le cas du Chili et du Mexique."

Présentations similaires


Annonces Google