La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Éducation aux médias e protection de lenfance: expérience des institutions de régulation Giulio Votano AGCOM – Direction des contenus audiovisuels Responsable.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Éducation aux médias e protection de lenfance: expérience des institutions de régulation Giulio Votano AGCOM – Direction des contenus audiovisuels Responsable."— Transcription de la présentation:

1 Éducation aux médias e protection de lenfance: expérience des institutions de régulation Giulio Votano AGCOM – Direction des contenus audiovisuels Responsable Office contenus et obligations des programmes RIRM – Séminaire Éducation aux médias Malaga, 25 juin 2010

2 I Protection de Lenfance: Cadre normatif

3 Règles communes aux services linéaires et non linéaires Art. 34, alinéa 4, Code SMAV Les oeuvres cinématografiques interdites aux mineurs de 14 ans ne doivent pas être diffusées avant 22h30 et après 7h par aucun service (free, pay, à la demande)

4 Programmes susceptibles de nuire… art. 34, al. 2, Code SMAV Tous services (linéaire ou à la demande, free ou pay), doivent assurer que les programmes susceptibles de nuire à lépanouissement physique, mental ou moral des mineurs soient précédés dun avertissement acoustique ou quils soient identifiés par la présence dun symbol visuel. Ces programmes doivent être diffusés: - par les services free-on-air, après 22h30; - par les services cryptés, sans limites horaires mais avec un système de contrôle parentale. 2. Features of the Media Monitor

5 SERVICES LINÉAIRES Art. 34, al. 6-7, Code SMAV Le services lineaires sont obligés de respecter le dispositions dautoregulation contenues dans le Code Média et Mineurs, et en particulier: -Les règles concernant les contenus (information, fiction, entertainment); -Le restrictions et les obligations spécifiques pour les programmes diffusés entre 16h et 19h quand lon présume le jeune public tout seul devant lécran 3. Concrete application

6 Art. 34, al. 1, Code SMAV Programmes susceptibles de nuire gravement à l'épanouissement physique, mental ou moral des mineurs, et programmes comprenant des scènes de pornographie ou de violence gratuite peuvent être diffusés par les services de médias audiovisuels cryptés à deux conditions: -adoption dun système de classification des programmes sur la base des critères indiqués par le Comité dautorégulation Médias et Mineurs; -adoption dun système de contrôle d'accès au service avec verrouillage spécifique sur la base dune régulation quAgcom doit adopter au mois de juin SERVICES CRYPTÉS (linéaires et non-linéaires)

7 Art. 34, al. 3, Code SMAV Les programmes susceptibles de nuire gravement à lépanouissement des mineurs, classifiés pour adultes, sont: -Les oeuvres cinématografiques sans visa ou qui sont interdites aux mineurs de 18 ans; -Les programmes classifiés pour les adultes selon le système adopté par le Comité Médias et Mineurs en accord avec Agcom. Programmes susceptibles de nuire gravement…

8 Les programmes definis par lart. 34, al. 3, Code SMAV, peuvent être diffusé seulement par services cryptées : - entre 23h et 7h - avec verrouillage spécifique.

9 II EDUCATION Aux MÉDIAs

10 1. ALFABETISATION MÉDIATIQUE Art. 34, al. 9, Code SMAV Le Ministre pour la Communication, in collaboration avec le Ministre de l Éducation, doit organiser des campagnes scolaires pour lusage sûre et efficace de la télévision et doit aussi produire des programmes audiovisuels destinés aux parents afin daccroître la connaissance et la compréhension des services des médias audiovisuels

11 2. Projet Teleduchiamoci (2007) Le Ministre de l Éducation en 2007 a réalisé un projet sur léducation aux médias avec la collaboration de lUniversité de Rome, AGCOM, le Comité Médias et Mineurs, 9 Comités Regionaux pour les Communications, et une série dassociations des parents.

12 2. Le Projet Teleduchiamoci (2007) I PHASE: WINTER SCHOOL (target: parents, enseignants, media educators) Une semaine détude intensive concernant le language et les techniques de la communication audiovisuelle (videoclips; bandes dessinées; information; publicité; techniques audiovisuelles et de montage)

13 2. Projet Teleduchiamoci (2007) II PHASE: ÉDUCATION AUX MÉDIA À L ÉCOLE target: étudiants; objectifs: -Capacité de lire l information audiovisuelle compréhension du language audiovisuel étude theorique (le produit audiovisuel; la structure et le language de laudiovisuel; la production et l organisation du travail; la projectation et la réalisation dun produit audiovisuel) -Capacité décrire linformation audiovisuelle production dune videoclip

14 3. Expériences locaux - Deux études des Comités Regionaux pour les Communications: A. LOMBARDIE La situation de léducation aux médias dans les écoles de la Région Lombardie. RÉSULTATS -Présence suffisante déquipement médiatique dans les écoles et déléments déducation aux médias dans les programmes scolaires -Utilisation instrumentale des médias éducation avec plutôt quaux -Priorité aux médias traditionnels par rapport aux new media

15 3. Expériences locaux - Deux études des Comités Regionaux pour les Communications: A. LOMBARDIE ÉVALUATIONS -Projets scolaires déducation aux médias avec dynamiques bottom-up plutôt que top-down 1. exigence de remarquer le rôle de linstitution centrale – 2. manque dun système unifié dévaluation des projets -Trois atouts: 1. collaboration interdisciplinaire; 2. intégration sociale; 3. soft-competences

16 3. Expériences locaux - Deux études des Comités Regionaux pour les Communications: A. LOMBARDIE CONCLUSIONS -Exigence de définir une éducation aux médias en eduquant avec les médias -Dans lalfabetisation aux médias, priorité à la création dune Internet Literacy

17 3. Expériences locaux - Deux études des Comités Regionaux pour les Communications: B. EMILIE - ROMAGNE La situation de léducation aux médias dans les écoles de la Région Emilie-Romagne. RÉSULTATS -Présence suffisante déquipement médiatique dans les écoles et déléments déducation aux médias dans les programmes scolaires -Utilisation ciblée des médias éducation aux plutôt quavec -Priorité aux new media par rapport aux médias traditionnels

18 3. Expériences locaux - Deux études des Comités Regionaux pour les Communications: B. EMILIE-ROMAGNE RÉSULTATS -Présence suffisante déquipement médiatique dans les écoles et déléments déducation aux médias dans les programmes scolaires -Conscience du rôle prioritaire des formateurs, mais -Évidence de laccomplissement de lalfabetisation médiatique et de léducation aux médias en dehors de lécole Exigence dinstitutionnalisation de léducation aux médias

19 4. LIVRE BLANC AGCOMMédias et Mineurs Face à lévolution du paysage audiovisuel, au mois de mai 2010 AGCOM a délibéré la réalisation dune étude sur les implications entre loffre des programmes audiovisuels et le comportement social des mineurs, afin de parvenir à la protection de lenfance aussi à laide de la promotion de la consommation consciente des services et des programmes audiovisuels

20 4. LIVRE BLANC AGCOMMédias et Mineurs A. Review Systématique: Analyse de la littérature scientifique concernant les effets, les modalités, la quantité et la qualité de la consommation des contenus audiovisuels par les mineurs

21 4. LIVRE BLANC AGCOMMédias et Mineurs B. Analyse de loffre AV: -Analyse de la grille des programmes -Analyse des contenus

22 4. LIVRE BLANC AGCOMMédias et Mineurs C. Consommation des contenus audiovisuels par les mineurs (analyse statistique): -Comportement de consommation de programmes audiovisuels; -Évaluation des programmes par les mineurs; -Analyse des mésures legales pour la protection de lenfance

23 4. LIVRE BLANC AGCOMMédias et Mineurs D. Les Mineurs et les new media: -Médias Digital; -Internet; -Télévision interactive; -Presse électronique.

24 Merci de votre attention! Pour toutes questions, contactez S.V.P.


Télécharger ppt "Éducation aux médias e protection de lenfance: expérience des institutions de régulation Giulio Votano AGCOM – Direction des contenus audiovisuels Responsable."

Présentations similaires


Annonces Google