La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Destination touristique rurale et développement durable Session 2

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Destination touristique rurale et développement durable Session 2"— Transcription de la présentation:

1 Formation des agents de développement du réseau des Pays Touristiques Languedoc-Roussillon
Destination touristique rurale et développement durable Session 2 3 juin 2009

2 & Isabelle de Montrichard
L’équipe Marlène SCHMITT Julia LIGNERES & Isabelle de Montrichard

3 Les objectifs de la formation
Faire un bilan sur les modes de développement des destinations touristiques de la région au regard des ambitions de durabilité Établir ensemble les marges de progrès et trouver collectivement des solutions adaptées pour répondre aux enjeux du développement d’un tourisme durable dans les destinations

4 Le programme de la formation
Module 1 (18 mai) Comment évaluer la performance d’une destination touristique rurale au crible du développement durable ? Module 2 (3 juin) Pilotage et évaluation de projets de tourisme durable

5 Le programme de la journée
MATIN : Le tourisme durable au concret : connaître et s’inspirer d’initiatives remarquables Retour sur les grilles d’évaluation Exemples d’initiatives engagées dans les PNR Focus sur des initiatives exemplaires - Agritourisme : les Maisons de Produits de Pays des Alpes- de-Haute-Provence - Hébergement : le château de Libarrenx - APN/ mobilités douces : le Luberon à vélo - Réseaux professionnels : Fugues en Cévennes et Costières Camargue authentique

6 Le programme de la journée
APRES-MIDI : Evaluer un projet de tourisme durable Atelier collectif sur la démarche Café de Pays à travers la grille RST02 Synthèse et échanges

7 Retour sur les grilles d’évaluation
Appropriation et Difficultés identifiées

8 Retour sur les grilles d’évaluation
Cette grille vous paraît-elle pertinente pour évaluer la durabilité de votre destination? A-t-elle permis de mettre en lumières des faiblesses, des forces, des priorités d’actions ? Cette auto-évaluation vous a-t-elle permis de faire le point et/ou vous sera-t-elle utile dans vos missions à venir ? Quels sont les projets ou actions listées qui relèvent de vos missions ? Quels projets ou actions sont en accord avec les choix politiques locaux ? Quels projets aimeriez-vous réaliser ?

9 Retour sur les grilles d’évaluation
De l’état des lieux au diagnostic : forces, faiblesses, opportunités, menaces Du diagnostic à la stratégie : définir ses objectifs De la stratégie à l’action : choix et organisation des actions déclenchantes et à long terme

10 Exemples d’initiatives engagées dans les PNR
Des idées...

11 Travail sur la filière châtaigne des Monts d’Ardèche :
Exemples d’initiatives engagées dans les PNR Travail sur la filière châtaigne des Monts d’Ardèche : Opération collective d’élagage de châtaigniers Formation agriculteur/transformateur au confisage pour vente directe Formation de restaurateurs sur perfectionnement cuisine à la châtaigne et autres produits du Parc Etude prospective et expérimentation pour de nouveaux débouchés valorisant de petites sections Recueil de recettes issu du concours inter-Parcs Concours gastronomiques autour de la châtaigne 11

12 Valoriser les ressources et les savoir-faire :
Exemples d’initiatives engagées dans les PNR Valoriser les ressources et les savoir-faire : Réseau d’agriculteurs proposant des prestations d’accueil et découverte de l’exploitation et du territoire (Massif des Bauges, Grands Causses, Monts d’Ardèche) Rendez-vous terroir : réseau de professionnels (hébergeurs, agriculteurs, transformateurs) dans une offre payante de découverte et visites de leur exploitation, sites (Monts d’Ardèche) Opération "Saveurs en Seine" mêlant restaurateurs et producteurs locaux en circuits courts (Boucles de la Seine normande) 12

13 Aider les acteurs à prendre en compte l’environnement :
Exemples d’initiatives engagées dans les PNR Aider les acteurs à prendre en compte l’environnement : Action du Parc avec une CCI (recrutement d’un technicien) dans la sensibilisation et l’appui au management environnemental des entreprises (Livradois-Forez, Forêt d’Orient) Opération expérimentale relative à des enseignes exemplaires sur un village pilote (Monts d’Ardèche) Concours ECO-TROPHEE du Parc naturel régional Loire Anjou Touraine : ce concours permet d’identifier et de promouvoir des réalisations innovantes dans les entreprises. 13

14 Aider au développement du tissu économique
Exemples d’initiatives engagées dans les PNR Aider au développement du tissu économique Association d’entreprises agro-alimentaires et touristiques « Vivre dans le Parc des Marais du Cotentin et du Bessin » Création d’une activité d’entretien de l’espace par une structure d’insertion par l’économique (STEVE dans les Marais du Cotentin) Création par une association d’une activité de location de scooters et de voitures pour publics en difficulté sur 3 EPCI (Causses du Quercy) 14

15 Contribuer à un environnement socio-économique
Exemples d’initiatives engagées dans les PNR Contribuer à un environnement socio-économique favorable Opérations « coeur de village » du Parc du Luberon traitant simultanément les questions de services publics, privés, l’habitat, l’école Mise en place d’une opération de revitalisation rurale (Habitat et Commerce/Artisanat sur 3 EPCI) sur le Parc des Marais du Cotentin et du Bessin Opération « façade » en Forêt Orient en partenariat avec les Communes et la Région (Financement de travaux sur bâti, visibles du domaine public) 15

16 Focus sur des initiatives exemplaires
Agritourisme

17 Les Maisons de Produits de Pays des Alpes-de-Haute-Provence
Le concept de Maison de Pays Un lieu de promotion des produits du terroir Un lieu de vente Un outil du développement local Le fonctionnement des Maisons de Produits de Pays Une entreprise à la gestion collective Un projet partenarial avec la collectivité et un soutien technique des chambres consulaires Un bénéfice pour l’emploi (création d’emplois directs et maintien d’emplois indirect) Des produits locaux/ artisanaux uniquement Une rentabilité obtenue au bout de 3 à 4 ans de fonctionnement Des frais de fonctionnement financés par un pourcentage sur les produits de la vente

18

19 Focus sur des initiatives exemplaires
Hébergement

20 Le château de Libarrenx
Un centre d’hébergement de groupe en Vallée de Saoule : Mode de gestion Le projet d’agrandissement Les services Un projet de territoire : Stratégie ComCom Exemplarité Structuration d’une offre d’écotourisme Des partenariats avec des associations d’éducation à l’environnement : Une association à demeure Une médiathèque comme ciment de ces partenariat Une mise en réseau et suivi d’autres associations

21 Le château de Libarrenx
Une politique de développement durable Volonté de labellisation : écolabel européen + tourisme et handicap Des bâtiments construits en démarche HQE Politique d’achat éco-responsable Des compétences nouvelles et des métiers repensés : Un nouvel animateur nature Plan de formation pour tous les métiers (hébergement, restauration…) Une veille constante « les bonnes pratiques » Des services et équipements spécifiques : Les exigences de l’écolabel Une médiathèque Des projets : potager bio, jeux d’eau par filtration naturelle, douches et WC biologiques….

22 Focus sur des initiatives exemplaires
APN / mobilités douces

23 Le Luberon à vélo Les étapes principales Les chiffres clés
93-95 : Étude itinéraire et premiers travaux 96 : Le développement du réseau Vélo Loisir en Luberon 97-98 : Enquête de fréquentation sur l’itinéraire « Cavaillon-Apt-Forcalquier » 05 : Réalisation de 24 fiches de parcours découvertes à vélo non fléchés par VLL et Forum : présentation d’équipements connexes aux itinéraires 05-06 : Pré-étude pour le prolongement de la véloroute par les Alpes-de-Haute-Provence. 06 : Étude sur la pérennisation et le développement des itinéraires 07 : Évaluation des retombées économiques du tourisme à vélo : mise en place d’un Plan Vélo en 2008 Les chiffres clés Un coût global d’aménagements (1995 à 2006) : 1,5 million € Des retombées directes et indirectes estimées à environ 9 millions €

24 Le Luberon à vélo (extrait charte VLL)
CONDITIONS GENERALES POUR TOUS LES TYPES D’ETABLISSEMENTS Équipements Disposer d’un garage à vélo sur place ou à moins de 300 m Période d’ouverture Établissement ouvert au moins 8 mois dans l’année (sauf campings) Horaires et jours d’ouverture adaptés à la clientèle touristique d’avril à octobre Promotion Disposer d’informations (papier) sur les circuits et les proposer à la clientèle Faire un lien sur son site Internet vers le site de l’OT (lien réciproque) Mettre en avant les informations proposées aux cyclistes sur ses dépliants et son site Internet Organisation et participation au réseau Connaissance du réseau des professionnels qualifiés dans l’accueil des vélos Renvoi de la clientèle chez les confrères Participer au moins à une journée de sensibilisation et/ou un éductour par an : connaissance du réseau et de la clientèle « Touristes à vélo », échange autour de nouveaux projets, outils de promotion… Utiliser les objets de promotion proposés par le réseau

25 Le Luberon à vélo (extrait charte VLL)
CONDITIONS PARTICULIERES DES DIFFERENTES ENTREPRISES Hôtels et chambres d’hôtes Hébergement / restauration : petit déjeuner servi tôt et adapté, fournir un panier pique-nique en cas de demande, pour les hôtels restaurants : pratique des horaires décalés (service jusqu’à 15h) Local technique : local sécurisé, lavage vélos, lieu de séchage du linge, lavage du linge si demandé Location : chez un loueur ou directe chez l’hébergeur : fournir matériel réparation, organiser le rapatriement des vélos ou le changement de vélo si grosse faille mécanique (hors crevaison), faire réviser ses vélos chaque année chez un loueur Séjour itinérant : proposer le transfert des bagages en cas de demande (par l’hébergeur ou via un transporteur), travailler à la nuitée, proposer des séjours vélo (facultatif) Services à proposer (tous types d’hébergement) information sur les conditions climatiques, les activités de loisirs, culturelles et sportives stationnement des véhicules pendant plusieurs jours sur le site de son établissement ou à proximité mettre à disposition sur demande, les horaires des transports en commun Campings : mise à disposition de mobilier de pique nique, et d’une salle hors sac ou d’un préau

26 Le Luberon à vélo (extrait charte VLL)
CONDITIONS PARTICULIERES DES DIFFERENTES ENTREPRISES Loueurs Matériel : location de vélo de bonne qualité et en bon état de fonctionnement et casques homologués, location de vélo de type Vélo Tout Chemin ( VTC) Accessoires : chambre à air, démonte-pneus, jeu de clés, pompe, casque, antivol, tendeur, sacoche avant avec lecteur de carte intégré, porte bouteilles… Services : transport des vélos, des personnes et des bagages, assistance, location à la journée, à la demi-journée, possibilité de rendre le vélo ailleurs que sur le lieu de location Transporteurs - Véhicules adaptés au transport des vélos, des personnes et des bagages - Livraison des bagages avant 17h Agences - Proposer des séjours à dominante locale incluant les membres du réseau - Élaborer un carnet de route renvoyant sur les sites à visiter et les membres du réseau

27 Le Luberon à vélo (extrait charte VLL)
CONDITIONS PARTICULIERES DES DIFFERENTES ENTREPRISES Structures d’accueil touristique : OTSI / Point Info - Connaissance approfondie des circuits - Informations sur les conditions climatiques - Mise à disposition des horaires des transports en commun - Parking à vélo devant les établissements - Proposer de l’eau potable s’il n’y a pas dans le village - Proposer une consigne à bagage Restaurants, musées, bars, caves, producteurs, artisans Musées : parking à vélo, proposer de l’eau potable s’il n’y a pas dans le village, consigne à bagage Restaurants : pratique des horaires décalés (service jusqu’à 15h), menus adaptés : formule rapide Bar : servir des verres d’eau sur demande Caves / Producteurs/ Artisans - Disposer d’un lieu d’accueil du public - Horaires adaptés - Possibilité de livraison des achats à l’hôtel ou au domicile - Proposer de l’eau potable - Parking à vélo

28 Focus sur des initiatives exemplaires
Réseaux de professionnels

29 Le réseau Fugues en Cévennes
Le produit d’une démarche expérimentale de tourisme durable ( ) Mission Initier une démarche interprofessionnelle pilotée par Semelles au vent : commercialiser en hors saison des produits touristiques durables, favorisant la découverte du territoire à travers la pratique d’activités de pleine nature (produits tout compris = hébergement + APN) Objectifs Définir des indicateurs de durabilité permettant de qualifier les hébergements souhaitant intégrer la démarche collective initiée par Semelles au Vent Élaborer un document (type charte) permettant de formaliser les engagements de chacun, à partir d’un contrat d’objectifs pluriannuel… Promouvoir la démarche en mobilisant plusieurs outils de communication : plaquettes, salons spécialisés, Internet, cédérom…

30

31

32

33 Costières Camargue Authentique
Un réseau de prestataires touristiques Multi-sectorielle Basée sur des engagements et des valeurs communes (Charte) Un fonctionnement associatif Des actions communes Promotion Animation Montage de produits touristiques…

34 LES ENGAGEMENTS DES PRESTATAIRES
LES ENGAGEMENTS DES PRESTATAIRES LES SERVICES AU CLIENT COMPETENCE Savoir-faire et expérience de professionnels qualifiés, formations… CONSEIL PERSONNALISE Activités culturelles et touristiques, animations, producteurs, sites à visiter… ACCUEIL DE QUALITE Personnalisé, chaleureux, langues étrangères, adaptation des services aux clientèles… ORGANISATION DE SEJOURS Produits tout compris et séjours sur mesure/ à la demande MISE EN VALEUR DU TERROIR Produits du terroir, culture locale… SEJOUR ORIGINAL & DE QUALITE Prestations originales et de qualité AIDE ET CONSEIL AU CLIENT Information sur activités touristiques et culturelles / aide en cas de problème… TARIFS PREFERENTIELS Bon rapport qualité/ prix, actions promotionnelles (fidélisation)… RAPPORT QUALITE / PRIX Conformité, loyauté des prix et transparence IDENTITE VALORISEE Produits locaux, mise à disposition d’ouvrages sur la culture locale… GARANTIE de prestations de qualité Confort, équipements/ aménagements, cadre de qualité, animation, services… ENVIRONNEMENT DE QUALITE Cadre et abords de la structure aménagés, gestion environnementale, tranquillité… UNION DES PRESTATAIRES Engagement dans la vie du réseau, participation aux réunions, promotion réseau.. RANDONNEE Services adaptés à l’activité de randonnée sous toutes ses formes EVALUATION PERMANENTE de la qualité des prestations Amélioration constante des prestations et du cadre, prise en compte des lacunes et des remarques des clients… EVASION Découverte d’une Camargue secrète, confidentielle et originale SATISFACTION Réclamation des clients, mesure de satisfaction (questionnaire)…

35 Évaluer la durabilité d’un projet
Présentation de la grille RST02

36 La grille RST02 du CERTU Produite par le Réseau Scientifique et Technique (RST) associant la Direction générale de l'urbanisme, de l'habitat et de la construction (DGUHC/MAD), les Centres d'études techniques de l'équipement (Cete) et le Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques (Certu) Un outil de questionnement et d'analyse, destiné à mettre en lumière les points faibles et les points forts d'un projet en regard de critères du développement durable. Qualifier un projet via une analyse multicritère Apporte un éclairage sur le potentiel d'amélioration du projet Mettre en évidence les éléments faibles de votre projet..

37 Le tableau de performance et profil de DD
Susciter le questionnement Passer le projet au crible de la durabilité Identifier ses faiblesses

38

39 L’escalier de bonne gouvernance
Visualiser sur une échelle en forme d’escalier le degré de participation. La ligne en pointillé symbolise un seuil de plus ou moins bonne ou mauvaise gouvernance.

40 Piloter un projet de tourisme durable
Atelier : la démarche café de Pays et la grille RST02

41 Évaluation de la formation
Synthèse et bilan Évaluation de la formation


Télécharger ppt "Destination touristique rurale et développement durable Session 2"

Présentations similaires


Annonces Google