La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La convergence et le régime monétaire (illustration bulgare) Nikolay Nenovsky Banque nationale de Bulgarie Université déconomie nationale et mondiale,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La convergence et le régime monétaire (illustration bulgare) Nikolay Nenovsky Banque nationale de Bulgarie Université déconomie nationale et mondiale,"— Transcription de la présentation:

1 La convergence et le régime monétaire (illustration bulgare) Nikolay Nenovsky Banque nationale de Bulgarie Université déconomie nationale et mondiale, Sofia

2 Sofia, 11-13 Mai 20062 Sujets à discuter : Evolution du concept de la convergence et de rattrapage Convergence au sens traditionnel Convergence au sens moderne Rôle de lEtat dans le processus de la convergence Régime monétaire et la convergence Caisse démission (lillustration bulgare) effet de crédibilité leffet de discipline

3 Sofia, 11-13 Mai 20063 Convergence (1) Concept selon le quel les caractéristiques des économies tiennent à se rapprocher avec le temps Condition fondamentale (la liberté des mouvements des facteurs - K, L, technologie etc.) Convergence des revenus, le niveau de la vie (objectif) Convergence des politiques économiques (moyens) UEM, politique monétaire commune: convergence des cycles + des mécanismes de transmission pour mieux gérer le cycle européen, et faire réussir leuro On insiste sur: convergence nominale, réelle, structurelle, légale etc. Rattrapage (les pays plus pauvres croissent plus vite que les pays riches, donc ils les rattrapent etc.)

4 Sofia, 11-13 Mai 20064 Convergence (2) Convergence absolue (inconditionnelle, souvent appelée convergence) Convergence conditionnelle (+ caractéristiques des économies, souvent appelée locale)

5 Sofia, 11-13 Mai 20065 Convergence au sens traditionnel Epoque industrielle (postindustrielle), époque de létat-nation Convergence: plus mécanique, plus lente, plus prévisible, plus maniable Rattrapage: lEtat peut jouer un rôle (choix des secteurs prioritaires, concentration des ressources etc.) Les stades de développent des pays avancés peuvent être répétés

6 Sofia, 11-13 Mai 20066 Convergence au sens moderne Economie globalisée, décentralisée, société de linformation Coûts de transaction baissent dune manière radicale Information (laccès, la vitesse, le prix) Prévisibilité diminue, lhorizon de planification se raccourcie (on ne peut pas extrapoler le passé … ) Rôle du passé (conditions initiales) diminue, ainsi que du future, au profit du présent – le temps se raccourcie Choix rationnel des secteurs à forte croissance future est presque impossible ou difficile Donc: convergence, rattrapage perdent leur sens, Il faut mieux parler de la Percée Tous les pays sont sur la même ligne de démarrage

7 Sofia, 11-13 Mai 20067 Rôle de lEtat dans la convergence Version 1: LEtat ne peut (donc, ne doit) jouer aucun rôle Version 2: LEtat peut concentrer les efforts dans la direction de la promotion de la flexibilité et dadaptabilité générale de léconomie (le système immunitaire) Préparer les acteurs économiques pour le monde moderne, flexible et difficilement prévisible, pour être résistants aux chocs 3 directions concrètes (qui peuvent jouer le rôle des locomotives, à linstar des chemins de fer de 19- ième siècle) les règles du jeu, cadre légale la santé léducation et la recherche Marché du travail: au cœur de la flexibilité

8 Sofia, 11-13 Mai 20068 Régime monétaire et la convergence Claire séparation des taches : Etat – la flexibilité (la discipline) Régime monétaire (BC) – la crédibilité (confiance) + la discipline Monnaie – objet de la confidence, la prévisibilité, la sécurité Histoire: moins de discrétion + plus de la discipline = plus de la convergence + de rattrapage Une lecture historique: les périodes avec moins de discrétion, plus de discipline (donc des limites pour la croissance de la masse monétaire) - affichent la plus forte convergence des pays et des régions 1870 – 1913 – létalon-or

9 Sofia, 11-13 Mai 20069 Illustration historique globale (1) Age de lindustrialisation: taux de croissance par grand régions de lEurope (% par an) Europe Europe Europe occidentale méridionale orientalе PIB 1820–1870 1.7 1.0 0.6 1870–1913 2.1 1.5 2.4 Population 1820–1870 0.7 0.3 0.9 1870–1913 0.7 0.4 1.3 PIB par tête 1820–1870 1.0 0.6 0.7 1870–1913 1.3 1.1 1.0 [1870–1910] 1.2 0.9 1.4 Source: A. Maddison (1995), pour (1870–1910) Good D., T. Ma (1999)

10 Sofia, 11-13 Mai 200610 IIllustration historique globale (2) Europe: Taux de croissance du PIB (réel) (% par an) PRODUIT GLOBALPRODUIT PAR TÊTE 1800–1842/1844 1.2–1.3 0.5–0.7 1842/1844–1866/1869 2 1.2 1866/1869–1889/1891 1 0 1889/1891–1913 2.4 1.5

11 Sofia, 11-13 Mai 200611 Illustration historique globale (3) Le PIB de lEurope en 1913 et en 2003 UK = 100 Source: Landes, D. (2000), OECD (2005), nos calculs

12 Sofia, 11-13 Mai 200612 Illustration bulgare – la Caisse démission La performance de léconomie bulgare cest nettement améliorée après lintroduction de la Caisse démission en 1997 Deux effets de base de la CE Effet de la crédibilité (deux piliers: le taux de change fixe + la couverture de la base monétaire, convertibilité légale) Effet de discipline (bornes plus au moins automatiques pour la masse monétaire + les contraintes pour les agents économiques, y compris lEtat + surveillance bancaire stricte )

13 Sofia, 11-13 Mai 200613 Illustration 1: Effet de crédibilité (confiance) Réserves de change

14 Sofia, 11-13 Mai 200614 Illustration 2: Effet de crédibilité (confiance) taux sur les dépôts et taux sur les crédits

15 Sofia, 11-13 Mai 200615 Illustration 3: Effet de crédibilité (confiance) taux sur le marche interbancaire (dépôts), Bulgarie et eurozone

16 Sofia, 11-13 Mai 200616 Illustration 4: Effet de crédibilité (confiance) ratios monétaires

17 Sofia, 11-13 Mai 200617 Illustration 5: Effet de crédibilité (confiance) Inertie dinflation en Bulgarie (1995-2004)

18 Sofia, 11-13 Mai 200618 Illustration 6: Effet de discipline Inflation annuelle

19 Sofia, 11-13 Mai 200619 Illustration 7: Effet de crédibilité (confiance) Notation du crédit

20 Sofia, 11-13 Mai 200620 Illustration 8: Effet de crédibilité (confiance) indice de la liberté économique

21 Sofia, 11-13 Mai 200621 Illustration 1: Effet de discipline Budget du Gouvernent (% de PIB)

22 Sofia, 11-13 Mai 200622 Illustration 2: Effet de discipline Mauvaises créances (% des créances sur le secteur non-financier et les ménages)

23 Sofia, 11-13 Mai 200623 Illustration 3: Effet de discipline Cout unitaire du travail (total) (moyenne mobile sur 4 trimestres)

24 Sofia, 11-13 Mai 200624 Illustration 4: Effet de discipline Cout du travail unitaire – lindustrie (moyenne mobile sur 4 trimestres)

25 Sofia, 11-13 Mai 200625 Illustration 5: Effet de discipline Cout du travail unitaire – secteur financier (moyenne mobile sur 4 trimestres)

26 Sofia, 11-13 Mai 200626 Illustration 6: Effet de confiance et de discipline (IDE, déficit du CC)

27 Sofia, 11-13 Mai 200627 Illustration 8: Effet de discipline et confiance Anticipations sur la production industrielle

28 Sofia, 11-13 Mai 200628 Conclusion et réflexions Convergence et rattrapage évoluent – ils perdent leurs sens Larbitrage « flexibilité – crédibilité » diminue Il faut mieux parler de La Percée Deux conditions de base: flexibilité et la confiance Etat doit investir dans la flexibilité, dans le « système immunitaire » Banque centrale doit investir dans la confiance Moins de discrétion plus forte probabilité de la Percée La Caisse démission en est une preuve – elle a amené la confiance et la discipline Reste à flexibiliser et libéraliser léconomie, tout en créant un cadre juridique de responsabilité et de prévisibilité

29 Sofia, 11-13 Mai 200629 Le triangle magique

30 Sofia, 11-13 Mai 200630 Etat de la convergence 1997:Q3 – 2005:Q nominaleréellefinancière PIBPrix M1Croissance réelle ProductivitéCréditCrédit au secteur privé Intérêt sur les dépôts Marge dintérêt 4 paysaverageweak to average averageweak to average noneaverage weak to average weak Bulgariaweakaveragenone strong Romanianone no datanone no datanon Czechaverage Average to strong weakaverage nonenon Hungaryweak averageAverage to strong weakaveragenonnonenon

31 Sofia, 11-13 Mai 200631 Pour la discussion – Harmonisation et croissance? Croissance économique (1) Vitesse de la harmonisation (2) (1) (2) t

32 Sofia, 11-13 Mai 200632 Comment mesurer la convergence? convergence (panel) ECT, n (pays), c n leffet fixe convergence si: < 0, la distance avec UE se réduit


Télécharger ppt "La convergence et le régime monétaire (illustration bulgare) Nikolay Nenovsky Banque nationale de Bulgarie Université déconomie nationale et mondiale,"

Présentations similaires


Annonces Google