La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Observation de la banquise SEPTEMBRE 1979 SEPTEMBRE 2003 © NASA © Patrick J. Van Hove.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Observation de la banquise SEPTEMBRE 1979 SEPTEMBRE 2003 © NASA © Patrick J. Van Hove."— Transcription de la présentation:

1 Observation de la banquise SEPTEMBRE 1979 SEPTEMBRE 2003 © NASA © Patrick J. Van Hove

2 DEPUIS 30 ANS, LE DÉCLIN DE LA BANQUISE SE MANIFESTE : en superficie : - 35% de 1979 à 2007 (NASA). en concentration : les zones de banquise ne présentent plus une surface de glace continue, mais sont ponctuées de trous, de surfaces de glace plus ou moins disloquée. La banquise devient alors plus mobile. en âge : la banquise de vieille glace (de plus de 7 ans) a considérablement diminué : 21% de la surface en 1988, 5% en en épaisseur, mais beaucoup plus difficile à mesurer. A cela sajoute le déclin de linlandsis du Groenland : Fonte accélérée des glaciers. De 2000 à 2008, linlandsis a perdu 1500 mds de tonnes de glace malgré leffet modérateur des chutes de neige. Source Frédéric Lasserre, PASSAGES ET MERS ARCTIQUES, GÉOPOLITIQUE DUNE RÉGION EN MUTATION

3 Photos du glacier Blomstrand (Spitzberg) en 1918 et de nos jours. Crédit Greenpeace consequences-seraient-tres-sous-estimees_18414/

4 Document extrait de « Environnement / Arctique » de Frédéric Lasserre, Université Laval, Québec, Canada

5

6

7 LArctique est souillée par une multitude de pollutions Lenvironnement unique et fragile de lArctique est soumis à de multiples pollutions, qui, pour beaucoup, proviennent de lextérieur: réchauffement climatique, substances toxiques transportées par les courants atmosphériques et océaniques vers le pôle … Bases militaires et scientifiques, prospection, exploitation et distribution de gaz et de pétrole, stockage de carburants, complexes miniers et sidérurgiques, décharges de déchets ménagers sont responsables de ces pollutions en Arctique. L'éloignement des sites de stockage et d'élimination des déchets, les coûts de transport, la faible densité de la population, ont incité les producteurs de déchets à les abandonner sur place. Les substances toxiques les plus présentes sont les hydrocarbures, les métaux lourds (plomb, mercure, cadmium), et les polluants organiques persistants (pesticides, PCB), potentiellement dangereux pour l'environnement et la santé des populations locales (les pollutions radioactives ne font pas partie de cet inventaire). Les Inuits du Groenland et du Canada présentent des taux de mercure et de PCB dans le sang parmi les plus élevés au monde. Cette contamination est en général attribuée au régime alimentaire des populations autochtones, qui se nourrissent de mammifères marins dans la graisse desquels les polluants organiques persistants s'accumulent. Daprès, G.Dupont, Le Monde, 2 janvier 2010

8 Environ autochtones Les peuples dits "arctiques" (Inuit, Sâmes, Évenks, etc.), peuples premiers, ont développé des modes de vie très adaptés aux conditions de vie difficiles (climat très froid, végétation clairsemée, nuit polaire, etc.). Quoique ces peuples soient répartis sur une surface immense, et que leur nombre soit relativement faible, leurs vêtements, leurs outils, leurs techniques, leur organisation sociale, leurs éléments culturels ont une ressemblance frappante, qu'ils soient originaires de Sibérie, du nord de l'Europe ou de l'Amérique arctique.

9 Même si les peuples autochtones de lArctique bénéficient dune bonne représentation politique dans leur pays, cela ne garantit pas toujours la reconnaissance ni le respect de leurs droits. Les peuples autochtones de lArctique ont exprimé leur opinion politique de plusieurs manières : Le Conseil de lArctique a été crée en 1991 pour répondre aux menaces communes pesant sur lenvironnement de lArctique et limpact de la pollution sur ses écosystèmes fragiles ». Le Conseil a pour membres le Canada, le Danemark (Groenland, Iles Féroé), la Finlande, lIslande, la Norvège, la Russie, la Suède et les Etats-Unis. Au moins deux fois par an, ce Conseil se réunit et propose des pistes de travail pour améliorer le bien-être économique, social et culturel des peuples du froid. Comment défendre les droits de ces peuples?

10 Au fur et à mesure des contacts effectués par les Occidentaux et les Russes avec les populations de l'Arctique, celles-ci ont vu leur organisation bouleversée. Progressive ou brutale, la sédentarisation est allée de paire avec l'occidentalisation ou la russification des modes de vie. Cependant, la fin du 20e siècle a vu émerger les revendications des communautés arctiques les plus nombreuses et les mieux organisées qui font valoir leurs droits à contrôler la gestion de leur territoire.

11 Les Inuit Les Inuit, qui sont rattachés politiquement à 4 nations (Russie, USA, Canada et Groenland), sont près de Le groupe le plus nombreux (plus de ) se rencontre au Groenland, avec les Kalaallit de la côte ouest et les Ammassalimiut de la côte est.

12 Un peuple qui a du sadapter… Camp de chasse inuvialuit au début des années 1960, région d'Aklavik. Touchés par la misère et même la famine, le gouvernement canadien commença à inciter fortement les gens à quitter leur mode de vie nomade. Ils encouragèrent la vie dans des villages permanents parce que cela semblait faciliter l'administration de la sécurité sociale et en amoindrir le coût. Tuktoyaktuk (ouest de l'Arctique canadien) une des villes inuites modernes. ( David Morrison) des-inuits-du-canada2

13 La chasse sur glace de banc est devenue plus dangereuse: Dislocation plus précoce de la glace marine à lautomne et au printemps Climat plus imprévisible et des vents plus forts et plus fréquents. Températures plus extrêmes Déclin du nombre et de laire de distribution des mammifères, et notamment des phoques. Les chasseurs prennent à présent de petites embarcations pour se rendre à la limite de dislocation des glaces pour plus de sécurité. Aujourd'hui, par endroits, la glace n'est plus assez solide pour supporter le poids d'un traîneau ou d'une moto neige. changements.html Et doit encore sadapter…

14 Un habitat en danger Les Inuits de Shishmaref, une île du nord- ouest de l'Alaska, ont reçu une aide de 150 millions de dollars pour faire face à l'érosion des côtes et aux dégâts provoqués par les vagues ; les Yupiks de Newtok vont être déplacés sur une colline, de nombreuses maisons se sétant effondrées. En 1997, l'école du village se trouvait à plus de 200 mètres de la mer. Aujourd'hui, elle se trouve au bord de la mer.

15 Un peuple menacé? La pollution par les métaux lourds fait courir de graves dangers aux communautés inuites locales: stérilité, avortements spontanés, atteintes du système cérébral, les effets touchent particulièrement les enfants et les femmes enceintes. (Santé Canada, 2004, 2007; PNUE, 2002). Des études prouvent que les niveaux de concentration en plomb dans le sang maternel y sont parmi les plus élevés des populations du cercle polaire. Femme inuit et son bébé en habits traditionnels, Nunavut, Canada

16 Nunavut La création du Nunavut, en 1999, troisième territoire de la Fédération canadienne (composant 85% de la population de lArctique québécois) marque la reconnaissance institutionnelle dune identité polaire. Ce territoire est dirigé par un gouvernement autonome. Nunavik possède de véritables prérogatives en matière de développement local, des droits de pleine propriété et des droits miniers. Lautonomie économique et une indemnisation financière à la population ont été accordées. Les fonds dindemnisation sont gérés par une holding, Makivik, qui a acquis la plus importante compagnie daviation de lArctique (First Air) ; investi dans une flotte de pêche industrielle (pêcheries Seaku), une filière de transformation alimentaire (Nunavik Arctic Foods), des activités de promotion industrielle et la valorisation de programmes culturels.

17 Le Nunavik, un modèle économique et politique régional nouveau Lentente Sanarrutik (accord signé en 2002), offre à la région Nunavik trois axes majeurs de développement: - lexploitation du potentiel hydroélectrique du Nunavik - la valorisation du potentiel minier du Nunavik. Les Inuits ont déjà signé un important accord minier sur le nickel du littoral Nord, sur lequel ils percevront des dividendes sur une période de 25 ans. - la mise en place dun réseau de 11 parcs nationaux. Lors de la signature de Sanarrutik, Pita Aatami, président de la société Makivik, a déclaré: « Après avoir signé cette entente, je peux montrer aux jeunes Inuits quils ont désormais un avenir ». Daprès, E. Canobbio, Atlas des pôles, Autrement, 2007

18 Le Groenland Le Groenland est le seul état dont le territoire est situé presque intégralement à lintérieur du cercle polaire arctique. 80% du pays est recouvert par une immense calotte glaciaire d une épaisseur maximale de 3400 mètres : l Inlandsis

19 Vers un état indépendant? Le Groenland bénéficie dune autonomie politique au sein du Royaume de Danemark depuis 1979, et en 2008, lors dun referendum sur une indépendance plus grande, les électeurs ont choisi daccroitre cette autonomie et notamment de faire du groenlandais leur langue officielle au lieu du danois. Le développement économique est fragile, centré sur la pêche, un tourisme naissant et un élevage ovin expérimental. Cest un champ dexpérimentation de lautonomie inuite mais il ne peut se passer de laide financière du Danemark ( et de lUE…).

20 La Laponie Le peuple Saami ( souvent désigné par Lapon) se localise dans le nord de la Suède, de la Norvège, de la Finlande et une petite partie de la Russie. La Laponie (appelée aujourdhui Sapmi) bénéficie dun statut dautonomie depuis Un des plus grands groupes autochtones en Europe: et personnes dont la moitié en Norvège. 10% des Sâmes pratiquent l'élevage transhumant de rennes, l'essentiel de la population sâme exerçant d'autres activités : agriculture, pêche, industrie, activités tertiaires. On assiste à une montée des revendications linguistiques, économiques et écologiques qui peuvent sexprimer dans les parlements sâmes en Norvège, Suède et Finlande, alors que les pressions foncières sur leurs pâturages sintensifient avec les projets miniers et le tourisme.

21 Les "Petits Peuples du Nord de la Russie" Mosaïque de 43 peuples autochtones en Si le système soviétique a abouti à une précarisation sociale et identitaire des autochtones, il a aussi contribué à la revendication actuelle dune autonomie politique et la création du RAIPON (Association des peuples du N, de la Sibérie et de lExtrême-Orient russe)

22 Pour le RAIPON, un premier combat: La mise en œuvre effective de la loi signée en 2001 par Vladimir Poutine. Un texte dont les décrets dapplication ne sont toujours pas parus en 2010 qui donne aux autochtones priorité pour lexploitation des ressources renouvelables (pêche et chasse) du territoire sur lequel ils vivent et prévoit le versement en leur faveur de dividendes sur les gains procurés par les richesses du sous-sol.

23 Jusque quand vivre de manière traditionnelle? Les Nénètses (parfois orthographié Nenets) ou Nénéens, Ненцы Nentsy en russe, sont un peuple autochtone samoyède de Russie vivant à proximité du cercle polaire. Ils constituent la plus importante des 26 ethnies de la Sibérie. Leurs activités sont menacées par celles des industries minières, pétrolières et gazières.


Télécharger ppt "Observation de la banquise SEPTEMBRE 1979 SEPTEMBRE 2003 © NASA © Patrick J. Van Hove."

Présentations similaires


Annonces Google