La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATTENTION ATTENTIONS ATTENTIOS ATTENTION TTENTION TTENTIONS TENTIONS TENTION ENTIONS ENTION TIONS NTION SION SIONS IONS ION ON ONS NSN S N ! ! O.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATTENTION ATTENTIONS ATTENTIOS ATTENTION TTENTION TTENTIONS TENTIONS TENTION ENTIONS ENTION TIONS NTION SION SIONS IONS ION ON ONS NSN S N ! ! O."— Transcription de la présentation:

1 ATTENTION ATTENTIONS ATTENTIOS ATTENTION TTENTION TTENTIONS TENTIONS TENTION ENTIONS ENTION TIONS NTION SION SIONS IONS ION ON ONS NSN S N ! ! O

2 EXPLICATION DUN GRAS MAIS RIEN t h puis t è …Moi aussi jy ai cru!

3 m m m m m m m AAAAAAAA A AA AAA AAH A A H A A H h ii e taime cacahuète EEEEEEE E EEE HH E moi aussi tèm tem tm thème tème taime tèm taim Wouii Wouii Wouii il y a tant dmm Wouii Wouii Wouii !!! … !!! … !!! … !!! … !!! … !!! … !!! … !!! … !!! « » taime Cri « » taime tant « » moi aussi « » n X u X e X s X o X u X s X le X v X e X n X t X c X h X a X u X d Wouii Wouii Wouii ya du soleil partout Wouii Wouii les prairies sont belles le sable fou ( ) W ( ) O ( ) U ( ) I c h r y s a n t h è m e à d e u x r o u e s v i e n t s u r m o n t a n d e m à c h a t o u i l l e s xXxXxXx dis tu dis oui xXxXxXx dit tu le dis xXxXxXx WOUII !!!!!!!!!!!!!!!! WOUII !!!!!!!!!!!!!! WOUII S S DIS S S TU S S DIS S S OUI S S S * S * S * S * S * S * S * S * S * S * * * * * * * *

4 voitures sur le camion C O N V O I S sortie dautoroute camions dans le train sortie dautoroute le train dans le tunnel le tunnel sous la manche sortie perturbante le pull dans larmoire larmoire dans la chambre sortie dautoroute la chambre dans la maison la maison sous le ciel bleu

5 Mathilde, jai perdu mon jouet. Monte sur le trottoir! Je veux mon klaxon. Monte immédiatement sur le trottoir! Non! Jveux mon claque son. Le camion! Trop tard; cest pas vrai; encore une de r e n v e r s é e LAUTOMOBYLETTE GYRAFOIRE interdit aux carrosseries contradictoires bidons dessence sabstenir de crier gare. Tourner de lœil au prochain giraproie. Vaches lunatiques, fermez vos fenêtres. Conduite à droite ivresse en danger. Brouillard givré roulez débrouillard sortie obligatoire tous au bal. voie en déroute conduire sans permis. attention chutes dingratitudes Chaussée glissante sans issues. ruelle dangereuse écrasez-vous. chaussée trouée croisement de doigts conseillé alcool au volant arbitre au ballon ralentir sans s e p r e s s e r p e r m e t aux p a y s a g e s de r e s p i r e r Les lignes blanches sont nocives au cerveau Pas sage sos pour vrouummvroum pieds thons sûrs vrroum vrroum teuf teuf tef tefteftefteuf tef tef tef

6 Dans le vide plein dex tensions sibyllines de labîme, ne pas en dire plus provoquerait des orgasmes

7 ETRE ANGE ETRANGER Jirouloir calorifugue pitasume Plamelon Talunet arrive. Il arrive que non chat lamant lintrumental provinciel dépende daviatiques circomplexes éthernuant des plupluplis calsinusium …même si contradictionnelle tartilunée mouche adroitement septentrijournal ventrisoleil accloché au furyeux ping pong peingroin MUTONS MOUTONS Un crapovase affecté de capitales express se terrait dans un trou danguille. Deux amis don à farine mécanique passant par là lui lancèrent un calcactus à extraire lespoir. Le plus ami cal des deux compas gnons lui dit alors: « Recule pour mieux sauter mais nempêche pas tes crapolaroïdes fesses de montrer aux babouches comment bien jongler pournepasperdre la face MISS TAIRE MINUS Morte de rire la mort fait son bruit avec des lubies desturgeons brocantés aux spirales épatées par les miroirs analphabètes. Jeté à la pou belle lœil donne une leçon de principe aux doigts qui lont suivi: Les chaussons aux parapluies se succèdent, les pépins à manche fluviale restent. UN CURE YEUX BEAU NHOMME Avec ses guibolles de vertu canibulle, et son crâne de traversoin prétexte, linnombrable interprêteur arpenta les culinerfs programmes crépis dapostéoses filandroiteuses. Et le silence foulatracaufroctraque rentrez vos chewing-gums sinventa un nouveau tire- bouchon à bretelle. Caniculiche très hot dog en vue Sloc bodyblog scrom dome didologue lhomme était couru davance. le tour de France naura pas lieu.

8 LA M I C U L T U R E ô prophète en ton pays riche ruche deviendra roche croche croche croche cloche suis une autant tic déesse en tiques i i i i i i i ii HA HA HA HAAAA HA HA lapiculture nest pas une pomme POMME DE RAINETTE ET POMME DAPI PETIT TAPIS ROUGE Adam ne se mange pas POMME DE REINETTE ET POMME DAPI PETIT TAPIS VERT lécho logique écho lierre na rien compris DEUX LEVRES PLUS QUELQUES LIEVRES petit à petit lélève grandit B A I S E R S MIEL POMME DAMOUR J E V O L E i i i i i i i s u i s qui vole pomme vole un homme qui vole une pomme vole un homme qui vole une pomme stridulent les u n s a b l i e r grincheuses sorcières vole un homme qui vole une pomme vole un homme qui vole une pomme affublées dune queue flasque en guise de nez nu phare dos quelles en r u u u u u u u u u u u u u g i s s e n t e n c o r e } } chanter une

9 A HAUTEUR DES LAMPES LA RAISON un raisin noir Jeanne roule sur le carrelage tacheté les miroirs sont vides les rideaux en papier la porte Un raisin noir Jeanne tourne autour dune flaque sourde la porte la porte Tabou rets chaises bancs tables tableaux avant de vous afin que les costumes ne vous reconnaissent VEILLEZ A VOUS ANNONCER CE NEST PAS LA PREMIERE FOIS QUE sur un sol bredouille Jeanne un savon rose la porte et un raisin noir perdent la raison Jeanne la carte lapporte de suite à hauteur des lampes bonsoir SUCRESELPOIVReCORNICHONS AILPAINMOUTARDEPOIVRONS SALADEFRITERÔTITARTETATIN TRUITEGRATINPÂTESTOMATES chanter BLANCROUGELAITBIERE CAFEGRENADINEKIRSCH chanter DEBAT RACE DE VOS ACCES SOIR … c r i e r

10 P E R V E N C H E ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) ) SOI YEUX comme des amandes ( ;( ;( ;( ;( ;( ;( ;( ;( ; e n c e i n t e s d e c o u l e u r s ((((((((( O ))))))))) QUINTREPIDE VOUDRAIT PRENDRE ((( )))DASSAUT ))))))));;; ;;;(((((((( brodés de dociles cils ;;;;;;;;((( o O o )));;;;;;;; Les plus ))) ((( beaux au monde viennent viennent ( ) depasser ??????????????????? V O S Y E U X oOo ????????????? ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( ( S O L E I L …………………....

11 il paraît que ce n est pas à moi dêtre pressée par les cycliques virgu les même si lendi man ché silence en sau tillant se coue sa tête déchan til lion nage poly phoné ti que a écha fau dage épi dermique hic bien sûr mais je voud rais des verbes au chocolat et racon ter des avec moi je vous sou riz je vous sou vous sou riz rets riz peu !!! vous jouiez si rets ra un is … uas si je … POEME A PLUSIEURS VITESSES ()

12

13

14 le nez dans lengrenage tous toussent et se poussentpour les pouces vous repasserez je préfère mon mousse dis-le lui ! dis-le lui ! dis-le lui ! dis-le lui dis-le lui dis le un peu, presque officiel, le persil, ce nest pas difficile Louis quil senomme danslenoirdefumée Pourquoi? lui aussi a la frousse, les carottes se mangent hier dans ma mandarine jai trouvé trois narines P O E M E A DOIGT.

15

16 L E M O T E U R A C I R C O N S P E C T I O N

17 gr grro io grrr uit ioo le n t r o p i e le n t r o m e r l e ui ui o ui ui o hui huit la n t h r o p o m é s a n g e souhaitent uit a r d e m m e n t une c h a r n e l l e e n t r o t o u p i e zut tz tzu u t tz tzu u i ui tzt hélas hélas bzzzuit il ny en a plus u i u iit les boulangers les ont uit fuit vendues hu it bzt au jardinier rrro boo pour les semer afin quils germent en bzuits croustillants croissants dépourvus de prises électriques Vi Z vzzz ii i z vui vuit vui z z l entrepôt pot pote l entre t i e n t i e n n e ghro bzt grouic u i grououik lentremets mais mais mais mais mais à ta ton cherchent à tâtons tâtons ah non leur uit uit uit vvv sang blanc dentrecôte grit grui uuit zhoogrrr zzhogr Yuppie! lentremetteur en scène u i bzuit les recycle en dinéditsbz bzzzuit entrechats qui minaudent mui i ui ui après tournedos f i l a n t s u r f e r grands entrelacs venteux vvvvvou vvvvvv wwwww u i vvvvvv hu it d é c r o i s s a n c e e t e n t r e p r i s e

18 vite q u e j e f i l e chez le c o u t u r i e r les c r o c o d i l e s r i e n t l e s l i o n s p r i e n t larc-en-ciel s e n r o u l e à ma trompe à p a s d e l o u p l e s g i r a f e s m e r a t t r a p e n t et je nai pas de fourrure C R O C O I D Y L L E AVISAUXÉTOURDISAVISAUXÉTOURDIS LESJOURSDEFLAQUESLESJOURSDEFLAQUES GRIFFÉESLARC-EN-CIELGRIFFÉESLARC-EN-CIEL TIRANTSESFLÈCHESTIRANTSESFLÈCHES SURLEURPRÊT-À-PORTERSURLEURPRÊT-À-PORTER LESCOUTURIERSNELESCOUTURIERSNE TRAVAILLENTQUELATRAVAILLENTQUELA NUITJETEZUNOEILNUITJETEZUNOEIL D A N S L A P O C H E D U N TAILLEURVOUSTAILLEURVOUS VERREZCOMMENTVERREZCOMMENT 67SOLEILSYBLOTTIT67SOLEILSYBLOTTIT DANSLAUTREUNEDANSLAUTREUNE GRENOUILLEQUIGRENOUILLEQUI SEGROUILLESEGROUILLE DESSUYERLESDESSUYERLES GARGOUILLESGARGOUILLES DUSAFARI-DÉFILÉDUSAFARI-DÉFILÉ BROCHÉDEVOSYEUXBROCHÉDEVOSYEUX

19

20 Berlin lenchanteur fit deux petits Paris Oh Ah ooh aah quil perdit ahh où où où A T r i e s t e pardi! P e u à p e u l e s g r o t t e s s e f f r i t e n t Les mineurs mangent trop de stalagfrites L e t e m p s ce s t de largent non si si non si si si si non si non non non letemps cest la r t des gens Les fleurs sont à la lingerie e n t r e les b r a s dun o u r s p o l a i r e é c r a s é par le f e r à défaire fécule tranchée ciel o r a g e u x les ongles sont e n g r è v e l e s a v o i r soulage c r i m e m e r c i d ê t r e t o i Cest t r è s bon une poire miam! uneautrecrème? R e q u i e m à rebours Fugue à t a l o n Le paradis cherche ses aillllllllllllles Ne pestez pas N étudiez pas Ne viiiiiiiiiiivez pas r i e n na encore été dit Langue de bœuf à lenvers lhiver sera veuf et plus longue la poule à pondre son œuf tout noeuf hibouxc h o u x cailloux f o u s troupouloupcou touxrouxtatous houx bijou cou onditdabordbonjour ensuite on prend le couloir une fois la surprise passée on découvre les murs Ondée de kkkk kkcannelle puis zeste dorange le p a r a d i s ne sait pas senfer Roses bleus oranges mauves jaunes les cornichons v o u s saluent Le vinaigre s e s t é v a n o u i Heps b i c e p s Heps concepts Un f a n t ô m e p a s s s se par la p o r t e Ne pas se trompeter l e s néontropes s e c a s s e n t Les c a m é l é o n t r o p e s aussssssssssssssss si 2 cargotaquinés par un escargot qui sème un peu dUmour récolte g r a n T amour saveur v e r t u e u s e n e p a s p a s s e r i n a p e r ç u e e n s u e u r la suie s e s s u i e L e s pincettes p i n c e n t Le p r o g r è s cest bien Les r e g r e t saussi à d e u x doigts du trottoir au r a l e n t i l e s g é r a n i u m s m o r d e n t à l h a m e ç o n Lime à r e s s o r t s t i s s a n t lame à e s s o r e r la chair terminer ses études c e s t sain Ne pas octroyer de bons points a u x gagnants d é r a n g e les virgules ; parfois C h a s s é d un m é g a l o p e c o n f e t t i s lhypnopopotâme en r i g o l e e n c o r e Moins plus plus m o i n s p l u s foins plis plisse Avec l e l e vain ce s tsif a c i l e Sur la p l a q u e de chocolat le Cervin ne f o n d toujours pas A dû perdre sa bouche le s o l e i l C o u l e u r s Démissio n ne z Les feuilles sont v o l a g e s Les arbres chauves zygote zygène zi goteau zigomatiqu zinzolin zinzin zinzinule zazou zé zététique zoolâtre zizanie zoophyte zut zutiqe zoopsie zombi zirconite zir conium zéphy zip zellige zakouski zu zingibéracées zzz ymotique zythum DEUX TROIS QUATRE + SEPT CAILLOUX

21 un éléphant à genou sur une estampe estompée

22 le paradis perd de précieuses À faire le malin chaque matin minutes. Chut ! Ses a n g e s peuplent mon plumier. Lun a perdu la face. Un autre sest perdu de moitié, haïssant celle qui lui restait. Le quatrième passe son temps à le chercher. Le suivant, toujours la tête à lenvers ne le retrouve plus. Celui qui a perdu sa langue la remplacée par une limace qui à chaque fois quil ouvre sa bouche fait de sales grimaces. Un autre, parti à la recherche de la paix, a trouvé sur son chemin une chose incroyable: la guerre, agenouillée à ses pieds. Le treizième, cherchant sa tête en lair, a déchiré les nuages qui la retenaient. Tombée des nues elle fit grise mine, quelque peu dispersée elle se mis à c r i e r famine. Interrompu dans sa glorieuse ascension, et tenant à ses délicates oreilles, le soleil la punit. Cétait midi. À son tour la nuit t o m b a. Plouf, quelle fit. Ayant perdu ses esprits elle prit la tête pour une pomme bien mûre. Et là, et là, lunivers retint sa respiration. C é t a i t m i n u i t e t l e m a l i n r i a i t r i a i t r i a i t riait !

23 Sans partage une musaraigne j e règne eh oui rien de plus n o r m a l p u i s q u e j e s u i s ! !! o o o

24 le colonel ombrelle mautorisez-vous je voudrais vous céder mes bretelles des bretelles de Bretagne toutes en dentelle c r o c h e t é e s e n m o t R j e n a i p a s l a t ê t e e n l a i r j e s u i s l e c o l o n e l o m b r e l l e qui fait le pin son mautorisez-vous ne peut voler sans ailes à v i d e r l a p o u b e l l e i l y a t r o p d e c o u r a n t s d a i r e t j e c r a i n s l a b a g a t e l l e potàmotchair bague au doigt tiens-toi droit Motorisez-vous motorisez-vous davantage charnelles sont les irondelles éternelles rebelles charmés par vos aisselles dailés gants cerfs-volants vous offrent P H R A S E S R E B EL L E S dede b e l e s j a r e t e l e s

25 LEVRES PERLEES DE RÊVES E L L E S E L E V E i l f a i s a i t b e a u i l f a i s a i t c h a u d t a m a i n é t a i t c o u l e u r d a m o u r ta b o u c h e u n a c c u e i l l e s f l e u r s s y d é s a l t é r a i e n t ton ventre un rêve réussi la terre le prenait pour modèle d a n s t e s y e u x l a l u n e y a c u e i l l i s o n p r e m i e r s o u r i r e d e m a i n i l s e r a r o u g e e t l h i r o n d e l l e p a i l l e t é e e n s e i g n e r a t a c h a n s o n a u x n u a g e s é c h e v e l é s B o n j o u r m o n c œ u r A s - t u b i e n d o r m i ?

26 . ! C A R T E P O S T A L E

27 . ÂME ARME LARME ALARME ET UN KLIBRE......

28

29 p e a u appeaux comme au soleil c r a p a u d s s o n t b e a u x denses danses cha - cha - cha chats chapeaux poussent puces pouces baisers v e r s vertiges hommes femmes voyous voyelles coacoacoa quoi M M M M M M M M M cors age sent ier ectopl asme ongl e amyg dale miro ir corolle car afe ami be cacah uète nage oire ban c ruba n fête virg ule gira fe mo ts jou e perr uque ceri se jo ue t mer le

30

31 Genève Septembre 2009 CH.CH Chantal Chatelain attention tentation


Télécharger ppt "ATTENTION ATTENTIONS ATTENTIOS ATTENTION TTENTION TTENTIONS TENTIONS TENTION ENTIONS ENTION TIONS NTION SION SIONS IONS ION ON ONS NSN S N ! ! O."

Présentations similaires


Annonces Google