La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Faculté déducation EDU 5670 Dimensions éthiques et juridiques du counselling Semaine 3: La prise de décision éthique Professeur: André Samson Ph.D..

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Faculté déducation EDU 5670 Dimensions éthiques et juridiques du counselling Semaine 3: La prise de décision éthique Professeur: André Samson Ph.D.."— Transcription de la présentation:

1 Faculté déducation EDU 5670 Dimensions éthiques et juridiques du counselling Semaine 3: La prise de décision éthique Professeur: André Samson Ph.D..

2 Plan de la présentation 1. Les formes de prise de décision éthique 1.1 La forme intuitive 1.2 La forme critique-évaluative 2. Modèle de prise de décision éthique 2.1 Les avantages 2.2 Les étapes à suivre 3. Approche inclusive de lACA et exercice pratique 3.1 Une approche inclusive en six étapes 3.2 Application : exercice pratique EDU semaine 3: La prise de décision éthique

3 1. Les formes de prise de décision éthique 1.1 La forme intuitive EDU semaine 3: La prise de décision éthique Le raisonnement moral ou éthique peut sélaborer à un niveau intuitif. En dautres termes, il sagit dun type de comportement qui est intuitif. Lintuition: capacité de percevoir à partir de ce que lon ressent. Les sentiments (sentir : percevoir quelque chose par lintuition) -

4 1. Les formes de prise de décision éthique 1.1 La forme intuitive (suite) EDU semaine 3: La prise de décision éthique Certains comportements qui ont une incidence morale ou éthique, ne font pas lobjet dune délibération. Toutefois, après coup, ces mêmes comportements peuvent faire lobjet dune certaine forme de réflexion. Cest le cas des actes de nature héroïque. Ces actions sont motivées par une forme de sensibilité morale.

5 1. Les formes de prise de décision éthique 1.1 La forme intuitive (suite) EDU semaine 3: La prise de décision éthique Cette forme de sensibilité morale se retrouve à des degrés divers chez les individus. Dans un cas de détresse, la réponse peut être héroïque comme lâche ou dépourvue de toute sensibilité envers autrui. Mais, dun point de vue subjectif, les deux types de réaction peuvent se justifier ou du moins sexpliquer.

6 1. Les formes de prise de décision éthique 1.1 La forme intuitive (suite) EDU semaine 3: La prise de décision éthique En dautres termes, est-ce que lintuition peut guider le comportement dun professionnel à lendroit de son client ? La question qui se pose est la suivante: est-ce que la forme intuitive de prise de décision éthique est souhaitable dans un contexte de relation daide ? Parce que ce type de comportement nest que difficilement justifiable. Lintuition, à elle seule, nest pas suffisante. La réponse à cette question est non.

7 1. Les formes de prise de décision éthique 1.2 La forme critique-évaluative EDU semaine 3: La prise de décision éthique Une décision éthique adéquate doit se fonder sur un processus qui tient compte de plusieurs aspects: Les règles de pratique professionnelles. La théorie pertinente. les normes éthiques en la matière. Il sagit donc dun processus qui invite à la critique. Cest-à-dire à la prise en compte de tous les éléments constitutifs dune problématique de nature éthique. Ce type de processus protège les personnes contre larbitraire dune simple intuition et assure une forme de justice.

8 2. Modèle de prise de décision éthique EDU semaine 3: La prise de décision éthique Il importe dabord de souligner que toute décision éthique ne fait pas nécessairement lobjet dun long et laborieux processus de réflexion éthique. Certaines situations réclament une réaction rapide et ajustée. Alors quest-ce qui protège le public dune simple réaction intuitive? Dabord une formation adéquate. Une connaissance des codes déthique. Une expertise spécialisée, si nécessaire.

9 2. Modèle de prise de décision éthique 2.1 Les avantages EDU semaine 3: La prise de décision éthique Il arrive souvent quune problématique de nature éthique soit une cause de stress importante chez les professionnels de la relation daide. Ils peuvent se sentir seuls et isoler lorsque ce type de situation survient. Lutilisation dun modèle peut prévenir la prise de mauvaises décisions et maintenir le niveau de stress à un degré acceptable et gérable.

10 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique A)Première étape : Identifier la problématique et élaborer des pistes de solutions. Lorsquune situation problématique survient, il faut dabord qualifier cette problématique. En dautres termes quel est lenjeux éthique qui confronte le professionnel impliqué ? Une fois la problématique clairement identifiée, il faut élaborer des pistes de solution ou clairement décrire les différentes alternatives qui se présentent. Il serait préférable de documenter le processus de prise de décision.

11 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique B) Deuxième étape: Consulter le code déthique. À létape suivante, il faut consulter le code déthique de son association professionnelle. Importance dêtre au fait des lois qui sappliquent en la matière. Il arrive que certaines associations publient des suppléments à leur code déthique. Ces suppléments facilitent une compréhension plus approfondie des codes et de leur application. À ce sujet, lon peut citer le « Counselling Ethics Casebook 2000» de lACC; le « Counselling Ethics: Issues and Cases 2006 » de lACC.

12 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique C) Troisième étape: Consulter la réglementation et la jurisprudence pertinentes. Certaines lois ou réglementations sappliquent à la pratique du counselling. Ces lois peuvent être fédérales ou provinciales. Ces lois peuvent varier selon le champ de pratique ou le lieu dexercice. La responsabilité de sinformer revient impérativement au professionnel de la relation daide. Plus particulièrement, les lois régissant le statut de mineur, les droits et obligations de ladulte par rapport au mineur. Il faut aussi tenir compte des lois comme, la loi de la protection de la jeunesse, la loi de la curatelle publique.

13 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique D) Quatrième étape: Amorcer une recension des écrits. Il peut arriver quune recension des écrits soit des plus utile. Ce type de recherche donne une profondeur et une perspective à la réflexion éthique. Dailleurs, le Counseliing Ethics Casebooks (2000) contient quelques textes de cette nature. Il serait souhaitable que les conseillers amorcent une recension des écrits à titre préventif et ce, en tenant compte des enjeux particuliers de leur champ de pratique ou de spécialisation.

14 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: Application des principes et de la théorie. Lentreprise de recherche et de réflexion éthique a pour but déclairer et de justifier une décision de nature éthique. Mais, la recherche procure rarement une réponse claire et à lapparence définitive. Une bonne compréhension des principes éthiques favorisent une mise en application cohérente et ajustée. En éthique, des principes fondamentaux gouvernent la comportement. Il importe de prendre en compte ces principes lors dune réflexion éthique.

15 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: Application des principes et de la théorie. (a) Le respect de lautonomie du client Il sagit de respecter la liberté et la dignité inhérente à la personne. Cela implique que la personne dispose de la liberté nécessaire pour faire des choix. En dautres termes, la personne est responsable de sa vie. Le professionnel doit donc respecter cette autonomie et non pas la restreindre. Mais, cette liberté peut sexercer dans la mesure où la personne est consciente des conséquences de ses choix. Par exemple, lâge ou la maladie mentale peuvent oblitérer lautonomie de la personne.

16 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: Application des principes et de la théorie. (a) Le respect de lautonomie (suite) De ce principe découle le droit à la vie privée. Lautonomie implique que cest le client qui a le pouvoir de contrôler les informations concernant sa situation. Cest pourquoi il faut obtenir un consentement éclairé de la personne Cest pourquoi, il faut aussi assurer la confidentialité des renseignements.

17 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: Application des principes et de la théorie. (b) La non malfaisance (ne pas causer de tord) Un second principe éthique fondamental est celui déviter de causer un tord à autrui. Cela implique que les procédures utilisées sont connues et maîtrisées par le professionnel. Il faut utiliser des approches ou techniques validées par la recherche scientifique.

18 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: Application des principes et de la théorie. (c) La bienfaisance Un professionnel a le devoir daccomplir le bien. Il faut donc que les interventions thérapeutiques soient bénéfiques pour le client. Il faut aussi que lintervenant exerce sa profession à lintérieur de son champ de compétence. Lobligation nest pas de garantir un résultat, mais de faire de son mieux selon les règles de lart généralement admises.

19 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: Application des principes et de la théorie. (d) La justice Le principe de justice est le devoir dagir dune manière qui est non discriminatoire. Donc, il faut éviter tout comportement qui enferme la personne à lintérieure de biais ou de préjugés. Ces préjugés peuvent être en relation avec lâge, le sexe, lorientation sexuelle, la race ou lorigine ethnique. Cest aussi tenir compte des besoins particuliers de chaque individu. Par exemple, le principe de justice invite le conseiller à accueillir les personnes qui sont économiquement défavorisées.

20 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: Application des principes et de la théorie. (e) La fidélité En recherchant la fidélité, le conseiller vise à être le serviteur de la vérité et de la loyauté. Cest lassise du lien de confiance qui doit normalement sétablir entre un conseiller et son client. Ce principe prend toute son importance si lon prend en considération létat de vulnérabilité du client. À cause de cet état, laidé doit pouvoir compter sur la parole de son aidant. Mais, il sagit dune franchise qui se veut bénéfique et non pas brutale.

21 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique E) Cinquième étape: (b) : Application des principes et de la théorie. (f) Les conflits entre les principes Un cas particulier peut créer un conflit entre les différents principes. Le but ultime de laction du conseiller est de ne pas causer de tord à son client. En fait, chaque cas en est un despèce. Il est nécessaire de tenir compte de tous les éléments. Cependant, la protection du client demeure une valeur primordiale dans la pise de décision en relation daide.

22 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique F) Sixième étape: Consultation auprès des pairs Lopinion dun collègue peut aider, tant au plan professionnel, éthique que personnel. Mais, lidentification dun client doit être fait avec son autorisation ou celle de son autorité légale. Dans le cas contraire, il faut toujours protéger lidentité du client. Un étudiant supervisé doit impérativement consulter son superviseur.

23 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique G) Septième étape: La délibération personnelle Cest létape de la prise de décision. Les considérations personnelles peuvent entrer en ligne de compte, cest-à-dire léchelle des valeurs du conseiller. Il faut être en mesure de réduire les conséquences néfastes pour soi-même.

24 2. Modèle de prise de décision éthique 2.2 Les étapes à suivre EDU semaine 3: La prise de décision éthique H) Huitième étape: Informer les parties impliquées Le client doit être généralement être la première personne à être informée. Les autres parties doivent être informées dans la mesure où cela est nécessaire. Dans le cas des étudiants(es), les superviseurs doivent être informés.

25 Étude de Cas EDU semaine 3: La prise de décision éthique Un conseiller dans une école secondaire voit chaque semaine un étudiant de onzième année, âgé de 17 ans, nommé John. Le conseiller est parvenu à établir une bonne relation de travail avec John. Un jour, alors que John parlait de son travail à temps partiel dans un magasin dordinateur, il dit au conseiller quil volait de temps en temps des articles de ce magasin quil vendait ensuite pour se faire un peu dargent de poche. La consultation a été initiée par les professeurs de John. Ils lont envoyé chez le conseiller parce quil dérange souvent ses professeurs et ses collègues en classe. Il le rencontre deux à trois fois la semaine. John vient souvent le voir pour juste se défouler, puis il retourne travailler en classe. En écoutant attentivement les détails fournis par John, le conseiller se rendit compte quil sagissait dun vol très sérieux. Que faire ? Car il a dit à John plus dune fois: « Les choses dites dans mon bureau ne sortiront jamais dici. »

26 Étude de Cas EDU semaine 3: La prise de décision éthique Questions Questions 1. Quel est le principal problème éthique dans cette consultation ? 2. Quels sont les articles du Code déthique de lACC qui sont pertinents ? 3. Que dit larticle portant la confidentialité et concernant cette situation précise ? 4. Quels sont les principes éthiques qui sont dune importance majeure dans cette situation ?

27 3. Modèle intégré de lACC 3.2 Application: exercice pratique 1. Quel est le principal problème éthique dans cette consultation ? Le conseiller avait promis la confidentialité, mais laction de létudiant est illégale. Le voleur sera peut-être découvert un jour et John sera alors sérieusement dans le problème. Que faire pour contribuer à long terme à son bien être ? 2. Quels sont les articles du Code déthique de lACC qui sont pertinents dans cette situation ? Les articles B2. la confidentialité; B3. Devoir de prévenir; B4. Droits des clients et le consentement éclairé. EDU semaine 3: La prise de décision éthique

28 3. Modèle intégré de lACC 3.2 Application: exercice pratique 3. Que dit larticle sur la confidentialité concernant cette situation précise ? Quelle est la clause dexception de cet article qui sapplique dans cette situation ? La loi exige le bris de confidentialité dans cette situation. La situation de John pose des risques réels et imminents pour la société et sa propre personne. Lors du consentement éclairé, le conseiller aurait averti John sur les limites légales de la confidentialité. 4. Quels sont les principes éthiques qui sont dune importance majeure dans cette situation ? Parmi les six principes identifiés précédemment, trois sont en jeu dans cette situation: les principes dintérêt social, dautonomie ou de responsabilité, et de bienfaisance. Le conseiller tentera de rendre son client conscient de ses responsabilités envers la société, et de son bien être personnel. EDU semaine 3: La prise de décision éthique

29 3. Modèle intégré de lACC 3.2 Application: exercice pratique Tenant compte des principes qui sont en jeu dans cette situation, quels sont les risques et les avantages dagir selon ces principes ? Quelles sont les conséquences daller rapporter les vols de John à la police ou à son superviseur ? Quadviendrait-il si le conseiller décidait de se taire et doublier tout simplement ce problème ? Sans identifier John, le conseiller se propose de débattre ce problème avec un de ses collègues. Celui-ci le conseille daller immédiatement le dire au directeur afin de se protéger. Doit-il suivre ce conseil ? EDU semaine 3: La prise de décision éthique

30 3. Modèle intégré de lACC 3.2. Application: exercice pratique Quel est le plan daction suivi par le conseiller de John ? Le conseiller prend une petite marche dans un parc. Il confronte ses sentiments et ses émotions à cette situation. Puis il se décide de prendre une nuit de réflexion avant de se décider sur la procédure à suivre avec son client. Il poursuit sa réflexion en se posant plusieurs questions sur le sujet. Me sentirai-je de la même manière concernant cette situation si jy réfléchissais un peu plus longtemps ? Que deviendrai un jour mon client si je ne laidais pas à régler son problème ? Comment se sent-il après mavoir dit la vérité concernant ses vols ? EDU semaine 3: La prise de décision éthique

31 3. Modèle intégré de lACC 3.2. Application: exercice pratique Quel est le plan daction suivi par le conseiller de John ? Après avoir bien réfléchi sur les principales possibilités de décision envisagées, le conseiller pris la décision de faire un rendez-vous avec John. Il le rencontra et linforma quil devait rompre la confidentialité parce quil nagirait pas de manière responsable sil le laissait continuer à voler au magasin. Il tenta de lui donner la garantie de son aide et lui proposa plusieurs options pour rapporter ses vols aux autorités appropriées. Il lui dit quil était disposé de laccompagner auprès de ses responsables. John prit librement le décision finale et adhéra au plan proposé par son conseiller. EDU semaine 3: La prise de décision éthique


Télécharger ppt "Faculté déducation EDU 5670 Dimensions éthiques et juridiques du counselling Semaine 3: La prise de décision éthique Professeur: André Samson Ph.D.."

Présentations similaires


Annonces Google