La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Migrations et pays en développement 14 février 2008 Agence française de développement Paris Jeff Dayton-Johnson Centre de développement de lOCDE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Migrations et pays en développement 14 février 2008 Agence française de développement Paris Jeff Dayton-Johnson Centre de développement de lOCDE."— Transcription de la présentation:

1 Migrations et pays en développement 14 février 2008 Agence française de développement Paris Jeff Dayton-Johnson Centre de développement de lOCDE

2 2 Migration internationale et pays en développement Ordre du jour: 1.Ce quon croit savoir… 2.Ce quon connaît… 3.Ce quon peut faire…

3 3 Deux principaux messages 1.La bonne nouvelle : la migration peut contribuer à la réduction de la pauvreté mondiale 2.Une nouvelle inconvéniente ? Ni le développement économique en général, ni laide en particulier, ne pourront réduire les flux migratoires. Et ceci pour une longue durée…

4 4 Ce quon croit savoir… La migration internationale explose… La majorité des immigrés viennent de pays en développement : une crise humanitaire La fuite des cerveaux prive les pays en développement de médecins, dinfirmières et denseignants Transferts dargent: un substitut à laide

5 5 Ce quon connait… Source: Organisation des Nations Unies. % Migrants comme pourcentage de la population

6 6 Doù viennent les migrants vers lOCDE? Amérique latine (25,0 %) Mexique: 11,2 Porto-Rico: 1,7 Cuba: 1,2 El Salvador: 1,1 Jamaïque: 1,0 Colombie: 1,0 Rép. Dom.: 0,9 Brésil: 0,8 Équateur: 0,7 Guatemala: 0,6 Haïti: 0,6 Pérou: 0,5 Argentine: 0,4 Guyana: 0,4 OCDE Afrique (8.5 %) Maroc: 1.9 Kenya: 0.3 Algérie: 1.6 Angola: 0.3 Tunisie: 0.5Ghana: 0.2 Afrique du Sud: 0.5 Somalie: 0.2 Égypte: 0.4Éthiopie: 0.2 Nigeria: 0.4Sénégal: 0.2 Europe (13,5 %) Turquie: 2,6Russie: 0,8 Serbie - Monténégro: 1,5Bosnie-Herz: 0,7 Ukraine: 1,0Croatie: 0,6 Roumanie: 0,9ARYM: 0,2 Albanie: 0,8Biélorussie: 0,2 Bulgarie: 0,8Lituanie: 0,2 Asie (16,8 %) Inde: 2,5 Philippines: 2,5 Chine: 2,5 Viêt-Nam: 1,9 Pakistan: 0,9 Hong Kong: 0,8 Sri Lanka: 0,4 Indonésie: 0,4 Thaïlande: 0,4 Bangladesh: 0,4 Source: Base de données de lOCDE sur les expatriés et les immigrés, 2004/2005; Migrations intra-OCDE: 36 % 50 % avec Mexique et Turquie

7 7 Doù viennent les migrants moins qualifiés? Source: Base de données de lOCDE sur les expatriés et les immigrés, 2004/2005;

8 8 Migration de la main doeuvre peu qualifiée Impact plus fort sur la réduction de la pauvreté Réduction du chômage ou augmentation des salaires Transferts dargent plus élevés

9 9 Migration de la main doeuvre hautement qualifiée –Possibilité dun transfert de connaissances –Incitations dans le secteur éducatif –Mais, situation problématique dans les pays moins développés

10 10 Départs de diplômés universitaires (en %) Source: Base de données de lOCDE sur les expatriés et les immigrés, 2004/2005; Cohen and Soto (2001)

11 11 Transferts dargent: Importants, par contre…. Source: Statistiques de la balance des paiements du FMI; Tendance des stocks de migrants de lONU, Transferts par migrant par an ($US)

12 12 pourcentage Source: Fomin, Pew Hispanic Center Biens de consommation Éducation ÉpargneAutreInvestissement …plutôt sur la consommation Utilisation des transferts des migrants, Mexique 2005

13 13 Le développement, modérera-t-il les flux migratoires ? La logique économique : libéralisation, croissance création des emplois moins démigration Lévidence : lémigration augmente avec la croissance Périls dutiliser laide avec lintention de modérer les flux migratoires

14 14 Que faire ? Pays daccueil –Instruments flexibles pour permettre la migration circulaire –Directives pour le recrutement de la main dœuvre qualifiée –Actions concertées pour réduire les coûts de transaction des transferts dargents internationaux

15 15 Que faire Pays dorigine –Intégrer la migration dans les stratégies de développement –Des politiques macroéconomiques adaptées –Une meilleure gestion des ressources humaines mieux adaptées aux conséquences de la migration –Plus dinvestissement dans les réseaux de transport et de communication afin de réduire les coûts de mobilité interne

16 16 Pour de plus amples informations:

17 17 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Migrations et pays en développement 14 février 2008 Agence française de développement Paris Jeff Dayton-Johnson Centre de développement de lOCDE."

Présentations similaires


Annonces Google