La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Conférence internationale «Protection sociale et inclusion sociale» PANEL 2 Développer des approches économiques et sociales intégrées pour combattre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Conférence internationale «Protection sociale et inclusion sociale» PANEL 2 Développer des approches économiques et sociales intégrées pour combattre."— Transcription de la présentation:

1 1 Conférence internationale «Protection sociale et inclusion sociale» PANEL 2 Développer des approches économiques et sociales intégrées pour combattre lexclusion sociale au niveau local ===== La protection sociale dans la stratégie de développement (DSRP) du Sénégal Dr Ibrahima Dia Sénégal REPUBLIQUE DU SENEGAL

2 2 INTRODUCTION Le Sénégal a élaboré et mis en œuvre un document de stratégie de réduction de la pauvreté- document de politique économique et sociale qui : –détermine à moyen et long terme les objectifs pour la croissance et la réduction de la pauvreté, –définit des indicateurs sur létat de la situation économique et sociale et fixe les objectifs annuels et intermédiaires. –Les indicateurs et les objectifs sont justifiés par rapport à létat de la pauvreté –Ils sont conformes aux politiques poursuivies dans la stratégie. Le DSRP1 repose sur trois grands piliers –Création de richesses dans un cadre macroéconomique sain –Renforcement des capacités et promotion des services sociaux de base – Amélioration des conditions de vie des groupes vulnérables

3 3 Bilan DSRP 1 ( ) Faible, voire nulle, prise en compte de la protection sociale dans le DSRP I Labsence de protection sociale est un facteur de basculement des ménages dans la pauvreté Tous les ménages sont vulnérables face aux risques environnementaux, aux accidents, maladies, etc., surtout les ménages les plus pauvres Absence de vision et de stratégie claire sur la protection sociale constitue un obstacle à la prise en charge de la protection sociale dans les politiques publiques Par conséquent, sans un dispositif efficace de protection sociale et de gestion des risques, les résultats de la croissance et de la réduction de la pauvreté sont fragiles, les acquis réversibles. Nécessité dune perspective intégrée qui a fait défaut dans la conception et le processus de mise en œuvre et cela a réduit la visibilité nécessaire. Nécessité dinscrire la question des groupes vulnérables dans une perspective globale de protection sociale et de gestion des risques majeurs.

4 4 DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : la SNPS/GR Elaborer une vision commune à la place dune démarche incohérente et chaotique et des prise de décisions inspirées de lurgence du moment Mettre en œuvre une politique globale et un cadre unifié soccupant exclusivement de la protection sociale et intégrant les initiatives de lEtat, des OSC, des partenaires au développement, des collectivités locales Au plan sociologique il importe progressivement dinstaurer en lieu et place dune «protection sociale» diffuse reposant essentiellement pour la majorité de la population sur les solidarités familiales traditionnelles un système moderne qui, tout en ne reniant pas nos valeurs dentraide, mais en les valorisant, sappuie sur des règles et des mécanismes formels basées sur la notion de prévoyance et de partage des risques;

5 5 SNPS/GR : Elaborer une vision commune Processus participatif ayant impliqué –LEtat : comité pilotage avec 4 Ministères clé en charge :du travail,le développement social, la santé, les finances: Participation agriculture, infrastructures –Le secteur privé –Les syndicats –Les OSC (ONG, association des personnes handicapées, associations de femmes, associations de mutuelles de santé etc) –Les partenaires au développement –rôle dappui technique et de contribution analytique et de facilitation du BIT/ STEP –Le Conseil National du Dialogue social. La stratégie nationale de protection sociale est basée sur une philosophie partagée qui considère que le développement nest pas seulement un processus daccumulation de richesses et de capital humain (éducation, santé), mais aussi une intervention sur les risques clés qui font basculer certaines populations, dans la pauvreté, et empêchent les plus démunies de sortir du cycle de lindigence (pauvreté chronique) Si les stratégies de prévention réduisent la probabilité des risques, les stratégies datténuation réduisent limpact potentiel de risques futurs.

6 6 SNPS/GR : Elaborer une vision commune Nécessité de développer une approche plus large qui inclut des programmes comme la lutte contre les inondations et la prévention du paludisme qui ne sont pas habituellement envisagées dans lapproche plus étroite des programmes de sécurité sociale (pensions, assurance et la mise en commun des risques, les interventions sur le marché du travail, lassistance sociale et les filets de sécurité). La stratégie nationale de protection sociale et de gestion des risques adopte une définition qui traite dans une approche intégrée les risques sociaux, les risques majeurs et les catastrophes dans une perspective holistique de réduction de la vulnérabilité.

7 7 DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Question clé Quels sont les facteurs de vulnérabilité les plus importants? Quels sont les groupes qui souffrent le plus de limpact des chocs / deficit de PS Quels groupes sont particulièrement vulnérables ? Quest-ce qui les rend vulnerables ? (facteurs économiques, sociaux, institutionnels, structurels,…) et sont exclus du developpement social et économique Ou sont localisés ces les exclus et ces groupes? Comment cet impact peut-il être atténué ? Quelles sont les carences des politiques et systèmes mis en place qui empêchent datteindre les pauvres ? Par exemple le système de protection sociale Quy a-t-il lieu de faire afin daborder ces facteurs ? Comment traduire le diagnostique en strat é gies (trans- sectorielles pour –r é duire la vuln é rabilit é et le risque, –augmenter la r é sistance, – renforcer les capacit é s de faire face aux facteurs de basculement dans la pauvret é et –att é nuer les impacts des chocs

8 8 Réduire la vulnérabilité est plus complexe que de juste réduire la pauvreté monétaire –Elle évolue dans le temps ! –Elle varie selon le contexte local géographique Les risques sont divers…….. –Risques naturels : des ruptures dans lécosystème et de ses conséquences sont les sécheresses successives, lérosion côtière, lintrusion marine, la salinisation des terres, dégradation des terres, les inondations, le péril acridien etc. –Risques pour le capital humain (santé et éducation) : maladies, blessures, accidents, invalidité, maladies handicapantes, épidémie, déperdition scolaire, –Risques liés au cycle de vie : naissance, maternité, vieillesse,décès, et –Risques sociaux : crime, violence, soulèvements sociaux, etc. –Risques économiques : chômage, mauvaises récoltes, faillites dentreprises, effondrement de la production, mais produisent les memes impacts : groupes vulnérables –Statut social : exclusion sociale / handicapés –Genre, –Enfants en situation de vulnérabilité DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Défis

9 9 Les cycles vicieux entre ces risques accroissent encore cette vulnérabilité labsence de protection sociale est lun des principaux facteurs de maintien des pauvres dans un cercle vicieux et de création de nouveaux pauvres notamment pour les acteurs du secteur informel et constitue un frein à laccumulation du capital et à linvestissement La vulnérabilité est donc multisectorielle et doit etre traitée dans une approche systémique : DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Défis

10 10 Atteindre les OMD Renforcer le Capital Humain Approche systèmique Protection sociale,prévention et Gestion des risques et catastrophes Bonne Gouvernance, Développement décentralisé Services Sociaux de base CREATION DE RICHESSE Réduire la pauvreté Réduire les inégalités et la vulnérabilité Améliorer la qualité du service public et promouvoir la bonne gouvernance économique et judiciare Accelerer la Croissance économique (S.C.A) Atteindre un taux de croissance moyenne de 7 à 8 %

11 11 A long terme A lhorizon 2015, étendre les instruments de protection sociale en faisant passer, le taux de couverture en assurance maladies de 20% à 50 % de la population et en mettant en place un régime de protection sociale qui couvre les risques liés aux calamités pour les ruraux et des régimes qui couvrent les risques pour le secteur informel et artisanal ; Atteindre à lhorizon 2015 un taux de vulnérabilité suffisamment faible pour être compatible avec une croissance maîtrisée, symptomatique dun développement durable ; Intégrer la culture de la prévention et de la gestion des risques et catastrophes à tous les niveaux et en particulier dans les politiques nationales, les plans locaux, les projets et programmes de développement et dans les entreprises ; A court et moyen terme poursuivre les résultats suivants : Améliorer la capacité de réponse aux chocs et risques pour les groupes vulnérables ; Garantir laccès aux services sociaux de base des groupes vulnérables; Augmenter laccès aux instruments de gestion des risques et aux systèmes de protection sociale notamment les mutuelles; Améliorer le ciblage, le suivi et lévaluation des actions dirigées vers les groupes vulnérables; mettre en place des systèmes de prévoyance pour les risques agricoles et autres garantir des revenus aux personnes en difficulté et groupes vulnérables, tout en leur permettant de sinsérer dans les systèmes formels de protection sociale ; Renforcer les mécanismes de transfert direct des ressources en faveur des groupes vulnérables DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : objectifs stratégiques

12 12 Articulation entre les objectifs de création de richesse et la protection sociale Mettre l a création demploi au cœur de la politique de création de richesse pour : –améliorer la capacité contributive pour lextension des SPS (maladies, retraite etc) (demande solvable) –améliorer la consommation des services sociaux par laccès à des systèmes dassurance –Améliorer la productivité par la sécurisation et lamélioration de la qualité des ressources humaines, –Sécurisation des investissements –Renforcer et réduire la vulnérabilité des acteurs des secteurs informels, agricoles, base de la croissance Partir des expériences et tests réussis : –Lien micro crédit protection sociale : Sénégal PAMECAS / BIT STEP –appui de lEtat au secteur informel : Benin: La Mutuelle de Sécurité Sociale des travailleurs du secteur informel (MSS) : LEtat appuie le fonctionnement des organisations professionnelles et met en place un fonds de réserve DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Quelles stratégies de mise en oeuvre

13 13 Articulation avec les objectifs de développement du capital humain et la protection sociale Améliore lutilisation des services sociaux (santé, éducation) pour atteindre les OMD Renforce les réseaux de solidarités entre membre et acteurs la couverture du risque maladie pour les couches sociales démunies Assure une pérennité aux services sociaux : problème de la demande pour les structures de santé Renforce la responsabilité des acteurs et le contrôle citoyen la mise en œuvre dinitiatives de contractualisation entre les services doffre et la demande organisée (organisation professionnelles) –Expérience du Burkina Fasso –Expérience en test au Sénégal : Élaboration dun cadre de contractualisation avec lappui technique du BIT STEP avec la mise en œuvre Système dassurances maladie des routiers et système de protection sociale des ruraux ( projets pilotes de la SNPS) DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Quelles stratégies de mise en oeuvre

14 14 Articulation avec les objectifs décentralisation et la protection sociale La mise en œuvre décentralisée des politiques favorise la solidarité locale par des transferts directs Permet larticulation entre les plans locaux de développement et les objectifs de protection sociale peut réduire les coûts et permettre de mieux cibler les bénéficiaires Permet une visibilité et un contrôle citoyen Permet une implication organisée des collectivités locale dans la protection des GV –Expérience Sénégal avec le parrainage par la commune de Dakar de personnes indigentes dans les mutuelles de santé –Expérience de la Communauté rurale de Guédé ayant inscrit la mise en place dun système de protection sociale dans leurs plan de développement local DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Quelles stratégies de mise en oeuvre

15 15 DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Quelles mécanisme de suivi ? Disposer de programmes par objectif Disposer dindicateurs qui traduisent les engagements Indicateurs comme base de négociations Indicateurs comme tableau de bord Exemples dindicateurs Dépenses publiques de protection sociale en pourcentage des dépenses publiques totales sur ressources intérieures. Pourcentage de budget affecté aux programmes dassistance en faveur des groupes vulnérables Taux de croissance du montant des prestations familiales distribuées par lEtat, les structures décentralisées et par les institutions de sécurité sociale. proportion des frais pris en charge par les structures de protection sociale ou dassurance ou de lEtat par rapport aux soins de santé fournis Pourcentage des ressources consacrées au paiement ou à la prise en charge des prestations par rapport aux charges de fonctionnement

16 16 DSRP II : Lélaboration dune politique de protection sociale : Quelles mécanismes de suivi ? Assurer lalignement des programmes et projets sur les objectifs Garantir la participation de tous les acteurs au suivi Promouvoir le contrôle citoyen de laction publique à tous les niveaux Renforcer les capacités de suivi et de contrôle des OSC, des syndicats et des associations dusagers Renforcer la coopération /partenariat entre les services compétents de lEtat et des pôles dexpertise comme le BIT STEP et les universités

17 17


Télécharger ppt "1 Conférence internationale «Protection sociale et inclusion sociale» PANEL 2 Développer des approches économiques et sociales intégrées pour combattre."

Présentations similaires


Annonces Google