La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

JOËL METAIS PROFESSEUR A LUNIVERSITE PARIS DAUPHINE* *LES OPINIONS EXPRIMEES ICI NE REFLETENT QUE LES POSITIONS DE LAUTEUR ET NE SAURAIENT ENGAGER LUNIVERSITE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "JOËL METAIS PROFESSEUR A LUNIVERSITE PARIS DAUPHINE* *LES OPINIONS EXPRIMEES ICI NE REFLETENT QUE LES POSITIONS DE LAUTEUR ET NE SAURAIENT ENGAGER LUNIVERSITE."— Transcription de la présentation:

1 JOËL METAIS PROFESSEUR A LUNIVERSITE PARIS DAUPHINE* *LES OPINIONS EXPRIMEES ICI NE REFLETENT QUE LES POSITIONS DE LAUTEUR ET NE SAURAIENT ENGAGER LUNIVERSITE PARIS DAUPHINE METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20111

2 LORS DE CETTE SEANCE ON SE PROPOSE DE MONTRER QUE: LA CRISE QUI PERDURE DEPUIS 2008 SINSCRIT DANS UNEN LIGNEE QUI A PRES DE 30 ANS METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20112

3 ELLE EST PARFAITEMEMENT INTELLIGIBLE DANS UN CADRE DANALYSE ECONOMIQUE SIMPLE ET ASSEZ CONVENTIONNEL ELLE NA PAS ENCORE RECU DE REMEDE FAUTE DE CONSENSUS ET DE VOLONTE POLITIQUES AU NIVEAU INTERNATIONAL IL Y A POURTANT URGENCE, UNE SEVERE REPLIQUE DE 2008 NETANT PAS IMPROBABLE! METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20113

4 LES TRANSFORMATIONS STRUCTURELLES DE TOUTE BRANCHE DINDUSTRIE SONT TOUJOURS ESSENTIELLMENT GUIDEES PAR : - DES INNOVATIONS DE PRODUIT, DE PROCESSUS ET DE FORME ORGANISATIONNELLE METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20114

5 - DES TRANSFORMATIONS DE LENVIRONNEMENT INSTITUTIONNEL ET REGLEMENTAIRE DE LA BRANCHE INDUSTRIELLE CONCERNEE CE CADRE EST TOUT A FAIT PERTINENT POUR ANALYSER LES BOULEVERSEMENTS DU SYSTÈME FINANCIER MONDIAL DEPUIS 35 ANS CE DERNIER ÉTAIT RESTE RELATIVEMENT FIGE APRES LA GRANDE CRISE DES ANNEES 30 ET LA REGLEMENTATION QUELLE AVAIT APPELEE METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20115

6 QUELQUES INNOVATIONS FINANCIERES DE PRODUIT MARQUANTES DEPUIS LES ANNEES 70: - LES PRODUITS DERIVES FINANCIERS (CONTRATS A TERME, OPTIONS, SWAPS) SUR TAUX DINTERET, DE CHANGE ET INDICES BOURSIERS - LA TITRISATION DES CREDITS BANCAIRES (AINSI TRANSFORMES EN OBLIGATIONS, PAR EX) - LES DERIVES DE CREDIT (COMME LES TANT DECRIES CREDIT DEFAULT SWAPS) METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20116

7 - LES PRODUITS STRUCTURES QUI COMBINENT LES PRECEDENTES INNOVATIONS DANS LE CADRE DUN VERITABLE MECCANO FINANCIER QUELQUES INNOVATIONS DE PROCESSUS: - LA DEMATERIALISATION DES TITRES - LELECTRONISATION CROISSANTE DES SYSTEMES DE PAIEMENTS - LES PLATEFORMES ELECTRONIQUES DE COTATIONS BOURSIERES - LE RECOURS CROISSANT A LINFORMATIQUE DANS LES PROCESSUS DECISIONNELS ( SALLES DE MARCHES; CREDIT SCORING, ETC) METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20117

8 DES INNOVATIONS DE FORME ORGANISATIONNELLE PLUS RECENTES MAIS DE PLUS EN PLUS CRUCIALES: - EMERGENCE DE VERITABLES CONGLOMERATS FINANCIERS (BANQUE DE DEPOTS+ASSURANCES+ACTIVITES DE MARCHES FINANCIERS) - RECOURS CROISSANT A LA FILIALISATION DE CERTAINES ACTIVITES (GESTION DACTIFS), A LEXTERNALISATION (FONCTIONS SUPPORT MAIS AUSSI CERTAINES FONCTIONS DU CŒUR DE METIER) METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20118

9 UN PROCESSUS DE DEREGLEMENTATION ININTERROMPU DEPUIS LES ANNEES 80, COMME: - ABOLITION DES BARRIERES ENTRE GRANDS METIERS FINANCIERS (BANQUE ASSURANCE,PAR EX) - LIBERALISATION DES CONDITIONS DE FIXATION DES TAUX DINTERET ET DE DIVERSES COMMISSIONS ET TARIFS SUR LES PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS - ABOLITION DES CONTROLES DES CHANGES METAIS JOEL 8 DECEMBRE 20119

10 TOUT CES PHENOMENES ONT DECLENCHE UNE DYNAMIQUE ET DES TRANSFORMATIONS STRUCTURELLES SANS PRECEDENT DE LINDUSTRIE DES SERVIVCES FINANCIERS MESURES PAR: - LA TAILLE DU SECTEUR FINANCIER AU SEIN DES ECONOMIES DES PAYS DEVELOPPES (EN TERMES DE CONTRIBUTION AU PIB, DEMPLOI) - LEXPLOSION DES MOUVEMENTS INTERNATIONAUX DE CAPITAUX ET DES ECHANGES INTERNATIONAUX DE SERVICES FINANCIERS METAIS JOEL 8 DECEMBRE

11 LA CONSOLIDATION DU SECTEUR FINANCIER A COUPS DE FUSIONS ET D O P A DABNS LES PAYS ET AU NIVEAU INTERNATIONAL SE POSE ALORS LA QUESTION: NA-T-ON PAS OUVERT UNE BOITE DE PANDORE AU SENS OU LE SECTEUR FINANCIER OBEIT DESORMAIS A UNE DYNAMIQUE PROPRE DE PLUS EN PLUS DECONNECTEE DES BESOINS DE LECONOMIE REELLE? METAIS JOEL 8 DECEMBRE

12 LA DEREGLEMENTATION OBEISSAIT NETTEMENT A DES OBJECTIFS DE POLITIQUE ECONOMIQUE MAIS FUT AUSSI INDUITE PAR LES INNOVATIONS FINANCIERES METAIS JOEL 8 DECEMBRE

13 ELLE VISAIT AINSI A ACCROITRE LEFFICACITE DU SYSTÈME FINANCIER EN STIMULANT LA CONCURRENCE; CET OBJECTIF A ÉTÉ LARGEMENT ATTEINT PLUS GENERALEMENT, LOFFRE DE PRODUITS ET SERVICES FINANCIERS SEST CONSIDERABLEMENT ACCRUE, DIVERSIFIEE ET AMELIOREE EN QUALITE LES CONTRAINTES DE FINANCEMENT QUI PESAIENT ANTERIEUREMENT SUR CERTAINS AGENTS ECONOMIQUES (MENAGES, PETITES ENTREPRISES) SE SONT CONSIDERABLEMENT RELACHEES…. METAIS JOEL 8 DECEMBRE

14 …MEME SI LES ETATS ONT ÉTÉ LES GRANDS BENEFICIAIRES DE CES NOUVELLES CONDITIONS POUR FINANCER A MOINDRE COUT ET DE MANIERE SOUPLE DES DEFICITS BUDGETAIRES CROISSANTS LAPPARITION DES DERIVES FINANCIERS ET DE CREDIT COMBINES A LA TITRISATION ONT REVOLUTIONNE LA FINANCE EN : - DISSOCIANT LE FINANCEMENT DE LECONOMIE DE LA GESTION DES RISQUES ASSOCIES METAIS JOEL 8 DECEMBRE

15 - PERMETTANT AINSI UNE GESTION EXTERNALISEE DES RISQUES QUI PERMET LEUR REPARTITION AU SEIN DUNE COMMUNAUTE PLUS LARGE DACTEURS ECONOMIQUES (MEILLEURE DIVERSIFICATION) MAIS, REVERS DE LA MEDAILLE: - LA COMPLEXITE DE CERTAINES TECHNIQUES FINANCIERES A CREE UNE DILUTION DES RISQUES ET UNE OPACITE PARFOIS MAL MAITRISEE - UNE VERITABLE SURCAPACITE DE LOFFRE DE SERVICES FINANCIERS EST DEVENUE ENDEMIQUE METAIS JOEL 8 DECEMBRE

16 LES AUTORITES DE REGLEMENTATION - SURVEILLANCE SE SONT PRIVEES (INCONSCIEMMENT?), DE NOMBREUX MOYENS dACTION… ….SANS QUE CELA SOIT VRAIMENT CONTREBALANCE PAR LA GENERALISATION ET LA MONTEE EN PUISSANCE DUNE REGLEMENTATION INTERNATIONALE,SOUS LEGIDE DU COMITE DE BALE METAIS JOEL 8 DECEMBRE

17 LES CRISES BANCAIRES AVAIENT DISPARU DANS LES PAYS AVANCES DES ANNEES 30 JUSQUAU MILIEU DES ANNEES 70 DEPUIS CE MOMENT, ELLES SONT DEVENUES TOUJOURS PLUS NOMBREUSES, PLUS AMPLES ET DEVASTATRICES POUR LE SYSTÈME FINANCIER ET LECONOMIE REELLE METAIS JOEL 8 DECEMBRE

18 QUELQUES EXEMPLES: - LA CRISE DU MARCHE INTERBANCAIRE INTERNATIONAL DE LÉTÉ LA CRISE MEXICAINE DE LA CRISE DU SYSTÈME BANCAIRE SCANDINAVE DE LA CRISE JAPONAISE DE LA DECENNIE 90 - LA CRISE ASIATIQUE DE LA CRISE ARGENTINE DE 2001 _ LA CRISE DES SUBPRIMES DE 2008 METAIS JOEL 8 DECEMBRE

19 SI CES CRISES SONT PLUTÔT NEES AU SEIN DU SYSTÈME BANCAIRE, ELLES SE SONT PROPAGEES AU RESTE DU SYSTÈME FINANCIER (NOTAMMENT LE MARCHE BOURSIER) CECI A AMPLIFIE LEURS EFFETS NEFASTES SUR LECONOMIE REELLE CES CRISES NE SONT PAS FORTUITES METAIS JOEL 8 DECEMBRE

20 ELLES SONT LE SYMPTOME DE LINSTABILITE INTRINSEQUE DU SYSTEME FINANCIER ISSU DES TRANSFORMATIONS ANALYSEES PLUS HAUT ON PEUT AISEMENT DECRYPTER ET SCHEMATISER LA DYNAMIQUE DE CE SYSTÈME, PLUS PROCHE DE CELLE DE LA FIN DU XIXeme SIECLE QUE DE CELLE DES ANNEES 60!! METAIS JOEL 8 DECEMBRE

21 LA CONCURRENCE ACCRUE DANS UNE MAJORITE DACTIVITES BANCAIRES ET FINANCIERES A CONSIDERABLEMENT AMPUTE LA MARGE D INTERET ET DIVERS ELEMENTS ORDINAIRES TRADITIONNELS DU PRODUIT NET BANCAIRE LES BANQUES ONT DABORD REAGI PAR UN ACCROISSEMENT DES VOLUMES DE CREITS ET DIVERSES TRANSACTIONS….. METAIS JOEL 8 DECEMBRE

22 …AU RISQUE DALIMENTER DES BULLES DE CREDIT QUI SONT LE CARBURANT DES BULLES BOURSIERES OU IMMOBILIERES (SCHEMA JAPONAIS DE LA FIN DES ANNES 80S; CRISE DES « SUBPRIMES) CE MECANISME EST (INVOLONTAIREMENT?) VALIDE, SINON SOUTENU, PAR DES POLITIQUES MONETAIRES ACCOMODANTES, PARCE QUE LEURREES PAR DES INDICATEURS ECONOMIQUES ET FINANCIERS ERRONES METAIS JOEL 8 DECEMBRE

23 CETTE PREMIERE REACTION DES BANQUES SAVERANT GENERALEMENT INSUFFISANTE POUR RESTAURER (SINON ACCROITRE) LEUR RENTABILITE, CELLES –CI VONT SOUVENT SE TOURNER VERS DES ACTIVITES GENERATRICES DE PROFITS RAPIDES ET ELEVES (SOUVENT SPECULATIVES) CELLES-CI LES EXPOSENT A DES RISQUES NETTEMENT ACCRUS METAIS JOEL 8 DECEMBRE

24 LA SITUATION EST RENDUE PLUS COMPLEXE ET PLUS INCONTROLABLE DU FAIT DE LECART INFORMATIONNEL GRANDISSANT ENTRE LES ACTEURS PRIVES (FORTEMENT INNOVATEURS ET PRENEURS DE RISQUES) ET LES AUTORITES DE REGLEMENTATION – SURVEILLANCE (MANQUE DE MOYENS BUDGETAIRES) METAIS JOEL 8 DECEMBRE

25 S Y AJOUTENT DES PROBLEMES DE STRUCTURES INDAPTEES (PERVERSES?) D INCITATIONS-SANCTIONS AU SEIN DES INSTITUTIONS FINANCIERES (BONUS DES TRADERS. DERESPONSABILISATION DES BANQUES EN TANT QUE PRETEURS DU FAIT DE LA TITRISATION ULTERIEURE DE LEURS CREDITS)…. ET DIVERS CONFLITS DINTERET (EX: ENTRE DEPOSANTS ET ACTIONNAIRES DES BANQUES) METAIS JOEL 8 DECEMBRE

26 NONOBSTANT LES DISCOURS SUR LA TRANSPARENCE, LETHIQUE ET LA BONNE GOUVERNANCE, LA SITUATION A RAREMENT ÉTÉ AUSSI OPAQUE! IL EST DE PLUS EN PLUS DIFFICILE DAVOIR UNE TRACABILITE SATISFAISANTE DE LA DIFFUSION DES RISQUES (DONC DE LEUR CONCENTRATION)…. METAIS JOEL 8 DECEMBRE

27 …ET DE LUSAGE EFFECTIF DE CERTAINS CAPITAUX LA CRISE DES SUBPRIMES EST EMBLEMATIQUE DE LACCUMULATION DE CES DIVERS TRAVERS DU SYSTÈME FINANCIER INTERNATIONAL METAIS JOEL 8 DECEMBRE

28 DEPUIS 1974, CHAQUE CRISE A SUSCITE UNE REACTION DES AUTORITES BANCAIRES INTERNATIONALES REUNIES AU SEIN DU « COMITE DE BALE » LA PROBLEMATIQUE DE SES TRAVAUX ET SES OBJECTIFS ONT TOUJOURS ÉTÉ LES MEMES: METAIS JOEL 8 DECEMBRE

29 PARTANT DU CONSTAT QUE LA CRISE SERAIT REVELATRICE DE FAIBLESSES DU SYSTÈME BANCAIRE, IL FAUT LE RENFORCER POUR MIEUX AFFRONTER DEVENTUELLLES CRISES FUTURES A CETTE FIN, ACCROITRE LES FONDS PROPRES DES BANQUES A TOUJOURS ÉTÉ UN DES MOYENS PRIVILEGIES QUITTE A CHAQUE FOIS COMPLEXIFIER LES FORMULES DE MISE EN ŒUVRE (RATIO COOKE; BALE 2, BALE 3 ) METAIS JOEL 8 DECEMBRE

30 DEPUIS 1988 (ENTREE DANS LA PHASE DAJUSTEMENT AU RATIO COOKE OBLIGATOIRE EN 1992), LES RESULTATS ATTESTENT LEFFICACITE DE CES MESURES!!! DE FAIT, LES BANQUES SE SONT VERITABLEMENT MITHRIDATISEES EN RECOURANT A DES TECHNIQUES DE CONTOURNEMENT TOUJOURS PLUS SOPHISTIQUEES (PRODUITS STRUCTURES; DERIVES, ETC) METAIS JOEL 8 DECEMBRE

31 EN REVANCHE, LES EFFETS PERVERS DE TELLES MESURES DEVIENNENT CHAQUE JOURS PLUS EVIDENTS: RENCHERISSEMENT ET RATIONNEMENT ACCRU DU CREDIT POUR CERTAINS EMPRUNTEURS (PME, MENAGES)… ….OPACITE CROISSANTE DU NIVEAU EFFECTIF DES RISQUES LIES A CERTAINES ACTIVITES SUR LES MARCHES DE CAPITAUX METAIS JOEL 8 DECEMBRE

32 PETITE REMARQUE: FAUT-IL RAPPELER QUE LEXPLOSION DES DETTTES PUBLIQUES DANS DE NOMBREUX PAYS EST CONSECUTIVE AU SAUVETAGE DES BANQUES PRIVEES PAR LES ETATS AVEC DES DENIERS PUBLICS EN 2008? METAIS JOEL 8 DECEMBRE

33 LES CONFERENCES DE LONDRES PUIS DE PITTSBURGH,APRES LA CRISE DE 2008, ONT EXPOSE UN CATALOGUE DE MESURES ASSEZ RADICALES POUR REPRENDRE EN MAIN DE MANIÈRE COORDONNEE (VIA UNE REGLEMENTATION-SURVEILLANCE RENFORCEE) LE SYSTÈME BANCAIRE DES GRANDS PAYS INDUSTRIALISES A CE JOUR, TRES PEU ONT ÉTÉ MISES EN OEUVRE METAIS JOEL 8 DECEMBRE

34 LA RAISON EST LARGEMENT POLITIQUE; LES GRANDES NATIONS INDUSTRIALISEES ONT CALIREMENT DES INTERETS STRATEGIQUES DIVERGENTS DU FAIT DE LA NECESSITE DE DEFENDRE ET PROMOUVOIR LA COMPETITIVITE DE LEURS ACTEURS FINANCIERS NATIONAUX ET DE LEURS PLACES FINANCIERES CECI LES A DAILLEURS CONDUITS,DEPUIS LES ANNEES 80, A MENER DE VERITABLES POLITIQUES DE DEREGLEMENTATIONS COMPETITIVES DE LEUR SECTEUR FINANCIER METAIS JOEL 8 DECEMBRE

35 LE CONTEXTE ECONOMIQUE TENDU DE CES DERNIERS TEMPS NINCITE GUERE A ENTRER DANS DES STRATEGIES COOPERATIVES (POURTANT GAGNANTES COLLECTIVEMENT) MAIS PLUTOT A MENER DES POLITIQUES DE CHACUN POUR SOI IL EST A CRAINDRE QUE SEULE UNE SEVERE REPLIQUE DE LA CRISE DE 2008 PUISSE SERVIR DE CATALYSEUR A UNE REFORME REGLEMENTAIRE DE GRANDE AMPLEUR PPROPRE A RENFORCER DURABLEMENT LE SYSTEME FINANCIER INTERNATIONAL METAIS JOEL 8 DECEMBRE

36 MERCI DE VOTRE ATTENTION!!! METAIS JOEL 8 DECEMBRE


Télécharger ppt "JOËL METAIS PROFESSEUR A LUNIVERSITE PARIS DAUPHINE* *LES OPINIONS EXPRIMEES ICI NE REFLETENT QUE LES POSITIONS DE LAUTEUR ET NE SAURAIENT ENGAGER LUNIVERSITE."

Présentations similaires


Annonces Google