La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cas clinique pancréatite chronique. Monsieur R…45 ans consulte en urgence pour douleurs épigastriques à irradiation postérieure, transfixiante, depuis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cas clinique pancréatite chronique. Monsieur R…45 ans consulte en urgence pour douleurs épigastriques à irradiation postérieure, transfixiante, depuis."— Transcription de la présentation:

1 Cas clinique pancréatite chronique

2 Monsieur R…45 ans consulte en urgence pour douleurs épigastriques à irradiation postérieure, transfixiante, depuis 4 jours, saccompagnant de vomissements alimentaires. Bien quil ait faim, il na pas mangé depuis 2 jours car il a remarqué que lalimentation exagère les douleurs. Il a maigri de 5 kg en 15 jours. Antécédents: - artérite des membres inférieurs découverte un an plus tôt - père décédé de K de loesophage

3 Habitus: - alcool: 6o g / jour depuis ladolescence - tabac: 40 cig / jour Examen: - température = 38°C - trémulations, épigastre sensible, hépatomégalie à bord inf mousse, souffle fémoral gauche. Donner les arguments en faveur dune origine pancréatique à ce tableau clinique et les précisions que vous allez chercher pour conforter votre impression

4 Douleur épigastrique à irradiation postérieure aggravation par alimentation éthylisme chronique précisions sur la douleur: position antalgique en antéflexion, soulagement par les antalgiques. Précisions sur les antécédents: notion d épisodes douloureux du même type

5 Les examens biologiques montrent les résultats suivants: - NFS: GB , PN 12 OOO - CRP: 80 - ASAT 3N, ALAT 2N, BT 50 BC 40, GammaGT 5N, PH Alc 2N - TQ 80% - Amylasémie 2,5 N comment résumez vous le tableau clinico biologique? Quelle(s)hypothèses diagnostique(s) faites vous? Quel est le premier examen dimagerie à faire?

6 Réponses: tableau de pancréatite biologiquement modérée avec syndrome inflammatoire biologique cholestase biologique et cytolyse prédominant sur les ASAT Ceci évoque une poussée de pancréatite alcoolique avec hépatite alcoolique associée. Une pancréatite lithiasique nest pas formellement éliminée Echographie abdominale

7 Léchographie abdominale montre un pancréas dont la tête est un hyperéchogène et de taille modérément augmentée. Les voies biliaires extra et intrahépathique ne sont pas dilatées, la vésicule a des parois N et est alithiasique et le foie est de taille augmentée avec zones hyperéchogènes évocatrices de stéatose. A ce stade quel examen permet de mieux caractériser la pathologie pancréatique?

8 Réponse: échoendoscopie

9 Le diagnostique de poussée de pancréatite sur pancréatite chronique avec hépatite alcoolique associée est retenu Lévolution est rapidement favorable et le malade peut reprendre lalimentation. Il sort de l hôpital contre avis médical. Deux ans plus tard, il revient consulter en raison de douleurs pancréatiques chroniques depuis 3 mois qui ne cèdent pas malgré un sevrage alcoolique complet et une réduction importante des apports alimentaires.On note un amaigrissement de 10kg. Le bilan biologique montre un syndrome inflammatoire, une hyperamylasémie modérée, une glycémie à jeun légèrement augmentée et une cholestase modérée sans cytolyse. Quel(s) examens dimagerie demandez vous?

10 Réponse: TDM

11

12 On conclut à une pancréatite calcifiée de tout le pancréas avec dilatation du Wirsung sans pseudokyste. Donner les principes de la stratégie thérapeutique antalgique chez ce malade.

13 Réponse Suppression de toute intoxication alcoolique Médicaments antalgiques Si inefficaces désobstruction canalaire par voie endoscopique + lithotritie ou par voie chirurgicale (anastomose wirsungo- jéjunale)

14

15

16 Les douleurs sont soulagées par une désobstruction endoscopique et il peut reprendre lalimentation. Vous le suivez régulièrement. Son état général saméliore mais malgré un sevrage alcoolique effectif, il reste maigre et se plaint dune diarrhée avec selles pâles et graisseuses. Il existe une tendance à la polydypsie. A quoi devez vous penser?quel(s) traitement(s) proposer?

17 Réponse: insuffisance pancréatique exocrine se manifestant par une stéatorrhée: tt par enzymes pancréatiques gastroprotégées à donner avec chacun des principaux repas insuffisance pancréatique endocrine se manifestant par un diabète:tt par insuline

18


Télécharger ppt "Cas clinique pancréatite chronique. Monsieur R…45 ans consulte en urgence pour douleurs épigastriques à irradiation postérieure, transfixiante, depuis."

Présentations similaires


Annonces Google