La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dyspnée. 2 Définition Dyspnée Dyspnée signe subjectif (fonctionnel) signe subjectif (fonctionnel) perception consciente et désagréable dune gène respiratoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dyspnée. 2 Définition Dyspnée Dyspnée signe subjectif (fonctionnel) signe subjectif (fonctionnel) perception consciente et désagréable dune gène respiratoire."— Transcription de la présentation:

1 Dyspnée

2 2 Définition Dyspnée Dyspnée signe subjectif (fonctionnel) signe subjectif (fonctionnel) perception consciente et désagréable dune gène respiratoire perception consciente et désagréable dune gène respiratoire lexamen clinique et paraclinique ne peuvent pas objectiver la dyspnée mais ils objectivent les troubles de ventilation qui y sont associés lexamen clinique et paraclinique ne peuvent pas objectiver la dyspnée mais ils objectivent les troubles de ventilation qui y sont associés Linsuffisance respiratoire aigue (IRA) Linsuffisance respiratoire aigue (IRA) etat pathologique aigu responsable dune hypoxémie inférieur à 60 mm Hg etat pathologique aigu responsable dune hypoxémie inférieur à 60 mm Hg et engageant le pronostic vital et engageant le pronostic vital

3 3 cas clinique patient, 75ans patient, 75ans histoire de la maladie: histoire de la maladie: amené le matin suite à une malaise sans perte de connaissance amené le matin suite à une malaise sans perte de connaissance dans un contexte de dyspnée sur la voie publique dans un contexte de dyspnée sur la voie publique se plaint de dyspnée depuis le matin sans notion de douleur thoracique se plaint de dyspnée depuis le matin sans notion de douleur thoracique

4 4 ATCDmed: DNDI DNDI Hypertension Hypertension BPCO (ancien fumeur sevrage depuis 6 ans environ, exposition amiante) BPCO (ancien fumeur sevrage depuis 6 ans environ, exposition amiante) pas dallergie pas dallergie 3 œdèmes pulmonaires 3 œdèmes pulmonaires syndrome dapnée du sommeil syndrome dapnée du sommeil Adénome toxique polaire superièure droit (indication récente pour TTT par Irathérapie) Adénome toxique polaire superièure droit (indication récente pour TTT par Irathérapie)

5 5 ATCDchir: Appendicite à lâge de 25 ans Appendicite à lâge de 25 ans Artérite des membres inférieures Artérite des membres inférieures Valve aortique, pontage, endartérieectomie carotide gauche (oct. 04) compliqué dune infection nosocomiale (E.coli + Staph. doré) Valve aortique, pontage, endartérieectomie carotide gauche (oct. 04) compliqué dune infection nosocomiale (E.coli + Staph. doré)

6 6 ttt: Glycophage 1000 I Glycophage 1000 I Buflomédil (anti-ischémiques, vasodilatateur arteriolaire) Buflomédil (anti-ischémiques, vasodilatateur arteriolaire) Rilménidine (antihypertenseur central) Rilménidine (antihypertenseur central) Amlor (inhibiteur calciques III) Amlor (inhibiteur calciques III) Actiskenan (analgésiques morphiniques majeurs I) Actiskenan (analgésiques morphiniques majeurs I) Lasicix (diurétiques hypokaliemiants I) Lasicix (diurétiques hypokaliemiants I) Préviscan (anticoagulants VIII: antivitamines K) Préviscan (anticoagulants VIII: antivitamines K) Propranolol (bêta-bloquants non cardio-sélectifs I) Propranolol (bêta-bloquants non cardio-sélectifs I) Fluoxétine (antidépresseurs sérotoninergiques purs I) Fluoxétine (antidépresseurs sérotoninergiques purs I) Oméprazole (antiulcéreux IV, antiséctétoires gastriques) Oméprazole (antiulcéreux IV, antiséctétoires gastriques) Furosémide (diurétiques hypokaliémiants, diurétiques de lanse) Furosémide (diurétiques hypokaliémiants, diurétiques de lanse) Skenan (analgésiques morphiniques majeurs I) Skenan (analgésiques morphiniques majeurs I)

7 7 examen clinique: Etat général: Etat général: pas de signes de choc, pas de signes de déshydratation pas de signes de choc, pas de signes de déshydratation Cardio: Cardio: BdC irréguliers, bruits de valve mécanique, pas de souffle audible BdC irréguliers, bruits de valve mécanique, pas de souffle audible pouls périphérique perçu pouls périphérique perçu œdème des membres inférieurs prenant le godet œdème des membres inférieurs prenant le godet insuffisance veineuse +++ avec ulcères variqueux insuffisance veineuse +++ avec ulcères variqueux se plaint dun point douleureux dans le dos aparaissant à la mobilisation se plaint dun point douleureux dans le dos aparaissant à la mobilisation pas de douleurs des MI pas de douleurs des MI

8 8 Pneumo: Pneumo: murmure vésiculaire attenué murmure vésiculaire attenué pas de crépitants audibles mais qc sibilants pas de crépitants audibles mais qc sibilants pas de signes de détresse respiratoire (pas de cyanose) pas de signes de détresse respiratoire (pas de cyanose) pas de toux ni dexpectoration pas de toux ni dexpectoration Digestif: Digestif: abdomen souple et indolore abdomen souple et indolore pas de troubles du transit pas de troubles du transit Uro: Uro: 2 épisodes de mictions ce jour 2 épisodes de mictions ce jour

9 9 préscription VS: 4l VS: 4l VVP: glucose 5% VVP: glucose 5% GDS GDS NFS, CRP, crase, INR NFS, CRP, crase, INR ECG: rhythme irregulier, ACFA ECG: rhythme irregulier, ACFA RP: cardiomégalie, syndrome interstitiell (oedem) RP: cardiomégalie, syndrome interstitiell (oedem) tension: 140 / 80 tension: 140 / 80 FC: 96 FC: 96 SpO2: 99 SpO2: 99 Température: 36,1 Température: 36,1 Glyc.Cap: 2.01 Glyc.Cap: 2.01

10 10 ma présentation… 1.Définition (rappel) 2.Diagnostic positif (IRA) 3.Conduite à tenir devant une détresse respiratoire aigue 4.Etiologie

11 11 Définition Dyspnée Dyspnée signe subjectif (fonctionnel) signe subjectif (fonctionnel) perception consciente et désagréable dune gène respiratoire perception consciente et désagréable dune gène respiratoire lexamen clinique et paraclinique ne peuvent pas objectiver la dyspnée mais ils objectivent les troubles de ventilation qui y sont associés lexamen clinique et paraclinique ne peuvent pas objectiver la dyspnée mais ils objectivent les troubles de ventilation qui y sont associés Linsuffisance respiratoire aigue Linsuffisance respiratoire aigue etat pathologique aigu responsable dune hypoxémie inférieur à 60 mm Hg etat pathologique aigu responsable dune hypoxémie inférieur à 60 mm Hg et engageant le pronostic vital et engageant le pronostic vital

12 Dyspnée d'effort : Elle est quantifiée en précisant l'intensité de l'effort, qui la fait apparaître de façon reproductible. Le degré de gêne fonctionnelle est habituellement classifié selon les critères de New York Heart Association (NYHA) : Elle est quantifiée en précisant l'intensité de l'effort, qui la fait apparaître de façon reproductible. Le degré de gêne fonctionnelle est habituellement classifié selon les critères de New York Heart Association (NYHA) : Stade I : pas de limitation de l'activité physique. Stade I : pas de limitation de l'activité physique. Stade II : dyspnée pour les efforts intenses de la vie quotidienne. Stade II : dyspnée pour les efforts intenses de la vie quotidienne. Stade III : dyspnée pour les efforts modérés, avec importante limitation de l'activité physique. Stade III : dyspnée pour les efforts modérés, avec importante limitation de l'activité physique. Stade IV : dyspnée au moindre effort de repos. Stade IV : dyspnée au moindre effort de repos. 2 - Dyspnée de repos Il s'agit le plus souvent d'une polypnée superficielle, survenant au moindre effort, mais également en décubitus. Elle contraint le malade à dormir semi-assis dans son lit ou même dans un fauteuil (rapell: Orthopnoe!!!). Au stade ultime, elle peut même être permanente en position debout. Il s'agit le plus souvent d'une polypnée superficielle, survenant au moindre effort, mais également en décubitus. Elle contraint le malade à dormir semi-assis dans son lit ou même dans un fauteuil (rapell: Orthopnoe!!!). Au stade ultime, elle peut même être permanente en position debout.

13 13 IRA…diagnostic positif 1.signes fontionnels: dyspnée 2.signes cliniques: fatigue respiratoire: fatigue respiratoire: utilisation des muscles respiratoires accessoires utilisation des muscles respiratoires accessoires expiration active expiration active encombrement bronchique encombrement bronchique toux inefficace toux inefficace battement des ailes du nez battement des ailes du nez signes dhypoxie: signes dhypoxie: cyanose cyanose troubles de conscience troubles de conscience signes dhypercapnie: signes dhypercapnie: sueurs profuses sueurs profuses hypertension artérielle hypertension artérielle angoisse angoisse agitation agitation

14 14 3.signes cardio-vasculaires: tachycardie >120 / mn tachycardie >120 / mn signes de choc signes de choc insuffisance ventriculaire droite insuffisance ventriculaire droite 4.signes neuro-psychiques: angoisse angoisse agitation agitation troubles de conscience troubles de conscience coma coma 5.para cliniques: gaz du sang gaz du sang radio de thorax radio de thorax electrocardiogramme electrocardiogramme

15 15 Conduite à tenir devant une detresse respiratoire aigue 1.Hospitalisation en unité de soins intensifs 2.Appréciation de la tolérance signes dinsufficance respiratoire aigue? signes dinsufficance respiratoire aigue? gestes immédiats? gestes immédiats? libération des voies aériennes, oxygénothérapie nasale, intubation libération des voies aériennes, oxygénothérapie nasale, intubation caractères de la dyspnée: caractères de la dyspnée: bradypnée, rythme, pauses, respiration paradoxale, encombrement, facteurs favorisants, début, délai

16 16 3.Examen clinique complet histoire de la maladie, histoire de la maladie, antécédents personnels et familiaux (mucoviscidose, emphysème, asthme) antécédents personnels et familiaux (mucoviscidose, emphysème, asthme) médicaments (opiacés, benzodiacepine, barbituriques, phénothiazine, alcool) médicaments (opiacés, benzodiacepine, barbituriques, phénothiazine, alcool) notion de corpus étranger notion de corpus étranger tabagisme tabagisme episodes de décompensation aigue episodes de décompensation aigue profession: mineurs, amiante profession: mineurs, amiante signes daccompagnement: toux, expectoration signes daccompagnement: toux, expectoration constantes: pouls, TA, température, SaO2 constantes: pouls, TA, température, SaO2 examen pulmonairem cardiovasculaire (phlébite??) examen pulmonairem cardiovasculaire (phlébite??)

17 17 4.Examens complémentaires NFS, iono, créatinine, glycémie, ECG, GDS, radio de thorax, D-dimères, enzymes cardiaques NFS, iono, créatinine, glycémie, ECG, GDS, radio de thorax, D-dimères, enzymes cardiaques 5.Voie veineuse périphérique 6.traitement étiologique

18 18 Etiologie 1.auscultation pulmonaire positive Bradypnée inspiratoire = dyspnée laryngée Bradypnée inspiratoire = dyspnée laryngée bruits expiratoires, ronchi et sibilants bruits expiratoires, ronchi et sibilants râles crépitants râles crépitants asymétrie, silence auscultatoire asymétrie, silence auscultatoire 2.auscultation pulmonaire négative

19 19 1. auscultation pulmonaire positive dyspnée laryngée dyspnée laryngée oedème de Quincke oedème de Quincke epiglottite aigue epiglottite aigue cancer laryngé, tumeur, compression trachéale cancer laryngé, tumeur, compression trachéale corps étranger! (enfants!!) corps étranger! (enfants!!)

20 20 ronchi et sibilants: ronchi et sibilants: BPCO ± décompensation aigue BPCO ± décompensation aigue emphysème emphysème Asthme Asthme Mucoviscidose Mucoviscidose OAP (oedème aigu du poumon) OAP (oedème aigu du poumon) Œdème aigu du poumon

21 21 râles crépitants râles crépitants OAP OAP SDRA (syndrome détresse respiratoire de laldulte SDRA (syndrome détresse respiratoire de laldulte pneumopathie aigue infectieuse pneumopathie aigue infectieuse pneumopathie dhypersensibilité pneumopathie dhypersensibilité si velcro: fibrose pulmonaire idiopathique si velcro: fibrose pulmonaire idiopathique

22 22 asymétrie, silence auscultatoire asymétrie, silence auscultatoire pneumothorax pneumothorax pleurésie pleurésie atélectasie atélectasie Pneumothorax

23 23 2. auscultation pulmonaire négative embolie pulmonaire embolie pulmonaire tamponnade tamponnade anomalie de la paroi thoracique anomalie de la paroi thoracique maladie neuromusculaire maladie neuromusculaire anémie aigue anémie aigue acidose métabolique: dyspnée de Küssmaul (grande amplitude + pause entre les 2 temps) acidose métabolique: dyspnée de Küssmaul (grande amplitude + pause entre les 2 temps) comas neurologiques ou toxiques (Cheynes-Stokes) comas neurologiques ou toxiques (Cheynes-Stokes) a leffort: pneumopathies interstitielles, asthme deffort a leffort: pneumopathies interstitielles, asthme deffort

24 24 Conclusion:

25 25


Télécharger ppt "Dyspnée. 2 Définition Dyspnée Dyspnée signe subjectif (fonctionnel) signe subjectif (fonctionnel) perception consciente et désagréable dune gène respiratoire."

Présentations similaires


Annonces Google