La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ordre du jour Introduction par M. Jean-Louis AUBRY et M. André DARDENNE 9h45 : « Rôles et missions des collectivités et des offices de tourisme » 9h55 :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ordre du jour Introduction par M. Jean-Louis AUBRY et M. André DARDENNE 9h45 : « Rôles et missions des collectivités et des offices de tourisme » 9h55 :"— Transcription de la présentation:

1

2 Ordre du jour Introduction par M. Jean-Louis AUBRY et M. André DARDENNE 9h45 : « Rôles et missions des collectivités et des offices de tourisme » 9h55 : Présentation des mesures d’accompagnement du CGO et du CDTO : > Les aides départementales en faveur du développement touristique > L’ univers graphique de la Destination Oise > Promotion des hébergements non labellisés 10h30 : pause & répartition en ateliers Atelier 1 : Commercialiser l’offre des territoires pour les groupes et les individuels Atelier 2 : Valoriser son offre via le site Atelier 3 : Faciliter les projets interstructures, OTSI/Collectivités territoriales Atelier 4 :Optimiser les supports de communication individuels sur la base d’un univers graphique partagé 12h : Synthèse des ateliers en plénière 12h30 : Questions réponses 13h00 : Déjeuner

3 - Président du CDT de l’Oise
Introduction M. Jean-Louis AUBRY - Président du CDT de l’Oise - Vice-Président du Conseil Général de l’Oise M. André DARDENNE - Président de l’UDOTSI de l’Oise

4 Rôles et missions des collectivités et OTSI
Pierre SABOURAUD Directeur du CDT Oise

5 Rôles et missions des collectivités et des OTSI
La loi du 23 décembre 1992, récemment modifiée par le Code du tourisme (2004), répartit les compétences dans le domaine du tourisme. Organisation du tourisme en France Loi de décentralisation Niveau national : Maison de la France et ODIT France = Atout France Niveau régional : Comités Régionaux du Tourisme (CRT) Niveau départemental : Comités Départementaux du Tourisme (CDT) Niveau communal : Offices de Tourisme (OT) Elle établit le principe de concertation entre la commune, le département et la région afin de faciliter la définition d'objectifs cohérents et de privilégier les procédures contractuelles pour une meilleure coordination de leurs actions.

6 Les organismes du tourisme
L'Etat: L’Etat définit et met en œuvre la politique nationale du tourisme. - Renforcer l’attractivité de la France - Promouvoir la destination France - Mettre en œuvre le Plan Qualité Tourisme - Créer une plate forme unique avec « franceguide.com » - Adapter les normes de classement aux exigences du tourisme durable réglemente, agrée et classe les équipements, organismes et activités touristiques; assure la promotion du tourisme français à l'étranger et au sein des organisations internationales compétentes ; apporte son concours aux actions de développement touristique des collectivités territoriales. Le Secrétariat d’Etat à la consommation et au Tourisme et d’autres ministères peuvent intervenir car le tourisme est un domaine transversal (Culture, Sport, Agriculture,...)

7 Les organismes du tourisme
Organisation du Tourisme dans le cadre du Secrétariat d’Etat à la Consommation et au Tourisme :   Une administration centrale : la direction du Tourisme. Des services sous tutelle :nouveau Groupement d'Intérêt Economique Atout France, l'Agence de Développement Touristique de la France. Née du rapprochement de Maison de la France, agence de promotion de la France à l'étranger et d'ODIT France, agence d'ingénierie touristique, Atout France, désormais opérateur unique de l'Etat dans le secteur du tourisme Des services déconcentrés : les Délégations Régionales au Tourisme

8 Les organismes du tourisme
La Région : élabore les objectifs à moyen terme du développement touristique régional, dans le cadre d'un schéma régional de développement du tourisme et des loisirs ; crée un Comité régional du tourisme (CRT) pour coordonner dans la région les initiatives publiques et privées dans le domaine du développement, de la promotion et de l'information touristique. Dans le cadre des contrats de plan Etat-régions, des Observatoires régionaux du tourisme ont été mis en place pour rassembler des informations économiques et réaliser des études sur le tourisme de leur région.

9 Les organismes du tourisme
Le Département: établit un schéma d’aménagement touristique départemental, en prenant en compte les orientations définies par le schéma régional crée un Comité départemental du tourisme (CDT), dont il choisit librement le régime juridique, qui prépare et met en œuvre la politique touristique du département. Le CDT contribue à assurer l’élaboration, la promotion et la commercialisation de produits touristiques en collaboration avec les professionnels et les organismes concernés par le tourisme à l’échelon départemental et intercommunal ainsi qu’avec toute structure locale établie à cet effet. L’Oise

10 Les organismes du tourisme
La Commune: peut créer un office de tourisme chargé des missions obligatoires d'accueil et d'information des touristes et de la promotion touristique locale. Elle choisit librement le régime juridique de l'office du tourisme (association de loi 1901, régie, EPCI, …). L’Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI): La compétence tourisme n’est pas formellement identifiée dans les compétences des établissements publics de coopération intercommunale. Aussi le tourisme apparait souvent dans les compétences facultatives. Seules les communes composant l’EPCI peuvent, par délibération et de façon définitive, lui transférer cette compétence. Pour créer un office de tourisme, il est nécessaire que l’EPCI ait la compétence tourisme permettant d’instituer cet organisme comme le prévoit la loi du 13 août 2004 et le code du tourisme, et donc, « l’accueil, l’information et la promotion ».

11 La compétence Tourisme
Il s’agit d’une compétence publique : seuls les organismes désignés par la collectivité peuvent porter le titre d’Office de Tourisme et en exercer les missions. Dans la rédaction de cette compétence, il faudra prendre soin de préciser les compétences de base « office de tourisme » selon l’article L133-3 du code du tourisme : L’office de tourisme assure l’accueil et l’information des touristes ainsi que la promotion touristique de la commune ou du groupement de communes, en coordination avec le comité départemental et le comité régional du tourisme. Il contribue à coordonner les interventions des divers partenaires du développement touristique local. Il peut aussi gérer des équipements touristiques et commercialiser l’offre du territoire, sous réservé de remplir des conditions règlementaires.

12 Les Parcs Naturels Régionaux PNR
Institués par un décret du 1er mars 1967, leur consécration législative n’interviendra que par les lois des 7 janvier et 22 juillet L’objectif de protection du patrimoine naturel et culturel leur sera assigné pour la première fois par un décret du 25 avril 1988. En adhérant à un Parc naturel régional les collectivités s’engagent à mettre en œuvre les dispositions spécifiques qui y figurent (en matière par exemple, de construction, de gestion de l’eau et des déchets, de circulation motorisée, de boisement, d’accueil et de médiation avec les publics…). Le PNR est systématiquement consulté pour avis lorsqu’un équipement ou un aménagement sur son territoire nécessite une étude d’impact. De plus, les documents d’urbanisme doivent être compatibles avec les chartes, et le Parc peut être consulté lors de leur élaboration et de leur révision.

13 L’efficacité collective se traduit par la satisfaction des clients
En synthèse L’organisation du tourisme institutionnel en France correspond à des enjeux, des attentes et des objectifs formulés par les pouvoirs publics et les acteurs privés. Afin que chaque instance puisse exercer ses compétences, la concertation est le seul levier de la réussite collective. L’efficacité collective se traduit par la satisfaction des clients

14 Les aides départementales en faveur du développement touristique
Florence SUTRA Chef du service du développement économique et du tourisme Conseil Général de l’Oise

15 Le schéma de développement du tourisme et des loisirs 2006 – 2010
Rappel des objectifs : Renforcer les partenariats avec les territoires Développer la filière nature Développer et mettre en réseau la filière festif / ludique Développer les capacités d’accueil départementales

16

17

18

19

20

21

22 Le cas particulier des communautés de communes
Le financement des actions de valorisation touristique est possible dans le cadre des Contrats de Développement Territorial, dans lesquels les communautés de communes inscrivent les actions touristiques qu’elles souhaitent réaliser. Ces actions doivent s’insérer dans un projet global.

23 Aide aux actions de développement touristique
Le formulaire 2010

24 Type d’actions financées
Taux d’intervention Plafond de subvention par action Éditions 40 % 3 500 € Manifestations 30 % 8 000 € Études (schéma d’aménagement touristique local) Équipement d’un nouveau point d’information touristique 25 % 2 500 € Internet 50 % 4 000 €

25 Documents administratifs à fournir pour toute demande de subvention
Un fiche descriptive détaillée par action Un plan de financement par action Les estimatifs détaillés et devis par opération Relevé d’Identité bancaire ou postale Pièces spécifiques aux O.T.S.I : Rapport d’activité et bilan 2009 Bilan prévisionnel 2010 Les statuts de la structure Le récépissé de déclaration à la préfecture

26 Un formulaire d’inscription…
Qui permet de donner une vision claire des actions envisagées tant du point de vue technique que financier, Qui fait ressortir le maillage d’actions sur le territoire, Qui met en valeur des partenariats créés inter-structures, Qui permet de faciliter la gestion des fonds publics.

27 Univers graphique de la Destination Oise
Chrystelle FEVRE Responsable Service Promotion Communication Marketing

28 Objectif de l’univers graphique
Un objectif principal = Positionner l’Oise comme une DESTINATION touristique à part entière * à travers une identité et * des valeurs à partager

29 Les valeurs à partager l’humain/le partage l’harmonie/l’équilibre
mais aussi l’intimité, la diversité, la proximité, le plaisir, le mouvement

30 Expression des valeurs par la sémantique
1/ par le témoignage 2/ par le choix des mots, basé sur l’émotion, l’expérience vécue

31 Expression des valeurs par les choix photographiques
1/ l’humain doit prendre place au cœur des images, soit : des portraits ou des personnes en situation des visuels où l’humain est suggéré 2/ en cadrage horizontal pour le sentiment d’espace et d’harmonie

32 De multiples déclinaisons possibles
Grâce à des codes couleur variés 2 éléments obligatoires pour les contrats d’objectifs - En 1ère de couverture, le fil d’Ariane Oise < Picardie < France - En 4ème, le logo du Conseil général de l’Oise Des éléments d’inspiration facultatifs - les ondes, - le logo Destination Oise, les guillemets

33

34

35 Promotion des hébergements non labellisés
Pierre Sabouraud Directeur du CDT Oise

36 Promotion des hébergements non labellisés
Une démarche avec un triple objectif : > recenser et promouvoir une offre exhaustive > proposer une offre qualifiée aux clients > anticiper la loi de modernisation des services Une démarche en 4 étapes : Etape 1 : Recensement Etape 2 : Vérification des pré-requis Etape 3 : Visite d’évaluation Etape 4 : Promotion

37 Etape 2 : Vérification des pré-requis
Etape 1 : Recensement Le recensement peut se faire par plusieurs biais : > Un propriétaire de chambre d’hôte peut solliciter spontanément le CDTO. > Le CDTO effectue une veille sur internet, dans la presse et les éditions spécialisées. > Une mairie peut transmettre la déclaration en mairie de la chambre d’hôtes au CDTO. > Les OT, en tant que relais de l’offre touristique locale, peuvent alimenter le recensement. Etape 2 : Vérification des pré-requis > Chaque propriétaire doit respecter les conditions légales d’exploitation inscrites au Code du Tourisme : Déclaration en mairie, capacité d’accueil, licence de restauration, petit déjeuner compris dans la prestation, fourniture du linge de maison, et conformité avec les réglementations en vigueur pour l’hygiène, la sécurité et la salubrité. > En cas de non respect des conditions d’exploitation légales, le CDTO conseille et accompagne le propriétaire pour se mettre en conformité avec la réglementation en vigueur. > Quand le propriétaire remplit toutes les conditions légales, une visite est organisée.

38 Etape 3 : Visite d’évaluation
> Pour être promu par le CDTO, une visite des lieux est indispensable. > Mission assurée par 2 personnes habilitées (1 CDTO et 1 OT). > Evaluation de la qualité de l’hébergement et du service fourni, grâce à une grille d’évaluation mise à jour régulièrement. > Une visite est prévue tous les 5 ans. > Mission payante Etape 4 : Promotion et commercialisation > Les structures évaluées sont intégrées au dispositif de promotion régional : le SRIT. > Elles seront par conséquent présentes sur tous les supports de promotion territoire < Oise < Picardie : supports de promotion imprimées et numériques > Commercialisation par le Service Loisirs Accueil, sous forme de prestation sèche ou packagée.

39


Télécharger ppt "Ordre du jour Introduction par M. Jean-Louis AUBRY et M. André DARDENNE 9h45 : « Rôles et missions des collectivités et des offices de tourisme » 9h55 :"

Présentations similaires


Annonces Google