La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LINTERCOMMUNALE DU BRABANT WALLON Le dialogue des parties pour lamélioration environnementale Elena Mirica : Exposé au « 2 nd Stakeholders Dialogue Emas»

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LINTERCOMMUNALE DU BRABANT WALLON Le dialogue des parties pour lamélioration environnementale Elena Mirica : Exposé au « 2 nd Stakeholders Dialogue Emas»"— Transcription de la présentation:

1 LINTERCOMMUNALE DU BRABANT WALLON Le dialogue des parties pour lamélioration environnementale Elena Mirica : Exposé au « 2 nd Stakeholders Dialogue Emas» du 4 octobre 2011

2 Plan de lexposé Brève présentation de lIBW Le SME certifié La participation du personnel IBW Le dialogue avec la population Amélioration de la mobilité à travers un groupe de travail

3 IBW en bref Intercommunale créée en 1967 Regroupe les 27 communes du Brabant wallon (~ habitants) et assure le développement économique harmonieux de la province, lassainissement des eaux usées et la gestion des déchets

4 Les activités 1. Le développement économique et aménagement du territoire 2. Lépuration des eaux usées assainissement-investissement exploitation des ouvrages dépuration 3. Le traitement des déchets valorisation des matières valorisation énergétique 3 grands secteurs dactivité:

5 Lintercommunale est EMAS et ISO depuis juillet 2002 (36 sites) 44 sites certifiés ISO et enregistrés EMAS en 2011, dont : 26 stations dépuration 16 parcs à conteneurs 1 usine de traitement des déchets Le siège administratif 2 nouveaux sites seront rajoutés en 2012 : un crématorium et un centre de tri et broyage des déchets

6 Participation du personnel IBW Optimisation de la consommation propre des matières (eau, énergie, combustible…) à travers les indicateurs de performance Solutions techniques pour diminution des consommations dans les sites : Conception des bâtiments dits «basse-énergie» dans les ZAE Utilisation des énergies renouvelables – installation déoliennes et panneaux photovoltaïques dans les ZAE Réduction de la consommation de leau de ville dans les stations dépuration en utilisant de leau de process Réduction de la consommation de fuel dans lusine de traitement des déchets en utilisant en partie du bois issu du refus de tamisage du compost

7 Les bénéfices Economies en consommation de matières (eau, énergie, …) Diminution des coûts Plus le personnel est impliqué dans la politique environnementale de lIBW plus il est dynamique et cherche des solutions damélioration

8 Les difficultés Limplication du personnel passe par la formation et la sensibilisation à lenvironnement. Ce travail en continu demande de la persévérance, beaucoup de temps et de patience Il faut trouver de nouveaux défis pour que lenthousiasme ne sessouffle Limplication du personnel à des degrés différents peut mener à un système à deux vitesses

9 Inciter la population du BW à participer à lamélioration environnementale Actions de sensibilisation des gens aux problèmes liés à lenvironnement Actions éducatives dans le respect de celui-ci, destinées surtout aux jeunes Amélioration de la communication avec le voisinage, tant pour les installations existantes que pour les projets à venir

10 Les avantages Diminution de certains impacts (amélioration du tri sélectif et de la collecte de matières recyclables et réutilisables, diminution de nombres de rejets dhydrocarbures aux égouts, etc.) Les brochures explicatives des installations existantes les rendent plus facilement acceptables par le grand public

11 Les difficultés La sensibilisation des citoyens à lenvironnement est un travail qui demande beaucoup de patience, deffort matériel et humain et les efforts ne sont pas toujours payés. Le phénomène «Nimby» reste un obstacle dans la réalisation des objectifs à caractère environnemental (station dépuration, centre de tri) Certaines habitudes restent fort ancrées dans la mentalité des gens : létude de mobilité de la zone dactivité économique de Nivelles sud a montré que 90% des gens se déplacent en voiture et uni-solistes

12 La mobilité dune ZAE Étude de mobilité de la ZAE de Nivelles sud en 2005 co-financé par la RW et lIBW Création dun comité de suivi pour la mobilité à la fin de létude, à linitiative de lIBW Réalisation des recommandations émises par les auteurs de létude Travail conjoint entre lIBW, la Commune de Nivelles (propriétaire du parc), Le Cabinet du Ministre de lEnvironnement, la SPW, le TEC, La SNCB, Le MET, les 2 organisations syndicale (FGTB et CSC), Taxistop, Nivelles-Industries

13 Les travaux du comité de suivi Quelques objectifs à atteindre proposés par létude : Navette de bus entre la gare et le parc Pistes cyclables entre la gare et le parc et à lintérieur de celui-ci Abribus Covoiturage Arrêt SNCB dans le parc Gestion intégrée du parc et gestionnaire permanent

14

15 Lengagement des parties Travail collectif et concerté sur tous les dossiers Chaque partenaire apporte ses compétences pour le suivi des actions Actions de communication et de sensibilisation organisées conjointement Enquêtes pour identifier les besoins en mobilité des utilisateurs Organisation des enquêtes de satisfaction …et bien dautres

16 Réalisations Navette de bus depuis 2007 Site de covoiturage Pistes cyclables en cours de réflexion Abribus – en cours Enquête pour identifier les navetteurs potentiels si arrêt de train dans la zone Réflexion sur des outils de communication mieux adaptés pour touches le plus de gens Gestion intégrée du site – pour les années à venir

17 Pour en savoir plus Site internet de lintercommunale : Personne de contact : Elena Mirica Coordinatrice environnement Documents: Rapport annuel Déclaration environnementale Étude de mobilité de la ZAE de Nivelles sud


Télécharger ppt "LINTERCOMMUNALE DU BRABANT WALLON Le dialogue des parties pour lamélioration environnementale Elena Mirica : Exposé au « 2 nd Stakeholders Dialogue Emas»"

Présentations similaires


Annonces Google