La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet centrale éolienne

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet centrale éolienne"— Transcription de la présentation:

1 Projet centrale éolienne

2 Plan de présentation Historique du projet
Généralités sur l’énergie éolienne et le raccordement électrique Présentation de C3E et Cegelec Résultats des études préliminaires Implantation du projet Études complémentaires, Comité de pilotage, Planning Évaluation du potentiel éolien recevable par le réseau Etudes techniques, Convention de raccordement Auto-production via le réseau, rôle de SENELEC, réglementation Aspects financiers, MDP

3 Historique 2003 : 1ère mission de CEGELEC au Sénégal ; Visite du parc éolien de Avignonet-Lauragais par une délégation du Conseil Régional St Louis ; Engagement du Conseil Régional Midi-Pyrénées pour une aide financière. 2004 : Démarrage des mesures de vent à Gandon. 2005 : Signature d’une Convention entre le Conseil Régional St Louis et C3E ; rapport final campagne de mesures de vent / étude des contraintes. 2006 : Echanges avec l’AFD et industriels ; démarches administratives (Direction de l’Environnement, CRSE, Ministère de l’Energie, Sonatel…) ; mise en place Comité de Pilotage ; préparation études complémentaires 2007 : Prospection de 6 sites, avec experts vent, sols, faune ; démarrage mesures de vent sur le site de Sud-Rao

4 Généralités : l’éolien dans le monde / en Afrique
MW éoliens installés (pays leaders : Allemagne, Espagne, USA, Inde, Danemark) Potentiel éolien de l’Afrique

5 Généralités : l’éolien dans le monde / en Afrique

6 Généralités : Définition du raccordement électrique
Poste de livraison liaison électrique Poste HT Généralités : Définition du raccordement électrique

7 Généralités : génie électrique

8 CEGELEC : groupe indépendant, siège à Bruxelles 26000 employés présent dans 30 pays CA = 2,9 M€ génie électrique et métiers connexes TOULOUSE : Centre de compétence « wind energy »

9

10 C3E : Compagnie de l’Eau, de l’Energie et de l’Environnement
Compagnie de droit sénégalais spécialisée dans les énergies renouvelables en générale et les études de développement de parcs éoliens en particulier : Parc éolien de gantour 50 mw Parc éolien de mboye 10 MW Parc éolien de Thiès (Mont Rolland) 60 mw Parc éolien de Mboro (dunes) 50 mw Parc éolien de Darou (ICS) 20 mw

11 Résultats des études préliminaires

12 Résultats des études préliminaires

13 Résultats des études préliminaires

14 Source : OMVS

15 Implantation du projet

16 Etudes complémentaires : 3 volets, avec subvention AFD
Etudes de vent Atlas de l’énergie éolienne Sélection de 2 sites Mesures pendant 6 mois Micrositing et détermination du productible Etude géotechnique Sondages Pré dimensionnement fondations Risques environnementaux Étude ornithologique Étude des risques liés à la nature du sol

17 Comité de Pilotage Ministère de l’Energie et Direction de l’Energie
Conseil Régional de St Louis et ARD Direction de l’Environnement SENELEC SOCAS et SPIDS C3E et Cegelec invités

18 Planning études complémentaires
2ème semestre de 2007 : études détaillées, montage contractuel et financier 2008 : travaux, montage des éoliennes, opérations de mise en service Début 2009 : production

19 Raccordement au réseau SENELEC
scénarii Départ dédié du poste de Sakal (ou Dagana) Sur tronçon entre Sakal et Saint-Louis Ligne Almelec Ligne Cuivre Sur tronçon entre Saint-Louis et Ross-Bethio

20 Capacités SENELEC Point de raccordement Capacité théorique
Capacité estimée parc éolien Poste de Sakal 20 à 50 MW 16 à 40 MW Poste de Dagana 20 MW 16 MW Ligne SL1 (74 Cu) 12 MW < 8 MW Ligne SL2 (148 Al) entre 12 et 16 MW * Ligne Ross Bethio * Cause contribution centrale St Louis

21 Etudes techniques Etude de faisabilité : Etude détaillée :
Plan de tension I admissible en régime permanent Supplément de Pcc Etude détaillée : Perturbations dues aux éoliennes (harmoniques, flickers, enclenchement des transformateurs) Perturbations dues au réseau Réglages des protections

22 Convention de Raccordement
Nécessaire, et préalable au chiffrage détaillé du projet, ainsi qu’à l’engagement des investisseurs et des banques Contenu : aspects techniques et juridiques Futures dispositions contractuelles : Contrat d'accés au réseau : conditions commerciales de l'injection / soutirage Convention d'exploitation : règles d'exploitation et de conduite

23 Convention de Raccordement
Caractéristiques principales de l'installation (Pinjection, Psoutirage, point de livraison) Schéma électrique, caractéristiques des éoliennes, des transformateurs... Caractéristiques du raccordement (poste, ligne, point de raccordement : réseau Senelec, partie gérée par Eskom ?) Limitations de fonctionnement : à-coups de tension, réactif Détails du poste : tableau HTA, comptage, protections, telecommunication Procédure de mise sous tension Aspects juridiques : limites de propriété / d'exploitation (concernés : Senelec, concessionaire ASER ?)

24 Contexte, cadrage réglementaire et institutionnel
Réglementation actuelle (loi de 98) inadaptée pour diversifier la production (toute nouvelle centrale de production = appel d’offre, géré par SENELEC et CRSE) Article 24 (auto-production) : quel que soit le moyen, pour besoins propres, restreinte au périmètre privé de l’usine Souhait des industriels sénégalais d’investir dans le secteur, en particulier les EnR, pour sécuriser leur approvisionnement en électricité et contrôler les coûts Nécessité d’adapter et élargir la notion d’auto-producteur, (centrale captive / modèle indien) ainsi que de préciser le rôle de « gestionnaire de réseau » de SENELEC

25 Inde Centrales éoliennes totalisant plus de 5000 MW (4 rang mondial)
Revue « systèmes solaire » n°167 (2005)

26 Avantage comparatif du concept de centrale captive
Auto-production classique : thermique Centrale captive éolienne localisé dans l’usine délocalisé et raccordé au réseau national répond exactement aux besoins production variable et pas exactement prévisible En général, consomme des hydrocarbures importés Utilisation de ressources naturelles locales et renouvelables Au détriment de l’activité nationale de production / transport / distribution Renforce les moyens de production, participe aux efforts d’entretien et d’investissement dans le réseau Autonome Client de SENELEC Pollue Propre

27 Principe de « centrale captive » auto-production via le réseau
Parc éolien Région St Louis (investisseurs : A, B & C) Principe de « centrale captive » auto-production via le réseau Consommation de A : Ca Consommation de B : Cb Réseau SENELEC (transport, « stockage ») Consommation de C : Cc Production d’électricité éolienne Eeol Pertes en lignes r% Charges de « stockage » : à mettre en relation avec primes fixes des consommateurs Formule explicitant les échanges d’électricité Eeol (1 – r%) = Ca+Cb+Cc

28 Rôle de SENELEC en tant que gestionnaire du réseau
Recevoir toute la production éolienne sur son réseau, la comptabiliser Faire bénéficier ses clients ayant investi dans la centrale éolienne de la part qui leur revient dans la quantité d’électricité éolienne produite, en créditant des comptes associés à des compteurs de consommation Nota : en bilan sur l’année, la consommation de chaque client restera inférieure à sa part de production éolienne, donc un complément lui sera vendu par SENELEC

29 Aspects financiers

30 Mécanisme Développement Propre
« Le MDP permet à un pays industrialisé d’investir dans un projet qui réduit les émissions en GES implanté dans un PED et reçoit en échange des crédits d’émissions qu’il peut comptabiliser à son actif ». Projet éolien 15 MW = tonnes de C02eq par an Programmes au Sénégal : Africa Assist Convention franco-sénégalaise

31 Merci pour votre attention
FIN Merci pour votre attention


Télécharger ppt "Projet centrale éolienne"

Présentations similaires


Annonces Google