La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VERSAILLES Le Hameau de la Reine à Trianon un retour aux sources en images 25 septembre 2004 effectué le 25 septembre 2004 Jean-Paul BARRUYER par Jean-Paul.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VERSAILLES Le Hameau de la Reine à Trianon un retour aux sources en images 25 septembre 2004 effectué le 25 septembre 2004 Jean-Paul BARRUYER par Jean-Paul."— Transcription de la présentation:

1 VERSAILLES Le Hameau de la Reine à Trianon un retour aux sources en images 25 septembre 2004 effectué le 25 septembre 2004 Jean-Paul BARRUYER par Jean-Paul BARRUYER sur ses propres photographies suivi de « Le Fantôme de la Reine » un court récit étrange et cependant authentique ! 2e édition de Juin 2012 illustration de meilleure qualité, entièrement « remastérisée » et augmentée

2 Versailles est lun des plus nobles et des plus beaux lieux de la terre. Le château de Louis XIV na pas seulement servi, au lendemain de la Fronde, à garder les grands autour du roi, mais a été aussi pour lEurope un modèle qui a permis de parler du Siècle du Roi soleil. Le grand château majestueux, ses jardins à la française, ses allées rectilignes bordées de statues qui mènent aux bassins deau éblouissants, ne doivent pas occulter un lieu champêtre et romantique, au fond du parc, celui du domaine de Trianon.

3

4

5

6

7

8

9 LE HAMEAU DE LA REINE A TRIANON Versailles va jeter son dernier éclat sous Louis XVI. Marie-Antoinette, devenue reine en 1774 à lâge de 19 ans, aime les fêtes, la danse et la comédie. Le jeune roi na quun an de plus quelle. Leur entourage nest pas plus âgé. Au milieu dune cour brillante, la jeunesse règne. La jeune reine aime retrouver ses racines autrichiennes, plus proches de la nature, dans ce cadre champêtre où elle fait édifier quelques chaumières qui sont son dernier caprice. Oubliant le luxe et lorgueil de la vie officielle, dédaignant les honneurs de létiquette, elle préfère goûter la vie dans cette retraite délicieuse. Seule ou en compagnie de ses intimes, cest une joie pour elle, dès les beaux jours venus, de jouer à la fermière, de soccuper de ses animaux comme de son jardin potager… Peu à peu, les soucis et les inquiétudes vont transformer et assagir la reine. Il est déjà trop tard. Des nuages menaçants se sont accumulés et vont sceller son destin. Le peuple lui reproche un trop grand ascendant sur Louis XVI, son époux, souvent à lencontre des intérêts du Royaume de France. Et puis, il y a cette fameuse affaire du « Collier de la Reine » dans laquelle elle est innocente mais qui devient un prétexte à la salir… Jusquau soir où, fatigué dune partie de chasse, le roi, avant de se coucher, note sur son calepin, comme à laccoutumée, ses impressions du jour : « Rien de particulier ». Dans la nuit, un proche vient le tirer du sommeil pour linformer des évènements dramatiques qui se sont déroulés la journée à Paris, auquel il répond : « -- Mais cest une révolte !.. » « -- Non sire, une révolution !.. » Cette journée qui vient de prendre fin est celle du le 14 juillet 1789 !... Désormais, le couple royal a moins de quatre ans à vivre.

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21 « Cest un domaine préromantique où les jeux de lillusion sefforcent de rendre la nature encore plus présente. Par-delà le lacis des allées et les méandres des ruisseaux, le Hameau de Trianon reflète dans le lac la fragile apparence dun village. Rien ne manque à ce décor, ni le moulin, ni le colombier, ni la laiterie. La Tour de Marlborough y perpétue le souvenir de la vieille complainte que chantait la nourrice du Dauphin. Tout cherche ici à prendre laspect de la réalité et tout reste pourtant dans une sorte de rêve… » André CHAMSON André CHAMSON de lAcadémie française de lAcadémie française ( ) ( )

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42 LE FANTÔME DE LA REINE Le 1er novembre 1967, la tête pleine dillusions, je quittais ma province pour entamer une longue carrière professionnelle à Versailles, à deux pas des grilles du château. Jétais accueilli par une pluie diluvienne dont je me souviens encore : déjà les grandes eaux de Versailles ! Le symbole était assez fort pour ne pas passer inaperçu : la voie royale souvrait à moi ! Enfin, cest ce que je crus… Toujours est-il que cest ici que jai fait mes premières armes en photographie. Que Dieu en soit loué !… Cette année-là, la revue Historia publiait un numéro hors-série entièrement consacré à Versailles, que je mempressai dacheter. A lintérieur, un article attira plus particulièrement mon attention. Sous la plume de Guillaume Hanoteau, il sintitulait « le fantôme de la Reine ». De quoi sagissait-il ? « Non seulement de lhistoire de fantômes la plus extraordinaire du siècle, mais également, pour la première fois, dun témoignage dont le sérieux nest point discutable à lappui dun phénomène dordre métapsychique ». Le 10 août 1901, dans le parc du Petit Trianon, alors quelles eurent le sentiment de sêtre égarées, deux demoiselles anglaises, miss Moberly et miss Jourdain, se sont trouvées soudain rejetées 112 ans en arrière. Les témoignages quelles firent plus tard sur ce quelles virent, depuis les décors jusquaux personnages étranges croisés sur leur chemin, en passant par les costumes et même les accents bizarres entendus, furent rapprochés de documents de lépoque : elles venaient de revivre le 5 octobre 1789, une des journées révolutionnaires les plus mouvementées. Elles avaient rencontré, entre autres personnes, la reine Marie-Antoinette. Cette aventure reste à ce jour lune des plus étranges et des plus angoissantes qui soient arrivées à des êtres humains ! Lhistoire a fait couler beaucoup dencre et de nombreuses études ont été écrites sur ce sujet qui ne peut être considéré comme une vulgaire supercherie. De nombreuses questions nont pas manqué de surgir en moi à loccasion de mes nombreuses balades que jai pu faire dans ce parc, mon trajet domicile-travail traversant le parc du château. Sans entrer dans la complexité du sujet, on peut dire que ces deux Anglaises ont voyagé dans une quatrième dimension, une sorte despace-temps. Un phéno- mène bien réel qui ne peut être expliqué dans létat actuel de nos connaissances. LHomme commençant tout juste à explorer le système solaire, une poussière dans un Univers infini, on peut se demander si lhumanité na toujours pas quitté le Moyen Âge de la connaissance !… Alors quil était gravement malade, on raconta cette histoire à Henri Bergson : le philosophe fut prodigieusement intéressé et promit de réfléchir à ce sujet. Mais le lendemain il était mort. Alors, si un jour vous vous rendez à Trianon à une heure crépusculaire, si lair semble soudain simmobiliser, si les oiseaux sarrêtent de chanter, si les objets perdent leur ombre et leur relief, hâtez le pas car lHistoire sera en train de vous rattraper !.. Mais peut-être que chacun de nous, sans le savoir, a déjà vécu ou vivra, ici ou ailleurs, une expérience étrange de cette nature…

43 MARIE-ANTOINETTE DAUTRICHE ( ) Reine de France Portrait de Elisabeth VIGÉE-LEBRUN ( )

44

45 Pour clore cette histoire royale, en ce samedi après-midi 16 juin 2012, jai cueilli pour vous en mon jardin, sous la chaleur accablante qui règne en région lyonnaise, ce majestueux mais hélas ! trop éphémère lys orange à la robe diaphane… Jean-Paul BARRUYER pour la 2e édition pour la 2e édition de Juin 2012 de Juin 2012

46

47


Télécharger ppt "VERSAILLES Le Hameau de la Reine à Trianon un retour aux sources en images 25 septembre 2004 effectué le 25 septembre 2004 Jean-Paul BARRUYER par Jean-Paul."

Présentations similaires


Annonces Google