La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une pédagogie différenciée Stage T2 Daniel BERRIAUX IEN ASH 06.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une pédagogie différenciée Stage T2 Daniel BERRIAUX IEN ASH 06."— Transcription de la présentation:

1 Une pédagogie différenciée Stage T2 Daniel BERRIAUX IEN ASH 06

2

3

4 Le choix de ces méthodes Choisir une stratégie pédagogique repose avant tout sur un diagnostic précis qui détermine : - les compétences réelles de lélève - les besoins de lélève - les objectifs qui pourront être atteints

5 Les bases de ce diagnostic Votre connaissance des élèves Les évaluations (diagnostiques, formatives ou sommatives) Le parcours de lélève Les prises en charge autour de lélève

6 De façon pragmatique Vous ne pouvez pas vous multiplier à linfini, et il sera parfois difficile dindividualiser. On peut chercher à répartir les élèves selon trois ou quatre groupes de niveau ou de besoin

7 Exemple : les lecteurs On peut penser à plusieurs niveaux : -Ceux qui lisent et comprennent -Ceux qui oralisent bien et ne comprennent pas tout -Ceux qui oralisent mal et qui ne comprennent pas -Ceux qui ne déchiffrent pas

8 En situation problèmes Ceux qui comprennent lénoncé, savent trouver une procédure de résolution et savent calculer Ceux qui comprennent, savent résoudre mais ne savent pas bien calculer Ceux qui savent calculer, qui comprennent lénoncé mais ninduisent pas de procédure de résolution Ceux qui ne savent pas comprendre lénoncé, éprouvent des difficultés de calcul

9 Les styles cognitifs Lobservation de lélève apprend beaucoup du style cognitif employé - apprentissage par manipulation - apprentissage en groupe - apprentissage par imprégnation orale (subvocalisation) - modèle kinesthésique ou modèle visuel …

10 Identifier les opération mentales réussies et celles déficitaires

11 Sur quels axes différencier Laction magistrale Laide humaine Le matériel et les supports La tâche la quantité de travail La consigne Le temps

12 De façon pragmatique … Vous ne pouvez pas vous diviser Aussi, il faut trouver des formes dorganisation permettant aux élèves dêtre occupés et autonomes dans leur travail. Il faut souvent concevoir sa classe comme regroupant plusieurs ateliers travaillant : –Soit sur une tâche commune –Soit travaillant sur différentes tâches

13 Quels outils pour rendre les élèves autonomes ? Les rituels (lhabitude crée leffet de sécurité et leffet dattendu identifié) Les TICE (à condition davoir travaillé la prise en main des logiciels) Les fichiers (à ne pas confondre avec les exercices dapplication) La mise en place du tutorat Et surtout la mise en place dune pédagogie différenciée organisée entre tâches individuelles ou de groupes, autonomes et tâches dirigées

14 Exemple dorganisation Groupe 1Groupe 2Groupe 3 Passage de consigneTâche rituelle Travail indivLancement Reformulation Passage de consigne et travail dirigé Travail fichier autonome Travail autonome Tutorat G3Mise en commun ou correction Tutorés G1 avec tâche écrite autonome Mise en commun correction Travail fichier autonomeTâche écrite autonome simple Debriefing rapide si nécessaire de ce qui sest fait dans chaque groupe. Retour au collectif classe

15 La complexité de la tâche -Peut jouer sur la capacité à distinguer des sous-problèmes dans la tâche à résoudre -Peut jouer sur le degré dabstraction des informations, des supports de réflexion -Sur le nombre + ou – important dactions à combiner -Sur les prérequis nécessaires -Sur la capacité à comprendre la consigne

16 P -Peut jouer sur la capacité à distinguer des sous-problèmes dans la tâche à résoudre -On peut proposer aux plus forts le problème dans sa globalité, aux plus fragiles on peut délimiter des étapes intermédiaires avec des sous-problèmes à résoudre -Peut jouer sur le degré dabstraction des informations, des supports de réflexion -On peut disposer de supports à la réflexion différents faisant appel à différents canaux (parole, dessin, manipulation, écrit) -Sur le nombre + ou – important dactions à combiner : -On peut alléger certaines tâches qui ne sont pas visées directement dans la séance (exemple donner une calculette pour éviter de compter, éviter certaines tâches de copie, donner du vocabulaire de référence avant une rédaction, procéder par la dictée à ladulte -Sur les prérequis nécessaires -On peut donner certaines informations non connues ou non maîtrisées -On peut donner les questions avant le texte -On peut traiter systématiquement les question de vocabulaire avant lactivité, définir le sens dune image avant son utilisation -Sur la capacité à comprendre la consigne : -On peut analyser ensemble la consigne et faire écho -On peut couper une consigne longue et complexe en plusieurs plus simples -On peut indiquer la première action et le critère de reconnaissance du succès dans le travail (A quoi reconnaitra-t-on quon a fini, qu on a réussi) -On peut montrer un exemple fait, ou commencer lactivité par un exemple

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37 Travail sur les consignes « Lisez ces nombres et rangez-les dans le tableau en faisant attention de les mettre dans la bonne colonne » 145 – 167 – 206 – 97 – 79 ENTRE ET ENTRE ET INFERIEUR A PLUS GRAND QUE

38 « Lisez ces nombres et rangez les dans le tableau en faisant attention de les mettre dans la bonne colonne » Une consigne trop longue Trois verbes dans la consigne (cest trop) Une formulation équivoque (que veut dire « faire attention » « bonne colonne »)

39 Des solutions envisageables -Diviser la tâches en sous-tâches -Diviser la consignes en sous consignes -Simplifier certains obstacles

40 Étape 1 Range les nombres du plus petit au plus grand 145 – 167 – 206 – 97 – 79

41 Etape 2 Place les nombres 97 – 79 – 145 –

42 Etape 3 Trouve un nombre pour chaque cadre ENTRE ET ENTRE ET INFERIEUR A PLUS GRAND QUE – 145 –

43 Etape 4 Trouve un nombre pour chaque cadre ENTRE ET ENTRE ET INFERIEUR A PLUS GRAND QUE RESTE A PLACER LE CINQUIEME NOMBRE NON PLACE

44 Adaptation et différenciation par le support hydre.docx les dictées.doc

45 Des situations concrètes... Au supermarché, Eric achète trois paquets de gâteaux à 2 et une boisson à 1. Il a dans sa poche un billet de 10. Aura-t-il assez d'argent ?

46 4 4??1 QUELLES PEUVENT ETRE LES CARTES INCONNUES

47 Domaine du geste graphique : · Ne pas hésiter à multiplier les situations de production graphique sur des surfaces de grandeurs diverses, avec des guides explicites (kinesthésiques ou visuels). Plus lenfant est jeune, plus le guide doit être contraignant et palpable. · Adapter les formats et les supports décriture

48 ADAPTATION DES SUPPORTS Nous devons apprendre aux enfants à vivre ensemble dans un milieu sans compétition C'est à travers la rencontre de l'autre que nous nous formons. dent papapapa cinq > Les interlignes de couleur Mots repères Sur opposition phonique ou éléments orientés Texte en comics en colonnes justifiées


Télécharger ppt "Une pédagogie différenciée Stage T2 Daniel BERRIAUX IEN ASH 06."

Présentations similaires


Annonces Google