La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Altérations régressives des dents. Attrition: perte de substance par usure résultant de locclusion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Altérations régressives des dents. Attrition: perte de substance par usure résultant de locclusion."— Transcription de la présentation:

1 Altérations régressives des dents

2 Attrition: perte de substance par usure résultant de locclusion

3 Attrition occlusale

4 Attrition proximale

5 Attrition: intéresse lémail seulement

6 Attrition: les facettes sélargissent et découvrent la dentine.

7 Attrition:

8 Facettes: découvrent la dentine

9 Attrition: dentine tertiaire +++.

10 Attrition sévère (dentine réactionnelle ou tertiaire +++)

11 Attrition sévère

12 Attrition: la pulpe est exposée

13 Lattrition physiologique: processus de vieillissement normal. Nécessaire pour rétablir léquilibre entre la longueur des dents et la hauteur de la crête alvéolaire. Elle ne saccompagne généralement pas de douleur parce quil y a apposition de dentine réactionnelle et adaptation progressive de lATM à la perte de hauteur occlusale.

14 Attrition (conséquences et moyens de défenses) Exposition de la dentine Sclérose de la dentine, tractus mort Formation de dentine réactionnelle ou tertiaire

15 Attrition pathologique

16 Attrition (bruxisme)

17 Le bruxisme Les bruxisme est le grincement et le serrement anormal des dents. Il est diagnostiqué quand les attritions sont très prononcées et quil y a présence de facettes dusure sur les dents postérieures.

18 Les signes et symptômes Muscles masséter hypertrophiés Manque de souplesse des muscles Fatigue musculaire Mordillement des joues Douleur localisée dans la région ATM Mobilité dentaire Sensibilité pulpaire au froid

19 Létiologie Les causes ne sont pas claires. Des facteurs locaux (mauvaise occlusion) en combinaison avec le stress et la tension sont considérés comme de facteurs déclenchant.

20 Attrition

21 Attrition: Dentinogénèse imparfaite

22 Conséquences: Pulpe : exposition, pulpite, gangrène Diminution de la hauteur docclusion avec possibilité de troubles à lATM. Altérations du parodonte: épaississement du ligament parondontal, hypercémentose. Trop grande pression exercée sur le ligament parodontale, le parodonte, los.

23 Attrition (+ érosion)

24

25 Attrition proximale

26 Traitements: Pour le bruxisme: Relaxation Plaque occlusale: PLOC Tense: relaxation musculaire électrique Augmentation de la hauteur verticale si nécessaire.

27 Labrasion Perte de substance dentaire par action mécanique. Usure au tiers cervical des dents dun quadrant ou plus. Lésion typique: lacune cunéiforme.

28 Abrasion

29 Abrasion (+ attrition)

30 _schema3.jpg

31 Abrasion (lacunes cunéiformes)

32

33 Abrasion

34

35 Abrasion

36 Abrasion (stigmate professionnel) (Trou de pipe)

37 Abrasion (Cure-dents)

38 Abrasion (Soie dentaire)

39 Abrasion (Épingle à cheveux)

40 Abrasion (stigmate professionnel)

41 Abrasion (Brosse à dents)

42 Érosion: Perte de substance dentaire par un processus chimique. Lésions qui ont lapparence de verre dépoli. Lésions en forme de cupule.

43 Érosion dentaire Anamnèse médicale : Vomissements excessifs Désordre alimentaire : anorexie et/ou boulimie Reflux gastro-œsophagien Symptômes de reflux (maux destomac) Fréquence dingestion daliments ou des boissons acides (Vérifier les sportifs) Alcoolisme Maladie auto-immune (syndrome de Sjogren) Irradiation du cou ou de la tête Sécheresse buccale Médicaments induisant une xérostomie : tranquillisants, antihistaminiques, tablettes de vitamine C Prise régulière de médicaments acides Radiothérapie

44 Quoi vérifier Régime alimentaire: Fréquence de prise daliments et de boissons acides (citron, fruits, jus de citron, jus de fruits acides, sauce vinaigrette, vinaigre, sodas, cidres, vins, bonbons acidulés, boissons carbonatées (cola, thé) Méthode Habitudes dhygiène orale : Méthode et fréquence de brossage Type dentifrice (degré dabrasion) Utilisation de bains de bouche Utilisation dagents topiques fluorés Régime végétarien

45 Érosion (+ attrition + abrasion stigmate professionnel )

46 Érosion

47 Érosion (Succion de citrons)

48 Érosion (Boulimie)

49 Érosion (Poudre de cocaïne)

50 Érosion dentaire

51

52 A.Lussi, M. Schaffner and T. Jaeggi, Dental Erosion

53 Érosion dentaire

54

55 Rugg-Gunn & Nunn, Nutrition, Diet and Oral Health

56 Érosion dentaire: avant et après traitement

57 La physiopathologie de lérosion par acide 1. Sensibilité Lorsque la dentine est exposée, un léger tiraillement passager peut survenir au moment de la consommation de boissons et daliments chauds, froids ou sucrés Premiers signes 2. Dyschromie Les dents peuvent paraître légèrement jaunâtres en raison de lapparition de la dentine 3. Dents arrondies Les surfaces et bords des dents paraissent arrondis et « décapés » 4. Transparence Les dents de devant peuvent sembler légèrement transparentes près des bords incisifs Stades tardifs 5. Dyschromie avancée Les dents peuvent présenter une coloration jaunâtre plus foncée en raison de lapparition de la dentine exposée 6. Fissures De petites fissures et des rugosités peuvent apparaître au bord des dents 7. Sensibilité grave La dentine est de plus en plus exposée et les dents peuvent être atteintes dhypersensibilité dentinaire grave 8. Excavation en forme de cupule

58 Voici quelques conseils préventifs : Limiter le nombre de prises d'aliments et de boissons acides et préconiser de leau. Consommer rapidement les boissons acides: ne pas les faire tourner ni les garder longuement en bouche Utiliser une paille pour limiter le temps de contact entre les dents et les acides Attendre au moins 30 minutes avant de se brosser les dents après avoir consommé des aliments ou boissons acides Utiliser une brosse à poils souples et ne pas se brosser trop énergiquement les dents (éviter un brossage horizontal mais plutôt rotatif) Choisir un dentifrice faiblement abrasif, non acide et avec une teneur élevée en fluor. Un bain de bouche fluoré peut être également utilisé préventivement. Lérosion dentaire chez le sportif

59 Abfraction: Perte de substance à la jonction énamo-cémentaire.

60 Pathogénie

61 Abfraction

62

63

64

65

66

67

68

69 Ploc: Plaque occlusale

70


Télécharger ppt "Altérations régressives des dents. Attrition: perte de substance par usure résultant de locclusion."

Présentations similaires


Annonces Google