La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cours Théorique 2/4 Niveau 1 du 12/12/2006 Accidents Barotraumatiques Cours 2/4 Niveau 1 Hervé BOISOT 12/12/2006 Accidents de plongées.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cours Théorique 2/4 Niveau 1 du 12/12/2006 Accidents Barotraumatiques Cours 2/4 Niveau 1 Hervé BOISOT 12/12/2006 Accidents de plongées."— Transcription de la présentation:

1 1 Cours Théorique 2/4 Niveau 1 du 12/12/2006 Accidents Barotraumatiques Cours 2/4 Niveau 1 Hervé BOISOT 12/12/2006 Accidents de plongées

2 2 Hervé BOISOT 12/12/2006 I – Accidents Barotraumatiques 1 – Rappel Physique (Pressions & Compressibilité des gaz) 2 – Barotraumatismes 3 – A la Descente Placage du Masque 4 – A la Descente et la Remontée Les oreilles Les Sinus Les dents 5 – A la remontée Surpression digestive Surpression pulmonaire Accidents de plongées Cours 2/4 Niveau 1 II – Accidents de décompression (ADD)

3 3 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques 1 - Rappel Physique – Les pressions Cest la pression de l air au niveau de la mer P. Atm. = 1 bar Pression Atmosphérique (P. Atm) Cest la pression de leau, elle augmente de 1 bar tous les 10 mètres P. Rel. = Prof. en mètres 10 Pression Relative (P. Rel.) Cest la somme de la pression atmosphérique et pression relative P. Abs. = 1 + Prof. en mètres 10 Pression Absolue (P. Abs)

4 4 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques A température constante, le volume dun gaz est inversement proportionnel à la pression 1 - Rappel Physique – Compressibilité des Gaz (loi de Mariotte)

5 5 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques 2 - Barotraumatismes

6 6 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques 3 – A la Descente Placage du masque Causes A la descente, la pression appuie sur le masque et comprime lair à lintérieur jusquà la limite élastique de la jupe du masque. Au delà de la limite élastique du masque, le volume dair ne varie plus et se crée un dépression Effet Ventouse sur le visage Symptômes Dans leau : Troubles de la vision Douleurs faciales Hémorragies œil/nez (éclatements des vaisseaux sanguins) Au retour : Gonflement des paupières Hématomes autour des yeux (œil au beurre noir) Vaisseaux du globe oculaire éclatés Peut aussi bien survenir en Apnée quen Scaphandre

7 7 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Conduite à tenir Si saignements de nez : comprimez la narine en penchant la tête en avant Consulter un médecin ophtalmologiste 3 – A la Descente Placage du masque Prévention A la descente souffler dans le masque par le nez Ne pas trop serrer la sangle du masque

8 8 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Sinus 4 – A la Descente et la Remontée Les sinus sont des cavités osseuses en contact avec les voies respiratoires tapissées dune muqueuse. Pas de manœuvre particulière déquilibrage Le barotraumatisme des sinus peut aussi bien survenir en Apnée quen Scaphandre

9 9 Les Sinus 4 – A la Descente et la Remontée Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques A la descente : Si une obstruction (sinus/fosse nasale) empêche léquilibrage Augmentation de la pression extérieure Pas déquilibre des pressions Dépression à lintérieur des sinus Effet de ventouse sur la muqueuse A la remontée si une obstruction empêche lair de sortir Diminution de la pression intérieur Surpression des sinus Écrasement de la muqueuse et désobstruction souvent douloureuse Causes

10 10 Les Sinus 4 – A la Descente et la Remontée Violentes douleurs au niveau du front (sinus Frontaux) Sensations de rage de dents (sinus maxillaires) Saignements de nez Symptômes Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques

11 11 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Ne pas plonger en cas de rhume ou sinusite NE JAMAIS FORCER A la descente Interrompre la plongée A la remontée - Ralentir et progresser très lentement pour laisser le temps aux pressions de séquilibrer - Inspirer un peu deau par le nez, se moucher Temps à additionner au calcul des paliers de décompression Prévention Les Sinus 4 – A la Descente et la Remontée Ne pas utiliser de gouttes vasodilatateurs avant la plongée (action limitée dans le temps et risque daggravation à la remontée)

12 12 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Consulter un médecin ORL pour éviter toutes infections Conduite à tenir Calmer la douleur avec un produit antalgique et anti-inflammatoire (aspirine) sauf contre indication habituelle. Les Sinus 4 – A la Descente et la Remontée

13 13 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Dents 4 – A la Descente et la Remontée Laccident peut survenir lorsquune dent présente une cavité : Carie dentaire Obturation (plombage) se désadaptant Couronne se désadaptant Le barotraumatisme dentaire peut aussi bien survenir en Apnée quen Scaphandre à la descente.

14 14 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Dents 4 – A la Descente et la Remontée A la descente : Lair dont la pression augmente cherche à pénétrer dans la cavité dentaire Provoque un jet dair qui irrite le nerf dentaire Engendre une douleur + ou - vive et aigue A la remontée Lair emprisonné dans la cavité se détend et comprime le nerf Provoque une douleur + ou - vive et aigue Risque de faire fissurer ou éclater la dent Risque de faire sauter le plombage ou couronne Causes

15 15 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Dents 4 – A la Descente et la Remontée Apparition de douleurs + ou - précoces et intenses (A la descente et/ou remontée) Perte du plombage ou couronne (A la remontée) Fissuration ou éclatement de la dent (A la remontée) Symptômes

16 16 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Dents 4 – A la Descente et la Remontée Consulter un dentiste pour éviter toutes infections Conduite à tenir Prévention Ne pas plonger en cas de « rage de dents » NE JAMAIS FORCER A la descente Interrompre la plongée A la remontée Ralentir et progresser très lentement pour laisser le temps aux pressions de séquilibrer Temps à additionner au calcul des paliers de décompression Visite annuelle chez un dentiste et une bonne hygiène dentaire.

17 17 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Oreilles 4 – A la Descente et la Remontée Loreille moyenne est séparée de loreille externe par une paroi souple et étanche, le tympan. Elle est reliée aux voies respiratoires par un canal appelé « trompe dEustache » Lair nécessaire à léquilibre des pressions entre la caisse du tympan et le milieu ambiant, pénètre plus difficilement dans loreille moyenne quil nen ressort (disposition anatomique). Le barotraumatisme de loreille peut aussi bien survenir en Apnée quen Scaphandre

18 18 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Oreilles 4 – A la Descente et la Remontée Causes A la descente La pression agît sur le tympan, en le poussant vers lintérieur. Lair insufflé en réalisant un Vasalva par exemple permet équilibrer les pressions des 2 cotés du tympan. Si pas déquilibre des pressions risque daccident rupture du tympan pénétration de leau

19 19 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 Causes A la remontée La pression diminue, lair contenu dans la cavité interne agit sur le tympan. Normalement, lair séchappe naturellement par la trompe dEustache équilibre des pressions Si affection ORL et trompe dEustache traumatisée plus douverture passive lair ne sévacue pas et il y a risque daccident Les Oreilles 4 – A la Descente et la Remontée I – Accidents Barotraumatiques

20 20 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Oreilles 4 – A la Descente et la Remontée Symptômes Gêne et sensation denfoncement du tympan Douleur vive Si rupture du tympan vertiges, bourdonnements et sifflements, surdité, écoulement de sang dans le conduit auditif Si rupture du tympan suivie dune irruption deau dans loreille lésions dans loreille interne, vertiges, syncope, noyade A la Remontée : Vertige alterno-barique vertiges, nausées, sifflements, surdité (symptômes proches de laccident de décompression)

21 21 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Prévention Effectuer visite médicale afin de vérifier laptitude ORL à la plongée Ne pas plonger en cas dinfection, de rhume Équilibrer régulièrement sans attendre lapparition de gêne ou douleur en insufflant de lair dans loreille moyenne par lintermédiaire de la trompe dEustache Descendre doucement et privilégier la descente la tête en haut En cas de problème pendant la descente, remonter légèrement et reprendre léquilibrage Éviter lusage des médicaments vasodilatateurs qui ne désobstruent que temporairement les trompes dEustache Ne jamais obturer le conduit auditif (coton, bouchon) Se rincer le conduit auditif à leau douce et ne jamais utiliser de coton tige NE JAMAIS FORCER Les Oreilles 4 – A la Descente et la Remontée

22 22 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Oreilles 4 – A la Descente et la Remontée Méthodes équilibrage des Oreilles Nota : Ne JAMAIS effectuer de manœuvre de Valsalva à la remontée risque barotraumatisme oreille interne + Surpression pulmonaire + ADD) MéthodesCommentairesFacilitéSécurité Valsalva Nez pincé, bouche fermée, souffler dans le nez (voir nota) Déglutition Une simple déglutition peut ouvrir les trompes dEustaches pour certaines personnes Frenzel Nez pincé, glotte fermée par contraction des muscles du cou. Plaquer la langue sur le voile du palais en émettant le son « KE » B.T.V. La Béance Tubulaire Volontaire permet de solliciter les petits muscles responsables de louverture de la trompe dEustache Lowry Nez pincé, souffler doucement par le nez tout en déglutissant Toynbee Nez pincé, bouche fermée, déglutir et aspirer par le nez (inverse Valsalva). A nutiliser quà la remontée en cas de difficulté

23 23 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Les Oreilles 4 – A la Descente et la Remontée Conduite à tenir Ne mettre aucun produit dans le conduit auditif sans avis médical Consulter un médecin ORL si la douleur persiste après la plongée, les conséquences sur la vie quotidienne pouvant être des plus graves. Cas dun Vertige alterno-barique, traiter comme un accident de décompression (symptômes proches) Oxygénothérapie Caisson Hyperbare

24 24 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques La Surpression digestive 5 – A la Remontée Causes Phénomène de fermentation dans le tube digestif produisant des gaz à la pression ambiante A la remontée, ces gaz emmagasinés subissent une variation de volume inversement proportionnel à la pression (loi de Mariotte) Symptômes Ballonnement Éructations (rots), pets Douleurs dintensité variable Distorsion abdominale variable

25 25 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques La Surpression digestive 5 – A la Remontée Conduite à tenir Dans leau, tenter déliminer les gaz par les voies naturelles (rots, pets) Diminuer la vitesse de remontée de la plongée Évacuer vers un centre Hospitalier suivant gravité Prévention Hygiène Alimentaire Éviter les féculents à forte fermentation (haricots secs, choux, …, limiter le pain) Éviter les boissons gazeuses en trop grande quantité (sodas, bière, cidre, …) Éviter les déglutitions répétées pendant la plongée (elle fait avaler de lair)

26 26 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques La Surpression Pulmonaire 5 – A la Remontée A la remontée, la pression de lair diminue tandis que le volume dair augmente dans les poumons. Distorsion Alvéoles, Déchirement Expiration Normale : Lexcédant dair sévacue Obstacles à lexpiration : Blocage de la glotte par panique Remontée Panique Pathologie (asthme) Valsalva à la remontée Risque maximal : Proche de la surface (10m à surface) Quantité dair importante au blocage Vitesse de remontée trop rapide Causes

27 27 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques La Surpression Pulmonaire 5 – A la Remontée Symptômes Apparition très rapide, en surface ou dans les minutes qui suivent, et varient selon la gravité : Gêne respiratoire Douleur dans la poitrine Bave ou crachats sanglants État de choc Troubles respiratoires Asphyxie Cou proéminent, gonflé, air insufflé sous la peau Syncope MORT

28 28 La Surpression Pulmonaire 5 – A la Remontée Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 I – Accidents Barotraumatiques Prévention NE JAMAIS BLOQUER SON EXPIRATION A LA REMONTEE ! ! ! Expirer en remontant lentement Maîtriser la dissociation bucco-nasale Pas de VALSALVA à la remontée NE JAMAIS DONNER DAIR A UN APNEISTE Conduite à tenir Sortir la victime de leau, bilan, gestes de réanimation, Oxygénothérapie, traitements identiques à un ADD, évacuation vers un centre hospitalier

29 29 Hervé BOISOT 12/12/2006 Cours 2/4 Niveau 1 Accidents de Plongée Questions ?


Télécharger ppt "1 Cours Théorique 2/4 Niveau 1 du 12/12/2006 Accidents Barotraumatiques Cours 2/4 Niveau 1 Hervé BOISOT 12/12/2006 Accidents de plongées."

Présentations similaires


Annonces Google