La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conseils. Ce diaporama va vous permettre de mieux assimiler le cours. En effet il vous permet : - de compléter les points essentiels et ce faisant, de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conseils. Ce diaporama va vous permettre de mieux assimiler le cours. En effet il vous permet : - de compléter les points essentiels et ce faisant, de."— Transcription de la présentation:

1 Conseils. Ce diaporama va vous permettre de mieux assimiler le cours. En effet il vous permet : - de compléter les points essentiels et ce faisant, de mieux les mémoriser, - de mieux visualiser certains aspects grâce aux illustrations. Lisez attentivement le cours : ne vous contentez pas de le compléter! Si certains points demeurent encore nébuleux, nhésitez pas à me les signaler soit en présentiel, soit par courriel.

2 Mode demploi. § : Une activité de réflexion vous est proposée : faites donc leffort de réfléchir avant de : vous devez noter sur votre support de cours les informations ainsi repérées. En pointant un terme souligné, vous obtiendrez des informations complémentaires. EssayezEssayez

3 Les travaux profonds.

4 LES DECOMPACTEURS

5 Décompacteur 3 Soc Etançon Etrave 50 – 80 cm cm Dent = étançon + soc + étrave

6 Décompacteur 3 dents. Dent Soc § Observez la "solidité" de l'appareil, la forme et la fixation rigide des dents.,

7 Fiche * Mode d'action : éclatement et soulèvement du sol + choc de létrave * Puissance nécessaire :30 à 50 ch / dent * Réglages : profondeur, vitesse davancement, écartement entre dents * Réalisation : - Profondeur : 40 – 50 cm - Vitesse : 4 – 6 km/h - Ecartement : 1,5 à 2 fois la profondeur - Sens : perpendiculaire ou oblique par rapport au labourperpendiculaire ou oblique par rapport au labour * Consommation énergétique : 15 à 50 l/ha * Temps de travaux : pour 3 dents, 1 à 2 h/ha * Coûts :

8 Décompacteur à dents obliques. Une des nombreuses variantes des décompacteurs § Notez la forme des dents, et la présence d'une roue de jauge qui limite la profondeur de travail. Roue de jauge

9 Profil type. Dent Grosses mottes Fissurations latérales « V » de décompactage Terre fine 50 cm FoisonnementFoisonnement billonnage billonnage

10 Profil décompacteur. « V » de décompactage caractéristique 40 cm Sol sec

11 Les charrues

12 Pièces travaillantes dun corps de charrue. Pièces travaillantes dun corps de charrue. §corps Rasette Soc Pointe du soc CoutreCoutre souterrain Versoir AgeAge ou étançon

13 Principe du labour. Le guéretguéret La raie Le labour Crêtes et bandes de labour Soc Coutre Travail de la rasette rasette Retournement par le versoir LumièreCharnière Muraille Jauge ou fond de labour

14 Dilution de la matière organique. MO % MO % : 3 MO% : 1 Labour à 20 cm Année n Labour à 40 cm MO% : 2 Année n+1 Quel sera l'effet d'un labour à 40 cm de profondeur ? § 20 cm

15 Charrue à Versoir Soc Rasette CoutreCoutre circulaire 3 corps à droitedroite

16 Labour en Une plancheplanche Ados Dérayure § Observez bien : A chaque ados ou dérayure, l'inclinaison des bandes de labour s'inverse.

17 Ados. Ici lagriculteur débute le labour dune planche. Lados se trouve donc au centre de la planche. Dans une parcelle ayant plusieurs planches, ados et dérayures alternent.

18 Charrue 3 corps à droite 3 corps à gauchegauche Labour à plat La charrue doit être retournée à chaque bout de parcelle. Flexibles hydrauliques assurant le retournement

19 Charrue réversible 5 corps. § Rechercher sur cette photo : le guéret, une bande de labour, la muraille, la jauge, un versoir, la roue de jauge, un étançon

20 La machine à bêcher

21 Machine à Bêche Vilebrequin Renvoi dangle

22 Mode daction. Tracteur Bêche Vilebrequin Carter Arrachement et projection des mottes (éventuellement sur le carter) émiettement et retournement.

23 En sol plastique. Grosses mottesPas de semelle Matière organique bien répartie

24 En sol friable. Carter levéCarter baissé MottesTerre fine Pas de semelle Matière organique bien répartie

25 Fiche machine à * Réalisation : - Profondeur : 15 à 30 cm - Vitesse : 2 à 4 km - Réglages : vitesse davancement, profondeur * Avantages :bon enfouissement MO, pas de semelle, valorise la puissance du tracteur * Inconvénients : complexe, usure, cher * Puissance nécessaire : 15 à 30 ch/m de large * Temps de travaux : 1 à 2 h/ha (pour une 3m) * Consommation énergétique : 15 à 30 l/ha

26 Les chisels.

27 Dent souple Dent souple (lames de ressort) Socs 40 à 50cm

28 Profil type. Passage de la dent Foisonnement billonnage Fissurations latérales 15 – 25 cm

29 Profil chisel. Sol sec 15 cm La profondeur de travail est limitée par la souplesse des dents.

30 Fiche * Mode daction : soulèvement et émiettement amplifié par la vibration des dents. * Réalisation : - Conditions : sèches à fraîches. - Profondeur : 15 – 30 cm - Vitesse : 4 à 6 km/h - Sens : perpendiculaire ou oblique par rapport au labour * Avantages : simple * Limites : manque defficacité en sol cohérent et en un seul passage * Puissance nécessaire : 15 à 25 ch par dent * Consommation énergétique : 25 à 35 l/ha

31 Les façons superficielles.

32 Différents outils pour façons Non animés Animés à la prise de forceprise de force Cultivateur Vibroculteur Herse classique Cultivateur rotatif Herse rotative

33 Les cultivateurs

34 30 à 60 cm 15 à 30 cm 40 à 50 cm 2 barres de fixation Dents souples (ressort à spirale) Soc Roue de jauge § Pourquoi ne pas se contenter d'une seule barre de fixation? Les dents seraient trop proches les unes des autres et bourreraient fréquemment

35 Cultivateur. § A remarquer : les lames de ressort qui donnent la souplesse aux dents, les roues de jauge qui limitent la profondeur, le dispositif hydraulique permettant le repliement de l'appareil lors du transport

36 Socs de cultivateur. Pour le binagebinage Pour le déchaumagedéchaumage Pour les reprisesreprises § Ces différents types de socs augmentent la polyvalence de l'appareil

37 Profil Passage des dents Terre fine + petites mottes 10 à 15 cm Mottes Léger billonnage

38 Fiche * Mode d'action : éclatement et émiettement de la terre dus à lavancement et à la vibration des dents * Réalisation : - Profondeur : 10 à 15 cm - Vitesse : 4 à 5 km/h - réglages : profondeur, vitesse davancement, écartement * Puissance nécessaire : 20 à 40 ch/m * Avantages : simplicité * Inconvénients : effet de triage en sol sec, remontée de lards si humidelards * Consommation énergétique : 10 à 20 l/ha * Temps de travaux : 30 à 45 mn/ha

39 Les vibroculteurs.

40 40 cm 30 à 40 cm 8 à 10 cm 4 barres de fixation Dents souples

41 Vibroculteur au travail. Les mottes les plus cohérentes ont du mal à être réduites.

42 Profil Ce type de profil sobtient en sol cohérent et sec. 5 à 8 cm Mottes en surface Mottes plus terre fine Effet de triage

43 Fiche * Mode d'action : émiettement du à lavancement et surtout à la vibration des dents * Réalisation : - Profondeur : 8 à 10 cm - Vitesse : 5 à 8 km/h - réglages : profondeur, vitesse davancement, écartement * Puissance nécessaire : 15 à 30 ch/m * Avantages : simplicité, efficacité si sol friable Inconvénients : effet de triage en sol sec, manque defficacité si sol cohérenteffet de triage en sol sec * Consommation énergétique : 5 à 10 l/ha * Temps de travaux : 20 à 40 mn/ha (4,5 m de large)

44 Les herses classiques.

45 Herse 15 à 30 cm 8 à 10 cm 20 à 30 cm 5 compartiments indépendants Dent § Observer la disposition des dents en quinconce de façon à diminuer les risques de bourrage

46 Herse classique. 6 éléments, 5 m de large, repliement hydraulique pour le transport.

47 Profil 5 à 8 cm Mottes en surface Mottes plus petites Terre fine

48 Fiche * Mode d'action : émiettement par effet de choc des dents * Réalisation : - Profondeur : 8 à 10 cm - Vitesse : 6 à 8 km/h - réglages : vitesse davancement, * Avantages : simple, efficace si sol friable, passe bien en sols caillouteux, polyvalent * Inconvénients : effet de triage en sol sec, peu efficace si sol cohérent, tendance forte au bourrage * Consommation énergétique : 5 à 8 l/ha * Temps de travaux : 15 à 30 mn/ha (5 m de large)

49 Les cultivateurs rotatifs.

50 Cultivateur rotatifCultivateur rotatif. Cultivateur rotatif Rotor horizontal Bêches coudées Roue de jauge Carter arrière Réglage profondeur Transmission Variante avec bêches droitesbêches droites

51 Profil type. Carter arrière : relevé baissé Matière organique Mottes Terre fine Petites mottes Sole ondulée

52 Fiche cultivateur * Mode d'action : émiettement du aux chocs des bêches et à la projection des mottes sur le carter arrière. * Réalisation : - Profondeur : 5 à 10 cm cm - Vitesse : 4 à 6 km/h - réglages : profondeur, vitesse davancement, vitesse de rotation, hauteur du carter * Avantages : efficace Inconvénients : risque de lissage (si bêches) et dé malaxage si humide, trop agressif en sols limoneux * Consommation énergétique : 12 à 20 l/ha * Temps de travaux : 50 à 60 mn /ha (3 m de large)

53 Les herses rotatives.

54 Herse Rouleau arrière Déflecteur Rotors verticaux à 2 dents

55 Profil 5 à 8 cm Petites mottes Terre fine

56 Herse rotative. Reprise de labour. Noter la (trop) bonne efficacité de la machine.trop Labour

57 Fiche herse * Mode d'action : émiettement du à la rotation des dents (vitesse linéaire : 15 à 20 km/h) * Réalisation : - Profondeur : 5 à 8 cm - Vitesse : 4 à 6 km/h - réglages : vitesse davancement, profondeur, vitesse de rotation * Avantages : efficacité * Inconvénients : risques de malaxage en conditions humides, émiettement trop important en sols limoneux * Puissance nécessaire : 20 à 40 ch/m * Consommation énergétique : 15 à 20 l/ha * Temps de travaux : 45 à 60 mn/ha (3 m de large)

58 Les pulvériseurs.

59 Outils de Pulvériseur à disques Cultivateur modifié Cultivateur rotatif

60 Pulvériseur en Disques lisses versant à gauche Disques crénelés versant à droite Réglages de louverture des essieux Flexibles hydrauliques du relevage

61 Pulvériseur en X. Disques crénelés Disques lisses Une des nombreuses variantes de pulvériseurs.

62 Profil 6 à 8 cm Sole ondulée Terre fine et petites mottes Matière organique bien répartie

63 Destruction dengrais verts au cover crop. cover cropcover crop Noter l'efficacité et le bon enfouissement

64 Préparation au cover crop. Certainement trop efficace !

65 Déchaumage. Chaumes et adventices Bonne répartition des matières organiques 6 cm

66 Fiche * Mode d'action : émiettement et retournement de la terre par le disque (qui tourne et qui se traîne) * Réalisation : - Profondeur : 6 à 8 cm - Vitesse : 4 à 6 km/h - réglages : vitesse davancement, ouverture des essieux * Avantages : efficacité, polyvalence (reprises, façons superficielles, préparations simplifiées…) * Inconvénients : risques de semelle superficielle en conditions humides, émiettement trop important en sols limoneux * Puissance nécessaire : 20 à 40 ch/m * Consommation énergétique : 6 à 10 l/ha * Temps de travaux : 30 à 60 mn/ha (3,5 m de large)

67 Les rouleaux

68 Rouleau Surface plane

69 Éléments tasseurs indépendants Essieu indépendant Micro relief de surface Emiettement

70 Terre fine Petites mottes de surface

71 Croskil en position transport.

72 Les bineuses

73 Bineuse 4 Rangs de culture Flasques de protection de la culture Socs travaillant linterligne

74 Bineuse au travail. Comparez : Avant Après Le binage Protection efficace des plantes

75 Maïs biné. Interligne biné Ligne non travaillée

76 Herse étrille. Elle permet le binage de cultures à faible écartement (céréales par ex.) § Bien observer les dents fines et flexibles

77 Les techniques de non labour.

78 Pseudo Décompactages, Passages de chisel (croisés si nécessaire), Machine à bêcher. Rappel

79 Exemples dimplantations après travail Semis de céréales dhiver, de prairies, dengrais verts : - après un passage de cover crop (ou 2 passages croisés si nécessaire)cover crop - de cultivateur rotatif (dans des sols peu compacts)cultivateur rotatif

80 Les outils combinés.

81 Combiné semoir cultivateur rotatif (Semavator) Lenfouissement des graines, réalisé par le cultivateur rotatif est très hétérogène. En conséquence la dose de semis doit être majorée (de 10 à 20%) Cultivateur rotatif Trémie Tubes de descente

82 Combiné avec semoir de précision. Il permet limplantation en un seul passage, du tournesol, du maïs… Cultivateur rotatif Rouleau cage Semoir de précision

83 Combiné pour façons superficielles. Lame niveleuse Rouleau cage Vibroculteur Rouleaux cage

84 Combiné pour façons superficielles. Rouleau cage Lame niveleuse Herse Rouleaux

85 Combiné herse semoir. § Noter les dispositifs atténuant le tassement du tracteur : roues jumelées à l'arrière, taseur avant Semoir Herse rotative

86 Combiné herse rouleau semoir § L'outil est-il au travail? Non il est simplement posé sur une parcelle de maïs grain déjà récolté.

87 Combiné herse rouleau semoir. Trémie Herse rotative Rouleau Sabots semeurs

88 Semis direct.

89 Désherbage chimique préalable. Semis direct sur une luzerne préalablement détruite au paraquat ou au glyphosate.paraquatglyphosate

90 Conditions favorables. Après des prairies temporaires, ou des cultures annuelles (maïs, tournesol…) récoltées en bonnes conditions.bonnes conditions

91 Semoir pour semis direct. Disques ouvreurs Disques semeurs Disques semeurs classiques Trémie

92 Semoir direct pour céréales.

93 Semis direct de blé. § Après quelle culture ? Du sorgho grain, dont on peut encore identifier une panicule


Télécharger ppt "Conseils. Ce diaporama va vous permettre de mieux assimiler le cours. En effet il vous permet : - de compléter les points essentiels et ce faisant, de."

Présentations similaires


Annonces Google