La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INTERFACES EN VNI Caroline AUGIER Interne de Cardiologie CHU Grenoble.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INTERFACES EN VNI Caroline AUGIER Interne de Cardiologie CHU Grenoble."— Transcription de la présentation:

1 INTERFACES EN VNI Caroline AUGIER Interne de Cardiologie CHU Grenoble

2 PLAN Généralités Les différents types dinterface Présentation Avantages et inconvénients Apport des études cliniques En situation chronique En situation aiguë Conclusion Aparté sur les interfaces en pédiatrie

3 La VNI est une assistance respiratoire Un échec de VNI est un facteur indépendant et prédictif de mortalité en réanimation (réduit la nécessité au recours de lIOT et la durée dhospitalisation) Son efficacité est en premier plan liée à la tolérance Doù le rôle majeur de linterface Selon certaines études, le taux déchec peut avoisiner les 40%. GÉNÉRALITÉS

4 Carlucci, Richard, AJRCCM, 2001 GÉNÉRALITÉS

5 Recommandations actuelles : Conférence de consensus sur la VNI, Paris 2006 GÉNÉRALITÉS

6 Qualités nécessaires pour optimiser linterface de VNI : Étanchéité maximale : garantir un niveau de pression efficace (nécessité de limiter les fuites) Confort +++ Espace mort faible pour limiter les efforts respiratoires supplémentaires Légèreté du masque Mise en place et retrait facile Systèmes de sécurité pour retrait aisé en cas durgence GÉNÉRALITÉS

7 Multiplicité des supports et des tailles Interfaces avec ou sans fuite Utilisation différente des interfaces pour une pathologie aigue ou chronique GÉNÉRALITÉS

8 Les classiques : Masque facial (=naso buccal) : (Aigu ou Chronique) Masque nasal : (Chronique) Embout buccal : (Chronique) Les moins souvent utilisés : Embouts narinaires : (Chronique ou aigu pour nourrissons) Masque facial total : (Aigu) Masque Bacou (= masque de pompier) : (Aigu) Casque Helmet : (Aigu) GÉNÉRALITÉS

9 LE MASQUE FACIAL (= NASO BUCCAL) LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

10 AvantagesInconvénients Limitation des fuites (= meilleure efficacité ventilatoire) Appuis importants = douleur Rougeur, lésions cutanées et irritation oculaire Possibilité de niveau de pression élevéEspace mort plus important que pour le masque nasal Ventilation buccale possibleRisque dinhalation si vomissement Coopération du patient moins importante (q pour un masque nasal par ex) LE MASQUE FACIAL (= NASO BUCCAL) LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

11 LE MASQUE NASAL LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

12 LE MASQUE NASAL AvantagesInconvénients Faible poids Meilleur confort Meilleure tolérance Fuites et lésions cutanées même si réduites Espace mort faibleNécessité de respirer bouche fermée pour limiter les fuites et limiter lhypoventilation Possibilité de parler, boire, expectorer Claustrophobie réduite LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

13 Embout en plastique dans la bouche, maintenu par la main, les dents, moulage dentaire ou harnais de fixation LEMBOUT BUCCAL LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

14 AvantagesInconvénients Pas de claustrophobieNécessité dune très grande coopération +++ Maniabilité aiséeJamais utilisé en aigu(ou seulement pour pré oxygénation avant IOT) Sécheresse buccale, hypersialorrhée LEMBOUT BUCCAL LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

15 LE MASQUE FACIAL TOTAL LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

16 Recouvre lensemble du visage Modifie les appuis, confort donc tolérance nettement améliorés Etanchéité cependant imparfaite LE MASQUE FACIAL TOTAL LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

17 LE MASQUE BACOU (= DE POMPIER) LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

18 Avantages du masque facial Tolérance ++++ lors dune utilisation continue Espace mort plus important nest pas un facteur de moindre efficacité (Physiological effects of different interfaces during noninvasive ventilation for acute respiratory failure, crit care med, april 2009) LE MASQUE BACOU (= DE POMPIER) LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

19 LE CASQUE HELMET Principale indication : DRA avec hypoxie, utilisation prolongée VNI prévisible Largement utilisé en Italie LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

20 LE CASQUE HELMET LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

21 AvantagesInconvénients Tolérance : pas de lésions cutannées Espace mort important - augmente le travail respi - limite utilisation chez les hypercapniques car diminue lélimination du CO2 Durée prolongée de VNIPossibilité de désynchronisation patient /machine Activités multiples durant la VNI Sadapte à tous les visages LE CASQUE HELMET LES DIFFÉRENTS TYPES DINTERFACE

22 13 BPCO, 13 restrictifs, tous stables, sans VNI antérieure Masques faciaux / nasaux / embouts nasaux 50% mode volume contrôlé, 50% en pression contrôlée EN SITUATION CHRONIQUE P.NAVALESI, crit care med 2000, vol 28 n°6 : APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

23 Navalesi et Coll (Crit Care Med 2000;28: ) EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

24 Navalesi, crit care med 2000, vol 28 n°6 : EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

25 Navalesi, crit care med 2000, vol 28 n°6 : e : p<0,05, nasal mask vs full face mask EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

26 14 patients BPCO stables Ventilation pendant 15 minutes avec masque nasal ou facial (7 patients par groupe) Anton, Respir Care 2003; 48:922-5 EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

27 Criner, Chest 1994; 106: EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES 9 patients IRC ne tolérant pas les masques standards

28 Criner, Chest 1994; 106: EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

29 Antonelli, Navalesi, intensive care med, 2007 EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES 10 patients BPCO stables: Helmet vs masque facial

30 Antonelli, Navalesi, intensive care med, 2007 EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

31 Antonelli, Navalesi, intensive care med, 2007 EN SITUATION CHRONIQUE APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

32 Etude randomisée, SI, 35 patients masque nasal, 35 patients avec masque facial. Décompensation aigue (BPCO ou OAP) Kwok H, crit care med, 2003, vol 31 n°2 EN SITUATION AIGUË APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

33 Etude randomisée contrôlée Patients BPCO en décompensation Plus déchec avec interface nasale VS faciale (p<0.0001) Meilleur confort et complications moindres avec masque nasal Pas de différence pour durée de VNI, durée dhospitalisation ni la mortalité Girault, Proc Am Thorac Soc 2006 EN SITUATION AIGUË APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES

34 Antonelli et Coll (Anesthesiology 2004;100:16-24) 33 patients avec Helmet vs 33 rétrospectifs avec masque facial EN SITUATION AIGUË APPORT DES ÉTUDES CLINIQUES On note de façon significative une différence en faveur de lHelmet pour - tolérance de linterface - réduction des complications de VNI Sans différence significative mais tendance en faveur de lHelmet : - IOT Pas de différence pour lamélioration des GDS, durée hospitalisation et mortalité

35 Interface est un déterminant majeur pour la réussite de la VNI Nécessité doptimiser le choix de chaque masque adapté à chaque patient et chaque circonstance Surveillance régulière de la tolérance Ne pas hésiter à multiplier les interfaces pour un patient en cas de mauvaise tolérance CONCLUSION

36 Selon la bibliographie, on peut proposer : En chronique : Utilisation en première intention du masque nasal qui est le mieux toléré avec efficacité comparable Multiples possibilités si échec ou mauvaise ventillation : masque naso buccal, embout narinaires ou buccal CONCLUSION

37 En situation aigue : Devant la nécessité de limiter les fuites (qui sont un facteur indépendant defficacité de ventillation) Utilisation fréquente du masque naso facial en première intention En seconde intention en cas dintolérance : masque facial total Le casque Helmet est proposé dans de nb équipes quen 3 ème intention (car avantage certain sur létat cutané ms augmentation du travail respiratoire et diminution élimination CO2 CONCLUSION

38 Particularités : Transparence ++ : car regurgitations (existence de système avec retrait automatique du masque si effort de vomissement) Adaptateur pour sonde gastrique Limiter distension gastrique (SNG, pas de VNI post prandiale) Installation facile (rôle des parents) Utilisation dune tétine avec le masque nasal ce qui élimine les fuites buccales Existence de masque moulés (sur mesure)++++ limite les escarres car masques industriels svt non adaptés APARTÉ SUR LES INTERFACES EN PÉDIATRIE

39 Choix de linterface : Masques nasaux (fq aigu stable ou chronique, contre indiquer si obstruction nasale) Masques bucco nasal (fq : en aigu en SI, pas à domicile) Casque (aigu, nota si trauma du massif facial, pas à domicile) Canule nasale (avt 3 mois , pas à domicile) Embout buccal : domicile ++ APARTÉ SUR LES INTERFACES EN PÉDIATRIE


Télécharger ppt "INTERFACES EN VNI Caroline AUGIER Interne de Cardiologie CHU Grenoble."

Présentations similaires


Annonces Google