La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dakia, fille d'Alger Avril 2012Katerine Lebrun. La Guerre civile algérienne * Depuis 1962 le Front de Libération National (FLN)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dakia, fille d'Alger Avril 2012Katerine Lebrun. La Guerre civile algérienne * Depuis 1962 le Front de Libération National (FLN)"— Transcription de la présentation:

1 Dakia, fille d'Alger Avril 2012Katerine Lebrun

2 La Guerre civile algérienne * Depuis 1962 le Front de Libération National (FLN) est au pouvoir. Il est parti unique. * Depuis 1979, Chadli Bendjedid est président * Des manifestations ont lieu en 1988 contre les pénuries et le chômage. Cela entraîne une forte montée de l'islamisme. L'armée tire sur les manifestants et fait 500 morts. Cette brutalité choque la population. * Un référendum sur la Constitution est organisé et le multipartisme est instauré. * En conséquence, de nouveaux partis se forment, dont le Front Islamique du Salut (FIS) qui s'oppose au gouvernement actuel. Malgré ses convictions religieuses plus ou moins modérées, il séduit le peuple, déçu par le gouvernement. * En décembre 1991, le FIS remporte le premier tour des législatives. * Par conséquent, l'armée craint une victoire du FIS au second tour alors elle prend le pouvoir et force le président Chadli Bendjedid à démissioner en janvier De plus, de nombreux membre du FIS sont arrêtés, dont ses deux membre fondateurs Abbassi Madani et Ali Belhadj.

3 * Mohamed Boudiaf, membre du FLN, devient président provisoirement, mais c'est l'armée qui contrôle réellement le pays. Le FIS n'existe plus que dans la clandestinité. * Le président Mohamed Boudiaf est assassiné en juin * Des petits groupes armés comme le Mouvement Islamique Armé (MIA) et le Groupe Islamique Armé (GIA) émergent. * En août 1992, un attentat à l'aéroport d'Alger fait 9 morts et 128 blessés. Les auteurs de l'attentat sont islamistes mais le FIS n'est pas responsable et condamne l'attentat. * En octobre 1993, une Commission du dialogue national est créé pour que le gouvernement négocie avec les partis d'opposition mais le FIS refuse tout contact avec les militaires et appelle à la poursuite de la lutte armée. * En janvier 1994, Liamine Zeroual est nommé Président de la République. Il espère pouvoir dialoguer avec les islamistes modérés et leur permettre d'avoir un rôle dans la politique. Les intégristes alternent entre trêve et surenchère sanglante. * Finalement le gouvernement et les partis d'opposition ne trouvent pas de compromis. En juillet 1994, les groupes armés islamistes MIA et GIA se regroupent en l'Armée Islamique du Salut (AIS) et servent le FIS.

4 * Liamine Zeroual annonce une élection présidentielle avant la fin 1995, pour donner une légitimité au vainqueur. Mais cette annonce relance les violences. En plus des assassinats individuels, les intégristes font de plus en plus d'attentats à la voiture piégée et les bombes dans les lieux publics. * En novembre 1994, le gouvernement commence une répression très violente qui fait plusieurs milliers de morts en quelques semaines. * Le terrorisme algérien arrive en France: un commando islamiste s'empare d'un Airbus d'Air France à l'aéroport d'Alger. Après avoir tué trois passagers, il conduit l'avion à Marseille-Marignane. Là, les terroristes sont abattus par un commando du GIGN (Groupe d'Intervention de la Gendarmerie Nationale). Cet événement marque le début d'une série d'attentats sur le territoire français – neuf au total – qui font une dizaine de morts et 150 blessés durant l'année * En novembre 1995, Liamine Zeroual est élu président mais beaucoup de fraudes auraient eu lieu lors des élections. Les islamistes appellent au boycott mais ils sont tout de même intégrés au gouvernement. Cela redonne un statut légal au FIS. * En janvier 1996, les fondateurs du FIS appellent sans succès les groupes armés à cesser le combat. * En mars 1996, sept moines français sont enlevés à Tibérine puis exécutés. => voir le film Des hommes et des dieux par Xavier Beauvois, 2010

5 * En novembre 1996 le premier massacre de villageois par le GIA a lieu. Deux semaines plus tard, une nouvelle Constitution – qui prévoit un renfort des pouvoirs du président et l'interdiction des partis religieux – est largement approuvée par référendum. Là encore, des fraudes sont constatées. * En 1997 les violences atteignent leur apogée. Les massacres de villageois avant toute élection (législative et locale) toutes sujettes aux fraudes. A chaque fois, le parti au pouvoir – ex-FLN – remporte le scrutin. * En septembre 1997, 400 personnes sont assassinées à Bentalha, près d'Alger : c'est le plus sanglant massacre du conflit. On ne sait pas exactement qui est responsable. Le gouvernement accuse les islamistes, mais l'armée pourrait elle-même être impliquée. * En avril 1998, Abdelaziz Bouteflika est élu dès le premier tour président de la République après que Liamine Zeroual a démissionné, menacé par l'arme, notamment à cause de sa politique de "dialogue". * En septembre 1998, après l'annonce par l'AIS de l'arrêt de la lutte armée, M. Bouteflika lance un référendum sur la "concorde civile". Approuvée à plus de 98 % des voix, elle prévoit de minimiser les peines des islamistes qui se rendront. 80 % des groupes armés arrêtent de se battre.

6 Dakia, fille d'Alger Le livre

7 La préface de Simone Veil

8 Simone Veil Née en 1927 * Rescapée de la Shoah, survivante des camps de concentration * Ministre de la Santé, elle fait adopter la loi Veil : dépénalise le recours par une femme à l'IVG: Interruption Volontaire de Grossesse (avortement) * Premier femme à présider le Parlement Européen de 1979 à 1982 * Ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville de 1993 à 1995 * Elle siège au Conseil Constitionnel de 1998 à 2007 * Membre de l'Académie Française depuis 2008 * Elu femme préférée des Français en 2010


Télécharger ppt "Dakia, fille d'Alger Avril 2012Katerine Lebrun. La Guerre civile algérienne * Depuis 1962 le Front de Libération National (FLN)"

Présentations similaires


Annonces Google