La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2009-10 CAS PRATIQUES LES QUESTIONS OFFICIELLES DE LA FIS © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2009-10 CAS PRATIQUES LES QUESTIONS OFFICIELLES DE LA FIS © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains."— Transcription de la présentation:

1 CAS PRATIQUES LES QUESTIONS OFFICIELLES DE LA FIS © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains

2 1.SUPER – COMBINÉ Vous avez complété la réunion des Chefs d'Équipes pour la course FIS de demain. Un Super-Combiné avec un Super-G est au programme. Les deux parcours ont déjà été tracés sur deux pentes différentes, avec une aire d'arrivée commune.

3 Le matin (2 heures avant l'heure du départ planifiée) vous tenez une réunion du Jury au bas de la remontée. Dix centimètres de nouvelle neige sont tombées sur le parcours. Le brouillard recouvre le départ du Super-G. Pour le moment, il serait impossible de prendre le départ. Il appert que ces conditions ne changeront pas avant l'heure du midi. De plus, l'Administrateur de Course vous a demandé pourquoi il n'y a pas de numéro de Codex séparé, pour les résultats du Super-G.

4 Questions : Que pouvez-vous suggérer concernant le programme ? Nouveau tirage au sort ? Problèmes d'inspection ? Est-il normal de ne pas avoir un numéro de Codex séparé pour le Super-G ?

5 RÉPONSES :

6 Enlèvement de la neige et nettoyage du parcours : ceci peut-il être fait en temps opportun pour permettre un SG sécuritaire ? RIS : Un tirage pour conditions exceptionnelles (snow seed) a-t-il eu lieu ? RIS : Considérer retarder le départ du SG (et du SL) jusqu'à ce que le SG puisse être tenu de façon sécuritaire. Espérer une amélioration de la météo et que le brouillard se dissipe. Délai additionnel pour enlever la neige et préparer le parcours. Note RIS qui établit un délai maximum de quatre heures entre le début et la fin d'un SG ou un SL. RIS : si la course est retardée d'une journée, un nouveau tirage au sort est requis.

7 Considérer si un départ alternatif (plus bas) est disponible pour le SG, et si la visibilité est acceptable à ce niveau (si disponible, temps requis pour faire le changement de départ ?) Considérer tenir la portion slalom d'abord (assumant que la visibilité dans le parcours de SL est appropriée). Évaluer ce que cela implique : changements importants à faire dans l'aire d'arrivée ? (pour tenir le SL d'abord, et ensuite le SG) Ceci permettrait à l'équipe de piste (si disponible) de nettoyer le parcours de SG au-dessus du slalom (ou de l'aire d'arrivée commune), pendant la tenue du SL.

8 Question : Problèmes avec le tirage au sort ? RIS – tirage par points : le changement de séquence ne devrait pas avoir d'impact. RIS : SC est une épreuve en deux manches (voir RIS pour l'ordre de départ de la deuxième manche), et ajuster à la lumière des Précisions. RIS établit que les deux manches devraient être tenues le même jour (sauf exceptions décidées par le Jury); considérer tenir le SL aujourd'hui et le SG demain : voir remarques ci-haut quant au changement de l'ordre des manches. Dans tous les cas, compléter l'inspection de la façon habituelle; Rapports circonstanciés à la FIS. Reports, annulations ou changements dans le programme.

9 RIS Note 1.2 des Points FIS - non applicable car la réunion des Chefs d'Équipes a déjà été tenue ? Note RIS 624/625 si la course est débutée, puis interrompue, et/ou reprise et/ou terminée.

10 2. Quotas NJR Lorsque vous arrivez à la réunion des Chefs d'Équipes, tous les entraineurs sont déjà présents. Vous avez été en contact avec l'Administrateur de Course concernant les inscriptions.

11 Sur le tableau, la Nation Organisatrice a 118 inscriptions. Les autres Nations (NSA) sont comme suit : Nation A : 8 Nation B : 3 Nation C : 10 Nation D : 5 Nation E : 4 Nation F : 6

12 Vous vérifiez les quotas FIS et les Précisions de la saison courante. Les quotas valides sont les suivants : Nation Organisatrice : 10 Nation A : 10 Nation B : 6 Nation C : 10 Nation D : 8 Nation E : 8 Nation F : 10 Quel est le nombre de coureurs permis ?

13 RÉPONSES :

14 CO: 115 A:5 B:3 C:5 D:4 E:4 F:5 Total: 141

15 3. CHRONOMÈTRAGE L'épreuve de slalom est en cours d'exécution et la visibilité et les conditions météorologiques sont mauvaises. Par habitude, un grand nombre d'entraîneurs sont réunis près de l'aire d'arrivée et ils utilisent l'écran géant afin de voir le parcours en entier.

16 Le coureur numéro 34 termine le parcours et a le meilleur temps avec 3 secondes davance. Des commentaires et rumeurs persistantes circulent a leffet que certains entraîneurs ont vus le temps sarrêter sur lécran de télévision avant même que le coureur franchissent la ligne darrivée.

17 Avant la fin de la manche, vous recevez un protêt non formel. Vous promettez de vérifier dès que la manche ce termine. Une fois rendu à la cabane de chronométrage, le responsable vous confirme que tous les temps proviennent du système A (imprimé) mais quil a un doute sur le meilleur temps. Il y a 2 impulsions darrivée sur le ruban dans les instants ou le numéro 34 à franchi la ligne darrivée.

18 Lorsque vous prenez place pour vérifier les temps, on vous remet les temps de la mémoire de lordinateur au lieu des rubans originaux de la course. On vous informe que le ruban original de la course est difficile à trouver donc ils ont utilisé les temps en mémoire. Comment allez vous procéder?

19 RÉPONSES:

20 DT et/ou le jury obligation / quoi faire lorsque lon doit traiter un protêt non formel. Le temps affiché sur lécran nest pas officiel. Dans tous les cas, la seul preuve du temps réaliser doit venir des rubans du chronomètre. RIS : Toutes les heures du jour devront être imprimées chronologiquement au 1/1.000 sec (0.001) sur une bande de contrôle. Il existe des technologies disponibles et autorisée pour utilisation à l'arrivée qui permettent une plus grande de certitude. (ligne analyse Camera)

21 4. Répétition de parcours La brume et la mauvaise visibilité rendent lépreuve difficile à compléter. Le jury a déjà retenu certains coureurs au départ dans lespoir dobtenir de meilleurs conditions. Pour le moment, tout se déroule bien. Soudainement vous réalisez quun nuage envahie la section du bas de la piste. Vous demandez de retenir le départ. Vous attendez une confirmation du juge au départ. Personne ne confirme larrêt du départ.

22 Vous entendez sur un radio dentraîneur, que le juge au départ ne vous entend pas et le prochain coureur (qui devrait être retenu au départ depuis que vous avez demandé larrêt) est déjà en piste. Vous répétez votre demande de retenir le départ et cette fois si, vous entendez une confirmation. Le coureur qui aurait dû être retenu au départ, passe devant vous sur la piste mais avant même quil termine sa descente, son entraîneur vous demande une répétition de parcours.

23 Prendre un décision rapide. Quelles sont les différentes circonstances? Auriez-vous pu agir plus tôt?

24 RÉPONSES:

25 Notez que le coureur aurait pu être sur le parcours avant même que lordre de retenir le coureur ait été donné. Aucune des conditions pour la répétition de parcours sous larticle RIS semble exister. RIS : Dans le cas dobstruction du coureur, il doit sarrêter sur le champ et demander pour une répétition de parcours, lentraîneur-chef peut aussi faire la demande. Le coureur ne doit pas poursuivre le parcours. Peut importe la raison de la répétition de parcours, si le coureur ne sarrête pas sur le champs (encore plus vrai sil ski le parcours) il annule son droit dobtenir une répétition de parcours.

26 Le coureur pourrait avoir été avisé par drapeau jaune (RIS ) (si le drapeau jaune est activé par un membre du jury et dans labsence dune confirmation du juge au départ). Le coureur pourrait arrêté sa course pour des raisons de visibilités et demandé une reprise sous larticle RIS. Comment les entraîneurs peuvent savoir si le juge au départ a bien entendu la commande de retenir le départ? Vous ne pouvez pas vous fier sur les communications entres les entraineurs comme preuve car vous devez avoir une fréquence dédié pour le jury.

27 Vous pouvez toujours accorder une répétition de parcours le temps de clarifier la situation -- en quoi cela sapplique puisque le coureur n'était pas conforme à la première exigence fondamentale qui est de sarrêter et de demander une répétition pour raison d'obstruction ? Cest un avantage injuste car il aura fait une descente dentraînement! Es-ce une bonne situation pour la télévision?

28 Es-ce quun entraîneur peut déposer un protêt sur la course? Contre les instructions du jury? RIS Contre le parcours ou les conditions (RIS doit être logé 60 minutes avant le début de la course) Cest une belle opportunité pour le DT, de réviser le protocole de communication vis-à-vis les ordres Arrêt/Départ, ainsi que la prise de conscience du processus de contrôle des personnes dans le cadre d'un Arrêt/Départ ou par drapeau jaune.

29 5. Attitude Vous êtes DT a une courses FIS régionales à la fin de la saison d'hiver. Certains concurrents invités de nations étrangères ont des points FIS très faible. En particulier deux d'entre eux qui ont été payées par le ROC de participer. Après la première manche, ces deux concurrents sont placés 1 er et 2 e. À la fin de la deuxième manche ils terminent respectivement 8e et 12e.

30 Avant la cérémonie des médailles, le Président du comité organisateur commente le mauvais comportement de ces deux concurrents étrangers qui ont skié les trois dernières portes de reculons. Elle souhaite que le jury examine une sanction pour un tel comportement. La prochaine réunions des entraîneurs est dans laprès midi. Bonne journée

31 RÉPONSES:

32 Pourquoi, ni larbitre, ni aucun autre membre du jury nen a fait mention avant la cérémonie de présentation des prix par le comité dorganisation? Disqualification pour avoir couru sous de fausses déclarations? Ceci ouvre le débat entre gagner en ayant eu la descente du parcours la plus rapide ou une simple victoire (une victoire est une victoire); quelle est la différence entre une partie de hockey gagnée par 5 ou 12 buts? Dans le cas présent, personne nest gagnant Une réclamation contre un concurrent pour comportement irrégulier doit être inscrite dans un délai de 15 minutes après le passage de larrivée par le dernier concurrent. Par qui? Que signifie comportement irrégulier? Est-ce que «chercher à se procurer un avantage personnel» est la même chose que « donner ses points »? Dans quelle mesure est- ce irrégulier si tout le monde le fait?

33 Ces coureurs furent invités à participer – le fait que leur présence puisse permettre une meilleure pénalité (plus basse) nest pas à considérer. Une auto-disqualification du coureur (quelle règle sapplique?); vraisemblablement après une conversation avec le délégué technique ou les membres du jury: fut- elle imposée? Lui a-t-on offert dêtre indulgent pour dautres sanctions? La valeur de la pénalité peut encore être biaisée le coureur faisant toujours partie des 5 meilleurs points au départ considérés dans le calcul. Si le délégué technique recommande de ne pas prendre en compte cette épreuve pour les points FIS, tous les autres concurrents ayant participé de bonne foi seront pénalisés. Le système de points est considéré comme un système fondé sur un handicap, fonctionnera-t-il sil est compromis?

34 Il faut faire respecter les règles avec honnêteté et cohérence (uniformité)! Quelle est la règle applicable dans ce cas-ci? Il faut sassurer que le processus est équitable : la décision du jury doit être appropriée après avoir considéré tous les faits, incluant le témoignage des coureurs concernés. Le parcours en entier aurait dû être sous le contrôle visuel des membres du jury. Sil est impossible datteindre cet objectif lors dun parcours long ou impossible à voir en entier, le juge au départ et le juge à larrivée doivent être mis à contribution. Comment se fait-il quaucun membre du jury nait vu et rapporté une scène si apparente? Il serait important de réunir rapidement le jury afin de demander si quelquun a vu quelque chose dans la section en question.

35 6. Replanification du programme Votre programme prévoit une descente dentraînement pour le lendemain (jeudi) et une autre le jour suivant. La course doit avoir lieu le samedi. Il y a 62 compétiteurs inscrits de 16 nations différentes. Le matin de la première journée dentraînement, les conditions météorologiques sont encore bonnes mais les prévisions dont mauvaises pour les deux jours suivants; de plus une tempête accompagnée de chutes de neige abondantes sont annoncées pour le samedi.

36 Après linspection par le jury, vous rencontrez tous les entraîneurs dans laire darrivée afin de discuter des diverses options qui soffrent pour un nouveau programme dont : Une descente dentraînement le matin avec la course dans laprès-midi; Une descente dentraînement aujourdhui, avec la course demain; Deux descentes dentraînement aujourdhui et la course demain ou… Sen tenir au programme prévu. Analyser chaque option en insistant sur les principaux éléments à considérer.

37 Les points à considérer : RIS : le programme publié doit contenir lhoraire des entraînements officiels et les compétitions (heure de début) RIS : toute modification au programme doit être immédiatement communiquée par téléphone, courriel ou télécopie à la FIS, à toutes les associations invitées ou engagées ainsi quau délégué technique désigné RIS : le jury peut, en descente, réduire lentraînement officiel RIS : le tirage au sort doit avoir lieu la veille de la compétition RIS : en descente, le tirage au sort pour le premier groupe et pour les coureurs sans points doit être renouvelé chaque jour dentraînement.

38 RÉPONSES:

39 621.8 RIS : le tirage au sort doit se faire lors dune réunion des chefs déquipe RIS : mieux vaut procéder par anticipation en établissant un ordre de départ en cas de conditions exceptionnelles, quitte à ne pas lutiliser si non nécessaire. 624 RIS : interruptions RIS : durée de lentraînement : pour la reconnais- sance du parcours et lentraînement officiel, il faut prévoir 3 jours. Le jury peut réduire le nombre de jours dentraînement ( ). Lentraînement ne doit pas forcément avoir lieu lors de jours consécutifs ( ).

40 RIS : le chronométrage doit être assuré pendant au moins un des deux derniers jours dentraînement RIS : un concurrent doit participer à au moins une descente dentraînement chronométré RIS : en cas de changement de conditions atmosphériques, entre le dernier entraînement et la compétition, une reconnaissance du parcours par les concurrents peut être organisée le jour de la course RIS : autant que possible, un des entraînements doit avoir lieu à la même heure que celle prévue pour la course.

41 Est-il exigé que lentraînement et la course se tiennent sur deux journées consécutives? Y a-t-il nécessité de tenir 2 jours dentraîne- ment? Un nouveau parcours ou dautres considérations particulières? Sil y a deux descentes dentraînement le même jour, il faut gérer la question du tirage au sort. De quelle latitude le comité dorganisation jouit-il, sil en a une, pour retarder le départ le jour de la course?

42 Si la course est devancée au vendredi, est-ce que tous les compétiteurs sont sur place afin quils puissent tous participer à au moins une descente dentraînement chronométrée le jeudi? La course peut-elle être reportée au dimanche, si nécessaire? Obtenir un appui consensuel de tous les entraîneurs est bon, mais la décision finale est celle du jury.

43 7. Portillon de départ ouvert Le starter ferme le portillon de départ et donne au coureur le signal 10 secondes. Le coureur sinstalle et, en positionnant ses pôles, il ouvre accidentellement le portillon de départ. Le coureur recule immédiatement pendant que le starter dit «5… 4… 3…». Le starter réalise alors que le portillon de départ est déjà ouvert.

44 Quelle est la procédure à suivre? Devrait-il fermer le portillon de départ? Est-ce la faute du coureur?

45 RÉPONSES:

46 Le starter poursuit le décompte. Le starter ne devrait pas toucher au portillon de départ avant que le coureur nait quitté ou nait été avisé de le faire par le juge au départ. Le juge au départ devrait noter que le coureur a ouvert le portillon de départ plus de 5 secondes avant le signal et il doit informer larbitre que le coureur na pas respecté la règle applicable (613.7) RIS : faux départ - temps de départ invalide RIS : infraction - commettre un faux départ RIS : disqualification pour avoir pris un départ hors les délais définis par larticle

47 Le coureur peut-il refuser de partir et demander une reprise de parcours alors quil est lauteur de sa propre faute? Si le coureur nest pas disqualifié, est-ce que le temps manuel devrait-être utilisé pour calculer un temps électrique équivalent (TEE)? Il est connu quil na pas pris le départ lorsque limpulsion a été provoquée au niveau du système de chronométrage. Indulgence? La rampe de départ était-elle préparée correctement? De quel groupe dâge fait-il partie? Parlons- nous dune épreuve de coupe du monde ou K1? La règle sapplique-t-elle différemment? Le juge au départ doit aviser le jury que le coureur va prendre le départ lors du prochain intervalle et doit informer le chronométreur que limpulsion générée antérieurement de façon prématurée est à éliminer.

48 Ceci conclut notre étude officielle des cas pratiques © North American FIS TD Working Group (Let the Balloons go…)


Télécharger ppt "2009-10 CAS PRATIQUES LES QUESTIONS OFFICIELLES DE LA FIS © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains © Groupe de Travail des DT FIS Nord-Américains."

Présentations similaires


Annonces Google