La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1.Rappels sur la maladie et la lutte poursuivie 2.État des lieux en Bourgogne - Une gestion adaptée aux situations départementales -Bilan des prophylaxies.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1.Rappels sur la maladie et la lutte poursuivie 2.État des lieux en Bourgogne - Une gestion adaptée aux situations départementales -Bilan des prophylaxies."— Transcription de la présentation:

1 1.Rappels sur la maladie et la lutte poursuivie 2.État des lieux en Bourgogne - Une gestion adaptée aux situations départementales -Bilan des prophylaxies -Bilan en faune sauvage 3. Perspective TUBERCULOSE BOVINE EN BOURGOGNE CROPSAV – 30 mai 2013

2 1. Rappels sur la maladie Agent pathogène = Mycobacterium bovis Animaux rarement malades, mais excréteurs Contamination principalement par voie aérogène, et par voie digestive Tous les mammifères peuvent être infectés CONTAMINATION HUMAINE POSSIBLE Détection de la maladie repose sur : Tests de dépistage par intradermotuberculination (IDT) + analyse de dosage de linterféron gamma Analyses post mortem : recherche de lésions évocatrices et histologie associée, recherche de lADN par PCR, mise en culture

3 Lutte contre la maladie Anciennement maladie réputée contagieuse, danger sanitaire de « catégorie 1 » lEtat doit mettre en place des mesures de lutte contre la maladie Lutte commencée il y a 50 ans… Cheptel français globalement assaini malgré zones «rouges» Côte dOr, Dordogne… Statut de la France = indemne <0, 1 % de cheptels infectés (<0,1 % suspects) Vente F,UE sans contrôle individuel préalable En 2012 proche de la perte de statut conséquences économiques importantes pour lélevage bourguignon

4 Une lutte multipartenaire Des acteurs de plus en plus nombreux interviennent dans la lutte contre la maladie MAAF DDTDDPP MEDDEM ONCFS Lieutenants de louveterie Fédération des chasseurs Piégeurs Vétérinaires GDS Éleveurs ANSES Laboratoires

5 É volution des r è gles nationales de d é tection de la tuberculose bovine Plan national de lutte contre la tuberculose bovine pour défendre le statut officiellement indemne de la totalité du territoire (2012) Application des prescriptions de la directive 64/432 : suspension de la qualification des cheptels dès doute sur un seul animal abattage diagnostique ou re-contrôle des bovins non-négatifs + nouveau protocole interféron en cours 2013

6 2. État des lieux Jaune Orange Rouge 2010 Violet2011 Bleu2012

7 Situations départementales La Côte dOr : depuis 2002, 175 contaminations délevages 2009 : 2 re-contaminations 2012 : 8 re-contaminations 2011 : 4 re-contaminations2013 : 9 re-contaminations 2010 : 11 re-contaminations

8 Des foyers concentrés sur une zone à risque Une prophylaxie annuelle sur lensemble du département – 1500 cheptels environ

9 Bilan COTE DOR 2012/2013 (au 24/05/13) 1505 cheptels et bovins contrôlés Bilan CHEPTEL 446 cheptels ayant eu leur qualification suspendue, dont 162 placés sous APMS Bilan BOVIN 1390 bovins non négatifs en IDC (dont 101 positifs) 627 bovins non négatifs en IFG (dont 68 positifs) sur 1270 analyses IFG Abattages diagnostiques 891 abattages diagnostiques réalisés 33 lésions (34 PCR +) soit 4 % de bovins confirmés infectés

10 Mesures spécifiques dans lYonne Prophylaxie annuelle en zone à risque (IDC) et quadriennale dans le reste du département (IDS) Respectivement 76 et 262 élevages concernés Un foyer détecté en prophylaxie en 2012/2013

11 Bilan des prophylaxies YONNE En : IDC (autour de les années précédentes) – IDS – 28 abattages diagnostiques Un cheptel atteint en 2013

12 En Saône-et-Loire et dans la Nièvre Pas de zone à risque identifiée Application de lAM du 15/09/2003 Prophylaxie sur les cheptels en lien épidémiologique ou anciens foyers Un foyer en Saône et Loire en abattage sélectif depuis 2012

13 Surveillance de la faune sauvage : SYLVATUB

14 Bilan SANGLIERS Sangliers analysés : Zone infectée : 210 Reste du dpt : 207 Prévalence dinfection apparente zone infectée : 8,1% (IC95% : [4,4 - 11,8]) + 1 sanglier infecté détecté en surveillance événementielle SANGLIERS

15 Bilan CERVIDES CERFS Cerfs analysés : Zone infectée : 149 Reste du dpt : 90 Prévalence dinfection apparente zone infectée : 0,7% (IC95% : [0,2 - 3,7])

16 Bilan BLAIREAUX BLAIREAUX Blaireaux analysés : Zone infectée : 308 Reste du dpt : 449 Prévalence dinfection apparente zone infectée : 2,9% (IC95% : [1 - 4,8]) 1 blaireaux infecté en zone de surveillance (commune proche de la ZI) Spoligotype BCG dans la zone GB35 Résultats PARTIELS !

17 Bilan COTE DOR / / / / / / / / / /2012 saisons de chasse Nb positifs en PCR et/ou culture cerf sanglier blaireau (NB testés de cerfs, sangliers,blaireaux Vallée Ouche + Hautes Côtes particulièrement infectées Augmentation incidence sangliers (surtout VO + HC) Détection M. Bovis chez cervidés Diminution incidence chez blaireaux ? à confirmer BILAN 2012

18 Surveillance de la faune sauvage SANGLIERS 2012/2013 Résultats provisoires Vallée de lOUCHE : 55 réalisés/50 prélèvements prévus 3 lésions en cours d'analyse Hautes Côtes : 77/90 prélèvements 1 infecté Venarey Vitteaux : 102/100 prélèvements 2 infectés + 8 lésions en cours d'analyse Zone blanche : 202/200 prélèvements

19 Surveillance de la faune sauvage CERVIDES 2012/2013 Résultats provisoires Vallée de lOUCHE et HAUTE CÔTES: 163 prélèvements 3 infectés à La Bussière, Fleurey et Quemigny Venarey Vitteaux : 15/20 prélèvements Zone blanche : 84/80 prélèvements

20 Bilan Faune sauvage 12/13 Yonne sangliercerfblaireau

21 Mesures sur gibier - 21 Grand gibier : AP 19 octobre 2012 Tout le territoire situé à louest de laxe A31 / A6 (zone infectée + zone tampon) But principal: Réduire les densités de population Moyens : Plan de chasse sangliers : Réalisation minimale de 80 % de lattribution initiale Interdiction du nourrissage du grand gibier Réattribution facilitée dès 90 % de réalisation ou un seul animal restant, prise en charge par lEtat Elimination des viscères Poursuite du plan de surveillance

22 Mesures cibl é es sur blaireaux - 21 Blaireaux : AP 29 février 2012 et du 09 avril 2013 Groupes de blaireaux infectés et ceux présents à proximité de cas confirmés Ciblage des zones « noires » (élevages régulièrement infectés) Surveillance réduite aux communes limitrophes

23 Aspect financier En moyenne, cr é dits Etat 10 M par an

24 3. Perspectives Poursuivre le dépistage dans les cheptels bovins protocole IFG, dans les zones ou cheptels à risque Limiter les densités de population de grands gibiers ou de blaireaux Développer des mesures de biosécurité pour protéger les élevages Cellule épidémiologique régionale Approche à lexploitation


Télécharger ppt "1.Rappels sur la maladie et la lutte poursuivie 2.État des lieux en Bourgogne - Une gestion adaptée aux situations départementales -Bilan des prophylaxies."

Présentations similaires


Annonces Google