La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LAGE DOR DE LINDE LEMPIRE DES GUPTA. Intérêt du sujet : Cest lépoque des empereurs Gupta, du IVème au VIème siècle (après JC), qui marque lapogée de la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LAGE DOR DE LINDE LEMPIRE DES GUPTA. Intérêt du sujet : Cest lépoque des empereurs Gupta, du IVème au VIème siècle (après JC), qui marque lapogée de la."— Transcription de la présentation:

1 LAGE DOR DE LINDE LEMPIRE DES GUPTA

2 Intérêt du sujet : Cest lépoque des empereurs Gupta, du IVème au VIème siècle (après JC), qui marque lapogée de la civilisation indienne classique Délimitation du sujet : en 320, un clan venu du nord (Uttar Pradesh ou Bihâr occidental) prend le pouvoir : début de la dynastie Gupta au début du VIème siècle, disparition du pouvoir Gupta liée aux attaques des Huns et à des troubles intérieurs Les contemporains : En 316 prend fin la dynastie Han (Chine), en 324 Constantin devient empereur et vers 300 débute la civilisation maya classique. Au début du VIème siècle, Justinien ( ) dirige lempire byzantin et lOstrogoth Théodoric ( ) fonde son royaume en Italie

3 UN EMPIRE ETENDU ET UNIFIE

4 Affirmation du pouvoir royal Monnaie dor du règne Chandragupta II avec la déesse Lakshmi

5 Samudragupta qui se flattait dêtre un bon musicien se fait représenter jouant du luth.

6 Chandragupta Ier, IV et V siécle, Type « roi et reine

7 LE DEVELOPPEMENT DE LADMINISTRATION Le sceau royal, gravé dun texte sanscrit, indique la succession dynastique. On y voit Garuda, monture de Vishnu.

8 Une cour de conseillers Fresque de la cour de Samudragupta couple princier

9 le quotidien des gens de cour Danseuse et musicienne Fresque d' Ajanta, caverne 2 du 7/8e siècle)

10 Danseuses et musiciennes, (détail dun linteau de torana), Pawaya, IV, V siècle

11 Illustration du Vishvantara Jataka, Ajanta, caverne 17

12 Une littérature sanscrite brillante : unification et simplification Sceau de Bhitari, Alliage métallique, V, VI siècle

13 Le sanscrit simpose dans la culture à lépoque Gupta comme la parole correcte. Il devient la langue universelle dans lunivers indien, comme langue diplomatique pour les relations intérieures et extérieures.

14 LE RAYONNEMENT CULTUREL Une époque novatrice pour les sciences Instauration du système décimal avec zéro

15 Une littérature sanscrite brillante o La Cour est le creuset où sexprime le talent de poètes comme Kalidasa - associé au règne de Chandragupta II - qui fut aussi un dramaturge o Il existe différents moments dexpression littéraire : fêtes, discussions philosophiques, déclamation de vers. Fleur jamais respirée Bourgeon que na coupé nul ongle Perle jamais percée Nectar nouveau dont nul na goûté la saveur Fruit préservé des mérites passés Telle est sa beauté sans défaut Jignore qui sera lélu du créateur Pour en jouir en ce monde Description de Shakuntala par le roi, extrait de la pièce du même nom écrite par Kalidasa

16 LInde attire des hôtes prestigieux. Les étudiants de lInde mais aussi des pays bouddhistes fréquentent lempire des Gupta, attirés par la Cour ou par les universités monastiques comme celle de Nalanda. De retour à Nankin au terme dun long périple dans les lieux saints du bouddhisme, le pèlerin chinois Faxian (ou Fa-Hien) rédige au début du Vème siècle sa Relation des royaumes bouddhiques. « Les habitants sont nombreux et heureux. Ils nont pas à déclarer leurs biens, ou à se soumettre à des magistrats et à leurs règlements. Seuls ceux qui cultivent les terres royales doivent verser une part des gains quils en retirent. Sils veulent partir, ils partent ; sils veulent rester, ils restent. Le Roi gouverne sans trancher les têtes ou recourir aux châtiments corporels. Les coupables reçoivent simplement une amende, plus ou moins lourde, selon la gravité de leurs délits. »

17 Des progrès techniques certains La construction de la digue ( setu) sur locéan, grés, Nachna Kuhara, fin du V siècle

18 Le rayonnement dun art raffiné Deux centres majeurs pour la sculpture Budha de Mathura Budha de Sarnath

19 UN EMPIRE POLYTHEISTE ET TOLERANT Le Tirthankara « passeur de gué » ou Jina « vainqueur » V siècle, le jainisme

20 A lépoque Gupta, les spécificités du jaïnisme saffirment, ce qui le rend identifiable, tandis que cette religion décline Temple jaïniste de Khajuraho

21 Un bouddhisme en recul au V siècle Buddha, Ve siècle, grés de Chunar, Sarnath

22 Buddha prêchant, Sarnâth, vers 475, grés de Chunar

23 Buddha, bronze, V siècle, Ramtek

24 Scénes de la vie de Budha, V siécle, grés de Chunar, Sarnath

25 Scéne de la de la vie du Buddha, V siècle, grés de Chunar, Sarnath

26 Les sanctuaires bouddhiques Udayagiri

27 Temple Bouddhique Stupa Dhâmekh, Samath, VI siècle

28 Le site de Nalanda, haut lieu du bouddhisme Il reste des ruines impressionnantes (temples, monastères, sanctuaires, stupas) de la cité monastique et universitaire qui accueillait par milliers maîtres et étudiants de tout le monde bouddhique.

29 Renouveau de lHindouisme: religion complexe Brahmâ, Bronze, VI siécle, Karachi

30 Parmi la triade brahmanique, Vishnu devient pour la dynastie la divinité tutélaire et son culte connaît un essor considérable. VISHNU ANANTASAY, V siècle, Uttar Pradesh

31 Nara-Narayana. Temple Dashavatara ( mur est)

32 Vishnu

33 Le shivaïsme conserve une certaine vigueur sous les Gupta. Parmi ses dévots se compte par exemple le poète Kalidasa Représentation de Shiva (à Khoh) sous forme de pilier

34 Mariage de Shiva et de Parvati, grés rouge, V siècle, Mathura

35 Cette sculpture gupta montre la fusion, en un seul et même être du dieu Shiva et de son épouse Parvati Effigie de Shiva androgyne V siècle, Grés rouge, Mathura

36 Leur fils Ganesha, V et VI siècle

37 UNE EXEMPLE DE MYTHE HINDOU : GANESH LA PREMIERE VERSION DU MYTHE La belle déesse Parvatî épouse Shiva et donne naissance à son premier enfant Skanda (dieu de la guerre). Elle en éprouve une telle joie qu'un lait sacré jaillit de ses seins. Mélangeant ce divin nectar avec la pâte de santal dont elle s'enduit le corps, la déesse façonne son deuxième enfant : Ganesh, un enfant d'une beauté inégalable. Agacée d'être dérangée lorsqu'elle prend son bain, Parvatî décide de lui confier la garde de sa porte. Lorsque Shiva veut entrer dans la salle d'eau, Ganesh lui en refuse l'accès. Furieux, le dieu lance les Gana (génies formant l'armée des dieux, spécialement de Shiva) contre Ganesh. Dans la lutte, ce dernier a la tête tranchée. Parvatî est inconsolable. Pour réparer sa faute, Shiva redonne vie à Ganesh en lui donnant la tête du premier être vivant qu'il rencontre, un éléphant, et le reconnaît comme son fils. Ainsi, Ganesh devient Ganapati, le maître des Gana.

38 LA DEUXIEME VERSION DU MYTHE Un autre Purana dit que Parvati brûlant du désir d'avoir un enfant en fait part à Shiva. Il lui demande de suivre une période d'austérité pendant un an, et elle le se plie à cette exigence. Un sage fait subir à Parvati diverses épreuves pour s'assurer de l'intensité de son souhait. Après quoi, une voix lui dit d'aller dans sa chambre chercher son enfant nouveau-né. Elle court, le voit et ne peut en croire ses yeux car il est plus beau que tous les Dieux réunis. Toutes les divinités se précipitent pour contempler cet enfant ; elles lui présentent leurs hommages et s'émerveillent de sa beauté. L'une d'elles, Shani, ne veut pas lever les yeux vers l'enfant et demande que ce soit lui qui baisse la tête. Shani explique que sa femme, jalouse, a prédit que toute personne qu'il regarderait avec admiration serait détruite ! Parvati ne veut pas le croire et exige que Shani fasse comme tous et admire le bébé. Il s'exécute et instantanément la tête de Ganesh est séparée de son corps et s'envole dans l'espace jusqu'au monde de Krishna. Parvati pleure, se lamente. Shiva, comprenant le drame, part aussitôt à la recherche d'une tête. Il rencontre un troupeau d'éléphants endormis. Choisissant un animal couché dont la tête est tournée vers le nord, il la lui tranche et la rapporte. Selon une version, cet éléphant est en fait un Gandharva qui espère être libéré de sa vie terrestre ; une autre version dit qu'il s'agit de la tête du véhicule du dieu Indra. Shiva place cette tête d'éléphant sur le cou de l'enfant Ganesh. Et soufflant la vie dans le corps inanimé, il le présente à Parvati qui est ravie d'avoir un enfant doté de la sagesse et de la puissance d'un éléphant.

39 Déesse fluviale, Ganga, terre cuite, fin du V siècle, Ahicchatrâ Divinité purificatrice à lentrée dun temple dont elle garde le seuil.

40 Linteau avec décor de divinités astronomiques, VI siècle, Samath, Uttar Pradesh

41 Tête dascète brahmanique, VI siècle, terre cuite, Akhmur

42 LES TEMPLES HINDOUISTES

43 Temple shivaïte de Bhitargeon, brique, V siècle

44 Dédié au dieu Vishnu et datant du VIème siècle, ce temple témoigne du renouveau de lhindouisme sous les Gupta. Le temple de Deogarh

45 Fragment de jambage à décor de gardien de porte, V-VI siècle, grés de Chunar, Sarnah, Uttar Pradesh


Télécharger ppt "LAGE DOR DE LINDE LEMPIRE DES GUPTA. Intérêt du sujet : Cest lépoque des empereurs Gupta, du IVème au VIème siècle (après JC), qui marque lapogée de la."

Présentations similaires


Annonces Google