La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Avant la Confédération 1850 à 1867. Partie 1 La Colombie- Britannique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Avant la Confédération 1850 à 1867. Partie 1 La Colombie- Britannique."— Transcription de la présentation:

1 Avant la Confédération 1850 à 1867

2 Partie 1 La Colombie- Britannique

3 LAANB vers 1850

4 La Colombie Britannique – les Nuu- Cha-Nulth Les Nuu-Cha-Nulth (Nootkas) habitaient la côte du Pacifique pendant plus de 4000 ans. Ils vivaient une région riche en ressources provenant du terrain, du climat et de la végétation. Ils étaient les meilleurs constructeurs de pirogues et de canots, fait du bois du thuya géant (le cèdre rouge de lOuest). Ils les fabriquaient doutils en pierre et en os. Ces outils étaient très appréciés par les fabricants Européens de canots quand ils sont arrivés à lÎle de Vancouver.

5

6 Explorateurs et traiteurs de fourrures Des explorateurs espagnols et russes viennent faire du troc avec les Autochtones. En 1778, le capitaine James Cook découvre que les Nuu-Chah-Nulth connaissent le fer, alors on commence à exploiter ce métal. Les commerçants européens et américains font la concurrence pour dominer la traite des fourrures. Résultat: la population des loutres de mer diminue de façon dangereuse.

7 La CBH En 1821, la Compagnie du Nord-Ouest (CNO) et la Compagnie de la Baie dHudson (CBH) font fusion. George Simpson devient le gouverneur des départements du Nord et du Sud de la Terre de Rupert. On établit deux grands postes de traite: Fort Vancouver et Fort Victoria

8 La traite des fourrures dans la région du Pacifique

9 Le Fort Vancouver George Simpson est chargé détendre la traite des fourrures dans la région du Pacifique pour mettre fin à la concurrence russe et américaine. Il abandonne le Fort Astoria (Fort George) et contruit un nouveau poste (Fort Vancouver) À partir de 1825, les fourrures des régions intérieures du Pacifique sont transportées sur le fleuve Columbia jusquau Fort Vancouver.

10 Le Fort Vancouver

11 Le Fort Victoria La Grande-Bretagne et les États-Unis veulent tous deux contrôler la vallée du Columbia – la région du Fort Vancouver. Simpson envoie James Douglas établir un nouveau poste dans un endroit qui serait sous le contrôle de lEmpire britannique Douglas trouve un endroit qui sappelle Camosack par les Autochtones. «Un vrai paradis», selon Douglas.

12 Le Fort Victoria En 1843, Douglas construit le Fort Victoria à la pointe sud-est de lÎle de Vancouver à laide de ses hommes, une quinzaine de Canadiens français et quelques Nuu-Chah-Nulth. En 1846, le Traité de Washington fixe la frontière entre les territoires américains et britanniques de louest des Montagnes Rocheuses. Les Britanniques recoivent lÎle de Vancouver au de 49 o de latutude Nord, et les États-Unis obtiennent la région située au sud (lÉtat de Washington daujourdhui).

13 Fort Victoria Le Fort Vancouver est en territoire américain et le Fort Victoria devient le principal poste de la CBH dans la région du Pacifique.

14 LÎle de Vancouver, colonie britannique En 1849, lÎle de Vancouver devient une colonie britannique. Richard Blanshard devient son premier gouverneur. En 1851, James Douglas devient son gouverneur. Il administre lÎle de Vancouver, ainsi que le territoire de New Caledonia, car la population est trop peu peuplée.

15 Le territoire britannique de New Caledonia Ce territoire était surtout peuplé dAutochtones et de quelques traiteurs de fourrures britanniques, russes et américains. Fort Langley: Construit en 1827 par la CBH près de lembouchure du fleuve Fraser.

16 Le Fort Langley Le Fort Langley devient un point important de ravitaillement sur la côte du Pacifique. Les Autochtones de la Nation Sto:lo livrent du saumon, des noisettes et des canneberges pour lexportation Dans la vallée du bas Fraser, on fait la culture du blé, de lavoine, de lorge, de la pomme de terre et des pois. On élève du bétail et des porcs près du fort. Tous ces produits et les fourrures sont exportés en Europe, les îles Hawaii et la Californie.

17 Le Fort Langley

18 LOR

19 La ruée vers lor Lor alluvionnaire: Cest lor quon va trouver dans les alluvions, les eaux courrantes qui laissent des dépôts dor parmi les cailloux, le gravier, le sable et la boue. La CBH utilisait cet or pour échanger contre des produits européens. La nouvelle se répand jusquen Californie. Les médecins, les agriculteurs, les voleurs, les banquiers, les commis, les prospecteurs, abandonnent leurs emplois et viennent de partout pour réaliser leur rêve de devenir riches.

20 Au Fort Victoria et à la New Caledonia Le dimanche 25 avril 1858, 450 arrivent de San Francisco. Le Fort Victoria est transformé rapidement en un vaste campement dhommes en route vers les champs dor de la région du Fraser.

21 La vallée du Fraser chercheurs dor ont brusquement envahi les rives du Fraser. Les mineurs se déplacent vers le nord à la recherche de nouvelles concessions. Tous ne connaissent pas le succès. À la fin de lannée, beaucoup sont repartis chez-eux, convaincus davoir été trompés. On découvre de lor dans la région du Cariboo.

22 La colonie britannique de la Colombie- Britannique Fort Langley – La capitale de la Colombie-Britannique en 1858.

23 La Colombie-Britannique La ruée vers lor de 1858 attire plus de mineurs dans la vallée du Fraser – des Américains surtout. Les Britanniques craignent que les États-Unis veulent annexer lÎle de Vancouver et la New Caledonia En 1858, James Douglas convainc le gouvernement britannique de faire du territoire de New Caledonia un territoire de la Couronne. De 1858 à 1866, il y aura deux colonies de la Couronne britannique sur la côte ouest: lÎle de Vancouver et la Colombie-Britannique

24 La ruée vers lor du Cariboo En 1859, ceux qui ont continué à rechercher de lor trouvent de la chance dans la région du Cariboo. En 1861, les découvertes sont plus nombreuses au ruisseau Williams Creek Certaines concessions rapportent entre et $ par an!

25 Le Cariboo

26 Laccès à la région du Cariboo est difficile. Le Fraser est un fleuve dangereux. Les canots et les radeaux chavirent. Les gens sy rendent à pied, à cheval, à mulet. Il fallait traverser des montagnes, des marécages et des criques. Le coût du transport est élevé. Le sol est rocheux.

27 Le Cariboo

28 Barkerville Ville fondée en 1862 par William «Billy» Barker, un grand minier de Cornwall en Angleterre. La ville est construite près de Williams Creek où Barker et ses partenaires tirent une fortune de $!!! On y trouve la première communauté chinoise au Canada. Beaucoup de chinois ont participé aux ruées vers lor de la Colombie-Britannique.

29

30 Le changement Il y a eu des changements économiques, politiques et environnementaux dans la région de la colonie de la Colombie-Britannique La ruée vers lor provoque deux grandes rébellions chez les Autochtones de la colonie Les chercheurs dor avaient envahi des terres où seuls vivaient des Premières nations La plupart des nouveaux venus navaient aucun respect pour le territoire, les habitations, les tombes et les lieux sacrés des Autochtones

31 La Colombie-Britannique en 1866 Les colonies de lÎle de Vancouver et de la Colombie-Britannique ont été unies sous le nom de Colombie-Britannique. New Westminster devient la capitale.


Télécharger ppt "Avant la Confédération 1850 à 1867. Partie 1 La Colombie- Britannique."

Présentations similaires


Annonces Google