La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Clic pour avancer. Au début du XXe siècle, la région de l'Abitibi-Témiscamingue apparaissait comme une terre promise, un vaste territoire vierge qu'il.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Clic pour avancer. Au début du XXe siècle, la région de l'Abitibi-Témiscamingue apparaissait comme une terre promise, un vaste territoire vierge qu'il."— Transcription de la présentation:

1 Clic pour avancer

2 Au début du XXe siècle, la région de l'Abitibi-Témiscamingue apparaissait comme une terre promise, un vaste territoire vierge qu'il fallait coloniser. Venus des régions plus au sud, des milliers d'habitants s'y installèrent afin d'en exploiter les ressources naturelles.

3

4

5 LAbitibi-Témiscamingue est une région administrative de louest du Québec. Elle est composée de 5 municipalités régionales de comté (MRC) et de 79 municipalités:Amos, Rouyn –Noranda, La Sarre, Val DOr, Malartic… ou Barraute, St-Dominique-du-Rosaire etc… Léconomie de la région dépend principalement de lexploitation forestière, des mines, ainsi que de lagriculture.

6 L'occupation du territoire d Amos remonte à 1910 et l'émission de la première charte municipale eut lieu en Première ville de l'Abitibi, elle fut baptisée à juste titre le « Berceau de l'Abitibi ». Elle doit son nom à Lady Alice Gouin, née Alice Amos, épouse de Sir Lomer Gouin, Premier ministre du Québec en 1914, année de la fondation de la municipalité.

7 Pic Val DOr

8 En 1958, le Québec possédait près de 1000 ponts couverts. Aujourd'hui, il n'en reste plus que 84, dont 6 en Abitibi-Ouest et 4 sur le territoire de Beaucanton, Villebois et Val Paradis.

9

10

11 St Dominique-du-Rosaire

12 Environ 450 Dominiquoises et Dominiquois résident à Saint-Dominique-du-Rosaire. Fondée en 1926, cette municipalité a été nommée en lhonneur de saint Dominique de Guzman.

13 Léconomie de la localité a longtemps reposé sur lagriculture, mais elle connaît aujourdhui une forte progression dans un tout autre domaine. En effet, cest lactivité minière qui y occupe maintenant une place de choix, représentée par la mine Géant Dormant.

14 La forêt occupe également une place majeure dans le développement de la municipalité. La Coopérative forestière de Saint- Dominique emploie plus de 100 personnes. Parmi les curiosités de Saint-Dominique-du- Rosaire, on remarque un cimetière indien situé en bordure du lac Obalski, un site dobservation sur les collines Béarn, un pont couvert ainsi que léglise du village.

15 Recherches et photos : Miguel Autres photos : Craig Ritchie, Christian Leduc, Bonjour Québec… Montage: Bibiane Grenier


Télécharger ppt "Clic pour avancer. Au début du XXe siècle, la région de l'Abitibi-Témiscamingue apparaissait comme une terre promise, un vaste territoire vierge qu'il."

Présentations similaires


Annonces Google