La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Xavier Briffault Sociologie et épistémologie de la santé mentale

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Xavier Briffault Sociologie et épistémologie de la santé mentale"— Transcription de la présentation:

1 Le rôle de l’évaluation par les échelles dans la sur-prescription des psychotropes
Xavier Briffault Sociologie et épistémologie de la santé mentale CERMES3-CNRS Colloque Sur- et sous-médicalisation, surdiagnostics, surtraitements 3 mai 2013, Bobigny

2 Exemple de rhétorique dans le marketing des antidépresseurs

3 Rationnel physiopathologique
de Bodinat C, Guardiola-Lemaitre B, Mocaer E, Renard P, Munoz C, Millan MJ. Agomelatine, the first melatonergic antidepressant: discovery, characterization and development. Nature reviews Drug discovery. 2010; 9(8):

4 Modèle implicite de la maladie
Symptômes Dépression Diabète Symptômes « Neurochemical inbalance » [http://www.fedecardio.org/]

5 Justifications de l’efficacité

6 Justifications de l’efficacité
d de Cohen ~ 0.5 r2 ~6 %

7 Majoration de l’effet apparent par la transformation de la taille d’effet en pourcentages de répondeurs

8 Pas de marqueurs biologiques utilisables dans les troubles mentaux
Symptômes Symptômes = Dépression Catégoriel EDM du DSM Dimensionnel Echelle de Hamilton Dépression

9 Efficacité moyenne des AD
3 points HDRS Fournier JC, DeRubeis RJ, Hollon SD, Dimidjian S, Amsterdam JD, Shelton RC, et al. Antidepressant drug effects and depression severity: a patient-level meta-analysis. JAMA. 2010; 303(1):

10 Les 17 variables de l'échelle de Hamilton
3 point HDRS Dépression « Neurochemical inbalance » S = 50

11 Efficacité des AD contre placebo actif
Moncrieff J, Wessely S, Hardy R. Active placebos versus antidepressants for depression. Cochrane Database Syst Rev. 2004; (1): CD

12 En résumé La structure du dispositif d’évaluation d’efficacité permet et favorise le développement d’une rhétorique abusive de l’efficacité spécifique des « antidépresseurs » sur une entité pathologique spécifique (la dépression), par l’appui sur des différences statistiquement significatives entre évolutions de scores sur des échelles dont chacun des items sont sensibles à des effecteurs aspécifiques.

13 Abandonner le modèle « centré-maladie » pour les psychotropes ?
Moncrieff J, Cohen D. Do antidepressants cure or create abnormal brain states? PLoS medicine. 2006; 3(7): e240. Moncrieff J, Cohen D. Rethinking models of psychotropic drug action. Psychotherapy and psychosomatics. 2005; 74(3): Moncrieff J. The creation of the concept of an antidepressant: an historical analysis. Soc Sci Med. 2008; 66(11):


Télécharger ppt "Xavier Briffault Sociologie et épistémologie de la santé mentale"

Présentations similaires


Annonces Google