La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A. C. Sockath1 VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A. C. Sockath1 VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD."— Transcription de la présentation:

1 A. C. Sockath1 VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD

2 A. C. Sockath2 Sommaire I.- INTRODUCTION II.- LES RESERVES III.- LA DISPONIBILITE DU GAZ IV.- LES CONTRAINTES DE LA VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS V.- LES VALORISATIONS POSSIBLES DU GAZ CONGOLAIS VI.- STRATEGIES DE VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS VII.- CONCLUSION

3 A. C. Sockath3 INTRODUCTION La République du Congo: pays producteur pays producteur dhydrocarbures dhydrocarbures dans le Golfe de Guinée dans le Golfe de Guinée

4 A. C. Sockath4 Seuls les hydrocarbures liquides sont valorisés correctement. Les hydrocarbures gazeux sont valorisés de façon embryonnaire. Le gaz est une source dénergie non négligeable après le pétrole brut. Des gisements de gaz découverts mais non exploités. Du Gaz associé est produit dont une grande partie est actuellement torchée.

5 A. C. Sockath5 II.- LES RESERVES DE GAZ Le Congo possède du gaz naturel et produit du gaz associé. Total des réserves de gaz 100 milliards de Sm 3 ( estimation, fin 2001)

6 A. C. Sockath6 Gaz naturel Des Champs découverts lors de la recherche dhydrocarbures liquides Ils ne sont pas encore exploités. Grande incertitude sur le niveau des réserves parce que les champs nont pas été testés Estimation des réserves en fin milliards de Sm 3

7 A. C. Sockath7 Gaz associé Gaz produit avec les hydrocarbures liquides Principaux champs de gaz associés sont Nkossa et Kitina Estimation des réserves en fin milliards de Sm 3

8 A. C. Sockath8 III - LA DISPONIBILITE DU GAZ

9 A. C. Sockath9 Seuls 2 champs ont des réserves significatives -Litchendjili 8,8 milliards de Sm 3 -Libonolo 9,3 milliards de Sm 3 Tous les autres champs découverts ont : - des réserves < 3milliards de Sm 3 III- 1 GAZ NATUREL

10 A. C. Sockath10 Litchendjili, Banga et Louvessi pôle attrayant pour le développement - Regroupement géographique - Faible profondeur deau - Proximité de la côte soit 20 milliards de Sm 3. Libonolo - 80km de la Côte - 675m de profondeur soit 9 milliards de Sm 3

11 A. C. Sockath11

12 A. C. Sockath12 Seuls les 28% torchés peuvent être disponibles Principaux champs avec gaz associé 8%5,17Autres 5%3,03Loango 6%3,08Kitina 81%50Nkossa %Milliards Sm 3 Champs Ce Gaz est en partie utilisé pour les besoins de lexploitation III- 2 GAZ ASSOCIE

13 A. C. Sockath13

14 A. C. Sockath14 Champ de Nkossa 81% des réserves de gaz associé soit 50 milliards Sm 3 Quasi totalité réinjectée pour le maintien de pression de gisement 2020, fin de lexploitation: champ de gaz sec avec 41 milliards Sm 3 de réserves.

15 A. C. Sockath15 Champ de Kitina 6% des réserves de gaz associé soit 3,8 milliards Sm 3 Réinjection dans gisement 18 % Autoconsommation 1 % Torchage 81 % Actuellement (2003) Torchage 1 million Sm 3, soit 59 % Réinjection dans gisement 0,4 million Sm 3 /j 24 % Besoin de la Centrale de Djeno 0,3 million Sm 3 17 % Les quantités disponibles à Djeno peuvent être augmentées Nécessité dun Pipe Gaz entre Kitina et Djeno

16 A. C. Sockath16 Champs de Loango 5% des réserves de gaz associé soit 3,03 milliards Sm 3 Quasi totalité torchée Autres Champs Réserves de gaz associé négligeables < 3 milliards Sm 3 Dispersion des sites

17 A. C. Sockath17

18 A. C. Sockath18 IV – LES CONTRAINTES DE LA VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS Réévaluation des réserves nécessaire. Besoins de réinjection du gaz pour certains champs. Coût de développement par rapport aux réserves à actualiser. Etude des marchés à réaliser.

19 A. C. Sockath19 V – LES VALORISATIONS POSSIBLES DU GAZ CONGOLAIS 1.VALORISATION A DES FINS INDUSTRIELLES ET AGRICOLES 2.VALORISATION A DES FINS ENERGETIQUES 3.PRODUCTION DES GPL

20 A. C. Sockath20 V– 1. VALORISATION A DES FINS INDUSTRIELLES ET AGRICOLES Faire face à la demande de gaz des autres industries (Magnésium) Production des engrais azotés et de lUrée Production de Méthanol Etude de marché nécessaire

21 A. C. Sockath21 V– 2 VALORISATION A DES FINS ENERGETIQUES Garantir la fourniture de gaz à la Centrale de Djeno; acquisition de la deuxième tranche en Mettre à la disposition de la future Zone Franche des quantités suffisantes de gaz. Etudier lintégration sous-régionale.

22 A. C. Sockath22 V– 3 PRODUCTION DE GPL POUR LA CONSOMMATION DES MENAGES PRODUCTION DE BUTANE COMME GAZ DOMESTIQUE Production actuelle 5.100T/an CORAF Production future T/an CORAF Autre production (Export) Nkossa Envisager lintégration sous-régionale.

23 A. C. Sockath23 UNE POLITIQUE DE VULGARISATION ET DINCITATION A LA CONSOMMATION La vulgarisation de la consommation (substituer le bois et le charbon par le gaz). Ladaptation des emballages aux revenus et aux habitudes (petites bouteilles, coûts réduits) Lélargissement du marché (export)

24 A. C. Sockath24 DES ACTEURS POUR LA MISE EN OEUVRE Les Pouvoirs Publics Les Opérateurs Economiques Les Bailleurs de Fonds Les Organismes Internationaux Les populations

25 A. C. Sockath25 VI- STRATEGIE DE LA VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS

26 A. C. Sockath26 VI– 1. UTILISATION DU GAZ POUR LA PRODUCTION DELECTRICITE Augmenter la capacité de la Centrale de Djeno de 25 à 150 Mw Installation dun pipe gaz de Kitina vers Djeno dici à 2006 Vers 2010, Ajout de gaz nécessaire par dautres champs pour la Centrale Développement des champs à gaz de LITCHENDJILI, BANGA et LOUVESI. Apport possible de gaz venant des champs de BENGUELA et BELIZE de lANGOLA.

27 A. C. Sockath27 VI– 2. ALIMENTATION DE LUSINE DE MAGNESIUM ET EXTRACTION DES GPL Besoin en gaz de lusine de Magnésium de Sm 3 /j Nécessité de mise en production des champs de LITCHENDJILI, BANGA et LOUVESI. Extraction des GPL à la CORAF avant une mise à disposition du Gaz Sec. Augmentation de la capacité de production des GPL par la CORAF de 5.100T/an à T/an. Politique de vulgarisation de la consommation des GPL

28 A. C. Sockath28 VI– 3. PRODUCTION DAMMONIAC-UREE OU DE METHANOL Etude de 1993 (M.W. Kellog Company J 6843) Pour la construction dune usine de production dAmmoniac-urée ou de Méthanol de Sm 3 /j Usine de Méthanol: production = 2268T/j Usine dAmmoniac-Urée: production = 1.000T/j Besoin en Gaz: 2,2 millions de Sm 3 /j Durée de fonctionnement: 15 ans Possible avec le développement des champs de LITCHENDJILI, BANGA et LOUVESI

29 A. C. Sockath29 VI– 4. MISE A DISPOSITION DU GAZ A LA ZONE FRANCHE Selon la demande, étude en cours.

30 A. C. Sockath30 VII.- CONCLUSION

31 A. C. Sockath31 VII.1 – ACTIONS EN COURS 1.CREATION D UN COMITE INTERMINISTERIEL 2.CREATION DE LA SNPC-GAZ. 3.ELABORATION DU CADRE JURIDIQUE ET REGLEMENTAIRE. 4. PROMOTION DES CHAMPS A GAZ. 5. EXTENSION DE LA CENTRALE A GAZ. 6. EXTENSION DE LA RAFFINERIE

32 A. C. Sockath32 VII.2 – ACTIONS EN COURS RECHERCHE DE PARTENAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES GAZIERES AU CONGO BRAZZAVILLE.


Télécharger ppt "A. C. Sockath1 VALORISATION DU GAZ CONGOLAIS NOT AN OFFICIAL UNCTAD RECORD."

Présentations similaires


Annonces Google